AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Une Rencontre de Longue Date

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Noble
avatar

Maureen Bolton
Noble

Général
Dame de la Maison Bolton de Fort-Terreur



♦ Missives : 518
♦ Missives Aventure : 142
♦ Age : 26
♦ Date de Naissance : 16/03/1991
♦ Arrivée à Westeros : 08/07/2011
♦ Célébrité : Jaimie Alexander
♦ Copyright : Ann
♦ Doublons : Aliénor Tyrell, Maeve Arryn, Aaricia Bonfrère, Rebecca Staedmon
♦ Age du Personnage : 23 ans
♦ Mariage : Non determiné
♦ Lieu : DERRIÈRE TOI
♦ Liens Utiles : Lady Maureen Bolton
Vents D'hiver et chant d'été
Nos Lames Sont Acérés
Aptitudes et Intrigues
Succès de Maureen Bolton

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
804/1000  (804/1000)


Message Dim 23 Oct 2011 - 0:06

Après avoir quitté les Lonbec, Maureen Bolton était rentrée dans le Nord. La forteresse ne lui manquait pas. Entre les hypocrisies de son grand-père et le climat terrible qui y régnait, elle aurait préféré être ailleurs comme toujours. Elle avait été longtemps la petite préférée du Lord actuel, elle se demandait pourquoi tout avait changé à la mort de l’Écorcheur, son père, et celle de son oncle. Quand il était vivant, elle avait toujours sa place et l’ensemble de la maison la respectait et encore, le vieillard l’adorait infiniment. Époque révolue, diront ceux qui connaissent les joutes verbales des deux dirigeants de Fort-Terreur. Réginald Bolton avait fini par se rendre compte qu’il avait toujours la force du complot dans sa tête, mais s’adonner aux autres activités de Lord, il en avait ni l’envie, ni la force de le faire. C’était donc Maureen qui s’occupait du domaine, sauf quand elle était chez les Swann dans les Terres de l’Orage. Encore là on se permettait de jaser amplement.

Maureen était avec le Mestre de la maison lorsqu’un bruit de canne martelant le plancher s’était fait entendre. Le vieillard toujours de sa douce et belle humeur avait salué froidement sa petite-fille et le mestre. Il avait lancé un parchemin devant elle et Maureen avait soupiré. Toujours aussi agréable. Avec ou sans vœux, les Stark ne les aimaient pas. Que pouvait-elle faire de plus? Redorer l’écorché? Aucune chance. Assez de sang avait été versé pour légitimer les Stark, elle n’avait pas envie de guerre, mais plutôt de paix. Cependant, avec les années, les Bolton avait toujours eu cette réputation d’être peu passif. C’est pourquoi qu’elle avait toujours joué entre les deux tempéraments de sa famille. La violence et le complot des Bolton, et la délicatesse et la sagesse des Swann.


Réginald Bolton s’était avancé et avait embrassé sa petite-fille sur la tête avant de partir sans dire un mot. Ce geste, il l’avait fait avant son départ, en 209. La dernière fois qu’il lui avait faite. Quel jeu jouait-il, elle ne le savait pas. Par contre, elle n’était pas à l’aise. Qu’essayait-il de prouver en faisant cela? Ce geste la hantait toujours. Elle ne cherchait pas son amitié. Elle ne l’avait plus vraiment. Il y avait longtemps que la maison Bolton était séparée, quelques seigneurs de la maison soutenait le vieil homme et d’autres préféraient la jeune femme. Elle était le parfait sosie de son père et le peu de gens qui le connaissait, car l’Écorcheur était un homme peu bavard et très discret, savait qu’elle ne manquait pas d’audace et avait une force de caractère bien à elle. Il parlait si peu que l’on se demandait s’il était muet.


Elle quittait souvent Fort-Terreur. Elle avait cette mauvaise habitude de toujours se promener entre sa maison et le monde. Elle aimait l’aventure, les découvertes, les paysages et encore elle adorait apprendre. Ses deux familles dans lesquelles, elle avait partagé sa vie, lui avait offert un mode de vie qu’elle aimait bien. Mais quand elle devait prendre les rennes, sentant le piège et surtout lorsqu’elle devait se rendre à Winterfell, elle embrassait peu ce mode de vie.


