AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

[Terminé] Au détour d'un verre... [Jorah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 2 Aoû 2011 - 21:25

La taverne des Trois Dragons. Un lieu fort animé lors de ses heures d'affluence. Située sur la place Poissarde, elle bénéficiait de la proximité de l'une des principales artères de la ville et de la foule charriée par le port. Jyanna se tenait devant la devanture, observant l'endroit depuis l'extérieur. Lyn lui avait conseillé cet établissement, connaissant le tenancier des lieux. Elle avait dans l'idée de se faire un peu d'argent en mettant à profit ses talents, ce qu'elle avait gagné à Lancéhélion commençait à fondre comme neige au soleil, la traversée n'étant pas gratuite depuis Dorne. La soirée commençait seulement et si le propriétaire acceptait sa prestation, elle pourrait profiter de la clientèle nocturne et semi-nocturne. L'enseigne avait une position de choix sur la place et l'espace dégagé devant la porte offrait la possibilité de déborder hors de la taverne. Pénétrant à l'intérieur, elle constata que les habitués avaient déjà pris place. Elle laissa son regard parcourir la salle tout en se dirigeant vers le comptoir. Les lieux étaient plutôt propres et plus sains que certains bouges où elle avait officié auparavant. L'homme se trouvant derrière le comptoir était occupé à servir un trio accoudé au bar, il releva la tête en voyant approcher Jyanna. Le propriétaire des lieux se nommait Beren d'après les informations que lui avaient données Lyn, et ce Beren était une montagne de muscle, mais une aimable... Ce portrait correspondait bien à la personne qui faisait face à la jeune femme. Armée de son plus joli sourire, Jya prit la parole.

- Bonjour. Lyn m'a parlé de votre établissement. Apparemment vous permettez aux ménestrels de se produire. Est-il possible que je sois de la partie?

Le tenancier la dévisagea avant qu'un fin sourire n'apparaisse sur son visage. Cet examen ne la mettait pas vraiment à l'aise mais elle ne perdit pas son sourire.

- Ce bon vieux Lyn... Même pas capable de venir me voir et il envoie une jolie fille à la place... Comment va-t-il le bougre?
- Toujours en pleine forme, répondit-elle amusée.
- Pour la prestation faudra voir avec eux, dit-il en désignant un trio dans le coin de la taverne. Sont aussi ménestrels. Pour ma part, tant que cela m'apporte des clients je ne refuse pas.

Forte de cet accord, Jyanna se dirigea vers le groupe. En théorie, les musiciens étaient une grande famille, mais certains n'appréciaient guère de voir débarquer un nouveau joueur, femme de surcroit. Elle engagea la conversation avec les trois hommes, qui ne formaient pas un groupe à proprement parler et étaient ravis d'accueillir un membre de plus. Plus on est de fou plus on rit, disait l'adage. La jeune stormienne s'installa à leurs côtés et sortit sa vielle, s'accorda et commença une petite joute musicale amicale avec l'un de ses collègues du jour. Cet instrument était bien plus adapté à ce genre de manifestation et permettait également quelques moments de virtuosités. Mais pour l'heure, il fallait contenter l'auditoire.

La soirée avançait, les clients buvaient et l'ambiance était festive. L'un des convives offrit une tournée générale pour fêter ses fiançailles. Profitant d'une pause bien méritée, Jyanna se joignit à la ronde improvisée pour cette festivité, ronde qui fit un détour par la place avant de revenir dans la taverne. Ronde qui incorporait toute personne se trouvant à proximité. Ronde qui passa près d'une table où était installé un buveur solitaire, que Jya invita d'un geste de la main avec un charmant sourire en lançant

- Venez!

Mais le temps qu'il se décide, la ronde avait emmené la jeune musicienne plus loin. Elle profita pendant encore quelques minutes de la danse avant de commander à boire au comptoir. Elle observa la salle et se faufila silencieusement jusqu'au jeune homme solitaire repéré un peu plus tôt. Et se glissa sur la chaise juste en face de lui.

- Il ne fait pas bon de boire tout seul... dit-elle sur un ton mi-sérieux mi-amusé.

Elle s'incrustait sans prévenir dans l'existence de cet homme. Cela pouvait en surprendre plus d'un. S'il n'appréciait pas sa présence il n'aurait qu'à le dire et elle s'en irait. Du moins, théoriquement, car Jyanna trouvait son interlocuteur plutôt à son goût et si cette rencontre pouvait déboucher sur un souvenir agréable pourquoi se priver....

- Vous ne voulez pas prendre part à la fête?

Oui, elle se montrait curieuse et elle laissait courir son regard tout en discutant. La musique continuait d'emplir les lieux, mais la ronde s'est dissoute. Jetant un coup d'oeil par dessus son épaule, Jya constata que ses collègues se débrouillaient très bien sans elle alors elle reporta son attention sur sa proie du soir pour ainsi dire.

- Vous n'êtes pas de coin, n'est-ce pas?

Question qui relevait plus de l'affirmation. Pour un œil exercé, il était aisé de repérer les non Port-Réaliens. Elle avait pris cette habitude auprès de Wex et compagnie quand elle était plus jeune et cela ne s'oubliait pas si facilement. Les habitudes ont longue vie, même après plusieurs années d'absence.

- Qu'est ce qui vous amène dans les parages?

Un sourire persistait à flotter sur ses lèvres. Elle but une gorgée de son verre sans pour autant quitter son interlocuteur du regard. Elle se demandait s'il allait la rembarrer ou non. Certains n'aimaient guère ce genre de comportement. Elle verrait bien où cela la mènerait... Elle se fit la remarque qu'elle avait oublié de se présenter et qu'elle risquait de passer pour une malpolie. Pensée qui lui fit froncer brièvement les sourcils tandis qu'elle attendait les réponses du jeune homme.


Dernière édition par Jyanna le Ven 16 Sep 2011 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 2 Aoû 2011 - 23:18

Une nouvelle soirée où il avait réussi à s'échapper de la surveillance de sa sœur, elle qui avait posé tant de question sur sa dernière escapade nocturne et où elle n'avait pas réussi à ressortir des informations convaincantes, tant mieux, loin de lui l'idée de lui laisser grapiller une seule information sur ce qui s'était passé entre Maerie et lui ce soir là. Il avait passé deux soirs avec elle pour rattraper cette sortie nocturne, mais voilà que ça le reprenait. Après tout on l'avait maintenu pendant des années sur l'île aux Ours et la liberté, on y prenait goût.

Aussi il était sorti de nouveau, assurant que le matin elle le trouverait sur la paillasse à ses côtés, prêt à être secoué comme tout bon matin qui s'annonçait. Il était sorti avec seulement ses armes, dédaignant son armure, la chaleur de la ville ne baissait pas, même la nuit et il commençait à apprécier de plus en plus les bains frais que l'auberge leur prodiguaient. Il sortit de l’auberge, non sans avoir salué la serveuse qui le connaissait maintenant, mais qui évitait avec soin Alysane, fuyant les remontrances violentes. Jorah se sentit un peu mal à l'aise, elle subissait ses propres erreurs.

La rue s'était un peu vidée, mais pas tellement, des lanternes étaient déposées le long des maisons pour éclairer la rue. Avançant de quelques pas, Jorah cherchait une nouvelle taverne, histoire de découvrir des choses nouvelles dans cette ville qui semblait être nouvelle a chaque fois qu'il était dehors. Jorah repensa au bateau qu'il avait vu et se fit la promesse mentale de revenir au port le lendemain. Un homme, visiblement un peu éméché, s'approcha de lui, visiblement bonhomme ; il serra Jorah contre lui, s'exclamant avec force d'une voix tonitruante.

« Messer ! Vous prendrez bien une bière avec nous ? Vous semblez avoir beaucoup d'argent, vous auriez pas une tournée à nous payer ? »

Jorah déclina la proposition d'un sourire et ajouta.

« Dites moi mon brave, vous ne savez pas où je pourrais trouver une bonne taverne ? »

L'homme débonnaire le fixa de ses yeux ronds et hocha la tête indiquant une direction du doigt.

« Bien sûr... La taverne des trois Dragons ! La bière est vraiment bonne et vous aurez de la musique pour vous divertir ! Avancez un peu dans cette direction et vous finirez par entendre de la musique ! Vous n'aurez qu'à la suivre ! Que la nuit soit bonne pour vous ! »

Jorah le salua de la tête, avançant lentement alors que l'homme partait en vacillant légèrement interpellant un autre homme. Un sourire se dessina sur les lèvres de Jorah alors qu'il avançait puis soudain, le son d'une légère mélodie vint frapper à ses oreilles. Il continua à fendre la foule vers la musique, poussant quelques personnes qui regardaient quelque chose non loin de la taverne. Jorah tendit le cou pour voir ce qui se passait. Les gens de la taverne étaient en train de faire une ronde alors que les troubadours jouaient un air. S'excusant et poussant légèrement les gens pour se frayer un passage, il s'avança vers la bâtisse. Avançant vers la taverne, il repéra une jeune femme qui croisa son regard alors qu'il avançait. Celle ci l'invita dans la ronde, mais elle était déjà partie avant qu'il eut un peu plus le temps de la détailler histoire de savoir à quoi elle ressemblait. Une chose est sûre, sa voix avait été on ne peut plus agréable, cela lui faisait déjà un point. Quand il fut sur le pas de la porte, il leva les yeux vers l'enseigne, représentant trois dragons entrelacés. Au moins il était sûr d'être au bon endroit. La ronde continuait derrière lui, suivant toujours la musique qui accélérait.

Il observa toute la salle des yeux, l'endroit était bondé mais il repéra une table vide avec deux chaises dans le fond de la salle. La musique continuait toujours alors qu'il essayait de se retrouver à la place qu'il avait choisi sans que celle ci soit pris avant. Après s'être rendu compte qu'il lui fallait prendre ses armes à la main pour pouvoir réussir à passer sans déranger, il finit par se poser à la table.

Quelques minutes après, un serveur arriva près de lui, il commanda deux pintes de bière pour la sécurité et après quelques minutes avant d'entendre le bruit caractéristique des deux pintes qu'on posait sur la table. Il remercia d'un signe de tête, payant immédiatement la consommation histoire de rassurer le tenancier. Jorah porta la chope à ses lèvres, goûtant à la bière et constatant avec un sourire qu'en effet celle ci était meilleure que celle qui était servie dans l'auberge où ils étaient allés avec Alysane. Il laissa la gorgée de bière couler dans sa gorge, savourant le liquide rafraîchissant. Ce moment de solitude ne dura pas si longtemps, en effet, une jeune femme vint directement s'asseoir devant lui. Il ne comprit pas trop qui elle était avant que celle ci n'ouvre la bouche. Jorah la reconnut à la voix, c'était la jeune femme qui lui avait proposé de la rejoindre dans sa ronde. Elle fit une remarque sur le fait qu'il buvait seul, ce qui fait naître un sourire sur les lèvres de celui ci. Elle regarda quelque chose derrière lui et se reconcentra sur lui, la question qu'elle lui posa était plus un constat qu'une véritable question. Cela se voyait donc tant que cela qu'il ne pouvait pas faire partie du décor de Port Réal ? Il était pourtant au moins aussi transpirant et puant qu'eux maintenant.

Une autre question se fit entendre, demandant ce qui l'amenait dans les parages. Jorah sourit et prit de nouveau la pinte, laissant une gorgée de bière couler dans sa gorge. Il ne répondit pas tout de suite, après tout autant jouer. Un sourire charmeur naquit sur son visage alors qu'il articulait lentement.

« Et si vous vous présentiez d'abord ? Je ne suis pas du genre à me livrer si facilement vous savez... »

Il la détailla du regard, une jolie lady blonde, fort bien apprêtée et avec des yeux qui semblait capter toute l'attention de Jorah. Pas la même sorte que Maerie mais au moins aussi intéressante, avec une voix qui n'était pas négligeable, avantage intéressant également. Sa main vint prendre du nouveau la chope, ne la portant pas à ses lèvres, ne quittant pas les yeux de la demoiselle et ne se dépatissant pas de son sourire. Sa voix se fit basse pour que la jeune femme soit la seule à entendre.

« Mais avec un visage aussi charmant je vais céder et me présenter en premier... je suis Jorah, je viens du Nord en effet et je suis ici pour voyager... »


Il monta la chope à ses lèvres et but une nouvelle gorgée avant d'avancer du doigt la seconde chope qu'il avait commandée vers la demoiselle. Ses yeux ne quittaient pas les siens alors que le sourire persistait.

« … Et vous alors ? Dites m'en plus, vous avez éveillé ma curiosité... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 3 Aoû 2011 - 17:41

Il ne la rembarra pas, c'était plutôt bon signe. Mais comme prévu, il fit une remarque sur le fait qu'elle ne s'était pas présentée. Un léger rire vint ponctuer celle-ci et elle lui offrit un petit sourire d'excuse sans pour autant réparer l'oubli de suite. Savoir qu'il ne parlait pas si facilement de lui ajoutait du piment à la conversation, elle allait devoir lui tirer les vers du nez. Il se montrait joueur et cela plaisait à la jeune femme. Il fit le premier pas, glissant un compliment au passage. Jyanna sourit de plus belle, constatant qu'il n'était pas insensible à son charme. Peut-être que cela ne serait pas si difficile... Ainsi il s'appelait Jorah et venait du nord. Cette contrée était inconnue de la jeune femme, les seules images qui lui venait à l'esprit représentaient des contrées enneigées, à peine peuplées et surtout une mentalité différente de sa région natale. Vérité ou simple illusion, elle n'en savait rien, n'ayant jamais voyagé plus loin que Port-Réal, si l'on exceptait les années qu'elle vécut dans les Cités libres. Elle laissa flotter quelques instants de silence avant de se présenter.

- Je m'appelle Jyanna et je viens des Terres de l'Orage.

Une information pour une information. D'autant qu'elle appréciait le ton sur lequel Jorah orientait la conversation. Mais elle n'avait pas tout révélé concernant les lieux de sa vie, ils ne se résumaient pas à l'Orage et les Contrées exotiques avaient grandement contribué à la construction de sa personne. Alors qu'elle allait poursuivre, un des musiciens l'interpella.

- Jyanna, on a besoin de toi!

L'intéressée leur fit signe qu'elle arrivait puis adressa un sourire malicieux à Jorah.

- Voilà une occasion d'en apprendre un peu plus sur moi. Elle se leva. Gardez la au frais, dit-elle en désignant la choppe qu'il lui avait avancée, j'ai bien l'intention de revenir pour poursuivre cette conversation.

Sur un dernier regard, elle traversa la foule pour rejoindre les musiciens. Ces derniers avait besoin d'une voix féminine et d'un quatrième instrument pour interpréter certaines chansons. Sur les trois morceaux qui retinrent Jyanna loin de la table de Jorah, elle chanta sur deux d'entre eux avec et sans voix masculine pour l'accompagner. Seule la musique instrumentale ne s'arrêtait jamais. Puis, après avoir récupéré ses affaires et Jinto qui était resté auprès du groupe, la ménestrelle rejoignit la table du nordien. Et accepta la seconde choppe. Tout ceci était peut-être culotté de sa part, mais elle n'en avait cure.

- Que voulez-vous savoir de plus pour satisfaire votre curiosité? demanda-t-elle avec un sourire charmeur.

Elle lui laissait la possibilité de poser toutes les questions qu'il souhaitait, sachant que sa prestation précédente devait avoir renseigné le sieur ne serait-ce que sur son métier. Elle ne se départissait pas de son sourire.

- Vous dîtes voyager, avez-vous une destination précise Jorah?

Mentionner son prénom lui permettait de se l'approprier, de le garder en mémoire. Les sons et les voix avaient une importance certaine pour la jeune femme, un peu comme des références. Elle se fit la réflexion que le chemin depuis le nord représentait une sacré distance. D'où sa question suivante.

- De quelle partie du nord venez-vous?

