AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Maerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Agent
avatar

Maerie
Agent

Général Agent / prostituée de Port-Réal.
♦ Missives : 50
♦ Missives Aventure : 5
♦ Age : 24
♦ Date de Naissance : 05/07/1993
♦ Arrivée à Westeros : 22/07/2013
♦ Célébrité : Katie McGrath
♦ Copyright : Anarya
♦ Doublons : /
♦ Age du Personnage : 25 ans.
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Port-Réal.
♦ Liens Utiles :
Fiche de présentation.
Journal.
Succès
Aptitudes

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
94/500  (94/500)


Message Lun 22 Juil 2013 - 22:33

● Nom :  
● Prénom : Maerie.
● Sexe : Femme.
● Âge : 25 ans. Née en l'an 187.
● Origine : Terres de la Couronne.  
● Métier : Agent / prostituée de Port-Réal.

● Pseudo :  Lily.
● Âge :  20 ans.
● Vous concernant :  En quelques mots: lecture, RPG, voyages, Sciences-Po.
● Avatar :  Katie McGrath (Crédits : Anarya)
● Connaissez-vous le Roman ?  Intégrale III en cours de lecture.

● Lady Coeurdepierre ? Pourquoi pas.
● Comment avez-vous connu le forum ? Par pur hasard, je cherchais un forum de rpg sur Game of thrones, et me voici :)
● Comment le trouvez-vous ? Actif et accueillant !
● De quelconques suggestions ? Aucune.

Informations Descriptives

Maerie est de taille moyenne, peut-être un peu plus de cinq pieds. Elle n'a, à vrai dire, jamais eu l'occasion de se mesurer. En revanche, la jeune femme est svelte, mince, contrairement aux nobles qu'elle a l'habitude de croiser à Port-Réal. Maerie sait jouer de son physique, et se vêt de soieries légères, souvent transparentes, laissant les hommes dévorer du regard sa taille fine et ses seins fermes derrière le voile. Elle possède également quelques bijoux dont elle se pare de temps à autre.
Maerie a la peau très pale, et entretient précieusement son teint de porcelaine. De même, son visage, blanchâtre, est lisse et sans défaut, avantage de la jeunesse. Elle possède un nez fin, très légèrement en trompette. Ses lèvres sont fines et roses.
Contrastant avec cette blancheur, les cheveux de la Maerie sont d'un noir de jais. Ils tombent en cascade dans son dos, s'arrêtant au creux de ses reins.
Les yeux de la jeune prostituée sont d'un vert clair. Ils se plissent parfois dans un regard mutin, mais peuvent également ne laisser transparaitre aucune émotion, tels deux bouclier d'émeraude.
Vous l'aurez compris, la catin Maerie est comme les prostituées de Port-Réal; jeune, belle, attirante. Mais Maerie possède en outre ce côté à la fois doux et mystérieux, qui en fait l'une des filles les plus demandées de la maison où elle travaille. De ce fait, elle peut se permettre d'être exigeante avec ses clients. Elle choisi en général les plus riches. En particulier ce nain, Ptit-Will, client récurent et sentimental. Maerie apprécie cet homme singulier et, malgré son physique ingrat, les nuits se font douces en sa compagnie.


Informations Mentales

Une prostituée à Port-Réal ne peut être d'un tempérament de feu. Maerie le sait. La jeune femme s'est forgée un caractère sage, doux et aimable. Jamais elle n'oserait élever le ton contre un client ou la propriétaire du bordel, jamais elle ne se rebellerait. Pour autant, cela ne l'empêche en rien de jouer de ses charmes, parfois avec indécence, parfois avec élégance, afin de ramener les clients jusqu'à sa couche.
Malgré sa condition, Maerie est d'un caractère optimiste, joueur et mutin. Son grand plaisir est de déambuler dans les allées poussiéreuses et chaudes de Port-Réal, jouant avec les enfants des rues, comme si elle-même avait encore cinq ans. Elle a d'ailleurs son préféré ; Rey, son petit protégé. Lui aussi est orphelin, tout comme elle. Maerie aime passer du temps avec cet enfant des rues et l'aider de son mieux, bien que le garçon ai un caractère quelque peu sauvage et méfiant.
Maerie a les pieds sur terre, bien consciente de sa condition. Cependant, même si elle a renoncé depuis longtemps au rêve naïf d'un noble épris d'elle, venant la soustraire à son futur terne, elle reste persuadée que son avenir se trouve loin de la maison close où elle a toujours vécu.