Elle s’était arrêtée à Winterfell avec Ser Mortimer. Elle devait y faire halte pour répondre à elle ne savait plus quoi qu’on l’avait convoqué. Du moins, plus elle se tenait loin d’eux, mieux s’était. Elle ne voulait pas que l’on sache les histoires qui la concernait elle et un membre de la famille Stark. Des choses qui risquaient de faire siller des oreilles. La jeune nordienne ressortit plusieurs minutes plus tard et son homme d’arme l’interpella. Du pas grincheux qu’elle menait, elle n’était pas d’humeur et cela faisait rire le vieil homme à la cape rouge brodé de l’écorché.


Pourquoi cet air renfrogné, Maureen?


Pourquoi dois-je vraiment faire ses vœux, j’ai d’autres préoccupations qu’à essayer de créer des plans pour les détrôner

Les seigneurs aiment bien quand leurs vassaux restent fidèles et … calme.

Maureen broncha de nouveau. Elle avait autre chose en tête que de laisser son grand-père lui ruiner Fort-Terreur. Il était un peu fou, elle l’avouait, mais elle n’était pas idiote. Ils finirent par atteindre la forteresse de Winterfell. Maureen se plia docilement à la demande et fit ce qu’on lui demanda. Elle en ressortit plusieurs minutes plus tard et son regard fixa un des hommes. Ce visage, ce blason, elle le connaissait encore plus que les autres. Ser Mortimer avait reconnu le jeune homme.


C’est le Fils de Lord Karstark, de Karhold.


Luthor Karstark? Elle se souvenait de lui. Une image floue, un souvenir oublié, mais il était son voisin et bizarrement, son père avait été un Lord que Réginald Bolton avait apprécié beaucoup et qu’il tenait toujours en estime aujourd’hui. Elle se souvenait de quelques banquets lorsque son père était vivant, mais rien de très formel. Les deux n’étaient que des enfants à cette époque.


Maureen s’avança doucement et préféra changer d’attitude. Lorsqu’elle était seule, elle jouait le rôle de l’implacable, mais en présence d’autres seigneurs et surtout devant les hommes, elle essayait de rester plus petite. Plusieurs hommes avaient formulé de lui mettre une correction ou encore de la remettre à sa place, mais elle était excellente dans les deux rôles, soit celle de Lady et de l’homme d’arme. Contrairement à lui qui avait beaucoup changé, elle était restée comme avant, sauf qu’elle avait grandi.


Lord Karstark, voilà plusieurs années que nous nous ne sommes point vue.

Il s’était retourné et elle avait sourit. Certain haïssait le nom de sa famille, mais d’autres étaient des voisins longuement réputés. On ne choisissait pas les membres de sa famille, car si elle avait pu, elle aurait choisi autres choses.


Comment se porte votre père ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Jeu 3 Nov 2011 - 17:40

C’était une journée assez douce, Luthor était dans ses appartements de Winterfell, il était entrain de lire un livre « Histoires et Légendes des Terres du Nord- De Mestres Will Moss», il l’avait trouvé ce livre dans le petite mais riche bibliothèque de Winterfell, il avait emprunté quelques autres livres d’histoires, des essais sur géographies de westeros, ainsi que plusieurs parchemins d’architectures. Assis sur une chaise en bois et face a un bureau sobre, ou les livres empruntai et quelques affaires étaient posés, Luthor restait silencieux, éclairer par la lumière du soleil qui passer a travers la fenêtre. La pièce était simple, un lit à couverture grise, quelques meubles, rien de bien luxueux, Luthor aimait l’ambiance que dégageait cette pièce, il se sentait bien ici. Il était resté assis à lire depuis son réveil quand Loras vint le chercher pour déjeuner, il frappa à la porte.

« Luthor, tu es la ? C’est Loras. » lança le jeune homme.

« Oui entre ! »repondit Luthor.

« Comment vas-tu ? Toujours dans tes bouquins a ce que je vois ? »
s’exclama Loras.

« Ca va, oui, je les ai récupéré dans la bibliothèque, que se passe-t-il ? » répondit Luthor.

« Nous allons déjeuner puis nous entrainer, tu viens avec nous ? » continua Loras.

« Oui je me prépare j’arrive on se rejoint a table ! »finit Luthor.

Laos repartit, et Luthor se prépara.

Au bout de quelques minutes, Luthor avait finit de s’équiper et partit rejoindre ses camarades. Cela faisait plusieurs jours que Luthor était arrivé à Winterfelll, il avait pris ses marques, et commençait à connaitre la forteresse du nord, toujours habillé de son armure noire, épée à la ceinture. Très rapidement il avait rejoint ses hommes.