S'il lui fallait effeuiller chaque couche de son existence, elle le ferait, au sens propre comme au figuré. Elle goûta la bière, une saveur douceâtre emplit sa bouche tandis que le liquide réchauffait sa gorge. Son regard se posa sur les armes qui accompagnait Jorah et elle se demanda quel était son métier précisément, cependant elle ne posa pas la question de suite, préférant voir si son interlocuteur allait aborder le sujet de lui-même ou non. Etait-il un simple aventurier, roturier ou encore un ser? Rien ne permettait d'arrêter son choix, mais il n'avait pas fait mention d'un titre donc elle présumait qu'il n'était ni noble, ni chevalier. A moins qu'il ne cachait sa véritable nature. Jinto en profita pour descendre sur la table et s'approcher de l'homme, curieux. Jyanna ne se montrait pas trop entreprenante pour éviter de faire peur au nordien, elle regretterait qu'il s'enfuit devant trop d'assurance et de rentre-dedans. Non le meilleur moyen et le plus intéressant aux yeux de la musicienne restait la séduction distillée à petite dose, et qui restait efficace auprès de la plupart des membres du sexe opposé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 3 Aoû 2011 - 20:07

Elle voulait jouer... Elle semblait partie sur le même jeu que Jorah, ne révélant son identité que par morceaux. Ainsi donc elle venait des Terres de l'Orage, après quelques minutes de recherche, Jorah resitua où cela se trouvait. Juste au dessus de Dorne, les terres d'Accalmie. Ainsi donc elle marchait comme ça, l'échange équivalent... très bien alors il allait jouer. A cette pensée le sourire s'agrandit et un nouvel éclat naquit dans ses yeux. Il allait ajouter quelque chose mais déjà on l'appelait pour qu'elle vienne quelque part. C'était un musicien et la découverte de la personne qui l'appelait haussa le sourcil de Jorah. Pourquoi était ce lui qui l'appelait ? Il ne la quitta pas des yeux alors qu'il tirait vers lui la chope qu'il avait donnée a cette fameuse Jyanna qui lui avait promis de revenir terminer cette conversation. Son sourire s'effaça alors qu'elle croisait une dernière fois ses yeux. Jorah la regarda avec intérêt alors qu'elle prit place près des musiciens, se saisissant d'un instrument, puis soudain...

Elle se mit à jouer sur la première chanson, Jorah put apprécier la dextérité de ses doigts sur l'instrument ainsi que son talent, il n'avait pas l'oreille musicale certes mais il reconnut qu'elle jouait bien, cela changeait de ses musiciens qui venaient parfois dans le Nord. En fait c'était juste des paysans qui faisaient de la musique parfois pour distraire Jeor sur l'île aux Ours quand Lady Jorelle le demandait. Rien à voir avec ce qui se déroulait maintenant sous ses yeux. Il porta sa pinte à la bouche, buvant deux ou trois gorgées, ne la quittant pas des yeux. Quand ils eurent terminé la chanson, Jorah s'attendait à la revoir mais elle ne revint pas tout de suite.

Sa voix se fit entendre dans la salle et étrangement, même si Jorah tenait sa pinte, il en oublia de continuer à la boire, un rapide coup d’œil et il constata en souriant qu'il n'était pas le seul à faire cela. La plupart des hommes de l'assemblée l'imitait alors que les femmes les fixaient rageusement leurs yeux allant des hommes à elle. Jorah lui était comme fasciné par ce qu'il entendait. Le silence planait dans la salle, allant même jusqu'au dehors, Jorah put voir amusé des visages se presser aux fenêtre. La pinte ne quitta pas la table tout le temps des chansons, le sourire de Jorah ne mourrait pas, l'étincelle dans ses yeux grandit et ne s'éteint pas quand elle le rejoint. Il constata qu'elle était accompagnée d'un petit animal qui lui était inconnu, il possédait une queue et des mains d'homme à la place naturelle des mains bien entendu, mais le plus étonnant, il possédait des mains aussi à la place des pieds. Le genre d'animal qu'on ne voyait pas dans le Nord en somme.

Elle semblait amusée de voir l'effet qu'elle produisait sur Jorah et commença à poser des questions sur ce qu'il désirait savoir. Les pensées de celui ci était partout, bien sûr qu'il en avait des questions mais il n'allait pas se laisser faire si facilement, il n'était pas de ceux qu'on impressionnait avec quelques prouesse. Si elle pensait qu'il avait relâché son attention alors elle se trompait. Au moins il savait déjà quel était son métier maintenant. Une barde... Jorah se souvint de tout ce que Lady Jorelle racontait sur les bardes, qu'il avaient de bonnes histoires à raconter certes mais qu'ils en causaient beaucoup aussi... des histoires. En effet, nombreux étaient ceux qui racontaient que les bardes étaient des espions, les seigneurs les invitaient dans les châteaux mais c'était à leurs risques et périls. Jorah prit une nouvelle gorgée de bière ne la quittant pas des yeux la jeune femme. Il répondit à sa première question en souriant.

« Je pense que le nom et la race de cet... »
Il le désigna du menton. « ...animal si particulier suffiront pour commencer. »

Il soutint son regard puis baissa les yeux vers sa pinte, constatant qu'il restait à peine une gorgée, se penchant en arrière il termina la pinte, la posant sur la table avec bruit. Elle avait posé une question sur la partie du Nord où il venait. Une nouvelle question passa ses lèvres, demandant de quelle partie du Nord il venait. Avant qu'il réponde, l'animal descendit de son épaule et vint près de Jorah, ses yeux intéressés fixèrent les armes, il eut de ce fait un léger mouvement de recul avant de se replacer sur sa chaise et de répondre.

« Je viens d'une terre du Nord certes, mais elle est entourée d'eau et est peuplée par les Ours. »


Il s'avança approchant son visage du sien, se moquant de l'animal qui avait reculé légèrement maintenant, appuyant ses coudes sur la table, il n'était pas encore assez près pour sentir le souffle de la jeune femme mais presque. L'animal poussa un petit cri et retourna sur l'épaule de sa maîtresse, dévisageant Jorah étonné visiblement. Sa voix se fit plus basse qu'un murmure alors qu'il détachait chacun de ses mots.

« Vous êtes musicienne itinérante ou bien êtes vous rattachée a cette taverne depuis peu ? Je ne vous avait jamais vu auparavant... »

Et pourtant il était passé à plusieurs reprises devant la bâtisse, maintenant il la reconnaissait et se souvint avoir déjà entendu de la musique mais jamais une vois de femme comme celle ci, qui captait autant l'attention. Il se risqua à une nouvelle question, sachant pertinemment qu'elle lui en poserait une de plus en échange.

« Vous êtes de ceux qu'on appelle les bardes c'est cela ? »

L'appellation était particulière mais la nuance avait son importance, même si il ne doutait pas qu'elle connaissait ce que cela pouvait impliquer. N'attendant pas sa réponse, il leva la main formant le chiffre deux avec les doigts au serveur, signe qu'il voulait commander deux pintes de nouveau. Celui ci lui répondit par un hochement de tête alors que le brouhaha ambiant de la taverne avait repris et que les musiciens jouaient de nouveau des musiques d'ambiance, entraînantes certes mais pas aussi captivante que le moment où tous les gens s'était arrêtés de faire ce qu'il faisaient et écoutaient simplement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 3 Aoû 2011 - 22:52

Il ne connaissait pas les singes, elle prenait une longueur d'avance. La joute n'était pas seulement verbale, mais se prolongeait à travers les regards qu'ils s'échangeaient. Les sombres prunelles de Jorah offraient la possibilité de s'y perdre corps et âme. Mais, Jyanna n'était pas une femme si facile en dépit des apparences, elle agissait souvent en fonction des profits qu'elle pouvait gagner. Pour l'heure, finir la soirée en compagnie d'un charmant jeune homme était suffisant à ses yeux, néanmoins cela pouvait changer suivant les renseignements qu'elle glanerait au fil de la discussion. La question de Jorah ne la concernait pas directement, mais elle y répondit volontiers sachant qu'il en aurait d'autres par la suite qui ne seront pas forcément générales étant donné qu'elle lui avait donné carte blanche pour l'interroger.

- C'est un singe et il s'appelle Jinto, il vient des Iles d'Eté. Il existe plusieurs types de singes et lui fait partie des plus petits gabarits. Il n'est pas courant d'en croiser sur les terres des Sept couronnes. Et niveau comportement, ce sont des chapardeurs, curieux et indisciplinés...

Ce portrait fut ponctué par un sourire affectueux destiné à l'animal. Depuis qu'ils se côtoyaient, elle avait appris à le connaître et se faire obéir en retour, du moins la plupart du temps. Jya but une nouvelle gorgée de bière alors que le nordien avait fini la sienne. Le mouvement de recul de ce dernier face au singe n'échappa pas à Jyanna qui manqua rire. Se moquer n'était pas son intention première, elle comprenait qu'un animal inconnu puisse provoquer ce genre de réaction, alors elle but de nouveau pour cacher son sourire.

- Une île aux Ours... Ce qualificatif s'applique-t-il aux habitants ou simplement à la faune locale? Je ne connais pas du tout cette région, parlez-m'en un peu..

Elle le taquinait, elle se le permettait, mais consentira-t-il à lui décrire sa contrée natale? Sa connaissance de Westeros n'était pas assez étendue pour qu'elle eut vent de l'existence de l'île des Mormont. En fait, à part les grandes familles, le pays lui était pour ainsi dire inconnu. Sauf, la région des Marches, l'Orage et Port-Réal. Jyanna ne quitta pas Jorah des yeux tandis qu'il se penchait vers elle. Ce rapprochement apeura Jinto qui trouva refuge sur l'épaule de sa maîtresse, crachant un peu à l'encontre de l'homme mais continuant de l'observer avec curiosité. L'interlocuteur de Jyanna en profita pour poser une nouvelle question. La musicienne se pencha encore plus, cassant la distance, et murmura à son oreille.

- Je ne suis rattachée à personne actuellement...

Renseignement qui concernait son statut de ménestrelle itinérante, mais qui pouvait également s'étendre à sa condition de célibataire. Une telle proximité ajoutait au jeu qu'ils orchestraient et procura quelques frissons à la jeune femme. Et la bière aidant, elle se sentait de bonne humeur. Alors elle lui concéda une information supplémentaire.

- Je ne suis à Port-Réal que depuis quelques jours, normal que vous ne m'ayez jamais croisée...

Puis elle se redressa. Seulement quelques jours qui passaient relativement vite pour la ménestrelle. On ne s'ennuyait pas dans la capitale du royaume, il y avait toujours des choses à faire voire des gens à rencontrer. Comme Olyvar et Allen. Revenant à l'instant présent, elle entendit la dernière question de Jorah.

- On utilise plus souvent le terme ménestrel par chez moi, barde laisse envisager des connaissances plus étendues du moins dans ma région. Elle se rendit compte qu'elle parlait de Lys et non des Terres de l'Orage, peut-être en fera-t-il la remarque. Et il court toujours des histoires sur notre profession, mais nous ne sommes pas tous des espions ni même des fauteurs de troubles... Loin de là...

Qu'il la croit ou non n'avait pas de réel importance pour Jyanna, elle aimait son métier et il était vrai qu'elle se permettait quelques... extras. Mais si cela lui permettait d'atteindre son objectif elle ne se refusait rien.

- Et vous Jorah, quel est votre métier? Je vois que vous voyagez armé. D'ailleurs cela fait-il longtemps que vous êtes à Port-Réal? Comptez-vous partir bientôt?

Cela en faisait plusieurs d'un coup, autant d'opportunités de questionner pour Jorah. Ce dernier passa une nouvelle commande, Jyanna avait bien entamé sa pinte néanmoins elle se sentait encore parfaitement lucide. Côtoyer des marins lui avait fait découvrir des alcools bien plus fort que la bière, donc elle ne tomberait pas dans l'excès avec trois verres.

- Etes-vous accompagné? Pour votre voyage j'entends...

Ou pour autre chose également. Encore que le fait qu'il soit marié n'était pas un élément qui allait réfréner Jya. Son plaisir personnel passait avant toute chose, sauf en ce qui concernait la musique qu'elle aimait bien partager.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Jeu 4 Aoû 2011 - 9:27

Amusante cette fille, charmante même... Voilà les pensées qui traversaient l'esprit de Jorah en cet instant. Par contre le « singe » comme elle disait, le mettait mal à l'aise, un peu comme si il était surveillé. Pas étonnant qu'il ne connaisse pas une créature comme celle là si elle venait des îles d'été, cela voulait dire qu'il était impossible d'en croiser dans le Nord. L'observant encore quelques secondes Jorah détourna les yeux de « Jinto ». Une connivence était à ne pas douter entre les deux, Jorah nota cette relation, il ne fallait pas se mettre le « singe » à dos donc. Elle sourit sur la réaction de recul qu'il eut quand le singe s'approcha. Il eut un sourire alors qu'elle émis une supposition sur l'île d'où il venait, il est vrai qu'après ce qu'il lui avait dit cela pouvait porter à confusion. Confusion qui était souvent redite à Port Réal quand il mentionnait d'où il venait, remarque qui s'ajoutait d'un léger regard de mépris quand il disait son nom... Snow. Enfin des fois c'était un regard, Jorah apparentait cela à une version respectueuse, mais il y avait aussi des mots pincés, changeant totalement de l'attitude affable juste avant qu'il dise son nom. Si il lui disait, allait elle réagir ainsi ? Jorah préféra attendre, si il devait en parler alors il en parlerait...

« Ais je l'air d'un ours ma chère ? »

Le serveur amena deux nouvelles pintes que Jorah régla immédiatement comme à son habitude. Il eut un coup d’œil pour le jeune homme qui était avec la ménestrelle. Coup d’œil qui voulait tout dire et son contraire. Elle lui avait demandé de décrire sa région, Jorah repoussa la pinte vide pour que le serveur la prenne, logeant de nouveau ses yeux dans ceux de Jyanna. Il prenait son temps pour parler, l'ombre d'un sourire amusé ne quittant pas ses lèvres. La pinte pleine se trouva entre ses mains calleuses alors qu'il la faisait tourner pour passer le temps puis enfin il se décida à parler.

« Le Nord est exactement comme les gens le décrivent... C'est à dire tout le contraire d'ici, ici il fait chaud et moite, la ville semble habitée d'une odeur rance vous ne trouvez pas ? »

Encore une fois il n'avait pas directement parlé de l'endroit où il vivait, prolongeant le jeu de questions. Elle s'était même rapprochée quand il avait posé ses coudes sur la table. Le singe n'était pas vraiment de leur avis et exprima vivement son mécontentement. Jorah haussa un sourcil le regardant, une légère expression de mépris sur le visage puis retourna à sa maîtresse. Elle lui annonça qu'elle n'était rattachée à personne, il interpréta cela comme le fait qu'elle travaillait seule et qu'elle n'avait personne dans sa vie également. Information intéressante en soi, si jamais Jorah décidait de la revoir. Il appréciait grandement la façon dont elle jouait à leur petit jeu, profitant qu'il se soit rapproché pour murmurer cela à son oreille. Jorah avait vraiment ce genre de femme qui se moquait des codes établis et jouait avec aussi aisément qu'elle avait joué de son instrument. Elle indiqua que cela ne faisait que peu de temps qu'elle était à Port Réal, chose normale qu'il ne l'ait pas croisée de ce fait.

Elle mis les choses à plat quant à son statut de ménestrelle, spécifiant bien qu'ils n'étaient pas tout ce que racontaient les gens, Jorah acquiesça mais n'allait tout de même pas la croire sur parole. Elle semblait être le genre de femme capable de tout. Il porta la nouvelle pinte à ses lèvres, heureux du rafraîchissement que lui prodiguait la boisson. Sa tête ne tournait pas, loin de là, mais la chaleur elle était toujours là. Il commençait à le sentir du reste, une goutte coula de son front, il n'y avait pas à dire, quand on venait d'une région totalement opposée, impossible de se faire rapidement à une ville si différente.

Une nouvelle question, nous en étions à deux, même si il avait répondu de façon détournée à la précédente. Elle s'interrogeait sur son métier, elle avait remarqué les armes qui étaient dans son dos quand il était arrivé et qui maintenant étaient sous la table, coincées contre ses jambes. Cette question fut suivie de deux nouvelles, demandant si il allait rester ou partir bientôt de la ville. Jorah soupira, triturant sa chope entre ses doigts.