Famille

Maerie n'a pas de famille de sang. Peut-être est-elle orpheline. Peut-être ses parents avaient-ils péris durant une quelconque épidémie. Ou de faim. L'hypothèse la plus probable restait que sa mère était elle même une catin. Engrossée, elle avait sans doute abandonné là cet enfant non désiré, insensible à son sort.
La vrai famille de Maerie, c'était la femme qui l'avait recueillie et élevée comme sa fille. Cette propriétaire d'une maison close avait sans doute tenté de lui épargner un avenir pourtant scellé, qu'elle même avait épousé. Malgré le peu de moyens dont elle disposait, sa mère adoptive avait convaincu un marchand souvent de passage au bordel d’apprendre à l’enfant des rudiments de langage. Grâce à lui, Maerie savait parler un langage tout à fait correct, et même lire. Certains clients venaient la voir uniquement pour chercher la compagnie d'une putain lettrée.
Maerie ignore bien sûr si elle a des frères et soeurs. Cependant, elle a des tas de soeurs adoptives. La jeune femme est très proche des autres filles de la maison, et plus particulièrement d'une prostituée de son âge, Lia.

On peut également ajouter un jeune homme qui, bien que ne faisant pas du tout partie de la famille de Maerie, est ce que l'on peut appeler un ami. La jeune femme le considère comme tel, sans jamais le montrer ni savoir si ce sentiment est réciproque. Il se dit prince, un Targaryen, peut-être est-ce vrai. Client récurent, il vient souvent dans la couche de Maerie. Celle-ci est sa confidente, en quelque sorte. Le jeune prince lui raconte ce qu'il ne doit probablement dire à personne d'autre, et ces confessions semblent lui faire un bien fou. il arrive que les deux jeunes gens conversent durant une nuit entière, sans même se toucher. Maerie, même si elle le cache, tient beaucoup à cette relation particulière, incongrue et fascinante.


Résumé

Maerie, contrairement aux nobles qui pullulent dans Port-Réal, n'a pas d'histoire. Elle n'a pas d'arbre généalogique remontant aux premiers hommes. Son sang n'est pas affilié à une maison pleine de souvenirs. Maerie n'a pas de parents, personne pour lui raconter son passé. Son histoire commence dans les bras de la tenancière de maison close qui lui servira de mère adoptive, il y a 25 ans de cela. Son passé se résume à une enfance dans la poussière des rues bondées, entre les jupes des catins de la maison. Métier qu'elle choisira dès ses seize ans. D'enfant, elle est passée directement à femme, sans transition.
Maerie n'a pas d'histoire. Ce qui lui importe, c'est son présent, et l'avenir qu'elle se construit.