« Bonjours, mes amis. Comment aller vous ? »s’exclama Luthor.

« Très bien Luthor et toi ? »répondit Lann.

« Ca va, j’ai lut toute la matinée »continua Luthor.

« Loras nous a dit que tu avais encore déniché des livres. Ceux que tu a emporté de Karhold te suffisent pas ? »répliqua Ryam.

« J’en profite d’être a Winterfell, ces livre ne se trouve que peu autre part. »lanca Luthor.

« Si tu le dis ! Allons mangeons » finit Ryam.

Ils prirent leurs repas dans la bonne humeur, discutant de tous et de rien. Le repas finit, ils partirent pour le terrain d’entrainement. Il y avait quelques soldats présents.


« Pouvons-nous s’entrainer avec vous ? »lança Luthor.

« Oui, seigneur. » répondit un des soldats.

Les hommes de Karhold et de Winterfell se mélangeraient et commencèrent l’entrainement. Travaillant à l’épée pendant plus d’une heure, les hommes fatigués décidèrent de s’arrêter.

Peu après Luthor accompagnait par Matthos et Lann, c’était rendu chez le forgeron pour lui acheter un heaume de guerre.


« Bonjour forgeron, je suis Luthor Karstark j’aimerai un heaume de guerre en acier. J’aimerai pouvoir garder un maximum de visibilité et ne pas craindre d’être trop découvert, avez-vous de tel casque ? »questionna Luthor.

« Bien sur Ser Luthor ! En voila, plusieurs fais avec mon meilleur métal, j’en ai vendu a vous cousins les Starks. »avait dit le forgeron en montrant plusieurs heaumes.

Luthor les prit, les regarda attentivement, l’un d’eux l’intéressait. Il était en forme de tête de loup, lui un fils des premiers hommes et des Stark, portant un tel casque, il adorait cette idée. De plus, le casque était bien forger, couvrant la nuque et la gorge, les feinte pour les yeux était corrects, forger dans un acier gris foncé. Le forgeron n’avait pas dit mot. Luthor contunia a le regardant, scrutant chaque parcelle du casque. Il le montra à Lann, celui-ci le regarda puis fit un signe de haut en bas avec sa tête.


« Je prend celui ! » reprit Luthor en tendant les pièces au forgeron.

« Merci mon seigneur »finit le forgeron en s’inclinant.

Luthor passa le heaume a Lann et le groupe repartit vers le donjon, sur la route une femme l’interpella :

« Lord Karstark, voilà plusieurs années que nous nous ne sommes point vue. »


Il c’était retourné et elle avait sourit. Luthor avait reconnu la jeune femme, il avait plusieurs souvenirs d’elle, c’était Maureen Bolton, fille de Aaron Bolton et de Isabel Swann, et petit fille de Lord Réginald Bolton. Les Bolton étaient voisins des Karstark, bien que les relations des Bolton avec les Stark n’on pas toujours était bonne, les Karstark et les Bolton avait crée des liens d’amitiés. Lord Bolton se rendait de temps a autre a Karhold pour parler avec Lord Jon Karstark. Luthor avait côtoyé Maureen lors de ces visites ou lors des banquets organisé dans les châteaux des seigneurs du Nord. Luthor avait toujours était intrigué par la jeune fille, car elle était parfois sage et élégante, se montrant brillante et parfois elle n’hésitait pas à défier les jeunes garçons, presque sans peur et pleine de vaillance la fillette ne se laissait pas faire. Son caractère était changeant déjà à cette époque, mais Luthor gardait d’elle de très bon souvenir. Il se retourna pour répondre mais la jeune femme reprit :

« Comment se porte votre père ? »


« Très bien, merci. Il continue a diriger Karhold, il m’a envoyé ici. Vous êtes Lady Maureen Bolton si je ne me trompe pas ? Cela fait des années que nous nous ne sommes point vus. Vous êtes devenu une femme forte élégante, si je peux me permettre. » répondit Luthor