« Pour mon métier je pense que vous avez deviné par vous même non ? Je possède des armes et je ne suis pas un chevalier si cela peut vous aider... Vous me semblez être une fille intelligente je crois que je peux donc vous laisser trouver par vous même... » Il eut un léger rire et désigna du menton Jinto qui le regarda interloqué. « Je vois que vous vous êtes accompagnée par votre chevalier servant qui n'hésitera pas à me mettre en charpie et à vous défendre bec et ongles si jamais je fais quoi que ce soit... » Jinto lui cracha au visage comme si il avait compris ce qu'il disait, chose que Jorah trouva impossible, c'était un animal après tout. Certes très étrange mais un animal tout de même et il ne pensait pas que sur les îles d'été on trouvait des animaux dotés de parole, le Mestre de l'île aux Ours lui aurait bien dit.

Il poursuivit la réponse à ses questions susurrant presque les mots pour que les autres autour d'eux n'entendent pas ce qu'il disait alors qu'il posait de nouveau ses coudes sur la table, approchant son visage de celui de Jyanna.

« Je ne compte pas partir de Port Réal pour le moment, aussi chaude et insipide la ville soit elle... »

A la simple mention du mot chaleur, il porta de nouveau la chope à ses lèvres comme si la bière tiède allait l'aider à effacer cette pensée de son cerveau et de son corps. La ville avait tout de même de bons cotés mais ceux là Jorah les gardait pour lui, il n'était pas bien venu de dire à une jeune femme fraîchement rencontrée, et charmante de surcroît, qu'on avait été visiter le quartier de la lanterne rouge. Il eut une petit pensée pour Maerie la comparant à la jeune femme, cela devait être tout aussi intéressant de converser sur l'oreiller avec celle ci en tous cas. Elle lui demanda si il était accompagné, ce qui ajoutait une question au compte de celles qu'il pouvait poser. A cette question il répondit franchement, autant ne pas la troubler avec des circonvolutions de langage.

« Je suis venu ici pour rejoindre de la famille. »

Oui de la famille, en la personne d'Alysane ce mot avait encore plus de valeur qu'avec tous les Mormonts. La pauvre devait sans nul doute être endormie maintenant, à moins qu'elle soit en train de l'attendre, la hache à la main et l'air patibulaire comme Jorah se plaisait à l'imaginer. Cette pensée le fit sourire alors qu'il regardait Jyanna murmurant sans dissimuler sa satisfaction.

« Maintenant à moi de vous poser des questions... »

Il fallait juste les choisir avec soin et ne pas se tromper.

« Concernant le départ de Port Réal je vous retourne cette même question, comptez vous partir ou avez vous des projets dans cette ville ? »

Une question il lui en restait trois maintenant.

« Comment se fait il qu'une jeune femme charmante telle que vous voyage seule ? Je ne doute pas que Jinto soit un preux chevalier mais contre une bande de brigands il ne peut pas être partout si je ne m'abuse... » Il but une nouvelle gorgée de bière, ne la quittant pas des yeux. « Résidez vous dans un endroit particulier dans la ville ? Une auberge ou une habitation ? » Information qui avait de la valeur si jamais il lui venait l'idée de lui rendre visite. Mais il restait une dernière question qui brûlait les lèvres de Jorah. Un léger rire se fit entendre alors qu'il eut un sourire charmeur malgré lui.

« Pourquoi êtes vous venue me voir Jyanna ? Pourquoi moi et pas un autre ? »


Dernière édition par Jorah Snow le Sam 13 Aoû 2011 - 6:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Jeu 4 Aoû 2011 - 17:27

La réplique de Jorah concernant l'ile aux Ours fit sourire Jyanna. Il avait de la répartie, c'était appréciable. Et quand il lui demanda son avis elle prit le temps de détailler son interlocuteur avant de répondre.

- Vous êtes loin de l'image que je me fais des ours. Bien plus charmant...

On lui en avait déjà parlé mais elle n'en avait jamais vu. Bête sauvage au pelage sombre friande des contrées septentrionales. Bien que Jorah soit brun, elle doutait qu'il soit aussi sauvage que ces animaux. Encore qu'elle ne le connaissait pas, elle discutait avec lui depuis seulement quelques minutes, c'était peu pour se faire une opinion complète sur le personnage, sachant qu'il devait rester encore des choses à découvrir. Les nouvelles pintes arrivèrent et elle remercia le nordien puisqu'il lui offrait les consommations. Elle n'allait pas protester et entama la nouvelle choppe. Par contre il se montrait évasif au sujet de sa contrée natale, ne mentionnant que des généralités. Une moue fugitive passa sur les lèvres de la stormienne, rapidement remplacée par un fin sourire, car cela ouvrait la porte à de nouvelles questions.

- Froid et sec serait le nord? Il est vrai que Port-Réal a une odeur particulière, mais je dirai que chaque ville à son empreinte olfactive. Mais pour le nord, chacun a sa vision des choses, certes les grandes lignes restent les mêmes mais je voulais avoir l'avis d'un habitant tant qu'à faire.

Elle ne le questionna pas plus avant sur le nord, lui laissant l'opportunité d'en dire plus de lui même. Aborder le sujet de son métier ne semblait guère enchanter Jorah comme l'attestait son soupir. Décidément il avait choisi de ne lui répondre qu'à demi-mot, ce qui ne déplaisait pas forcément à la jeune femme.

- Vous êtes un homme d'armes... Mais affilié à une maison ou non? Quant à lui, dit-elle en désignant Jinto, je doute qu'il fasse le poids, il pourrait mordre quelques mains mais c'est un petit face à des géants.

Jya aimait l'atmosphère qui s'instaurait entre eux, ce côté confidence privée. Comme si elle monopolisait l'attention de Jorah. Ainsi il n'allait pas quitter la ville de sitôt. Elle nota cela dans un recoin de son esprit.

- Port-Réal n'est pas si insipide que ça, elle cache ses charmes. Il est des lieux fort intéressant, à qui sait regarder...

Comme certains à éviter pour le voyageur, ne serait-ce que Culpucier, un véritable coupe-gorge la nuit venu. Néanmoins, ne serait-ce que les grands bâtiments de la ville à voir une fois dans sa vie, et puis pour les hommes, un quartier était dédié à la satisfaction de leurs plaisirs. On trouvait de tout dans la cité, vu qu'elle était le port le plus important de la contrée, reliant Westeros aux Cités libres et continent de l'est. De quoi faire pour la populace.

- Vous avez de la famille résidente? demanda-t-elle intriguée.

Elle trouvait que le nord et Port-Réal n'avait pas grand chose en commun, mais cela n'empêchait pas une famille nordienne de venir s'établir. La mention de famille la ramena auprès de Coriolan et de son équipage et des formidables moments qu'elle avait passé en leur compagnie. Ils lui manquaient. Jinto était de bonne compagnie mais cela ne faisait pas tout. Puis elle écouta les questions qu'il lui retournait.

- Mon temps de présence est fonction de mes envies et de la teneur de ma bourse bien entendu. Je pourrais très bien partir demain comme dans plusieurs jours.

Elle donnait le lendemain mais justement elle devrait revenir à la taverne pour percevoir son salaire pour la soirée. Elle n'allait pas s'asseoir dessus. Quant à ses projets, ils n'étaient pas arrêtés. Par cette réponse elle lui avait donné un petit renseignement sur sa manière d'être et de fonctionner. Elle suivait ses désirs et cherchait à les satisfaire.

- Concernant le voyage j'ai pris l'habitude de me débrouiller seule, il n'est pas toujours évident de trouver les compagnons adéquats pour faire le route. C'est vrai que cela peut-être dangereux mais je ne suis pas sans défense et je ne parle pas de Jinto. Il était certain que ses connaissances martiales ne devaient guère faire le poids face à l'homme d'arme. Sinon je réside chez un ami... A l'auberge des trois écus. Je pourrai vous montrer où cela se situe.

Avance camouflée? On pouvait se demander mais elle n'en dit pas plus. Peut-être la connaissait-il, et dans ce cas n'aurait aucune difficulté pour la trouver. Vint la question qu'elle s'attendait à se voir poser. Quelles étaient ses motivations... Jya remarqua qu'il utilisa pour la première fois son prénom. Elle prit le temps de boire une gorgée avant de répondre. Elle accrocha le regard de Jorah et déclara d'une voix calme et assurée.

- Vous me plaisez et j'avais envie de faire plus ample connaissance.

Elle se montrait franche et directe. Cela pouvait surprendre, voire choquer. Elle se demandait comment il réagirait devant cet aveu qu'elle n'avait pas camouflé derrière des semi-vérités. C'était peut-être un peu brusque de sa part, elle le reconnaissait, mais qu'importe.
La musicienne avait remarqué au fil de la conversation que Jinto se montrait peu amical envers le jeune homme. Quand elle sentit le petit singe se crisper sur son épaule, elle sut qu'il allait faire un bêtise. Alors que le singe sautait de son épaule dans un cri et se précipitait vers Jorah, Jya se saisit des bras de ce dernier les bloquant sur la table, encore que si le guerrier voulait se dégager elle ne ferait pas le poids. Un peu plus et elle lui bloquait également les jambes, mais elle se retint.

- Ne bougez pas, ordonna-t-elle avec sérieux. Laissez le faire son inspection comme ça il vous laissera tranquille.

Tant que son interlocuteur suivait ses instructions il ne risquait rien. Jinto grimpa sur l'épaule du sieur et vint renifler le cou de Jorah avant de tripatouiller cheveux, oreilles et joue. Puis l'animal quitta son perchoir pour rejoindre le sol et s'installer sous la table laissant les deux jeunes gens en tête à tête.

- Désolée, dit-elle en retirant ses mains, ça lui prend parfois il a besoin... d'identifier certaines personnes.

Jyanna en voulait un peu à Jinto d'être intervenu de cette manière entre Jorah et elle, alors que leur discussion prenait un tour de plus en plus intéressant. Il avait brisé la complicité qui s'était instauré, et elle en avait perdu le fil de ses questions. Gênée, elle finit d'un trait son verre et laissa courir son regard sur la salle. L'atmosphère se faisait électrique entre certains consommateurs, l'alcool aidant et la soirée avançant. Mais ce qui motiva sa décision de quitter les lieux fut l'apparition des uniformes du guet. Généralement, cela ne présageait rien de bon, et puis Jya n'aimait pas avoir affaire à eux. Elle se tourna vers Jorah.

- Venez, il ne fait pas bon de rester dans les parages quand le guet est là surtout dans une taverne.

Remarque qui dénotait une certaine habitude de la capitale, qui ne s'acquérait pas forcément en quelques jours. Elle se leva en prenant ses affaires avant de stopper net et d'ajouter.

- Si vous le voulez bien, bien entendu je ne vous force pas. Mais je n'ai pas posé mon quota de question, dit-elle avec un charmant sourire.

Une façon comme une autre de l'inviter à la suivre. Elle ne voulait pas mettre fin à ce jeu, souhaitant le mener à terme, terme qui les mènerait... elle ne savait où... Mais elle voulait aussi garder la main sur le déroulement des opérations. Jyanna se faufila jusqu'à la place. La chaleur se faisait sentir bien que l'air soit plus frais qu'à l'intérieur. Elle attendit quelques instants pour voir s'il la suivait ou non. Une fois fait, elle prit le chemin pour retourner chez Lyn, en passant par des raccourcis connus des port-réaliens. Pour qu'il évite de la perdre de vue, et donc se perdre par la même occasion, elle marchait d'un pas relativement lent. Jinto ouvrait la marche en trottinant devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Jeu 4 Aoû 2011 - 21:40

Elle lui fit un compliment, Jorah avait gagné quelques points on dirait. Jyanna ajouta une reflexion intéressante sur les différentes villes qui peuplaient les contrées de Westeros. Il n'avait dit que des généralités sur le Nord, chose que la demoiselle avait sans nul doute remarqué. Jorah remarqua que la demoiselle était légèrement frustrée, il hésita à la rassurer qu'elle ne s'en fasse pas, au fur et à mesure qu'il se verraient elle en saurait plus. Car oui Jorah avait déjà prévu de la revoir. Il but encore quelques gorgées de liquide, alors qu'elle fit une remarque sur son métier. Elle avait deviné qu'il était un homme d'armes, chose qui était aisée après les indices qu'il lui avait donné.

Jyanna demanda de quelle maison il faisait partie, il est vrai que maintenant qu'il n'était à Port Réal, il ne portait quasiment jamais son armure où son blason se trouvait sur l'épaulette. De toutes façons son blason portait la brisure réservée aux bâtards, l'ours Mormont était blanc au lieu d'être noir. Finalement il se dit qu'il valait mieux qu'elle ne le voit pas, même si elle devait sans aucun doute ne pas connaître l'original.

« Mon blason est un ours noir sur un fond vert de sapins, symbole de l'île où on trouve des ours. »

Il rit légèrement et fit un clin d’œil. Le petit singe le regarda de nouveau, il était de plus en plus intrigué par cet homme qui s'approchait de sa maîtresse. Une nouvelle remarque, sur l'intérêt des lieux, en effet à qui savait où chercher certains lieux pouvaient se montrer dignes... d'intérêt. Le regard de Jorah changea légèrement alors qu'il murmurait.

« Vous avez raison, la ville réserve de nombreux oasis... à qui sait les trouver... »

Ses yeux retournèrent à ceux de Jyanna, il n'était pas sûr qu'elle avait entendu ce qu'il venait de dire, mais dans le doute, il ne s’épancha pas plus. Elle coupa court à ce silence et demanda si il avait de la famille a habiter à Port Réal. Il secoua la tête, faisant sursauter Jinto, répondant dans le même coup.

« Non, je suis ici pour rejoindre ma sœur qui est elle même descendue du Nord pour découvrir la ville. »

Il termina sa choppe la posant avec bruit décidant de ne plus en commander de nouvelles, il ne ressentait rien des effets de l'alcool, encore heureux, cela voudrait dire que sa capacité à ingurgiter de l'alcool avait fortement diminuée. Il nota l'incertitude qu'elle exprima sur le fait qu'elle restait dans la ville. Elle ajouta qu'elle savait voyager seule et qu'elle logeait chez une connaissance à une auberge des trois écus. Bâtiment inconnu au bataillon. Elle proposa de lui montrer, il acquiesça souriant. Jyanna finit par dire qu'il lui plaisait, cette remarque décocha immédiatement un sourire charmeur sur les lèvres de Jorah. Sa voix se fit plus basse, presque un murmure.

« Ce plaisir est partagé Jyanna... »

Puis soudain tout s’accéléra, le singe avait décidé de prendre Jorah d'assaut, Jyanna saisit ses poignets et les plaqua sur la table. Essayant de le rassurer, elle dit qu'il avait besoin de faire connaissance avec son visage semblerait il. Il sentait les doigts du singe courir sur sa personne ne sachant trop quoi faire. Bientôt tout ce farfouillage trouva une fin et Jinto retourna sur l'épaule de sa maîtresse. Il avait senti la tension de Jyanna alors qu'elle laissait le singe faire. Soudain, des hommes de la garde entrèrent dans le bâtiment, Jorah nota que l'entrée de ses hommes sembla la rendre alerte. Elle ajouta quelque chose qui montrait qu'elle était habituée à ce genre d'événements fâcheux.

Jyanna se leva et sortit de l'auberge sans crier gare. Mais avant cela, elle lui fit signifier rapidement qu'il pouvait la suivre. Content d'avoir payé ses consommations en avance, Jorah attendit que la jeune femme soit sortie pour la suivre, histoire que les gardes ne posent pas de question. Il mit un peu de temps à la retrouver sur la place mais un éclair blond le rappela à l'ordre. Il accéléra le pas, ne se souciant pas des gens aux alentours. Elle marchait lentement, aussi il put la rattraper rapidement et saisit son poignet, imprimant une légère force souhaitant qu'elle se retourne. Quand elle fut face à lui, que son regard eut croisé le sien, il ajouta.

« Souhaitez vous donc vous débarrasser de moi ? »

Il sourit se demandant ce qu'elle allait répondre. Elle était près de lui, aussi il eut le loisir de la détailler plus avant. Une femme des terres de l'orage, si différente de celles du Nord et de toutes les autres régions de Westeros du reste. Le singe les regardait interrogatif ne comprenant pas trop ce qui se passait. Descendant sa main du poignet au pli du coude, Jorah ajouta.

« Je peux continuer a vous suivre mais marchons de concert voulez vous ? »

Il lâcha son coude, secouant sa tunique de coton histoire de l'aérer un peu. Ses yeux ne lâchaient pas ceux de Jyanna alors qu'il murmurait doucement, presque de peur que le singe les entende.

