AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Trance l'Effrontée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Agent
avatar

Trance l'Effrontée
Agent

Général La légende est en marche
♦ Missives : 10
♦ Missives Aventure : 4
♦ Arrivée à Westeros : 18/06/2013
♦ Célébrité : Abigail Breslin
♦ Copyright : Just-me
♦ Doublons : Aucun
♦ Age du Personnage : 13 ans
♦ Mariage : Plus tard, avec le roi
♦ Lieu : Port-Réal
♦ Liens Utiles : -
Sa fiche
Ses liens

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
25/500  (25/500)


Message Mar 18 Juin 2013 - 20:32


● Nom : Aucun, on la surnomme l'Effrontée
● Prénom : Trance
● Sexe : C'est une femme, une fille, une gamine !
● Âge : 13 ans
● Origine : Les Terres de la couronne, elle n'a jamais quitté Port-Réal jusqu'à maintenant
● Métier :  Agent - Petite voleuse à la tire, future apprentie du danseur d'eau Lotho Volentin


● Physique : Si aux premiers abords l'Effrontée peut paraître assez petite et toute frêle, bien des apparences se révèlent trompeuses à la première impression. Après tout, si elle dépasse à peine le mètre trente-cinq actuellement il ne faut pas oublier qu'elle est encore en pleine croissance et dépassera allégrement les deux mètres avec une poitrine aussi opulente que ça mère quand elle sera grande. Et Trance n'est pas si frêle que cela non plus, d'accord les garçons sont bien plus costauds qu'elle mais c'est une vraie petite chatte vive et agile capable d'escalader bien des arbres. Évidement quand on est de petite taille, il est toujours intéressant de prendre de la hauteur. En continuant sur son apparence, la jeune fille est semblable à bien des enfants vagabonds de Port-Réal, maigrichonne, souvent sale et un brin garçon manqué il faut dire que l'hygiène est loin d'être une préoccupation.

Si Trance prenait le temps de se coiffer et de prendre un peu plus soin d'elle, tout le monde s'accorderait à dire qu'elle est le portrait craché de sa mère. Heureusement car de père indéterminé, si en plus elle devait lui ressembler c'eut été un comble ! Donc telle mère, telle fille ! Trance possède des cheveux châtains clairs aux reflets blonds sous le soleil, elle ne les laisse que rarement pendre, préférant les attacher avec quelques mèches rebelles longeant ses joues de-ci, de-là. Ensuite, il faut prendre le temps de passer outre la poussière pour découvrir son visage entre l'enfance et l'adolescence. On y découvre alors de grands yeux bleus malicieux capables de transmettre ses émotions simplement du regards. S'en suit un petit nez assez fin et une bouche toujours encline à rire et sourire. Oui, on peut ajouter à tout cela que Trance est une fille très expressive possédant un large panel de mimiques faciales et s'exprimant bien souvent par de grands gestes. Sa spécialité ? Si elle passe sa langue à tout bout de champs, elle est également extrêmement douée pour faire la moue de chien battue, et dans ces moments-là, il est presque cruel de lui refuser quelque chose ou de ne pas lui pardonner ses fautes. Et oui, si elle ne sait encore user de ses charmes, elle profite bien de ses atouts de gamine adorable quand il le faut ! Et de son jeune âge, elle en hérite également quelques manies comme celui de se tourner les cheveux entre ses doigts quand elle est triste ou stressée ou encore plus infantile de sucer encore son pouce en dormant mais silence, cela n'est pas digne de la légende !

Au niveau vestimentaire par contre, il ne faut jamais, au grand jamais lui parler de robe. Que cela soit par au-dessus, par en-dessous voir même par les manches, Trance est bien incapable de rentrer dans ce genre de bout de tissu. Non l'Effrontée et allergique au robe et autres tenues classique d'une jeune fille de son âge au grand dam de sa mère. Non, la gamine s'habille presque exclusivement que comme les garçons, et pratiquement toujours de la même tunique et du même pantalon. Des petites bottes souples l'accompagne également dans ses escalades et courses dans les ruelles de la ville sans oublier une hideuse ceinture bien trop grande pour elle, chapardée on ne sait à quel ivrogne mais dont elle ne se sépare pas car ça lui donne un style d'aventurière parmi ses camarades. Elle hait les babioles d'ornements tels que les bracelets et les colliers, pourtant l'Effrontée ne quitte jamais, pas même pour dormir, son pendentif représentant soi-disant une dent de dragon. En toute vraisemblance il s'agit d'un croc de chien ou au mieux de loup mais vous allez vraiment dire cela à une petite fille rêveuse ?