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Maureen Bolton
Noble

Général
Dame de la Maison Bolton de Fort-Terreur



♦ Missives : 518
♦ Missives Aventure : 142
♦ Age : 26
♦ Date de Naissance : 16/03/1991
♦ Arrivée à Westeros : 08/07/2011
♦ Célébrité : Jaimie Alexander
♦ Copyright : Ann
♦ Doublons : Aliénor Tyrell, Maeve Arryn, Aaricia Bonfrère, Rebecca Staedmon
♦ Age du Personnage : 23 ans
♦ Mariage : Non determiné
♦ Lieu : DERRIÈRE TOI
♦ Liens Utiles : Lady Maureen Bolton
Vents D'hiver et chant d'été
Nos Lames Sont Acérés
Aptitudes et Intrigues
Succès de Maureen Bolton

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
804/1000  (804/1000)


Message Dim 6 Nov 2011 - 14:53


Au moins, il l’avait reconnu. Elle avait beaucoup changé avec les années. Elle avait finit par découvrir qu’être aussi une fille changeait bien des choses. Elle avait laissé ses cheveux allongée, contrairement qu’elle avait toujours eu court. Maureen eut un vague sourire.

Plusieurs le disait, mais ne le pensait pas. Malgré qu’elle savait manier aussi bien l’épée que les manières d’une gente dame, elle préférait les armes au jeu de jouvencelles. Un accoutrement entièrement en cuir souple fait par les couturiers de la maison et non de la peau de leur ennemi comme on leur prêtait cette attention.

Ses souvenirs restaient vagues, mais Luthor avait beaucoup changé. Elle l’avait peu vu dans les dernières années sauf peut-être vaguement une fois après la mort de son père. Avant son départ pour les montagnes du nord. Elle était partie seule accompagnée de Ser Mortimer, alors que la bannière de Karhold arrivait sur ses terres. Elle avait été discrète pendant ce départ, car la mort de son père était encore trop fraiche.

Et puis, Luthor était en partie le seul garçon qu’elle n’avait jamais défié. Peut-être le trouvait-elle trop sage à cette époque pour le faire. Maureen avait toujours détesté perdre, même gamine. Elle s’emportait si facilement. Un gros défaut qu’on lui avait toujours attribué. Elle se souvenait du temps qu’elle était jeune, elle avait défié le fils du Lord Piéleger sur la glace même de la Pleureuse.

Toujours la même ou presque.

Les derniers banquets à Fort-Terreur dataient d’avant la mort de son père. Réginald Bolton s’était replié sur lui-même et il n’y avait eu que Jon Karstark, comme présence. Au début, Maureen avait eu peur qu’il essai de faire quelques choses d’irrationnelle, mais elle avait vite compris, que la relation qui avait été établi entre les deux Lord, dépassait de très loin les attentes de sa petite fille. Du moins, il était capable de porter dans son cœur une amitié pour une famille Stark.

Quatre ans en réalité. Je me suis tenue loin des intrigues de Winterfell et du Nord. Je restais la plupart du temps à Pierheaume, dans les terres de l’orage. J’ai aussi passé la dernière année dans les montagnes du Nord. Mais me revoilà de retour et de plus à Winterfell. Un lieu que ma famille a toujours tenté d’éviter au mieux.

Avec les compliments, elle lui avait sourit. Elle n’y était plus habituée, car à Fort Terreur elle n’avait pas l’approche des doux mots, mais davantage des insultes. Elle avait vécu dans un monde d’homme et aimait qu’on lui rappelle qu’elle pouvait être une femme. Du moins, la femme d’arme et la Lady prisent dans une seule entité faisait pour l’instant bon ménage. Certaines femmes comme sa mère serait désespérées, mais finirait par se dire qu’elle n’avait pas échoué en faisant de sa fille une femme accomplie comme elle le désirait vraiment. Après il y avait plus de chance qu’elle finisse seule par son mauvais caractère et son tempérament qu’au foyer et gente Dame. Quoiqu’elle n’ignorait pas l’autre option de laissé les armes peut-être une fois.

D’un autre coté, il fallait qu’elle reste diplomatique et sage. Tout le monde savait que Beron Stark n’aimait pas ses vassaux Bolton. Aucun Stark ne les avait aimé ou presque… Le sentiment étant réciproque, il trouvait malsain plaisir de leur ramener le serment d’allégeance, chaque fois que Réginald Bolton trouvait la brillante idée de faire bouger trop Fort Terreur. Il y voyait une menace, que Maureen avait oublié de considérer depuis la mort de son père et son oncle. Puisque malgré la folie qui s’était emparé de lui au cours de la perte de ses fils, il était resté le même. Vieux et fêtard. Maureen doutait même qu’il puisse lever ses hommes contre les Stark puisque plusieurs répondaient d’elle avant lui, désormais. Mais à cet âge, on ne changeait pas nos habitudes de jeunesse. Malgré qu’elle ait fini par détester celui-ci, elle le trouvait non changé.