« Connaissez vous un endroit où nous ne serions plus dérangés par les gardes ? Je suis tout ouïe ma Dame... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Ven 5 Aoû 2011 - 9:46

Un ours noir sur fond vert de sapins, blason qui était inconnu à la demoiselle. Qui sourit au clin d'œil de Jorah. Le fil de la conversation se poursuivait. Il fit une remarque mais d'une voix trop basse pour que Jyanna comprenne l'intégralité des paroles. Ainsi il rejoignait sa sœur, elle-même de passage dans la capitale, brièvement elle se demanda à quoi ressemblait la sœur de Jorah, si elle était du même acabit que lui ou une de ses nobles pimbêches. Encore qu'elle avait entendu dire que les nordiens étaient des sauvages, peu civilisés. Mais cette information devenait inexacte aux yeux de Jya. Les préjugés avaient la vie dure, néanmoins elle était plutôt de ceux qui aimaient constater par eux-mêmes.
L'offre de lui montrer où elle résidait eut l'approbation du jeune homme. D'ailleurs, Jorah ne fuit pas quand elle révéla ses motivations, il accueillit même ses dires avec un sourire charmeur. Et elle eut juste le temps de saisir le murmure de son interlocuteur avant que Jinto ne lui saute dessus. Le nordien suivit ses recommandations et l'inspection de déroula pour le mieux. Puis tout s'enchaîna rapidement jusqu'à sa sortie de l'établissement.

Tandis qu'elle marchait, attendant de voir s'il la rejoignait, elle observait la route qui s'ouvrait devant s'assurant qu'il n'y avait aucun danger. Puis elle sentit une main lui saisir le poignet et la faire se retourner. Elle fit face à Jorah, ils étaient encore plus près que dans la taverne et cela procura une drôle de sensation à la musicienne. Elle sentit son regard sur elle et le contact de sa main sur son poignet ajoutait à la confusion qui gagnait Jyanna. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti cela. Mais elle se ressaisit avant de répondre.

- Si telle était mon intention, vous ne m'auriez pas rattrapée, déclara-t-elle avec un petit sourire mutin.

Elle n'avait nullement l'intention de perdre une proie si appétissante. Quand elle avait un objectif précis, difficile de lui faire changer d'avis. Tout comme il était difficile de se l'attacher, sentimentalement parlant. La main de Jorah remonta jusqu'à son coude, un léger frisson parcourut le dos de Jya. Elle chassa les pensées qui lui venaient à l'esprit, ne pas précipiter les choses. Si le jeu perdurait la récompense n'en serait que plus grande et satisfaisante.

- Marchons de concert, il serait dommage de vous perdre dans les rues de Port-Réal. Surtout que je doute que vous connaissiez les chemins que je vais emprunter. Et oui il existe des lieux où la garde ne s'aventure pas, répondit-elle énigmatique.

Sans pour autant indiquer sa destination, Jyanna prit un rythme de marche normal, Jinto toujours intrigué par ce qui se passait entre les deux humains vint s'installer sur le sac de la ménestrelle. Mais depuis son inspection, il ne considérait plus Jorah comme une menace. Son intention première était de mener l'homme d'armes jusque chez Lyn, à moins qu'en cours de route quelque chose ne vienne modifier ses plans, mais elle en doutait. Il l'avait appelé sa Dame, sur le coup elle avait légèrement rougi, il n'était pas courant qu'elle soit appelée ainsi, d'autant qu'elle n'avait rien de comparable avec une dame. Elle marcha en silence pendant quelques mètres avant de se tourner vers Jorah.

- Vous allez savoir où je loge, mais vous, où se trouve votre pied à terre?

Elle reprenait les questions-réponses, se renseignant et poursuivant la découverte de Jorah. Il leur faudra traverser une bonne partie de la ville alors autant profiter du trajet. S'il avait une connaissance certaine de la cité, il remarquerait qu'elle se dirigeait vers Culpucier et il pourrait très bien se demander si elle ne le conduisait pas dans un traquenard. Mais c'était avec sérénité qu'elle les guidait. Après avoir emprunté des petites ruelles, elle rejoignit l'artère où se trouvait son but. La nuit était totalement tombée quand ils arrivèrent à l'auberge des Trois Ecus, située à quelques rues de Culpucier. La porte principale étant fermée, Jyanna entra par la porte de derrière, faisant signe à Jorah de la suivre. Puis elle monta par l'escalier de service et pénétra dans sa chambre, dernière du couloir.

- Ici, nous serons tranquilles, pas de gardes ni de singe.

Jinto avait quitté sa maîtresse préférant profiter du feu qui brûlait doucement dans la salle principale au rez-de-chaussée. Par habitude, Jyanna avait refermé à clef sa chambre. Ils étaient dans une pièce relativement spacieuse, Lyn ayant fourni une de ses meilleures chambres à son amie, la décoration était classique et côté meubles il y avait le strict nécessaire pour satisfaire le voyageur. Elle aluma une lanterne avant d'inviter Jorah à poser ses affaires et elle alla s'installer sur le lit. Repliant une jambe, elle se mit face à son interlocuteur.

- Vous savez Jorah, dit-elle d'une voix basse en se penchant vers ce dernier, vous avez une tendance aux murmures qui force à se rapprocher de vous. Mais également à se demander ce qu'ils cachent quand on n'a pas entendu vos paroles. Comme si vous aviez des secrets à cacher et qui tendent à attiser la curiosité... Cela ajoute à l'attrait de votre personne.

Elle recréait la proximité qui les avait accompagnée une bonne partie de la soirée. La chaleur était montée d'un cran et une tension inhabituelle habitait Jyanna. Elle avait de nouveau capté son regard et se montrait sincères dans se paroles. Le temps des questions semblait révolu, cependant Jya ne se fit trop entreprenante, voulant s'assurer qu'il la suive sur ce nouveau terrain qu'elle souhaitait explorer. Un tout autre type de dialogue. Fera-t-il le premier pas ou se verrait-elle obliger de le faire? La curiosité avait cédé face au désir, mais Jorah la suivra-t-elle? Puisqu'il semblait partager le même intérêt qu'elle. La patience ne lui fera pas défaut pour qu'elle obtienne ce qu'elle désire. Si ce n'était ce soir, cela serait un autre jour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Ven 5 Aoû 2011 - 16:12

Elle fut d'accord pour que Jorah l'accompagne, surtout qu'elle avait raison, si elle passait par des dédales de ruelles alors il serait forcément perdu. Il ne savait déjà plus d'où il venait, c'était sa faute il n'avait qu'à avoir regardé plus attentivement quand il était passé au lieu de suivre des yeux la chevelure blonde de la jeune femme. Ils se trouvaient maintenant dans une ruelle, tout le bruit ambiant s'était étouffé grandement. Jorah leva les yeux cherchant où ils étaient mais ne réussit pas à la déterminer.

Le jeu de questions réponses reprit, Jyanna était désireuse de savoir où il logeait. A vrai dire, il ne connaissait même pas le nom de l'auberge qu'Alysane avait choisie, à part qu'il y avait une serveuse qui s'était maintenant entichée de lui a le voir sortir tous les soirs, échappant à la surveillance de sa sœur. Un léger travail mental pour se souvenir de la location de l'auberge, mais la seule chose qui revint fut qu'elle était située non loin d'une rue où les forgerons travaillaient. Il sourit répondant à la jeune femme, croisant ses mains dans son dos, en dessous de ses armes.

« Je ne connais même pas le nom de l'auberge où je réside... Vous m'en voyez fort marri Jyanna... »

Ils finirent par arriver à l'auberge, Jorah nota le nom malgré la luminosité qui se faisait rare. Auberge des trois écus... La porte était fermée, Jyanna choisit de les faire entrer par une porte de derrière, l'enjoignant de la suivre. Il eut, comme à chaque fois maintenant, une pensée pour Alysane qui devait être en train de se pelotonner sous les couvertures dans l'autre auberge. Ils entrèrent dans sa chambre silencieusement, quand elle eut refermé, à clé Jorah le nota, il embrassa du regard toute la pièce. La chambre était moins petite et mieux entretenue que l'auberge où il se trouvait. Elle eut une remarque qui fit sourire Jorah malgré lui, lui assurant que cette fois ils ne seraient pas dérangés.

Jyanna alluma une lanterne, histoire de diffuser une lumière tamisée dans la chambre décorée de manière sobre mais néanmoins luxueuse. Les ombres dansaient sur les murs alors qu'il la vit se rapprocher de lui, la flamme s'agitant dans ses yeux lui conférait encore plus de charme. Jorah sentit la bulle d'ambiance qui était en train de se créer et sourit. Il la regarda se placer sur le lit alors qu'il s'approchait d'elle silencieux détachant ses armes de son dos, défaisant la boucle en cuir de la lanière qui servait à les retenir. Alors qu'il les posait dans un coin elle ajouta quelque chose, lui reprochant gentiment sa tendance à murmurer, prétextant que cela incitait au rapprochement et à la découverte. Chose qui faisait de lui un être encore plus intéressant à découvrir. Il sourit se retournant, la voyant là sur le lit. A croire que maintenant tous les soirs où il sortait, c'était pour rencontrer une nouvelle femme, mais il aimait ce sentiment nouveau qui n'était jamais arrivé alors qu'il était sur l'île aux Ours.

Il s'approcha du lit, la bulle semblait évoluer vers le calme et la douceur, d'un signe de tête il demanda la permission de s'asseoir à ses cotés, elle acquiesça alors qu'il se posait au bout du lit, pas trop loin d'elle mais pas trop près non plus, histoire de lui laisser l'occasion de s'approcher de lui si elle le désirait. Il la détaillait du regard, ses yeux s'arrêtant sur chaque forme de son corps, se disant qu'encore une fois il était avec une femme qui était on ne peut plus charmante.

« Alors Jyanna que voulez vous savoir de moi maintenant que nous sommes tous les deux et seuls. »

Il avait de nouveau murmuré d'un ton enjôleur cette fois, comme ça au moins c'était elle qui décidait si elle voulait entendre ou pas. Jorah continuait de la regarder, ne lâchant pas une seconde ses yeux qui semblaient diffuser une aura, un peu comme un arbre cœur, on ne pouvait pas s'empêcher de le regarder avec une certaine fascination. Avant même qu'elle ne pose une question, il murmura dans un sourire charmeur.

« Permettez moi de me fendre d'un compliment Dame Jyanna... »

Il prit sa main, il savait qu'il franchissait beaucoup de limites en peu de temps, mais l'ambiance aidait et sans nul doute la chaleur ambiante également. Jorah déglutit bruyamment, écartant légèrement les liens de sa tunique vert foncé en coton puis il reprit.

« Votre voix quand vous avez chanté était superbe... »


Il n'en dit pas plus, laissant des pensées fort peu morales envahir son cerveau. Il en était à se demander si la demoiselle n'était pas comme Jinto et avait besoin de le toucher pour faire connaissance et s'habituer à lui... Pensée qui fit naître un sourire sur ses lèvres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Sam 6 Aoû 2011 - 14:21

Assise sur son lit, Jyanna observait Jorah à la lueur chancelante de la bougie de la lanterne. Il posa ses armes avant de venir la rejoindre après acceptation de sa part. Le jeune homme s'assied à une distance correcte de la ménestrelle, de manière à n'être ni trop loin ni trop près. Un rire léger s'échappa des lèvres de la jeune femme quand il lui demanda ce qu'elle voulait savoir. Elle se pencha un peu vers lui. Mais il ne lui laissa pas le temps de répondre, se fendant d'un compliment qui fit rougir la musicienne. Elle trouvait plaisant qu'il l'appelle dame, fait dont elle n'avait pas l'habitude et titre qu'elle ne pourra se targuer de porter. Il prit sa main, franchissant des limites que Jyanna aurait très bien pu dresser de nouveau. Pourtant, elle ne dégagea pas, elle profita de ce contact, notant simplement la présence de callosités sur les paumes de l'homme d'armes, ce qui ne l'étonnait guère. Son regard se posa également sur les cicatrices qui courraient sur cette main et elle suivit l'une d'elle du bout des doigts. Un homme qui avait déjà affronté des adversaires. Ses pensées s'étaient tournées vers les possibles combats auquel Jorah a du certainement participé. Un silence s'installa comme si elle avait oublié qu'il lui avait adressé la parole. Pourtant elle redressa la tête et croisa le regard sombre du sieur.

- Merci. Un cadeau de Dame Nature, et je lui en suis reconnaissante...

Qui aurait pu prédire que la gamine qui suivait Tysha aurait fini artiste? Celle qui courrait pieds nus et qui avait appris à se débrouiller seule depuis son plus jeune âge était reconnaissante envers ceux qui l'avait guidé sur le chemin de la musique.

- Quant à ce que je veux savoir... Tout... mais ne me révélez pas l'ensemble de ce que vous accepterez de partager ce soir, sinon je n'aurai pas de raisons ni de nouvelles occasions de vous revoir, ni vous de m'entendre chanter. Son sourire s'élargit. Même si vous ne m'avez pas indiqué d'adresse exacte, j'espère que nos chemins se croiserons de nouveau au cours des jours à venir. J'espère également que vous avez des points de repères pour rejoindre votre auberge, il serait vraiment regrettable de vous perdre. Après si vous avez besoin d'un guide...

Elle laissa sa phrase en suspens, sa proposition de lui servir de guide restait à l'entière disposition de Jorah. Ayant vécu dans la cité, même si cela remontait, elle devait la connaître bien mieux que lui. Et vu qu'elle avait emprunté des chemins détournés pour rejoindre l'auberge, elle doutait qu'il retrouve sa route seul. Néanmoins il pouvait toujours se renseigner auprès de passants ou même à Lyn quand il sera amené à quitter les lieux. Tandis qu'elle parlait elle se rapprocha du nordien.

- Vous m'avez demandé ce que je voulais savoir à votre sujet, mais vous, qu'en est-il de ce que voulez connaître à mon égard?

Jya avait remarqué qu'il avait tiré sur les liens de sa tunique. Elle se tenait extrêmement près de Jorah, son visage s'était approché à quelques centimètres de celui de son interlocuteur. Jyanna avait presque franchi les dernières limites qui se dressaient encore entre Jorah et elle. Sa main libre avait trouvé le chemin des liens de la tunique du nordien et tirait sur certains d'entre eux avant de stopper net sans pour autant ôter sa main.

- Vous semblez avoir chaud... Souhaitez-vous me suivre sur cette voie? murmura-t-elle d'une voix sensuelle en le regardant droit dans les yeux.

Suivre, poursuivre, précéder... Le jeu changeait de thème. Mais pourquoi donc prenait-elle le temps de lui demander son avis. D'ordinaire, elle ne leur laissait guère le choix, imposant sa volonté. C'était bien la première fois qu'elle s'intéressait ainsi aux envies d'autrui, alors qu'elle n'avait pas considéré d'autres objectifs que de passer une nuit agréable en bonne compagnie. Généralement, elle se serait enquise de ce qu'il aurait pu lui rapporter, soit argent, soit connaissances, soit tout autre chose pouvant se révéler utiles. Sauf ce soir, elle ne voyait pas au-delà de l'instant présent. Ou très peu. Elle lui accordait sa nuit, offre qu'elle pouvait très bien ne pas renouveler. Mais elle lui permettait de repousser ses avances, ce qui entrait en contradiction avec ses désirs. L'atmosphère avait de nouveau changé, abritant une tension nouvelle. Un mot de lui et elle arrêtait tout ou poursuivait plus avant...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Sam 6 Aoû 2011 - 21:42

Ainsi donc elle voulait tout savoir, cette remarque fit sourire Jorah, qui aurait pensé que le bâtard de Jeor Mormont pouvait susciter l'attention ? Mais justement à cette pensée le visage de celui ci s'assombrit. Elle ne savait pas qu'il était bâtard, ce qui voulait dire que si elle cherchait une situation, il n'était pas celui qui pourrait lui donner. Il déglutit bruyamment et chercha de nouveau son regard. Jyanna ajouta qu'elle souhaitait le revoir, quitte à lui servir de guide. Il est vrai qu'il n'avait pas tellement mémorisé le chemin. Un léger rire passa ses lèvres alors qu'il baissait les yeux, choisissant de murmurer, préservant la bulle d'intimité.