 


● Personnalité : La future reine, monteuse de dragon et qui à botter le cul des marcheurs blancs au delà du mur et bien plus loin ? C'est Trance l'Effrontée pardi ! Bon, tout cela pour dire que cette jeune fille n'ayant pas froid aux yeux déborde d'ambition et d'imagination ! Il n'y en a pas deux comme elle pour inventer des histoires de toutes pièces ou de reprendre des légendes connues à sa sauce. Cette espiègle petite bavarde n'en est pas moins une conteuse agréable et une embobineuse hors-paire ! Le problème c'est qu'elle se laisse souvent porter par son enthousiasme et transforme en montagne des petits faits anodins. C'est pour ça que quand elle parle, ses interlocuteurs doivent bien souvent faire la part des choses pour réellement comprendre Trance et ne surtout pas rentrer dans son jeu pour éviter qu'elle en remette une couche. La surenchère ? Bien sûr qu'elle connait ! Par contre elle se tait, oui c'est possible, à l'écoute d'un récit ou d'un chant, elle aime entendre des histoires autant que de les raconter. Par contre, n'allez jamais, au grand jamais lui confier un secret sauf si vous avez l'intention d'en informer tout Westeros ! Ce n'est pas de la mauvaise volonté de sa part mais elle est incapable de garder quelque chose pour elle.

Cette attitude et le peu d'éducation qu'elle a reçu de sa mère faut de Trance une petite impertinente n’hésitant jamais à donner son avis et ses conseils aussi avisés sont-ils. Elle n'a honte de rien et réfléchis souvent après avoir parler, dispose d'un vrai caractère de cochon par moment et a la rancune tenace... Une vraie petite effrontée, d'où le surnom qu'elle porte avec fierté ! Par ailleurs, c'est une fillette franche et spontanée ne sachant absolument pas cacher ses émotions tellement elle est expressive et vive d'esprit. Elle est aussi intrinsèquement honnête et digne de confiance hormis son incapacité à garder un secret, même si il lui arrive de mentir, ses mensonges sont tellement gros qu'ils sont aisément discernables. Par contre, même si elle passe son temps à inventer des histoires fantastiques, elle n'en est pas moins incroyablement crédule, étant prête à croire n'importe quoi du moment que l'on se montre un rien convaincant auprès d'elle. De plus elle a la fâcheuse habitude à tout interpréter au sens premier ce qu'on lui dit, c'est un peu de la naïveté à l'état pure !

En continuant, il est dur de passer sous silence son goût prononcé pour l'aventure. C'est un fait, même si elle n'a encore jamais quitté les portes de Port-Réal, chaque jour, la jeune fille aspire aux aventures de ses récits et les mets en action. D'un combat contre les loups géants de son esprit s'en suit donc de vives luttes contres les chiots errants bien réels, seulement ils sont sacrément costauds, faut se méfier ! Pour le reste, elle aime également manger tout et n'importe quoi, trainer dans les tavernes et participer aux festivités. D'un autre côté, Trance déteste la solitude et l'isolement ainsi que de rester à rien faire, elle n'est pas patiente pour un sou. Se retirer en ermite dans une cabane reculé au plus profond des forêts n'est pas une option dans ses choix de vie, déjà qu'elle parle parfois toute seule là ce sont les portes ouvertes à la folie ! On rajoute à cela qu'elle n'apprécie pas vraiment les nobles, ils trustent pratiquement toutes les légendes sans laisser les petits gens avoir l'opportunité de les rejoindre à leurs rangs. Elle n'en a pratiquement jamais croisé, c'est une chance car avec son effronterie et son impertinence, il n'est pas sûre qu'elle sache se comporter irréprochablement en leur présence. Dans la même optique, elle hait les chauves comme le mari de sa grand-mère, ils font peur et sans cheveux, comment être digne de confiance ? Et pour finir, elle déteste prendre soin d'elle et se laver, si sa mère rêve d'en voir une petite fille adorable et féminine, Trance en est allergique, et toc !