Je conclus facilement que vous avez mis votre épée au service de vos cousins.

Elle n’avait pas ajouté la formule de politesse « Qui n’oserais pas le faire? ». Car avec cette question venait la réponse la plus évidente : les Bolton de Fort terreur. Elle n’enverrait jamais son cousin dans les mains de Beron, car Réginald Bolton ne lui pardonnerait jamais cet acte. Au contraire, si elle devait lever le ban, elle serait capable de le mener et de le faire. Pour elle il y avait une distinction. Maintenant que ses vœux étaient renouvelés, elle ne pouvait pas y déroger sans conséquence. Elle en était parfaitement consciente. Et puis que pouvait-elle faire réellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Jeu 10 Nov 2011 - 3:37

« Toujours la même ou presque. »répondit Maureen

Cela avait fait sourire, Luthor, cela collait tellement bien avec les souvenirs avait de Maureen, Il avait un souvenir, en particulier qui lui revenait. La scène ce passait a Fort-Terreur, lors d'une après-midi précédant un banquet, ou Lord Bolton avait invité de nombreux nobles du nord, dont les Karstarks. Les enfants des nobles et des chevaliers présent étaient dans la cour, Luthor était assis sur un banc au cotés de sa sœur, il lisait un livre,lequel il ne savait plus. Les autres garçon étaient entrain de bataillés avec des épée de bois, Luthor trouvait sa bête, il ne voulait pas se battre avec une fausse épée, il voulait une vrai épée, faite d'acier, d’ailleurs il s'amusait parfois avec celle de son père. Pendant que deux jeune garçon combattait, l'un d'eux bouscula Maureen, furieuse elle arracha l'épée au second combattant, la jeune fille n’eut qu'a porter six coups pour mettre son adversaire a terre sans dire un mot. La scène avait fais décrocher Luthor de son livre, il avait été impressionné par la technique de Maureen. Luthor avait revu Maureen régulièrement lors des banquets jusqu'à la mort de du père de Maureen, après la jeune femme c'était fais discrète, Le seul Bolton que Luthor voyait régulièrement était Lord Réginald, qui venait voir Lord Jon a Karhold. Malgré les vielles histoires, les Bolton et les Karstark était bon amis, Luthor le savait et les tenait pour des allier fidèles, malgré les problèmes a Fort-Terreur.

« Quatre ans en réalité. Je me suis tenue loin des intrigues de Winterfell et du Nord. Je restais la plupart du temps à Pierheaume, dans les terres de l’orage. J’ai aussi passé la dernière année dans les montagnes du Nord. Mais me revoilà de retour et de plus à Winterfell. Un lieu que ma famille a toujours tenté d’éviter au mieux »]continua-t-elle

Luthor avait sourit a la dernière phrase. Le temps passée si vite Luthor n'avait pas imaginer que leur dernière rencontre remontée a si loin . Luthor lui ne connaissait rien des intrigues de Winterfell, enfin pas encore. Il avait entendu bruit de se départ vers les montagnes, il n'avait pas chercher a comprendre. Maureen était une Bolton et sa se voyaient, elle ne tenait pas les Stark dans son estime, pourtant étant aussi une Swann des terres de l'orage, elle était partager entre deux cultures. Luthor connaissait peu de gens du « Sud », il ne connaissait d’ailleurs que des gens du Nord, a l’exception de quelques Gardes de la Nuit. Le sud intriguer Luthor, cette culture, cette drôle de religion, les chevaliers fiers et braves, les grands châteaux et bien sur Port-Real. Pour autant, il était fier d'être un homme du Nord.



« Je conclus facilement que vous avez mis votre épée au service de vos cousins. »


Maureen avait le verbe facile, donnant une toute autre tournure aux phrases, Luthor avait encore une fois sourit, était-il vraiment au service des Stark ? Il était venu a Winterfell pour continue son apprentissage, et puis il ne compter par rester éternellement. Il voulait voyager, voir le continent, rencontrer d'autres guerriers, servir les sept royaumes. Mais, il devait aussi honorer sont serment envers les Stark, il était un de leurs bannerets, comme tous ses ancêtres si les Stark avait besoin de son épée, elle était la leurs. C'était une question d'honneur, une valeurs chère a Luthor.