« Je serais ravi que vous me guidiez Jyanna... Je doute que la plupart des guides de cette ville soient aussi... charmants. »

Il ne quitta pas ses yeux alors qu'il notait qu'elle se rapprochait. Leurs mains qui s'étaient touchées auparavant, entrèrent de nouveau en contact. C'était comme si Jorah recevait un choc, appréciant la tension que cela générait, ce moment où le moindre geste comptait. Elle voulait savoir ce qu'il pouvait bien se demander à son égard. Il ne savait pas tellement où commencer. Son métier, il le savait, si elle était accompagnée également, que pourrait il bien lui demander d'autre ? Devait il entamer le jeu ? Commencer a y jouer pleinement ? Et ne plus rester en phase de préparation ? Il estimait que le terrain avait été assez aplani. Alors qu'il y réfléchissait, les doigts de Jyanna s'aventurèrent sur les liens qui maintenaient les bords de sa tunique en coton.

Elle fit une remarque qui sembla d'un seul coup, catalyser toute la bulle qui était tout autour d'eux. Il sentait son visage près du sien, son souffle contre son cou et ses yeux si près des siens. Un silence s'installa alors que Jorah regardait sa main près de la sienne. Il cherchait ce qu'il devait faire, elle venait de lui laisser le choix, le choix de ce qui allait se passer dans les prochains instants. Soudain, Jorah rompit l'espace qui se trouvaient entre leurs lèvres, après tout, si elle apprenait qu'il était un bâtard et qu'elle ne désirait plus le voir alors il aurait au moins eu le goût de ses lèvres. Il ne sentit pas une résistance de sa part alors qu'il appréciait la douceur de ses lèvres, mentalement il ne put s'empêcher de comparer avec Maerie et, après quelques minutes de réflexion, il se dit que cela se défendait tout aussi bien.

Il détacha ses lèvres des siennes, il lui avait serré la main malgré lui. Avait il trop profité de ce moment ? Il ne savait pas, mais ce qui s'était passé lui avait grandement plu. Avec Maerie, il avait appris à ne plus être honteux de ce qu'il faisait, honte qui avait été grandement érigée pierre par pierre par son éducation sur l'île aux Ours. Au moins si cela se passait mal, elle ne savait pas grand chose de lui et il aurait le temps de quitter la ville avant que la garde vienne frapper à sa porte. Il comptait sur Alysane pour les repousser le cas échéant. La pensée de sa sœur chassant les gardes le fit sourire, puis il replongea ses yeux dans ceux de Jyanna.

« Je suis votre obligé Dame Jyanna... »

Il prit sa main, la posant sur les liens de sa tunique de coton, si il venait d'avancer un pion alors il la laissait libre juge du choix qu'elle allait faire. Si elle le repoussait alors au moins il en aurait eu un morceau et aurait passé une bonne soirée. Si c'était le cas contraire alors... Un sourire charmeur passa ses lèvres... Alors cette soirée sera encore meilleure. Si le singe ne venait pas se mêler de tout cela. Ses yeux ne quittaient pas les siens, il était là, dépendant totalement de son prochain geste, de ce qu'elle ferait...

Une bulle de tension, différente était là, dans l'esprit de Jorah. La lanterne vacilla, faisant danser la flamme dans les yeux de Jyanna et sans nul doute dans les pupilles sombres de Jorah. Il déglutit bruyamment, serrant ses doigts qu'il maintenait près des liens de sa tunique. Il pensa à ce qu'il allait devoir subir si jamais elle refusait, il la détailla de nouveau du regard, elle était vraiment belle. Jorah se maudissait d'avance de laisser filer un tel parti. Il était littéralement à ses pieds, près a attendre son prochain geste...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Dim 7 Aoû 2011 - 15:27

Une ombre passe sur le visage de Jorah que la musicienne mit sur le compte du jeu de lumière. Mais peut-être qu'elle avait dit quelques chose... Elle n'en savait rien. Il accepta qu'elle le guide, Jyanna était satisfaite de cette décision. Outre le fait qu'elle pourrait le ramener à bon port et donc savoir où il loge, elle pourrait également lui montrer quelques lieux intéressants de la ville, si Jorah souhaitait en découvrir plus bien entendu et s'il n'avait pas déjà fait le tour de la cité depuis son arrivée. Il en profita pour placer un nouveau compliment qui fit sourire la demoiselle. Elle sourit encore plus en entendant le jeune homme rire. Concernant les éventuelles questions de ce dernier, il prit le temps de réfléchir et n'eut guère la possibilité de parler, vu que Jyanna avait rompu la distance et s'était attaquée aux liens de la tunique.

Alors qu'elle se tenait devant lui, en attente de sa réponse, il lui en fournit une annonçant le tour qu'il aimerait que de la suite de la soirée prenne. Jorah l'embrassa et elle se laissa faire, répondant à ce baiser et goûtant les lèvres du nordien. Ce contact prit fin bien trop vite au goût de Jyanna. Pourtant il porta sa main qu'il avait emprisonnée sur les liens, faisant le premier pas sur ce chemin qu'elle lui proposait d'explorer. Elle l'observa, silencieuse, les flammes dansaient dans les prunelles sombres du nordien, fascinantes. Elle dégagea lentement la main qu'il tenait, ce geste pouvait être interpréter comme l'annonce d'un refus tandis qu'un sourire satisfait planait sur ses lèvres. Il était son obligé... Bien plus qu'elle n'espérait... Jya resta immobile quelques secondes avant de porter sa main gauche au contact de la joue du guerrier, caressant son visage et l'attirant vers elle pour l'embrasser de nouveau, un baiser qui laissa filtrer la passion qui animait la jeune femme. Sa main droite, quant à elle, s'occupait des liens de la tunique en coton, lentement et avec agilité elle en venait à bout. Elle quitta les lèvres de Jorah mais resta à proximité, leurs souffles se mêlaient et elle se perdait dans l'obscurité de ses yeux. Ses mains joignirent leurs efforts pour ôter la tunique, toujours avec cette lenteur qui pouvait être exaspérante pour celui qui attendait. Mais, Jyanna aimait mener le désir et la tension à leur point de rupture, la conclusion n'en était que plus intense. Le vêtement finit par rejoindre le sol. Elle laissa courir ses doigts sur le torse de Jorah, explorant, suivant les courbes des muscles. Elle se mordilla légèrement la lèvre, retenant l'excitation croissante qui la gagnait. Elle nota la présence d'un tatouage sur l'épaule de l'homme d'arme et en fit le contour avec un doigt, effleurant la peau, maintenant la tension.

Jyanna souhaitait imposer son rythme, mais elle savait que cela n'était pas toujours facile, et dans ce cas elle s'adapterait soit par rapport à ses propres désirs soit par rapport au rythme que Jorah choisirait d'adopter. De nouveau elle s'approcha de lui, comme pour lui glisser un mot à l'oreille, sauf qu'elle n'en fit rien, jugeant que les paroles n'avaient plus leur place dans ce dialogue. Son souffle vint caresser le cou, la mâchoire de Jorah avant que ses lèvres ne s'unissent à celle du jeune homme. Pendant ce temps, ses mains ne perdaient pas le nord. L'une d'elle saisit délicatement mais fermement une des mains de Jorah et la conduisit jusqu'aux liens de sa robe, cachés dans son dos. Liens qui une fois défaits permettraient à la robe de glisser avec facilité. L'autre main s'intéressait aux derniers habits du nordien qui finiraient par rejoindre rapidement la tunique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Dim 7 Aoû 2011 - 16:29

Elle laissa sa main filer entre les doigts de Jorah, chose qu'il interpréta comme un refus, cela le décontenança quelque peu, mais seulement peu de temps. Il sentit sa main sur sa joue, malgré lui il sourit de ce contact, une légère pression fut exercée sur sa nuque alors que ses lèvres rejoignaient celles de la jeune femme. Il sentit toute la passion qu'elle tentait de mettre dedans, donnant une volupté nouvelle au baiser, rien de comparable avec le léger échange qu'ils venaient d'avoir. Jorah sentit quelque chose se passer, juste une impression, juste un murmure, mais il le sentit. Quelque chose dans son torse, juste au milieu, comme une étincelle de chaleur qui disparut avant même qu'il prit conscience de ce que cela pouvait être.

Il sentait les doigts de Jyanna commencer à défaire les liens qui maintenaient les deux moitiés supérieures de sa tunique, ils se terminaient juste au dessus du sternum, puis soudain ses lèvres quittèrent les siennes, laissant Jorah dans la vacuité la plus immense. Elle ne restait pas loin mais la distance équivalait au trajet qu'il avait fait de l'île aux Ours a cette chambre pour Jorah. Son souffle caressait ses lèvres, il repensa aux autres femmes, à Maerie puis à maintenant. Il n'avait jamais ressenti cela, le souvenir fugace de ce qu'il avait senti durant ce baiser lui passa par la tête alors que celui ci s'envolait déjà. Lentement et en silence, Jyanna l'aida à se débarrasser de sa tunique, elle put ainsi noter son tatouage, ses muscles qui étaient légèrement luisants à cause de la sueur accumulée et de la lanterne ainsi que ses nombreuses cicatrices. La caresse de ses doigts sur sa peau était comme une flamme qui ne demandait qu'à embraser toute sa personne.

Son souffle dans son cou était comme si on passait un tison enflammé sur sa peau, tison qui finit sa course sur les lèvres de Jorah, s'en saisissant et tentant de donner une flamme au moins aussi forte que celle qu'il recevait. Sa langue vint doucement darder sur les lèvres de Jyanna alors que celle ci guidait sa main vers les liens de sa robe. Il mit quelques minutes à trouver le point de rupture, mais une fois que celui ci fut trouvé, alors les liens virent tout seuls. La robe se desserra alors, libérant le corps de Jyanna, une épaule se découvrit légèrement, laissant entrevoir la peau de celle ci. Il sentait les doigts de la jeune femme s'affairer du côté de ses braies, le libérant d'une étreinte qui était de plus en plus constrictrice au fur et à mesure qu'il sentait Jyanna jouer avec sa personne.

Son doigt vint trouver l'échancrure de l'épaule de la robe de la jeune femme, alors que du doigt il poussait légèrement le tissu pour imprimer un mouvement de descente plus appuyé à celui ci. Le tissu ne se fit pas prier et glissa allègrement, révélant une partie de la poitrine de Jyanna, alors qu'il pendait mollement maintenant sur le pli du coude. Les yeux de Jorah semblèrent s'allumer d'une lueur lointaine alors que l'étincelle qu'il avait senti dans son torse revint, accompagnée de battements de cœur plus insistants et forts.

Jorah lâcha les lèvres de Jyanna, ses yeux cherchant les siens. L'ombre sur son visage revint de nouveau alors qu'il venait de prendre la décision de dire la vérité à la jeune femme. Il rompit le lien, baissant les yeux, regardant ses mains calleuses et murmurant presque imperceptiblement.

« Jyanna... Vous devez savoir... Je me nomme Jorah Snow... C'est le nom qu'on donne aux bâtards dans le Nord... »

Il leva les yeux vers elle, il n'aurait pas supporté de lui mentir plus avant, autant qu'elle soit au courant avant de commettre quelque chose qu'elle regretterait pas la suite. Jorah n'avait pas été élevé dans le mensonge, alors que sa naissance même reposait sur un concept comme celui ci. Si elle décidait de mettre un terme à cela maintenant, alors il en aurait au moins profité quelque peu, maigre consolation à tout cela pensa t il, l'amertume lui montant au nez. Il se mordit la lèvre, cherchant des yeux la moindre chose qui pourrait lui donner un indice sur la réaction future de Jyanna. Il marmonna de nouveau à voix basse.

« Je comprendrais si vous ne désirez pas d'ennuis... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 8 Aoû 2011 - 0:00

Ce que Jyanna ressentait en la présence de Jorah différait que ce qu'elle avait ressenti auparavant auprès des hommes qui avait partagé sa vie ou seulement sa couche. Ce sentiment qui l'accompagnait ne l'aidait pas dans ses décisions, donc elle le chassa résolument. Pourquoi s'encombrer de sentiments parasites... Elle y pensa rapidement tandis que ses mains parcouraient le torse du jeune homme, qui comme ses mains présentait des cicatrices témoins de ses combats. Jorah batailla un peu avec les liens de sa robe, mais Jya sentit la robe s'ouvrir et glisser un peu sur ses épaules. Il aida le vêtement à descendre plus avec son doigt et découvrir un peu plus la peau de Jyanna, ce contact électrisa la demoiselle. Cette dernière se laissait submerger par ses émotions et ses désirs quand il rompit le contact.

L'ombre réapparut sur le visage de Jorah et ce n'était pas du à un effet de la lueur chancelante de la lanterne, quelque chose semblait le tracasser. Yeux baissés il fit une confidence dans un murmure. Le calme ambiant de la pièce permit à la musicienne de saisir ses paroles. Suite à celles-ci, Jyanna se redressa, pensive. Une expression indéchiffrable sur le visage, elle jaugeait le nordien. Elle ne remit pas en place sa robe car ce n'était pas son intention. Un bâtard... Voilà bien une information à laquelle elle ne s'attendait pas. Et qui la coupait dans son élan... Non pas qu'elle rechignait à avoir une relation avec un Snow, mais cette révélation avait modifié l'atmosphère qui s'était instaurée entre les deux adultes. Cela la renvoyait à sa propre condition, elle n'avait aucune idée de l'identité de son père, et les histoires que lui racontait sa mère n'aidait pas à connaître la vérité. Pendant quelques instants elle porta son regard sur la fenêtre, le temps de remettre ses idées en place. Puis reporta son attention sur l'homme d'arme.

- Jorah Snow... répéta-t-elle d'une étrange manière, comme si la colère était sous-jacente et qu'elle allait s'exprimer face à cette révélation. Pourtant elle poursuivit d'un ton calme. Ce n'est pas pour votre statut social que je vous ai abordé. Et ce n'est pas lui qui changera l'opinion que j'ai de vous, ni ce que j'éprouve à votre égard...

Il s'était montré honnête en lui parlant de son nom, il aurait très bien pu ne jamais lui en faire part. C'était tout à son honneur. Mais l'honnêteté n'était pas toujours payante. Pourquoi prenait-il autant de considération à l'informer de la sorte?... Représenterait-elle autre chose qu'une simple aventure? Normalement leurs routes se sépareront quand chacun quittera Port-Réal et Jya n'était pas dans une optique de relation de longue durée, bien que Jorah était fort à son goût. Et qu'il provoquait chez elle de drôles de sensations. Un mélange de frustration et de colère se mêlaient aux sensations de désir. Imbroglio qu'elle n'arrivait pas à démêler.

- Pas d'ennuis... Parce vous côtoyer m'apporterait des ennuis?

Elle ne put s'empêcher de rire légèrement. Si maintenant avoir un bâtard dans ses relations était aussi dangereux, elle allait devoir revoir ses positions. Il lui semblait bien moins dangereux que certains habitants de Culpucier, après peut-être qu'elle se trompait. Elle n'était pas très au fait des tendances politiques actuelles, ni des relations compliquées des nobles familles.

- Quels risques est-ce que j'encoure?

Elle s'était penchée vers Jorah, sans pour autant s'approcher plus. Un sourire flottait sur ses lèvres. Qu'allait-il croire? Qu'elle ne savait pas assumer ses actes et les risques inhérents à certains? Que cela pouvait la faire renoncer? Que nenni... Jyanna porta sa main droite sur la joue de Jorah et la caressa avec une tendresse inattendue au vu des quelques heures qu'ils avaient passé ensemble. Elle ne voulait pas le forcer, il semblait préoccupé. Elle accrocha son regard, elle avait pris sa décision, pour elle ils pouvaient poursuivre, ne voyant pas qui viendrait se mêler de leurs affaires. A lui de choisir si voulait reprendre où ils s'étaient arrêtés ou si cette révélation avait compromis le reste de la soirée. De toute manière, Jya ne le mettrait pas à la porte, sinon ce serait déjà fait. Elle appréciait sa compagnie, alors pourquoi se priver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 8 Aoû 2011 - 9:13

Elle sembla réagir de façon étrange à son annonce, elle quitta leur étreinte pour le regarder étrangement. Bien sûr que Jorah savait qu'elle l'avait abordée ce n'était pas pour son statut, mais maintenant que le fait comptait dans la balance, tout semblait différent. Il eut une pensée pour Maerie, certes c'était une prostituée mais au moins les Snow ne la dérangeait pas. Il ne savait rien de Jyanna, elle avait peut être des origines nobles. La jeune femme demanda si être près de lui pouvait lui causer des ennuis. L'ombre n'avait pas disparu de son visage alors qu'il marmonna.