Et un mot sur ses aspirations et la façon dont elle voit son futur ? C'est simple, la jeune fille est destinée selon elle à faire partie des récits et des légendes qu'elle conte. Devenir célèbre dans tout Westeros ? C'est une évidence ! Le rêve d'une petite gamine de treize ans est surréaliste et enfantin mais actuellement elle en est convaincu et ambitieuse.


● Famille : Difficile de définir la famille de la jeune Effrontée et ce n'est pas peu dire. Si elle est bien la fille d'Alani, une prostituée de l'un des nombreux bordels de Port-Réal, son père par contre reste incertain et sujet à de nombreux fantasmes de la part de la jeune fille. Est-ce un preux chevalier ? Un prince ? Un ancien héros d'un champs de bataille, voir même un courageux marin prenant le large dans les contrées les plus extraordinaires ? Si ça se trouve, Trance est la bâtarde du roi ! Cela restera un mystère mais qu'importe ! Après tout si Alani ne lui en a jamais fait part, c'est qu'elle ignore elle-même quel homme l'a engrossé. Ce qui est sûre par contre, c'est qu'elle eu Trance assez jeune et que depuis, elle s'efforce de l’élever tant bien que mal tout en continuant à vendre son corps. L'Effrontée connait également sa grand-mère, une ancienne prostituée mariée depuis au boucher du coin de la rue lorsque ses clients se sont fait plus rares. Son nom est Gardine la vieille pie du surnom que lui a donné Trance. La gamine n'est pas vraiment proche d'elle car l'ancienne ne cesse de critiquer les occupations futiles de sa petite-fille. Elle déteste également le boucher qui est un homme méchant et radin.

Les autres filles du bordel où travaille sa mère sont également très proche de Trance. Elle les considère d'ailleurs comme faisant partie de sa famille, ses tantes comme elle aime les surnommer lui apportent bien des histoires sur leur contrée d'origine. D'ailleurs les prostituées ont énormément participé à son éducation lorsque sa mère travaillait dans la chambre voisine. Une dernière personne digne de faire partie de la famille de la jeune fille ? Sieur Alex très certainement ! Le patron du bordel. Il est toujours très aimable avec Trance, parfois trop même. Il lui a déjà dit qu'une petite effrontée, quand elle sera grande, sera parmi les filles les plus populaire de la maison close. La jeune fille n'a jamais vraiment trop essayé d’interpréter ses dires mais elle rêve de devenir célèbre, est-ce pour autant une piste à suivre ? Trance hausse les épaules mais aide Sieur Alex quand celui-ci lui demande de petits services comme se moquer des hommes sortant des bordels concurrents ou accueillir les voyageurs en leur glissant l'adresse de sa maison close. Rien de bien sorcier et cela lui rapporte de temps en temps quelques sous.



● Résumé :
Lors du prochain paragraphe de cette fiche, vous découvrirez les origines de l'Effrontée, de ses débuts au bordel à son aversion pour les chauves et son premier job de rabatteuse et l'origine de sa dent de dragon rien ne vous sera épargné ! En quelques mots, Trance est fille d'une prostituée et de X est une vagabonde de Port-Réal aussi bien douée pour chaparder que pour raconter des histoires qu'elle a entendue ou tout droit issues de son imagination débordante. Avide d'aventures et de découvrir le monde, elle ne s'en est pas moins cantonnée pour l'instant qu'aux ruelles de Port-Réal et aux frontières de son imaginaire. Vous voulez en découvrir un peu plus sur cette jeune fille pleine de vie et à l'ambition démesurée ? Hé bien voyageurs, prenez place dans la taverne, le récit va commencer !

● Histoire :
Amis voyageurs ou simple piliers de comptoir remplissez vos chopines et faites silence devant la jeune conteuse qui se tient debout sur la table. Le tavernier absent, le bougre jetant tant bien que mal deux ivrognes sans le sou de son établissement. La voie est donc libre pour une jeune effrontée pour sortir de sa cachette sous une table et de prendre la parole. Point de récits fantastiques sur les monstres du Nord ni sur le retour des Esquicheurs dans les sombres ruelles de Port-Réal. Aujourd'hui, jour de son treizième anniversaire, Trance vous gratifie des prémices de sa légende, les débuts de la plus célèbre des futures héros de Westeros. Le prologue de sa vie... Son histoire. Et ne croyez pas que le destin d'une petite vagabonde de la capitale des Terres de la couronne est morne et moribond. Il est vrai qu'elle n'a pas encore combattu de dragon ni gagner sa notoriété sur un champs de bataille mais cela viendra probablement en grandissant. Sceptiques et blasés, sortez rejoindre le bordel au coin de la rue, pour les autres l'histoire va commencer !