« Certes, je vois ça. Quatre année déjà, je pensai pas que notre dernière rencontre avait eu lieux il y a si longtemps. Les terres de l'orage ont du bien vous changer de Fort-Terreur. » répondit Luthor

Luthor savait que Fort-Terreur n'était pas un havre de paix ces derniers temps, depuis la mort du père et de l'oncle de Maureen, Lord Bolton avait eu beaucoup de mal a accepter la perte de ses enfants. Le jeune cousin de Maureen, Adrian, été bien jeune, la Lady devait s'occuper des affaires du Fort. Une tache épuisante, que Luthor connaissait a Karhold, une tache qu'il n'aimait guère.


« J'ai entendu parler de votre voyage, bien que j'en ne connais pas les détails. Je ne savait pas que vous étiers rentrée. »
enchaîna Luthor

Luthor ne voulait pas paraître trop curieux, il ne continua pas sur le sujet. Il savait que Maureen n'aimais pas qu'on s'occupe de ses affaires et Luthor ne voulait pas offenser la jeune femme.


« Quand a moi, je visite Winterfell pour la première fois, bien malgré moi. Certes, je suis venu honorer le serment de ma famille. Mon épée servira toujours le Nord et donc les Stark. 
»continua-t-il

Luthor avait soudain prit un visage sérieux, qui relâcha bien vite


«  Et vous ma Lady que faites vous a Winterfell ? Êtes vous juste de passage ou pouvons nous aller discuter au château ? » finis Luthor



Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Maureen Bolton
Noble

Général
Dame de la Maison Bolton de Fort-Terreur



♦ Missives : 518
♦ Missives Aventure : 142
♦ Age : 26
♦ Date de Naissance : 16/03/1991
♦ Arrivée à Westeros : 08/07/2011
♦ Célébrité : Jaimie Alexander
♦ Copyright : Ann
♦ Doublons : Aliénor Tyrell, Maeve Arryn, Aaricia Bonfrère, Rebecca Staedmon
♦ Age du Personnage : 23 ans
♦ Mariage : Non determiné
♦ Lieu : DERRIÈRE TOI
♦ Liens Utiles : Lady Maureen Bolton
Vents D'hiver et chant d'été
Nos Lames Sont Acérés
Aptitudes et Intrigues
Succès de Maureen Bolton

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
804/1000  (804/1000)


Message Jeu 10 Nov 2011 - 16:30

Bien qu’elle l’évoquait très peu, Maureen s’ennuyait d’avoir sa maison. Elle ne vivait plus comme quand elle avait six ans. Elle avait beaucoup changé entre temps et la mort de son père ne l’avait que rendu plus forte. Même si Réginald Bolton avait essayé de la gardé loin. Elle savait qu’il craignait son esprit tordu. Maureen en était très consciente. Elle ne faisait pas exprès non plus. Elle se devait de préserver les deux derniers membres en vie le plus longtemps. Et ce même s’il n’agissait plus comme avant avec elle. Il avait essayé de la marié et elle avait pris la fuite de nouveau.

Le sud est un monde bien différent de Nord et je dois avouer que j’aime bien y aller, mais revenir ici m’offre toujours le réconfort de mes terres natales. J’y éprouve un certainement attachement pour les deux, bien que les deux soient très différents. Vous n’y êtes jamais allé? Dans le sud?

Elle était déjà allée Dornes avec son oncle, mais rien de plus. Elle avait toujours voyagé dans l’Est. Elle ne connaissait peu les saveurs du Bief et de l’Ouest. Elle avait traversé trop souvent les terres de l’Orage, le Conflans, Port-Réal et un peu le Val d’Arryn. Elle ne se lassait pas de regarder les paysages, même si elle se retardait toujours plus. Quoiqu’elle fasse attention avec les invasions qui se tramaient dans le sud.

Je suis revenue en 209. J’ai passé quelques temps, mais à peine. Ma relation avec mon grand-père s’était peu à peu détruite. Mon cousin n’avait pas l’âge de s’initier encore à la politique. Je suis restée et il a conclue une alliance avec un clan des montagnes pour que j’épouse l’un des fils d’un clan des montagnes. Malheureusement il est mort d’un violent accident alors que nous faisions la course dans les montagnes. Après je ne suis pas rentrée à Fort Terreur. Je suis allée vers le Sud rejoindre mon grand-père le Lord Swann de Pierheaume. J’avais besoin de changer un peu de décor avant de revenir ici, m’occuper du domaine. Mon cousin a presque l’âge d’être un homme. Pour l’instant les hommes de Fort-Terreur est très séparé, j’ai essayé mieux que mal de le recoller.