« Si on vous voit vous acoquiner avec un Snow, les gens jaseront sur votre passage... Je suis certes un homme respectable mais je ne demeure pas moins ce que je suis. Si vous voulez ou avez une situation je doute que vous ayez envie qu'on vous montre du doigt si je ne m'abuse. »

Elle le regarda encore un peu et passa sa main sur sa joue, lui faisant signifier que pour elle cela n'empêchait pas la poursuite de ce qu'ils avaient commencé. Jorah accrocha ses yeux, comme si il cherchait la réponse dans les deux petites flammes qui lui faisaient face. Sa main vint trouver celle qui se trouvait sur sa joue, il serra doucement les doigts de Jyanna sans la faire bouger de l'endroit où elle se trouvait. Sa réaction était pour le moins équivoque, elle avait décidé donc de le tolérer et acceptait qu'ils continuent où ils s'en étaient arrêtés. Une dernière fois Jorah chercha les yeux de Jyanna appréciant le contact de sa main sur sa joue. Elle avait fait son choix.

La main qu'il tenait toujours entre ses doigts fut invitée a descendre sur son torse, il appréciait la caresse de ses doigts. Ils passèrent contre son cou, frôlèrent son tatouage, ses pectoraux et ses abdominaux avant de retrouver la place qu'ils occupaient avant qu'il se décide de lui avouer son nom. Un léger sourire chassa l'ombre qui était là auparavant, alors qu'il regardait l'épaule de Jyanna qui n'était pas dénudée. Sa main s'avança vers celle ci alors qu'il recommençait à passer son doigt dans l'échancrure et faisait glisser lentement le tissu. Sans bruit le tissu tomba mollement alors que Jorah embrassait du regard ce qu'il voyait. Elle était là, poitrine nue, devant lui. Malgré lui il se mordit la lèvre sous l'excitation que Jyanna devait trouver on ne peut plus palpable désormais, aussi bien au sens propre que figuré.

« Vous êtes magnifique... »

Il pensait qu'avec Maerie il connaissait la notion de beauté mais celle là, bien qu'égale lui conférait quelque chose en plus. Ce petit serrement de ventre quand il l'avait vue hésiter et toujours cette chaleur qu'il sentait, chaleur qui suivait les doigts de Jyanna alors qu'il couraient sur sa peau. Il préféra la laisser se débrouiller pour le reste de sa robe, sa bien piètre performance sur les liens de son dos avait déjà montré la couleur. Il espérait que rien n'avait changé avec le début de la soirée. Lentement, retrouvant la maladresse dans ses gestes que déclenchait chez lui une jouvencelle, il posa sa main sur son bras alors qu'il s'avançait pour venir l'embrasser avec passion. Se faisant il sentait les doigts de Jyanna qui étaient au niveau de ses braies le toucher un peu plus, le contact de ses doigts l'embrasant littéralement, la main de Jorah serra plus fortement le bras de Jyanna alors que ses lèvres ne lâchaient pas les siennes. Une nouvelle fois sa langue vint darder sur les lèvres de la jeune femme alors qu'il lui imprimait un léger mouvement de descente, léger mais ferme jusqu'à ce que la tête de Jyanna touche l'oreiller. Ses lèvres quittèrent a regret les siennes alors qu'il la contemplait. Il était maintenant à quatre pattes, bras tendus, lui faisant face, ses cheveux descendant sur son visage et, au travers de ceux ci, deux pupilles sombres comme mues par les flammes de la lanterne. Lanterne qui donnait à la peau blanche de Jyanna des teintes hâlées et mordorées, enjolivant ce tableau qui déjà brillait par sa beauté.

Un sourire passa sur les lèvres de Jorah alors que, faisant rouler les muscles sous sa peau, il se pencha pour l'embrasser de nouveau. Sa main vint frôler sa poitrine, donnant une nouvelle dimension a leur échange, le faisant passer au niveau supérieur...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 8 Aoû 2011 - 23:07

Sa réputation... Il s'inquiétait à ce sujet, c'était touchant. Qu'il réagisse ainsi amena un sourire bienveillant sur les lèvres de Jyanna. Vraiment, elle ne s'était pas attendu à une telle considération. Il n'avait pas tort, mais elle refusait de se laisser dicter sa conduite par autrui. Certes, cela pouvait entraver ses démarches et lui fermer quelques portes, néanmoins elle s'en accommoderait. Elle s'était toujours montrée débrouillarde face aux problèmes. Qu'ils jasent ces vautours de pipelettes... La bâtardise était un fardeau lourd à porter, il était parfois plus facile d'être issu du peuple que de porter le nom des bâtards. Ils avaient du courage... Et ce n'était pas de leur volonté, ils subissaient les erreurs des autres.

- Ma vie ne les regarde pas, et quand bien même je saurai faire avec...

Respectable, il semble l'être même s'ils se côtoyaient depuis peu, en tout cas rien de ce qu'il avait fait jusque là n'indiquait le contraire. Il saisit la main qu'elle avait porté à son visage. Gardant le contact tandis que leurs regards dialoguaient à leur place. Sa décision prise, elle attendait de voir celle de Jorah et ne fut pas déçue. D'un coup l'atmosphère retrouva toute son intimité et sa tension, voire plus. Comme si cet intermède révélation n'avait pas existé. Il fit glisser sa main le long de son torse, une caresse qui accentua le désir de Jyanna. Sa main retrouva la position précédemment occupée. Ses doigts attrapèrent les liens qui retenaient les braies et reprirent lentement leur travail. De son côté Jorah s'intéressa à sa robe, faisant glisser le dernier pan de ses épaules dévoilant sa poitrine qu'il put regarder à loisir. Jyanna était parfaitement consciente du désir et de l'excitation qu'elle générait chez Jorah.

Jyanna rougit sous le compliment, cela la touchait. Bien plus qu'elle ne s'y attendait. D'un mouvement fluide, elle fit glisser sa robe jusqu'à terre, dévoilant l'intégralité de son corps aux yeux de son compagnon. Celui-ci, avec une maladresse qui la fit sourire sans moquerie, lui saisit le bras avant de l'embrasser passionnément. Elle répondit à ce baiser avec une intensité égale. Ce rapprochement accentua le contact au niveau des braies de Jorah. Jya glissa ses doigts à l'intérieur de vêtement et commença à faire glisser le tissu. Quand il la fit basculer sur l'oreiller, elle donna une impulsion aux braies pour qu'elle glissent grâce au mouvement. Tête sur l'oreiller, elle le regarda tandis qu'il l'observait en retour. Le jeu des ombres et lumière apportait au tableau une touche enflammée, feu qui se reflétait dans les sombres prunelles de Jorah.

Il l'embrasse de nouveau et tout en savourant le moment, elle laissa ses mains courir sur le corps du jeune homme, chaque centimètre carré de peau, chaque courbe... Elle se laissait submerger par ses sensations, ses pensées emportées par les flots de désir. Les instincts prenaient le pas. Elle le ceintura de ses jambes, l'amenant jusqu'à elle. Décidant qu'il était temps d'amener au point de rupture. Rien d'autres n'existaient que Jorah et elle... Rompant temporairement le baiser, elle le fit basculer, prenant le dessus. Penchée sur lui, ses cheveux chatouillaient le cou de Jorah, ses yeux plongés dans les siens. Prenant les devants, elle imposa son rythme, le calquant sur ses envies tout en restant à l'écoute de son partenaire. Souffle saccadé, elle l'embrassa dans le cou, descendit sur son torse avant de remonter à ses lèvres pour un nouveau baiser brûlant. Elle cherchait à les mener tout deux au bord du gouffre. A l'ultime libération...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 9 Aoû 2011 - 8:01

Magnifique... Le mot restait dans l'esprit de Jorah, comme si on le martelait dans son crâne. Jyanna se débarrassa de sa robe, se dévoilant entièrement à lui. Elle devait forcément sentir qu'il suintait presque l'excitation contenue en lui. Quand il l'avait allongée sur le lit, elle l'avait débarrassée de la dernière barrière de tissu qui la gênait, ils étaient maintenant là, se fixant mutuellement. Jorah sentait le désir émaner de Jyanna, chose qui lui arracha un sourire qu'il ne put contenir. Les mains calleuses de Jorah partirent à la découverte de chaque parcelle de peau qui lui était offerte. Toutes les femmes étaient différentes, il le savait même si le nombre de celles qu'il avait fréquenté se comptaient sur les doigts d'une main, mais Jyanna... Elle causait chez lui un sentiment particulier, quelque chose qui faisait qu'aux yeux de Jorah, elle valait plus que toutes les autres réunies, quelque chose qu'il n'avait jamais ressenti...

Il n'eut pas le temps de s'appesantir plus sur la question, il sentait les jambes de Jyanna venir de part et d'autre de ses hanches, l'attirant et l'invitant à ne faire qu'un avec elle. Chose qu'il n'attendit pas pour s’exécuter, la sensation qu'il eut alors qu'il la serrait contre lui était indescriptible. Sous la vague qui le submergea, il ne put s'empêcher de laisser passer un râle d'entre ses lèvres. Ses yeux cherchaient ceux de Jyanna alors que son regard se faisait lointain, signe du plaisir qui affluait.

Soudain, elle décida que c'était elle qui devait être au dessus et prendre les commandes, chose qui fit sourire Jorah, Maerie ayant pris la même décision. Il sentait le moindre mouvement de son corps, le moindre changement dans son bas ventre, auquel il répondait en tressaillant presque. Il répondit à son baiser qui semblait brûler ses lèvres. La chaleur qu'il avait déjà ressentie en lui s'intensifia, lui prodiguant un sentiment qu'il n'avait jamais connu. Malgré lui il suivait le rythme de Jyanna, sa respiration s'accélérant, il était totalement dépendant du moindre de ses mouvements. Chaque seconde le poussait plus vers l'abîme où elle l'entraînait. Sa main vint chercher sa cuisse et la serra avec plus de force qu'il le souhaitait sentant ses main s'enfoncer dans la chair de Jyanna.

Les lèvres de Jorah vinrent à leur tour trouver son cou, puis sa clavicule alors que sa main serrait sa cuisse. Malgré lui, il commença à donner un rythme plus soutenu à leur échange, sa respiration allant en s'accélérant, son souffle n'arrivant plus à masquer les légers râles qui traversaient ses lèvres. Chaque mouvement l'approchait dangereusement du gouffre, plus les secondes passaient, plus il sentait son esprit partir.

« Jyanna... »

Il ne reconnut même pas sa voix alors qu'elle venait de sortir de ses lèvres, soudain le mouvement s'intensifia à un niveau supérieur puis soudain.

« … »

Un cri silencieux passa ses lèvres, ses pupilles s'agrandirent alors que la main qu'il avait sur la cuisse de Jyanna la serra avec encore plus de force, ses jointures craquant sous la pression, tous ses muscles se contractèrent d'un coup. Les secondes qui se suivirent semblèrent durer une éternité comme si le temps s'arrêtait. Jorah ne quittait pas des yeux le visage de Jyanna alors qu'il sombrait dans une vague d'extase. Puis soudain, tout fut terminé, Jorah sentit son corps retomber sur les draps, la respiration toujours aussi saccadée alors qu'il sentait Jyanna reposer sur lui. Lentement et avec toujours la même maladresse, il croisa ses bras dans le dos de celle ci, caressant sa peau d'un air rêveur, la chaleur qu'il ressentait en lui était toujours là, il commençait à savoir ce que cela pouvait être, mais il ne voulait pas se l'avouer et rechignait à poser des mots dessus. Il se reconcentra sur le corps de Jyanna, ses yeux cherchant les siens et quand il les trouva, après quelques secondes de silence, il eut un sourire pour celle ci, ne sachant pas par où commencer...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 9 Aoû 2011 - 22:04

L'union de leur deux corps apporta un nouveau flot de sensations à la demoiselle, il ne s'était pas fait prier, suivant volontiers le mouvement qu'imprimait les jambes de Jyanna autour de ses hanches. Désir et plaisir partagés. Leur regard se cherchèrent quelques instants avant de se trouver et de laisser filtrer ce qu'ils éprouvaient. Un tourbillon d'émotions et de plaisir s'empara de Jyanna tandis qu'elle se tenait au dessus de Jorah. Plus le rythme s'accélérait plus ce tourbillon se concentrait au creux de son ventre, gagnant en intensité. Dans cette tempête elle ne prit pas garde à la main qui serrait sa cuisse, les vagues de plaisir prenant le pas sur le reste. Son partenaire accéléra le rythme, elle s'accorda dessus, se laissant porter vers l'abîme.

Il prononça son nom avant se succomber à l'extase. Elle le suivit quelques instants après. Le maelström concentré au niveau de son ventre explosa sous la tension, libérant tout ce qu'il avait concentré au cours des dernières minutes. Tous ses muscles se tendirent, elle se mordit la lèvre et elle ferma les yeux face à ce déferlement. Jya perdit la notion de temps et d'espace. Quand cela prit fin, elle se retrouva allongée sur Jorah, reprenant sa respiration. Elle sentait les mains du nordien dans son dos, les caresses de ses doigts provoquant des frissons résultant du désir encore palpable bien que disparaissant petit à petit dans l'atmosphère. Son regard rencontra celui de Jorah qui lui sourit. Jyanna ne dit mot, profitant de cet instant particulier qui suivait de telles étreintes.

Elle glissa doucement sur le côté, sans pour autant se libérer des bras de Jorah. Elle attrapa le drap à tâtons pour les recouvrir. Cette soirée fut bien plus chargée en émotions qu'elle le prévoyait, elle ne s'était pas attendue à ce qu'il la perturbe autant. Elle se sentait vidée de ses forces, comme jamais auparavant. Elle se redressa un peu et vola un dernier baiser à Jorah dans un sourire espiègle. Puis elle se rallongea à ses côtés. Un coup d'œil à la lanterne lui apprit que la bougie ne tarderait pas à se consumer entièrement, ce qui les plongeraient dans le noir. Une circonstance qui les mèneraient très probablement aux portes du royaume de Morphée. Le matin viendrait bien trop vite au goût Jyanna, mais elle comptait bien revoir Jorah dans les jours à venir. Elle se tourna vers lui, sur le point de parler mais s'abstint. Elle ne voulait pas mettre de mot sur ce qu'ils venaient de vivre, n'en trouvant pas pour exprimer concrètement ce qu'elle ressentait. Paroles futiles... La ménestrelle préféra se lover contre le jeune homme et fermer les yeux pour profiter de sa présence, posant sa main sur son torse, laissant ses pensées dériver.

Le matin les trouva en compagnie d'un nouvel individu. Jinto avait fini par rejoindre sa maîtresse, passant par la fenêtre dont les deux battants avaient été simplement repoussés contre le chambranle sans pour autant être verrouillés. Le singe avait pris place sur l'épaule de Jyanna, encore endormie, et observait l'homme d'arme qui pourrait être fort surpris de trouver cet intrus à son réveil. Sous le poids de l'animal mais également du fait qu'elle a toujours été matinale, Jya finit par ouvrir les yeux et chassa Jinto qui s'installa simplement au dessus de sa tête. La jeune femme se tourna vers Jorah et l'observa en train de dormir avec un sourire. La matinée n'était pas très avancée. Elle se rendit compte qu'elle n'était pas du bon côté pour s'extraire du drap mais ce n'était pas grave, elle ne voulait pas déranger le dormeur. Jyanna pensa à la journée qui l'attendait, elle devrait raccompagner Jorah à son auberge, passer aux Trois dragons récupérer son argent, pas forcément dans cet ordre. Et puis faire les choses auxquelles elle penserait au fil de la journée. Elle accueillit le réveil de Jorah avec un charmant sourire.