Histoire

Premier souvenir :
Maerie devait avoir cinq ans. C’était la première fois qu’elle sortait seule de la maison de sa mère adoptive. Celle-ci ne l’avait d’ailleurs pas autorisé à se promener seule, mais la petite avait échappé à la surveillance de la tenancière. Maerie était vêtue d’une simple tunique bleu clair, salie à force d’être trop portée. L’enfant marchait pieds nus, comme à son habitude. Elle ignorait où aller et arpentait sans but particulier les rues du quartier. La petite fille souhaitait simplement échapper un instant à l’atmosphère saturée de la maison close, bien que l’air chaud des ruelles eu vite fait de lui faire regretter son choix.
Maerie choisi de descendre la rue de la Soie,  au nord de la colline de Rhaenys, où se trouvait le bordel qui lui servait de maison. Ses petits pieds nus se couvraient vites de poussière, tandis que l’enfant slalomait entre les marchands de rue et les carrioles. A force de descendre, de tourner, de changer de direction, Maerie se retrouva dans Culpucier, au sud-est de la colline. La petite ne le savait pas, mais il s’agissait du quartier le plus mal famé de Port-Réal. Insouciante, la jeune enfant s’aventura sans peur dans les ruelles sombres et sales. Ce n’est que lorsque un homme complètement ivre sorti du bar devant lequel passait l’enfant que celle-ci réalisa son erreur ; l’homme était haut comme une montagne. La vue de l’enfant lui arracha un terrible sourire édenté.
« Encore un gamin des rues ? Le dernier qu’j’ai vu m’a volé un cerf d'argent». Il cracha par terre. « Toute c’te vermine qui s’promène, ça m’donne envie de la réduire en poussière ».
Sur ces mots, la brute s’était alors approché de Maerie, sortant un petit poignard émoussé. La petite avait reculé, les yeux écarquillés de peur. Pourquoi lui voulait-il du mal ? Qu’avait-elle fait ? Aculée contre un mur froid, Maerie attendait impuissante de se faire transpercer par la lame. Elle sentait presque déjà le contact froid de l’arme sur sa gorge. L’homme n’était plus qu’à quelques pas d’elle, l’enfant pouvait sentir son haleine fétide empestant l’alcool. Pourtant, le sourire pervers de la brute se figea soudainement. Son torse venait de se colorer de pourpre, tandis que la pointe d’une épée en sortait. L’homme vacilla, avant de tomber face contre terre. Se faisant, il révéla l’individu qui venait de le transpercer. Il s’agissait d’un autre homme, beau et propre sur lui, avec un regard d’acier. Détachant son regard du cadavre qui gisait à ses pieds, l’inconnu s’adressa à Maerie ;
« Ne reste pas là, petite. Retourne d’où tu viens ».
L’enfant ne se l’était pas fait dire deux fois. Trébuchant, tremblant, elle avait avec peine retrouvé le chemin du bordel. Ce jour-là, elle vit pour la première fois la mort en face. Elle réalisa aussi à quel point les Etres humains étaient viciés, brutaux. Mais pas tous.
Maerie apprit la prudence durant cet épisode. Peut-être son caractère calme vient-il de là. Elle apprit également la méfiance. Depuis le premier jour où elle rejoignit la maison de plaisir de sa mère, la jeune femme garde dans sa table de chevet un petit poignard. Elle n'a pas encore eu à s'en servir... pour le moment.
Elle ne su jamais qui était son mystérieux sauveur. Un riche égaré ? Un chevalier défendant la veuve et l’orphelin, même dans les quartiers les plus tristes et pauvres ? Elle rêva souvent de cet inconnu à l’épée, espérant le voir pénétrer un jour dans le bordel où elle résidait. Chaque fois, elle regardait avec la même fascination les épées des clients qui en portaient, comme si il s’agissait de l’arme qui lui avait sauvé autrefois la vie.

Second souvenir :
Maerie avait seize ans. Elle devenait femme. La petite avait grandi, prit des formes. Elle ressemblait chaque jour davantage aux catins qu’elle côtoyait. Sa mère adoptive tentait de l’éloigner de ce monde de débauche, mais Maerie était-elle destinée pour autre chose ? Ayant toujours baigné dans cette atmosphère, était-il possible qu’elle devienne autre chose qu’une prostituée ?
Sa mère avait accepté avec résignation son choix, comme si elle avait deviné depuis longtemps que l’avenir de la jeune fille se trouvait dans cette maison, sans jamais vouloir se l’avouer. Elle lui avait trouvé une belle robe blanche transparente et des scandales tressées, lui avait arrangé ses cheveux d’un noir de jais et Maerie était devenue une putain.
L’homme qui entra dans le bordel était grand et âgé. Il avait les cheveux bruns qui se coloraient déjà de blanc. Ses yeux étaient sombres, sa peau halée. Il était vêtu richement, comme il est coutume à Port-Réal. Il avait également une épée. Cet homme fut son premier client. Jamais Maerie n’avait été avec un homme. Jamais du reste elle n’avait eu le temps de tomber amoureuse. Lui savait qu’elle n’y connaissait rien, achetant sa virginité pour un Dragon d’or. Maerie ne compris jamais cette étrange recherche de la pureté féminine. Pourquoi payer davantage pour une prostituée novice ? Mais l’homme ne se plaignit pas. Il était doux, protecteur. Il l’embrassa même.
Ce client revint voir Maerie à plusieurs reprises ensuite. Il ne payait plus que quelques cerfs d’argent désormais, prix habituel des services d’une prostituée à Port-Réal. Une fois cependant, il offrit à Maerie une fine bague d’argent. « En souvenir de moi, de la première fois, du tout début. » avait-il dit. La jeune femme porte désormais toujours ce bijou, comme pour ce remémorer à chaque instant que sa pureté ne vaut pas davantage qu’un dragon d’or assorti d’une petite bague.