C’était la première fois que certains hommes de la maison répondaient uniquement en le nom de la Lady et d’autre en le nom de Réginald Bolton. Même si elle faisait des efforts. Elle tentait au mieux de réconcilier certains seigneurs avec leur Lord.

Maureen regardait distraitement le ciel. Elle ne parlait pas beaucoup. Elle n’était pas non plus une vraie Lady quand elle était dans ses accoutrements de voyages. Elle se demandait même pourquoi elle avait tout dit. Elle qui avait toujours parlé en agissant plutôt qu’en bavardant. De son coté, elle avait toujours trouvé Luthor différent des autres enfants. Il était l’érudit et elle se souvint qu’il fut presque le seul des enfants qui ne voulait pas se battre à l’épée de bois. Certes elle lui avait demandé souvent, mais elle n’avait jamais obtenu de oui. Mais à cette époque, elle avait mauvais caractère. Beaucoup plus qu’aujourd’hui.

Les Stark. Une guerre continuelle dans le château de Fort-Terreur. Surtout lorsque son jeune cousin Adrian avait décidé de vouloir servir son seigneur. C’Est elle qui avait du mettre fin à l’échange verbale entre son grand-père et son cousin et presque frère.

Pour ce qui est de mettre une épée Bolton au service de nos suzerains, il en verra du choix de mon cousin, mais en tant que dame de la maison, il est certain que mes hommes vont se joindre à Lord Stark si guerre, il y aurait. Jamais je n’oserais qu’on ternisse le nom de ma famille.

Maureen ne tenait pas à la même vassalité puisque les différents entourant leurs deux familles avaient fait bien des ravages de ce coté. Elle était conscience de cela et la question de Luthor ne la dérangea pas la moindre du monde, mais elle allait répondre à l’invitation avant.

Je tourne plutôt en rond présentement et je n’ai nullement envie de rentrer dans le domaine de Fort-Terreur. Je vous suis, vous connaissez les lieux mieux que moi.

Maureen donna les rênes de son étalon à Ser Mortimer et lui glissa qu’il pouvait attacher la bête, elle la reprendrait quand elle finirait et qu’il pouvait partir en ville, elle le rejoindrait. Suivant Luthor, elle soupira intérieurement. Winterfell n’était pas un endroit aimé de la Bolton. Il lui rappelait de mauvais souvenir qu’elle avait toujours préférée oublier. Elle n’était pas nostalgique, car elle essayait d’effacer quelques épisodes douteux de sa vie. Des moments où l’Écorcheur était encore vivant et la défiait pour l’amuser.

J’ai décidé de reprendre les rênes de la maison avec Réginald. Les Stark nous ont toujours considérés comme une famille très difficile à gérer. Le mestre de la maison a fait parvenir à Lord Beron que jusqu’à la mort de Lord Bolton, je dirigerais la maison. Il fallut donc à mon tour, que je prononce quelques serments de fidélités à mon suzerain. Et voilà, je suis à Winterfell et je suis plus que mal à l’aise.

Maureen suivait Luthor et regardait peu les murs. Son nom était détesté de quelques seigneurs du nord. Elle était quand même une des familles les plus importantes et soulevait une bonne partie des hommes en tant de guerre, mais le passé avait donné une réputation au nom et il s’avérait qu’elle était toute sauf bonne. Maureen ne s’en faisait que peu. Même si cela pouvait un jour, l’empêcher d’épouser un homme quelconque, elle n’en ferait pas un plat. Bizarement, son nom n’était pas craint par les gens du sud. Cela faisait changement. En fait, seul les plus érudits savaient quelle réputation jouait la famille de Maureen. Certains comme le Lord Swann ne jugeait pas par le nom, puisqu’il avait envoyé sa fille adoré épouser un seigneur du Nord et vivre selon leur coutume. Sa mère s’était habituée et Lord Bolton l’avait laissé libre de prier les Sept comme les anciens.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Une Rencontre de Longue Date

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» - Vielles peaux (eu copines de longue date) - PV
» JULIAN SCHRATTER ✄ Adrian | Collègue de longue date (Réservé)
» [M/Libre] ryan reynolds - Ami de longue date
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» Des VP Pour Obama, la liste est longue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-