- Bien dormi?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Jeu 11 Aoû 2011 - 9:21

La lumière ne tarda pas à s'éteindre en même temps que l'esprit de Jorah qui finit par succomber au sommeil, Jyanna contre lui appuyée contre son torse. Des miasmes de plaisir restaient gravés dans son cerveau, ce qui le fit sourire. Si Maerie avait donné le meilleur d'elle même alors Jyanna était meilleure qu'elle. Après peut être qu'il fallait ajouter à cela quelque chose que Jorah ne pouvait nommer, toujours est il qu'il semblait être au comble du bonheur. Bientôt ses yeux se fermèrent, sa respiration, se calma alors qu'il serrait Jyanna dans ses bras il s'endormit.

Le matin arriva bien trop vite à son goût, alors qu'il ouvrait les yeux à cause de la lumière du soleil, il tomba sur un petit visage poilu, pendant quelques secondes il ne souvint pas de ce que cela pouvait être, aussi il se demanda ce qu'il faisait là et qui était cette nouvelle conquête poilue qu'il avait ramené dans une chambre inconnue. Dans un soulagement il sentit un corps bouger contre lui et découvrit Jyanna, découverte qui lui arracha un sourire alors qu'elle lui demandait si il avait bien dormi.

« Comme pourrait on mal dormir après une telle soirée Jyanna ? »

Ses yeux cherchèrent les siens quelques minutes, puis, contractant ses muscles, il lui vola un baiser sur les lèvres, baiser qu'il aurait vraiment préféré prolonger mais qu'il ne fit pas durer de peur que cela déplaise à la demoiselle. Jinto avait quitté le lit mais continuait de les observer avec attention. Dès qu'il l'avait vue, il avait de nouveau ressenti ce sentiment de plénitude qu'il avait déjà eu la veille. Cela devenait de plus en plus indéniable qu'il se sentait bien en sa présence, il se fit déjà le projet mental de la revoir, question qui passa malgré elle la barrière de ses lèvres alors qu'il passait ses doigts sur la joue de Jyanna.

« Pourrais je vous revoir ? Si vous le désirez bien sûr... »


Il ressentit un léger serrement au niveau de son sternum, et si elle refusait ? Il se souvint de toutes les femmes qu'il avait rencontré auparavant, de toutes celles qu'on lui avait fait rencontrer et de toutes celles qu'il aurait aimé rencontrer. A y réfléchir, il ne s'était jamais senti aussi bien qu'avec Jyanna hier soir. Après restait à savoir si c'était dans le feu de l'action qu'il pensait cela ou bien si cela allait durer avec le temps. Quoiqu'il en soit il savourait le moment présent, les rayons du soleil matinal frappant sur son tatouage et sur la peau de Jyanna. Il se sentait las et n'avait aucune envie de bouger, dehors on commençait à entendre les bruits ambiants de la ville qui s'éveillait, des cris, des animaux et quelques caisses transportées çà et là.

Jinto décida de briser la bulle de calme qui venait de s'installer en grimpant sur le torse de Jorah, sentant un léger poids sur son corps celui ci expira un peu plus fort que prévu alors que Jinto commençait à prendre ses cheveux et à renifler d'un air suspicieux son tatouage se demandant ce que cela pouvait être. Un léger rire passa les lèvres de Jorah alors qu'il ajouta d'un ton badin.

« Il est comme ça avec tous les hommes qui sont dans votre couche Jyanna ? »

Par respect et de part son éducation également, il continuait à utiliser le « vous » quand il lui parlait. Il jugeait qu'utiliser un ton plus familier risquait de faire peur à la demoiselle, signe qu'il était en train de s'attacher, chose qui était le cas mais qu'il ne voulait pas tellement laisser transparaître. Et si il devait partir et qu'il ne la reverrait jamais et bien cela serait comme ça, il ne pouvait rien exiger d'elle, du moins pour le moment, ils venaient juste de faire connaissance. Il sentit quelque chose de mouillé sur son épaule, Jinto dans sa quête effrénée de ce qu'était le symbole noir sur l'épaule de cet homme qui était avec sa maîtresse, venait de le lécher pour voir si il y avait un goût quelconque à cela. Réaction qui tira un nouveau rire de Jorah alors qu'il se dit qu'il venait de trouver une perle parmi toutes les filles qu'il avait rencontré et qu'il allait essayer de ne pas la laisser file. Qui plus est avec un peu de chance, en la voyant, Alysane lui pardonnera peut être ses escapades nocturnes et pourrait peut être même l'apprécier...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Dim 14 Aoû 2011 - 21:26

La jeune femme sourit à la remarque de Jorah. La soirée fut excellente, de son point de vue. Ils avaient partagé un moment intense et cela avait plu à Jyanna, tout comme cela semblait avoir contenté le jeune homme. Son sourire s'accentua suite au baiser volé. Sentir sa main sur sa joue réveilla une douce chaleur, que Jya espérait ne pas voir se transformer en sentiments plus durables, chose qu'elle avait cru percevoir au cours de la soirée. Et vint la question dont dépendrait la suite de leur relation. Ils pourront se revoir parce qu'elle l'appréciait et que cela lui ferait plaisir, mais elle devait faire attention à ne pas trop l'encourager pour éviter tout attachement. Ce qui était valable des deux parties, moins elle s'attacherait et laisserait ses sentiments s'exprimer, plus il serait facile de le quitter, événement qui surviendrait le jour où elle s'en irait de la capitale. Elle n'arrivait pas à s'imaginer avec un mari, des enfants... Peut-être parce qu'elle était trop attachée à sa vie d'itinérante. Mais elle savait aussi que sa route croiserait certainement celle d'un homme qui lui ferait réviser ses positions. Seul le destin avait connaissance du chemin que prendrait Jyanna. Elle remarqua qu'il conservait le vouvoiement, alors qu'il aurait pu être en droit de se montrer plus familier après la nuit qu'ils avaient passée. Fait qu'elle apprécia, Jya préférant donner son accord ou faire le premier pas.

- Oui, il sera tout à fait possible de nous revoir, je n'ai pas l'intention de quitter Port-Réal avant quelques jours. Et puis vous allez devoir me supporter jusqu'à ce que je vous raccompagne à votre auberge, ajouta-t-elle sur un ton taquin.

Voilà qu'elle lui donnait une réponse bien plus précise que la veille sur la durée de son séjour. Déjà il lui fallait remplir sa bourse avant tout départ, ensuite elle aimerait bien se trouver un moyen de locomotion, cela lui simplifierait la vie au lieu de parcourir les routes à pied. Pendant quelques instant elle posa un regard pensif sur le jeune homme avant que son attention ne soit attirée par Jinto. Ce dernier trouvait Jorah fort intrigant et avait entrepris de pousser plus avant l'inspection effectuée dans la soirée. Elle rit devant cet intérêt et remarqua que le nordien ne repoussait pas le petit animal.

- Il n'y a pas tant d'hommes qui ont partagé ma couche. Pourquoi donc avait-elle besoin d'apporter cette précision, comme si elle devait se justifier alors qu'elle ne devait rien au nordien. Et Jinto ne réagit pas toujours ainsi. Il vous apprécie et vous témoigne son affection... dit-elle avec un sourire amusé. Certes d'une étrange manière... Ce tatouage a-t-il une signification particulière?

Le dessin représenté avait une forme abstraite et la demoiselle se demandait s'il avait une histoire précise ou non. Dans les cités libres, ce type de tatouage pouvait indiquer l'esclavage, mais elle doutait que cet usage soit en cours sur Westeros. Elle finit par s'extraire du lit, en dépit du fait qu'elle le partageait avec un charmant jeune homme. Mais depuis son enfance elle avait cette habitude de se lever tôt pour profiter pleinement de la journée. Jyanna tourna le dos à Jorah, le temps de récupérer sa robe. La pensée fugace de sa cicatrice lui traversa l'esprit. Mais elle ne s'appesantit pas dessus, si Jorah l'interrogeait à ce sujet, elle lui répondrait ou pas. Cette marque faisait partie de son histoire et la rattachait à l'un des tournants de sa vie ainsi qu'à la perte de sa mère. La ménestrelle se retourna vers Jorah, toujours souriante.

- Jinto, c'est l'heure du bain...

Le singe redressa la tête, étonné d'être dérangé dans son affaire. Après avoir jeté un dernier regard à l'homme, l'animal sauta hors du lit et alla se poster à proximité du peigne se trouvant sur la table près de la fenêtre. On pouvait croire qu'elle avait dressé le petit singe mais ce n'était pas exact, simplement au fil des semaines, Jinto avait associé des mots à des objets ou des actions, dénotant une certaine intelligence. La demoiselle était surtout intervenue pour libérer Jorah de l'attention du singe. Mais elle comptait également se préparer pour se rendre aux Trois Dragons et là où voudrait se rendre Jorah puisqu'elle lui avait proposé de le guider dans la ville.

- Il faut que je retourne aux Trois Dragons pour ma paye, mais ceci pourra attendre si vous souhaitez rentrer à votre auberge, peut-être que votre sœur vous attend. Sauf si vous avez des choses à faire...

Non pas qu'elle veuille se séparer de lui rapidement, s'il avait des affaires de prévu elle ne voulait pas le retenir, sachant qu'elle lui avait dit qu'ils pourraient se revoir. A moins qu'il ne décide de visiter quelque chose en particulier. Quand elle aura obtenu les réponses Jyanna s'habillera. Un petit paravent cachait un coin de la pièce où se trouvait de quoi se débarbouiller. Sinon l'auberge possédait une salle de bains, généralement libre le matin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Dim 14 Aoû 2011 - 23:01

Elle lui donna une réponse qui le satisfait, mais qui en même temps, produisit l'effet inverse sur sa personne. A cette pensée, Jorah senti l'amertume lui monter au nez, Jyanna avait une attitude totalement légitime : elle ne cherchait pas trop à s'attacher. Chose légitime et nettement plus raisonnable que de laisser de vains sentiments prendre le pas. Le vouvoiement se fit de nouveau entendre à ses oreilles, signe qu'il avait eu raison de ne pas franchir la limite de la familiarité, elle énonça un fait intéressant, celui de se revoir. Restait à savoir si il allait pouvoir la revoir où si Alysane allait le garder séquestré dans l'auberge quand elle réussirait à mettre la main sur lui.

Jorah perçut tout de même le ton taquin qu'elle venait d'employer ne sachant pas vraiment comment l’interpréter. Il avait l'impression de marcher en terres inconnues maintenant, avait elle envie de le revoir ou pas ? Il n'eut pas le temps d'y réfléchir plus avant, Jinto s'était lancé dans son inspection corporelle suscitée. Elle souligna pendant ce temps que peu d'hommes avaient partagé sa couche, encore une chose qu'il ne savait pas interpréter, il choisit un léger sourire réprimé sur son visage. Apparemment Jinto ne faisait pas cela à tout le monde, était il en un sens privilégié ? A entendre la demoiselle, Jorah était apprécié, une bonne chose en soi.

Encore quelque chose qu'il n'eut pas le temps d'approfondir, Jyanna lui posant une question sur son tatouage sur son épaule. Immédiatement, les yeux de Jorah se posèrent sur la marque noire sur son épaule qui finissait par devenir hâlée, déjà qu'elle était différente de celle de ses sœurs à cause de son origine du Bief. Ses pensées dérivèrent un temps alors qu'il prononça la réponse d'un ton détaché alors qu'elle le regardait.

« Cette marque montre que je suis lié à une personne... » Il leva les yeux la regardant. « … Ce tatouage à été fait par ma sœur alors que je lui en ai fait un le soir où elle a quitté le foyer familial... » Il baissa les yeux ajoutant précipitamment. « Enfin demi sœur... Elle m'a demandé de faire ce symbole et en contrepartie elle m'a fait le mien... »

Pendant ce temps, il ne quittait pas Jyanna des yeux, il remarqua une cicatrice qui lui barrait le dos. Ce qui causa chez lui un haussement de sourcil mais il ne demanda pas, après tout si ils devaient se fréquenter alors il choisirait le moment opportun pour en parler. Ne demandant pas son reste, il se leva à son tour et vint entourer le dos de la demoiselle de ses bras, comme mué par une envie et un sentiment qu'il ne pouvait nommer, profitant qu'elle n'avait pas encore remis sa robe. Malgré lui le contact de sa peau contre la sienne l'électrisa alors qu'il posait ses lèvres dans son cou. Quelques minutes seulement passèrent alors qu'il ne s'éternisa pas plus, conscient qu'il prenait un peu trop ses aises. Aussi il préférera un léger murmure à son oreille avant de rebrousser chemin.

« Pardonnez moi, je ne devrais pas... »

Elle avait annoncé à Jinto de prendre son bain alors qu'il se dirigeait presque à regrets vers ses braies et son armure, se décidant à les remettre. Alors qu'il commençait à remuer bruyamment ses armes et ses vêtements, Jyanna demanda si elle pouvait passer aux trois dragons pour récupérer son salaire. Chose à laquelle il acquiesça d'un grognement signe qu'il était occupé, sachant pertinemment qu'il allait forcément revoir chez lui. Et plus ce sentiment faisait son chemin en lui, plus il ne le voyait pas d'un bon œil.

Bientôt, ils n'eut plus qu'à nouer la boucle de lanière qui retenait ses armes alors que la jeune femme semblait pour le moins apprêtée et Jinto était propre. Lui faisant face et ne pouvant réprimer un sourire charmeur, la voix qui sortit de ses lèvres était sourde.

« La nuit n'a en rien altéré votre beauté Jyanna, si vous êtes prête alors sortons... » Se souvenant du moment où il était contre elle alors qu'ils étaient dans le plus simple appareil, malgré lui, le rouge lui vint aux joues alors qu'il murmurait sur un ton penaud. « Je crois que j'ai été représentatif de mon île ce matin... aussi dénué de manières qu'un ours... » Il baissa les yeux, difficile de penser qu'il était un Homme d'Armes prêt à se battre violemment pour une cause alors qu'on voyait ce jeune homme en train de perdre tous ses moyens devant une ménestrelle...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 15 Aoû 2011 - 21:31

La demoiselle remarqua que Jorah accueillait ses réponses avec une certaine retenue. Certainement parce qu'elle avait conservé le vouvoiement, et que ses paroles pouvaient laisser à interprétation. Il est vrai que la ménestrelle laissait parfois ses interlocuteurs dans l'expectative, en gardant à l'esprit cette volonté de contrôler les circonstances. Jya suivit le regard de Jorah quand il entreprit de répondre au sujet de son tatouage. Et elle laissa ses yeux suivre les courbes du corps de son compagnon tout en écoutant les dires de ce dernier. Ainsi ce signe le rattachait à sa demi-sœur, certainement celle qu'il était venu rejoindre dans la capitale. Elle trouvait ce lien très fort, bien qu'elle ne savait concrètement comment il se construisait, n'ayant pas de frères, ni de sœurs.

- Vous devez être très proches...

Elle se demanda si c'était sa seule demi-sœur, mais elle jugea le moment inopportun pour ce genre de questions. Quand il vint l'enlacer, Jyanna sentit les sensations de la soirée se réveiller et l'envahir, lui faisait retenir son souffle, elle aurait voulu faire durer ce moment plus longtemps. En la présence de Jorah, elle était sujette à des pensées et réactions contradictoires, en dépit du peu de temps qu'ils avaient passé ensemble. Il lui plaisait beaucoup et elle l'appréciait grandement, pourtant elle n'osait pas se laisser porter par les sentiments qu'elle éprouvait. Sa raison allait à l'encontre de ses envies, mais cette raison n'avait pas tort, d'où tiraillement intérieur. Il s'excusa suite à cette initiative, Jyanna faillit lui dire qu'il n'avait pas à demander pardon mais seul un sourire appréciateur s'exprima en conséquence de ce rapprochement.

Tandis que Jinto se débarbouillait le museau, les deux adultes s'habillèrent. Le programme de Jyanna fut accueilli par un grognement, Jorah étant occupé à remettre ses vêtements. Elle se demanda si c'était simplement lié à ce fait ou s'il lui tenait rigueur de certaines de ses paroles matinales et des barrières qu'elle avait conservées. Une fois prête, la musicienne prit son sac et se retrouva face à Jorah. Elle sourit et rougit un peu suite à son compliment, puis elle lui fit signe qu'elle était prête à le suivre. Mais ensuite il adopta une attitude totalement différente. Cette soudaine réserve contrastait avec son statut d'homme d'armes, créant un mélange charmant voire désarmant. Comme s'il perdait ses moyens. Pourtant il avait du affronter des adversaires hautement plus dangereux que la jeune femme. Elle ne lui tenait pas rigueur de son comportement en tout cas, car il ne s'était pas montré des plus sauvages ou grognons. Elle s'approcha de l'homme et s'arrêta devant lui, le forçant à reporter son attention sur elle. Elle accrocha son regard avant de porter sa main sur le cou de Jorah et de l'embrasser. Doucement mais fermement. Puis elle lui glissa à l'oreille.