Et tout débuta bien sûr par le jour de sa naissance. Trop jeune pour réellement s'en souvenir, les anecdotes sont d'avantage relatées par Alani, sa mère, bien entendu un rien remanier et enjoliver pour des soucis d'esthétisme et tant pis pour le réalisme. C'est donc à l'aube du jour, sous un soleil chaud suivant une nuit d'orages terribles que la maison close de Sieur Alex accueillit un petit cri assez peu courant dans un tel établissement. Un petit rayon de soleil transperçant les rideaux de la chambre vient illuminer la petite frimousse nouvellement née et déjà un sourire venait s'y dessiner. Trance vu donc le monde pour la première fois entourée de femmes de joies et de beaucoup d'amour ! Cette journée fut même dignement fêtée par la maison en offrant à ses clients les plus... Infidèles des prix attrayants sans pour autant rentrer dans les annales, cela pour éviter d'être autrement interpréter dans ce genre de milieux. Plus scabreux, plus profond, bien loin de l'entendement d'une jeune Trance innocente et pure donc nous ne rentrerons pas dans ce genre de détail. Pour cela rejoignez les sceptiques et les blasés au bordel du coin de la rue. C'est l'établissement où travaille sa mère, n'hésitez pas à dire que vous venez de la part de l'Effrontée, peut-être que Sieur Alex lui donnera une pièce pour vous avoir de nouveau jouer les rabatteuse.

Trance est née, Trance grandit ! Et la légende de l'Effrontée débute ! Le récit ne survolera pas partiellement sont enfance car celle-ci est intéressante mais surtout que la jeune fille est encore en plein dedans ! Et si les premières années de sa vie sont incroyablement calme, cela ne durera pas longtemps. Oui sa carrière de nourrisson et ses premières acrobaties ne sont guère différentes de bien des enfants si ce n'est le milieu où elle a grandi. C'est vrai qu'une maison close n'est peut-être pas un lieu pour éduquer un enfant mais étonnamment cet endroit se montra fort approprié. Les femmes du bordel ont en effet beaucoup d'amour et d'instinct maternel à donner aux enfants de leurs collègues. Si bien que toutes ses prostituées font un peu partie de la famille de Trance à présent. Seulement les enfants errants ne font pas spécialement bon ménage dans une maison close de l'avis du patron, Sieur Alex. Si bien qu'une fois assez grands pour se débrouiller, l'homme les invite à vagabonder en ville ou dans leur famille au lieu de distraire le travail de ses filles. Hors du bordel ? Les voies sont libre pour laisser l'effronterie dominer le monde de la gamine !