Troisième souvenir:
[Avec l'accord d'Oberyn Dayne]
C'était en l'an 205. Maerie avait 18 ans et officiait au bordel depuis deux années. Il se déroulait un sempiternel tournoi à Port-Réal, et une flopée de chevaliers bafouaient allègrement leurs voeux dans la maison close. Parmi eux, Maerie se souvient particulièrement d'un jeune homme au regard dur et aux cheveux longs. Il avait choisi de passer du temps avec la jeune prostituée, et pourtant on aurait dit qu'une partie de lui se refusait à cela. Il n'avait jamais été avec une femme, c'était presque certain. Maerie s'était employée avec succès à lui faire passer un moment inoubliable. Cependant, le regard empli de remords dont le jeune homme la caressait la troubla. Beaucoup de ses clients s'en voulaient plus ou moins de tromper leur épouse, mais lui... Lui était pur, lui regrettait profondément sa décision.
Maerie ne revit jamais cet étrange inconnu.

Le présent :
Maerie vit toujours dans la maison close de sa mère, dans la rue de la Soie, au nord de la colline de Rhaenys, à Port-Réal. Ses journées se divisent entre les nombreux clients qu’elle reçoit et ses longues promenades dans la ville, parfois seule, parfois avec son amie Lia. Une vie routinière, dans la chaleur dont est assaillie la capitale. Elle s’en contente. La jeune femme est même presque heureuse.  


Inventaire

Maerie possède sa tenue ; une robe légère, blanche, transparente, qui se soulève souvent au gré du vent. La jeune femme a également quelques bijoux offerts par des clients. La jeune prostituée possède une fine bague en argent ornée d'une pierre d'ambre qu'elle porte à son majeur gauche. En outre, elle met souvent autour de son cou un collier dont la couleur ressemble à de l'or. Il s'agit d'une chaine simple et longue qui descend à la fois dans son dos et jusqu'à sa poitrine. Assorti à celui-ci, un fin bracelet d'or.
La jeune prostituée a également le petit poignard qu'elle garde dans sa chambre.
Excepté cela, Maerie ne possède rien.
  


Dernière édition par Maerie le Sam 27 Juil 2013 - 22:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Prince de Dorne
avatar

Maron Martell
Prince de Dorne

Général
Insoumis. Invaincus.
Intacts.

♦ Missives : 9101
♦ Missives Aventure : 100
♦ Age : 28
♦ Date de Naissance : 27/09/1988
♦ Arrivée à Westeros : 23/06/2009
♦ Célébrité : Antonio Banderas
♦ Copyright : © Moi
♦ Doublons : Pryam Templeton, Sargon Harloi, Bryce Vyrwel, Alysane Mormont
♦ Age du Personnage : 44 Ans
♦ Mariage : Daenerys Martell (Targaryen)
♦ Lieu : Dorne, Lancehélion
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
368/500  (368/500)


Message Mar 23 Juil 2013 - 18:17

Bienvenue sur le forum !

Comme je te l'ai expliqué hier, ta fiche ne pourra pas être modérée dans l'immédiat. Je vais envoyer un message privé à l'autre Maerie inscrite et nous lui laisserons jusqu'à samedi en début d'après-midi pour poster sa fiche. Si à ce moment ce n'est pas le cas, nous procéderons à la modération de ta fiche !

Merci de ta patience Wink
Bonne soirée !