- Tu es pardonné Jorah...

Avant de faire volte-face et de sortir dans le couloir. Elle l'avait tutoyé alors qu'elle le vouvoyait encore quelques minutes auparavant. Elle lui donnait ainsi la permission de faire de même. Changeante, elle l'était dans ses actions, ses pensées, ses décisions, ses sentiments, pouvant battre le froid puis souffler le chaud, ce qui pouvait déstabiliser son interlocuteur. Jyanna faisait un pas supplémentaire dans le rapprochement. Rendue au rez-de-chaussée, elle fut accueillie par Lyn qui la salua.

- Salut Jyna, comment va? demanda-t-il tout en jetant un regard neutre à Jorah. Lyn était bien le seul à l'appeler ainsi et il ne fit aucun commentaire sur la présence d'un homme aux côtés de sa vieille amie.
- Bien, répondit-elle dans un sourire heureux.
- Tu veux manger quelque chose?

Elle n'eut le temps de répondre que son ventre gargouilla. Lyn rigola. Jyanna interrogea Jorah du regard avant de déclarer.

- Nous irons aux Trois Dragons après avoir mangé quelques chose, ça ira?

Elle le consultait ne voulant pas lui imposer ses choix. Pendant ce temps, Lyn avait servi deux assiettes qu'il posa devant les deux jeunes gens. Jyanna paya, dissuadant d'un regard toute contestation de Jorah.

- C'est moi qui offre cette fois-ci... Faisant référence aux bières de la veille. Sans vouloir me montrer pressante, il va falloir m'expliquer également comment se rendre à ton auberge, sauf si tu ne veux pas rentrer, ajouta-t-elle avec un léger sourire charmant.

En fait, s'il décidait de rester cela ne la dérangerait pas outre mesure. Il en aurait été autrement avec un homme qu'elle aurait voulu larguer. Après le repas, ils pourront se rendre à la taverne et là où voudrait aller Jorah. Aux vues de ses réactions le matin même, elle présumait qu'il ne souhaitait pas rentrer de suite. Lyn vint glisser quelques mots à l'oreille de Jyanna, faisant froncer les sourcils de la demoiselle et apportant une expression soucieuse sur son visage qui disparut rapidement tandis qu'elle reportait son attention sur le nordien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 16 Aoû 2011 - 1:11

Il repensa à la remarque qu'elle avait fait sur son tatouage, soulignant le fait que lui et Alysane étaient sans aucun doutes proches. Et elle, avait elle de la famille ? Des frères ? Des sœurs ? Des géniteurs ça il n'en doutait pas mais les voyait elle ? Tant de questions qui se bousculaient dans l'esprit de Jorah mais qu'il ne posa pas, du moins pas de suite, profitant encore du temps avec elle. Il repensait au moment où il l'avait serré contre lui, souvenir qui raviva des sensations au sein même de son épiderme et faisant naître une nouvelle fois de la chaleur dans son ventre alors qu'ils sortaient de la chambre. Jorah se sentait ridicule à perdre ses moyens devant elle, il se demandait ce qu'elle pouvait bien penser d'un Homme d'Armes comme celui là. Alors qu'il la suivait dans l'embrasure de la porte, il murmura en souriant.

« Rassurez vous je ne suis pas comme cela avec mes ennemis... »

Il n'en avait pas rencontré beaucoup certes mais il s'était défendu avec ardeur. Même si l'ennemi le plus rageur qu'il eut rencontré était sa sœur Alysane quand elle était en furie contre lui. Alors même que cette pensée lui traversait l'esprit, il commençait à s'interroger sur le fait de présenter Jyanna à sa sœur, mais il se demandait si faire une telle chose ne ferait pas fuir la ménestrelle ou mettre en rage sa sœur. De toutes façons rien n'était décidé, il fallait se fréquenter d'abord. Il allait cheminer plus avant dans ses pensées quand soudain...

« ... »

Elle venait de l'embrasser, attirant sa nuque vers elle. Une nouvelle fois Jorah fut surpris puis se détendit, laissant ses bras venir dans le dos de Jyanna, prolongeant de façon infime le baiser. Ce fut quand il commençait à prendre goût qu'elle se sépara de lui et continua sa route, le laissant planté quelques secondes là sur le palier, un léger air hébété dans les yeux. Elle venait de le tutoyer, rompant cette barrière que le vous avait instauré entre eux, était ce un signe ? Une chose était sûre, c'était elle qui l'avait décidé, à lui de voir ce qu'il en faisait maintenant. Il cligna une fois, deux fois puis rejoignit Jyanna qui était en train de discuter avec un homme. Jorah tenant ses armes à la main, inclina légèrement la tête pour le saluer de façon formelle. Il reçut un regard neutre en réponse et eut le temps de constater qu'ils semblaient bien se connaître en tous cas.

Elle l'interrogea du regard, fort de ce qui s'était passé sur le palier, Jorah s'approcha de Jyanna et lui saisit la hanche d'une main, l'autre tenant ses armes. Il répondit d'abord à son regard, esquissant un sourire puis ses yeux allèrent de nouveau vers l'ami de Jyanna. Le ventre de celle ci venait de gargouiller faisant rire le troisième comparse. Il n'eut pas plus le temps de la regarder plus avant, une petite boule de poils vint grimper sur son dos puis sur son épaule non sans avoir fait un passage par les longs cheveux de Jorah qui commençaient à se séparer en mèches à cause de la sueur. Jinto posa son regard sur Jyanna puis sur l'ami de celle ci, Jorah nota qu'il ne le sentait pas lui, signe qu'ils semblait bien le connaître également. Une légère ombre d'amertume passa sur le visage de Jorah. Jinto lui, semblait être à son aise sur l'épaule de l'Homme d'Armes.

« Bien sûr Jyanna. Je ne veux pas infliger plus de suppliques à ton ventre qui réclame déjà avec bruit son dû. »


Il avait choisi de la tutoyer également, badinant légèrement. La pensée qu'il se montrait trop familier lui traversa l'esprit, mais maintenant il avait commencé, à lui d'assumer... Ils allèrent s'installer face à face à une table, Jorah ne lâchant sa hanche qu'au dernier moment et lui tirant la chaise, l'invitant à s'asseoir alors que l'homme en question leur amenait des assiettes pour qu'ils puissent se restaurer. Jorah eut un regard farouche quand il vit Jyanna qui sortait de quoi payer. Un seul regard en réponse de la part de la demoiselle suffit à le dissuader. Il la laissa faire non sans une certaine frustration alors qu'il mâchonnait la viande séchée qui se trouvait dans son assiette. Elle posa la question de l'auberge de Jorah qui, à l'entendre, ne put réprimer un sourire avant de vider sa bouche et de répondre.

« Je te guiderais vers elle en temps et en heure Jyanna, j'aimerais, si tu me le permets, passer du temps avec toi, si tu ne le désires pas alors nous irons directement à l'auberge... »

Il n'eut quasiment pas le temps de terminer, que l'homme en question venait près de Jyanna et lui murmurait quelques mots à l'oreille de celle ci, mots qui semblèrent chiffonner la demoiselle. Jorah ne se risqua pas à demander de suite, si contretemps il y avait alors il le saurait bien assez tôt. Toujours est il qu'elle lui adressa son meilleur sourire alors qu'il continuait à manger. Elle n'avait pas encore touché à son assiette, Jorah l'invita à se servir, désignant du regard le récipient devant elle. A côté d'eux, assis sur la table comme un roi, Jinto se restaurait également, l'homme lui ayant amené des fruits.

Jorah attendit d'avoir fini son assiette et qu'elle eut fait de même, qu'ils se soient levés, que Jorah eut rattaché ses armes dans son dos et qu'ils sortirent de l'auberge pour qu'il empêche Jyanna de continuer plus avant, lui prenant la main et l'attirant contre lui, une nouvelle fois se sentant pousser des ailes après son baiser dans l'auberge. Cette jeune femme ne le laissait vraiment pas indifférent. Il voulait lui demander ce qui s'était dit dans l'auberge, mais il se rendit compte que cela était fort impoli de sa part. Aussi il resta là, quelques minutes à la regarder avant de se mordre la lèvre, il ne pouvait pas, aussi, mû par cette volonté qui le traversait depuis qu'il l'avait rencontré, il se pencha et laissa doucement ses lèvres toucher les siennes, intensifiant légèrement le baiser alors qu'il croisait ses bras sur les hanches de Jyanna. Il ne voulait pas se montrer curieux et n'avait trouvé que cela, ce qui n'était grandement pas pour lui déplaire, pour justifier le fait qu'il avait attiré la demoiselle contre lui...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Jeu 18 Aoû 2011 - 6:35

Encore heureux qu'il ne réagisse pas ainsi face à ses adversaires, sinon il aurait fait un piètre soldat et surtout il ne serait peut-être plus vivant à l'heure actuelle. Fait regrettable puisqu'ils n'auraient pu se rencontrer. Non, Jyanna se doutait qu'il devait donner du fil à retordre à ses adversaires vu les cicatrices qu'il portait. Pendant quelques instants elle se demandait comment il se débrouillait lors d'un combat, mais chassa l'idée de le voir à l'œuvre. Quand elle l'embrassa sur le palier, il semblait surpris et resta quelque peu hébété, ce qui fit sourire la demoiselle tandis qu'elle filait dans le couloir. D'ailleurs il la rejoignit avec quelques instants de retard, alors qu'elle discutait avec Lyn. Ce dernier restait poli à l'égard de l'homme d'armes, client potentiel, conservant une distance de circonstances. Il ne fit aucun commentaire à Jyanna puisque cela ne le regardait pas.

La jeune femme sourit en sentant la main de Jorah sur sa hanche. Elle aurait pu le repousser, mais cela n'était pas sa volonté. Non, depuis qu'elle l'avait embrassé sur le palier, elle considérait que la distance n'avait plus lieu d'être, bien qu'elle ne disparaitrait pas dans un claquement de doigt. Il accepta de déjeuner avant de partir et sa remarque amusa Jyanna. Il badinait un peu avec elle, reprenant du poil de la bête, ce que la demoiselle apprécia. Jinto, quant à lui, trouva un place de choix sur l'épaule du nordien. Le singe fit un semblant de signe à Lyn qu'il avait appris à connaître depuis leur arrivée dans la capitale, le fait que sa maîtresse connaisse l'aubergiste aidant. Jorah avait adopté le tutoiement également, suivant Jya sur le chemin qu'elle avait emprunté quelques instants plus tôt. Néanmoins elle remarqua du coin de l'œil l'ombre qui passa sur le visage du jeune homme. Ce dernier ne quitta ses côtés qu'une fois la demoiselle installée à table. Elle sourit devant la marque de courtoisie qui dénotait un certain savoir-vivre, chose qu'elle avait constaté au fil du temps. Elle eut le dernier mot dans le duel de regard concernant l'addition, mais sentit que cela ne plaisait guère à Jorah. Cependant, elle ne revint pas sur sa décision. Suivant les personnes, elle fonctionnait sur le statut de réciprocité, en même temps elle était du genre à ne vouloir dépendre de personne. Concernant l'auberge, elle écouta la réponse du jeune homme en souriant. Il souhaitait passer plus de temps en sa compagnie ce qui ne lui déplaisait guère. Elle laissa planer quelques secondes de silence, plus par jeu que par volonté de réflexion, ayant déjà choisi sa réponse.

- Je le permet volontiers.

Jyanna était contente de la tournure de la situation, elle ne pensait pas que son séjour à Port-Réal lui ferait rencontrer un homme tel que Jorah. En fait elle ne s'attendait pas du tout à s'engager dans une relation, car plus elle y réfléchissait plus elle constatait que cela risquait de prendre cette direction. Cette bonne humeur ne fut que brièvement assombrie par la nouvelle transmise par Lyn, comme quoi Wex souhaitait la voir avant qu'elle ne quitte la ville. Non pas qu'elle ne voulait le revoir, mais elle craignait qu'il ait une idée derrière la tête et que ces retrouvailles soient motivées par quelque chose. Sur le coup elle en avait oublié son assiette et ce fut sur un signe de Jorah qu'elle commença à manger. Le petit singe était heureux comme un roi, assis devant les fruits déposé par Lyn, c'était amusant de le voir ainsi.

Une fois terminés, ils quittèrent l'auberge, Jinto se perchant sur le sac de sa maitresse. Pourtant, à peine le seuil franchi que Jorah lui attrapa la main, l'attirant vers lui. Tout d'abord elle crut qu'il voulait lui poser une question, mais il ne parla pas préférant l'embrasser. Jyanna profita de ce baiser, de cette proximité qui ne la laissait pas indifférente. Quand leurs lèvres se séparèrent, elle ne quitta pas de suite les bras de Jorah, souriante.

- Tu semblais vouloir me demander quelques chose. Si c'est au sujet de ce que Lyn, l'aubergiste, m'a dit, il n'y a pas d'inquiétude à avoir, c'est juste un vieil ami qui souhaite me revoir avant que je ne quitte la région.

Dans ce cas, pouvait survenir la question concernant sa réaction à l'annonce de cette nouvelle. Mais cela était lié son passé et aux années vécues à Culpucier, période qu'elle n'aborderait certainement pas par elle-même. Si Jorah venait à la questionner à ce sujet il se pourrait qu'elle lui réponde. Elle finit par se dégager et prendre la route en direction des Trois Dragons. Cette fois elle suivit les grandes rues au lieu de prendre les petits chemins ce qui permettrait à son compagnon de se repérer plus facilement. Sur le chemin, Jyanna en profita pour satisfaire sa curiosité, elle voulait en savoir plus sur lui.

- Tu es venu rejoindre ta sœur, est-ce la seule que tu as?

Elle n'employa pas le terme de demi-sœur considérant que le lien qui semblait les unir passait outre la bâtardise de Jorah. D'ailleurs quelle était sa position dans la famille? Bien que cette information importait peu aux yeux de la demoiselle. Elle se demandait également quel était le nom de sa famille car il ne lui avait parlé que de son blason. Si elle avait eu une connaissance plus approfondie de la noblesse des sept couronnes, elle n'aurait pas eu de problème pour la situer. Jya savait aussi que chacune de ses questions pouvait en amener une de la part de Jorah.

La ménestrelle marchait d'un pas tranquille, observant les rues et les habitants, prenant la température de la ville. Jinto ne quittait pas son épaule pour éviter la foule. La chaleur estivale se faisait bien sentir en cette matinée, mais elle n'empêchait en rien les activités de la ville portuaire.

- Vas-tu repartir avec ta sœur?

Où qu'elle aille. Jya cherchait à se projeter dans les jours à venir, à planifier sa route. Elle avait ouï dire que la cour des Lannister payait bien, étant donné qu'ils étaient les plus fortunés après le roi. Mais si elle entreprenait ce voyage quelques achats s'imposeraient. La place Poissarde approchait, le nombre de personne augmentait à cause du port, la brise maritime parvenait à rafraîchir un peu les abords. La taverne finit par apparaître. Jyanna se rendit auprès du tenancier qui l'accueillit avec un sourire.

- Mais c'est la jolie ménestrelle d'hier, je vois que la soirée a été profitable. Tenez voici pour votre prestation.

Il lui remis une petite bourse, la demoiselle recompta, le tenancier ne s'offusqua pas compréhensif et ajouta que si elle voulait se produire de nouveau elle était la bienvenue. Sur ces entrefaits, les deux jeunes gens se retrouvèrent dans la rue.

- Souhaites-tu visiter un lieu en particulier, ou découvrir au gré de la promenade?

Voilà qu'elle endossait son rôle de guide, laissant la suite du programme à la main de Jorah.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] Au détour d'un verre... [Jorah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» L'auberge au détour du chemin (PV: Jorah Mormont et Harron Karstark)
» Godefroy-Maurice de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon [Terminé]
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» Alors, il est où cet apéro ? Mon verre ! [Terminé]
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-