Et ce n'est pourtant pas dans la rue que son caractère rebelle se révéla aux yeux de tous. Gardine la vieille pie et son mari le boucher, dont il est indigne dans ce récit de citer son nom, vont se charger de rendre la sympathique petite gamine une farouche effrontée de compétition. En effet, Trance déteste sa grand-mère, une ancienne prostituée, et l'homme qu'elle a épousé le jour où sa carrière n'était plus rentable. Déjà qu'elle est vieille, aigris et à cheval sur les manières, elle s'est mis en tête de dresser Trance comme une véritable petite fille prête à reprendre la tradition familiale. Si il est évident qu'elle est trop jeune pour jouer les filles de joies, les bonnes manières, l'hygiène et les robes par contre ne lui seront point épargnées. Si le ton sévère et la mauvaise humeur général de sa grand-mère furent dures à supporter, la petite mordait tant bien que mal sur ça chique pour la contenter mais quoiqu'elle fasse, jamais la vieille pie ne semblait en être fière. A cela il fallait ajouter le boucher, il est gros, il est chauve et il pue la transpiration du matin au soir ! Ses yeux globuleux et ses veines sur son crâne en était même effrayant pour une petite fille. Si bien que jamais elle ne s'effrayait face aux histoires fantastiques mettant en scène d'incroyables créatures mais que le seul nom du boucher lui donnait des sueurs froides. Il faut dire qu'en plus d'être repoussant, c'est un sadique cruel et méchant. Gardine et lui étaient donc fait pour s'aimer, bien que l'amour vache est un drôle de concept. N'empêche que l'homme n'hésitait jamais à terroriser la jeune Trance, rentrant les habits en sang et se vantant sans cesse du nombre de pauvre bête qu'il à découper en tranche sur sa journée. Et les détails, c'est détails d'ailleurs, à couper l'appétit même des obèses ! Giclure de veines, odeurs de tripes, cœurs de veaux et même des poules marchant sans tête ! Au fur et à mesure qu'elle grandissait, les relations avec ce couple d'imbéciles ne cessèrent de se dégrader. De plus en plus à cran et rebelle, la petite Trance exprimait de plus en plus son ras-le-bol oubliant tout effort dans sa quête aux bonnes manières et répliquant au boucher du tac au tac entre les récits d'évidages de viande contre des histoires inventées de toutes pièces par la jeune fille contant les façons toujours plus créatives que les bêtes bouffent les chauves ! Nous voici donc à l'aube des premières histoires de la jeune Trance, et de sa première trempe ! Ses fesses sans souviennent encore ! Tout cela car un jour, il ne su répliquer face aux explications de la jeune fille sur la manière de manger un chauve cuit dur à la manière d'un œuf. Vexé, il mit une sacré correction à l'effrontée, ce qui marqua la rupture...

Hé oui, la petite Trance oublia soudain le chemin qui la menait de la maison close à la résidence de sa grand-mère ou de la boucherie. Vagabonder en ville s’avéra bien plus intéressant que les cours de Gardine ou les joutes verbales du boucher mitonnées aux détails sanglants de l'état de la viande, de vie à trépas. Ho l'homme ne fut pas heureux de perdre ainsi son petit souffre douleur attitré et il mettait la main dessus ou avec l'aide de ses apprenties sur la petite histoire de la punir de fuguer sans son autorisation. Mais au fil des jours et des semaines, la gamine développa une agilité et une rapidité étonnantes et rapidement, c'est elle qui venait narguer le boucher pour qu'il l’attrape, en vain. Rusée et perfide, Trance ne se contentait plus de ses menues victoires et avec une rancune tenace, partit en croisade pour se venger du gros. Chapardant dans son étalage ou ouvrant les cages du bétail en semant une belle pagaille, le boucher pouvait se mordre les doigts de s'être fait une ennemie aussi redoutable ! Son ennemie étant interdis d'entrée dans la maison close de Sieur Alex, Trance ne fut donc plus jamais inquiétée par l'ire de son premier rival. Sieur Alex, parlons-en de cet homme d'affaire redoutable. Il fut le premier à reconnaître l’espièglerie et l'imagination débordante de la fillette et en vu un énorme potentiel. Ho, pas pour travailler dans une chambre, ce n'est pas le genre de la maison soyons bien d'accord. Mais comment ne pas utiliser son talent naissant à raconter des histoires pour faire courir des rumeurs sur les concurrents, attirer les voyageurs et les ivrognes chez lui ou encore railler et se moquer des clients sortant des autres établissements un peu moins respectables que le sien ? Trance en est devenue une parfaite petite rabatteuse, douée qui plus est, monnayant ses services contre quelques sous. Son premier salaire ? Elle l'a dépensé pour acheter une véritable dent de dragon à un marchand assez habile pour lui faire croire de l'authenticité de l'objet, depuis elle le porte fièrement en pendentif.

Et à l'heure actuelle, que devient la petite Trance ? Si elle continue à rabattre les clients vers la maison close et à mener la vie dure au boucher du coin, la petite effrontée à rajouter bien des cordes à son arc. Déjà la vagabonde est devenue une petite chapardeuse douée ne se contentant plus de la viande de son ennemi juré. Les bourses bien remplies des ivrognes sont des cibles aussi tentantes qu'à sa portée surtout que connaissant maintenant les ruelles comme sa poche et étant une véritable petite acrobate sur patte, il est pratiquement impossible de la rattraper dans les tumultueuses rues de Port-Réal. Mais elle n'est pas voleuse à plein-temps, non et loin de là ! La gamine est d'avantage une fille à l'affut de la moindre histoire de conteurs itinérants et des piliers de comptoir avant d'elle-même les reprendre ou d'en inventer d'autres qu'elle récite devant les passants amusés. Des aventures toujours plus périlleuses et fantastiques mais difficilement réalistes. Qu'a cela ne tienne, personne ne lui en tiendra rigueur.