« Il faut endosser ses erreurs comme on endosse ses vertus... avec fierté ! Et transformer, en avantages, les conséquences d'une faute. »
«
La vraie passion c'est une quête, pas une impulsion, un emportement, un instinct de chasseur. »
Revenir en haut Aller en bas
http://fallout-dog-city.forumactif.org
Agent
avatar

Maerie
Agent

Général Agent / prostituée de Port-Réal.
♦ Missives : 50
♦ Missives Aventure : 5
♦ Age : 24
♦ Date de Naissance : 05/07/1993
♦ Arrivée à Westeros : 22/07/2013
♦ Célébrité : Katie McGrath
♦ Copyright : Anarya
♦ Doublons : /
♦ Age du Personnage : 25 ans.
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Port-Réal.
♦ Liens Utiles :
Fiche de présentation.
Journal.
Succès
Aptitudes

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
94/500  (94/500)


Message Ven 26 Juil 2013 - 22:58

Bonsoir !

Très bien, j'attends donc impatiemment l'avis de l'équipe de modération sur ma fiche :)
Celle-ci est d'ailleurs totalement terminée.

Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Prince de Dorne
avatar

Maron Martell
Prince de Dorne

Général
Insoumis. Invaincus.
Intacts.

♦ Missives : 9101
♦ Missives Aventure : 100
♦ Age : 28
♦ Date de Naissance : 27/09/1988
♦ Arrivée à Westeros : 23/06/2009
♦ Célébrité : Antonio Banderas
♦ Copyright : © Moi
♦ Doublons : Pryam Templeton, Sargon Harloi, Bryce Vyrwel, Alysane Mormont
♦ Age du Personnage : 44 Ans
♦ Mariage : Daenerys Martell (Targaryen)
♦ Lieu : Dorne, Lancehélion
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
368/500  (368/500)


Message Sam 27 Juil 2013 - 18:53

Bienvenue sur le forum !

Après lecture de ta fiche je n'ai pas grand-chose à redire, il faudra juste quelques petits ajustements pour que je te valide !

→ Simple précision, mais Port-Réal n'est pas réputée pour brunir ou brûler la peau, c'est une ville comparable à Paris ou Québec, un climat parfaitement normal en somme, les individus à la peau pâle ne sont donc pas rares. Comme dit c'est une simple précision en raison de ce que tu as noté dans ton physique et en aucun cas une critique ^^

→ Encore une précision, mais il n'y a pas eu de guerre civile sous Daeron II, il ne s'agissait que d'une rébellion qui se faisait par les paroles et la politique, mais pas par les armes (hors de la bataille d'Herberouge du moins). Bon ça ne change rien à ton histoire, mais c'est à titre indicatif ! Razz

→ Concernant le passage sur la famille où tu parles d'un lettré, il faudra un peu remanier le passage. En réalité un « lettré » n'existe pas en dehors des mestres, mais Maerie pourra parfaitement avoir appris à lire auprès d'un marchand qui fréquentait le bordel ou auprès d'un septon du quartier. Il faudra simplement corriger pour que ce soit plus « réaliste », mais l'idée restera la même au final ^^


→ Au niveau de l'histoire il faudra juste remanier un peu le passage sur « la première fois » de Maerie. En effet si une prostituée vend ses services pour quelques cerfs d'argent, sa virginité se vend pour un Dragon d'Or. Par conséquent l'homme sera forcément au courant qu'elle n'y connaît rien vu qu'il aura payé le prix fort pour « être le premier » ^^
À ce niveau ce serait d'ailleurs impossible que ce soit Tomme Costayne qui achète sa virginité, vu l'âge qu'il a il était à peine écuyer et ne vivait pas encore à Port-Réal et étant donné que le PV n'est pas joué, le futur joueur du personnage n'aura peut-être pas envie de cette particularité. Le mieux serait donc de contacter Oberyn Dayne ou Daeron Targaryen pour savoir s'ils seraient intéressés par cette idée, ou alors de mettre un simple PNJ qui ne te servira plus, comme tu préfères ! Wink

→ Et dernier détail, l'argent que Maerie récolte va à sa « mère », elle ne pourra donc pas s'acheter une bague précieuse avec le peu qui lui reviendra. Par contre tu peux parfaitement dire qu'elle a reçu cette bague d'un client si tu tiens à la conserver ^^

Comme tu verras, ce n'est que de petites corrections à effectuer, si tu as des questions n'hésites pas à les poser ^^
Bon courage pour ces corrections !

PS : Je corrige ton pseudo pour te mettre le bon :)



« Il faut endosser ses erreurs comme on endosse ses vertus... avec fierté ! Et transformer, en avantages, les conséquences d'une faute. »
«
La vraie passion c'est une quête, pas une impulsion, un emportement, un instinct de chasseur. »
Revenir en haut Aller en bas
http://fallout-dog-city.forumactif.org
Agent
avatar

Maerie
Agent

Général Agent / prostituée de Port-Réal.
♦ Missives : 50
♦ Missives Aventure : 5
♦ Age : 24
♦ Date de Naissance : 05/07/1993
♦ Arrivée à Westeros : 22/07/2013
♦ Célébrité : Katie McGrath
♦ Copyright : Anarya
♦ Doublons : /
♦ Age du Personnage : 25 ans.
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Port-Réal.
♦ Liens Utiles :
Fiche de présentation.
Journal.
Succès
Aptitudes

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
94/500  (94/500)


Message Sam 27 Juil 2013 - 21:48

Bonsoir !


Merci d'avoir modéré ma fiche.


Pour la première précision, c'est modifié.
Spoiler:
 



Pour la seconde également.
Spoiler:
 



Concernant la troisième remarque, c'est modifié.
Spoiler:
 



Pour le second souvenir, je suis revenue à ce que j'avais écris précédemment, en enlevant la rencontre avec Tommen. C'est grave si je ne le mentionne pas du tout dans ma fiche ? 
Spoiler:
 


Et enfin pour l'inventaire, j'ai changé en précisant que Maerie n'a pas acheté ses bijoux avec son argent. Mais du coup, son métier ne lui rapporte rien du tout ? Elle est juste nourrie & logée, sans possibilité d'économiser pour pouvoir un jour cesser de se prostituer ? 
Spoiler:
 



Voilà voilà Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Prince de Dorne
avatar

Maron Martell
Prince de Dorne

Général
Insoumis. Invaincus.
Intacts.

♦ Missives : 9101
♦ Missives Aventure : 100
♦ Age : 28
♦ Date de Naissance : 27/09/1988
♦ Arrivée à Westeros : 23/06/2009
♦ Célébrité : Antonio Banderas
♦ Copyright : © Moi
♦ Doublons : Pryam Templeton, Sargon Harloi, Bryce Vyrwel, Alysane Mormont
♦ Age du Personnage : 44 Ans
♦ Mariage : Daenerys Martell (Targaryen)
♦ Lieu : Dorne, Lancehélion
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
368/500  (368/500)


Message Dim 28 Juil 2013 - 11:09

Bien avec ces corrections pour moi c'est bon ! Concernant Tommen ce n'est pas un problème que tu n'en parles pas, au pire tu peux attendre qu'il soit joué pour discuter de ce lien avec le joueur ^^
Et en ce qui concerne l'argent, si elle reçoit bien une partie de ses gains, mais c'est une très petite part, le reste va à la patronne du bordel et comme une passe n'est que de quelques cerfs d'argent, on va dire que son pécule n'augmente pas rapidement ! C'est justement pour cette raison qu'une prostituée le reste quasiment toujours jusqu'à la fin ^^

Puisque tu as pris un personnage prédéfini, tu gagnes 50 points de réputation supplémentaires.

En tant que prostituée de Port-Réal, tu pourras évidemment compter sur les ressources de ta maison close. Toutefois, d'un point de vue RP, tu ne disposes que de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 10 cerfs d'argent. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une grande fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Puisses-tu réussir à réaliser tes rêves !



« Il faut endosser ses erreurs comme on endosse ses vertus... avec fierté ! Et transformer, en avantages, les conséquences d'une faute. »
«
La vraie passion c'est une quête, pas une impulsion, un emportement, un instinct de chasseur. »
Revenir en haut Aller en bas
http://fallout-dog-city.forumactif.org

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Maerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives des Terres de la Couronne-