Chapardeuse, conteuse, rabatteuse et aventurière, l'Effrontée rêve de vivre ses récits, et maintenant, à l'aube du jour d'aujourd'hui, son destin risque de basculer, sa vie de vagabonde risque de devenir un lointain souvenir et la légende de Trance va commencer ! Est-ce que la jeune fille aura les épaules assez solide pour endosser ce nouveau rôle ? Cela seul l'avenir nous le dira !

Et c'est une sortie en beauté, les mains du tavernier retenant la jeune fille par le col et ses petits pieds brassant l'air que l'Effrontée quitte le peu de spectateur étant resté jusqu'à la fin. A bientôt pour de nouvelles aventures !


● Inventaire :
Trance n'est encore qu'une gamine, et par conséquent, ne possède pas encore grand chose. Pas de château, ni d'armure brillante et de cheval tout cela, c'est pour plus tard. Actuellement elle réside le jour dans la rue et le soir dans la maison close chez sa mère. Des biens matériels ? Hé bien hormis les affaires qu'elle met tout les jours, tuniques, chemisette et pantalons sans oublier ses petites bottines souples elle possède également une affreuse ceinture pour se donner un genre aventurière et aussi une petite épée en bois le temps d'économiser pour une vraie. Elle à d’ailleurs noué une corde autour de son épaule à sa hanche pour y accrocher son épée comme une grande ! Pour le reste c'est tout. Ha non ! Son pendentif ! Une véritable dent de dragon authentique certifié par un prétendu marchand honnête de Port-Réal ! Une sorte de porte-bonheur dont elle tiens énormément et ne l'enlève jamais même pas pour dormir !



● Pseudo : Cath
● Âge : 27 ans
● Divers : Un peu novice dans cet univers, je n'en suis pas moins rompue aux joies du Rp, à moi de m'y adapter !
● Avatar : Abigail Breslin, l'île de Nim
● Souhaitez-vous vous inscrire aux interventions de Lady Coeurdepierre ? Avec joie !
● Connaissez-vous le Roman ? Hélas non, dans un futur proche, j'espère
● Comment avez-vous connu le forum ? Une envie de Rp après m'être faite les deux premières saisons de la série, puis via google
● Comment trouvez-vous le forum ? Riche, complet et vivant ! Par contre une novice comme moi s'y perd vite dans la multitude de sujets informatifs
● De quelconques suggestions ? une touche prévisualisation au générateur de fiche pour éviter que Trance l'Etourdie ne perde ses écrits suite à une maladresse ? Non, je suis rompue à ces boulettes, c'est ma faute je sais ^^ Rien à signaler tout est parfait !



Dernière édition par Trance l'Effrontée le Mar 25 Juin 2013 - 8:13, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Prince de Dorne
avatar

Maron Martell
Prince de Dorne

Général
Insoumis. Invaincus.
Intacts.

♦ Missives : 9101
♦ Missives Aventure : 100
♦ Age : 29
♦ Date de Naissance : 27/09/1988
♦ Arrivée à Westeros : 23/06/2009
♦ Célébrité : Antonio Banderas
♦ Copyright : © Moi
♦ Doublons : Pryam Templeton, Sargon Harloi, Bryce Vyrwel, Alysane Mormont
♦ Age du Personnage : 44 Ans
♦ Mariage : Daenerys Martell (Targaryen)
♦ Lieu : Dorne, Lancehélion
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
368/500  (368/500)


Message Mer 19 Juin 2013 - 10:17

Bienvenue à toi !

Je sais que ta fiche n'est pas terminée, mais comme il y a un souci avec ton avatar, je le signale dès à présent comme ça tu peux corriger ça avant ta validation !

Comme tu le verras dans notre règlement :

Règlement a écrit:
Nous vous recommandons aussi très fortement l'usage d'un avatar à caractère historique afin de conserver l'immersion dans l'univers. Une galerie des portraits est disponible avec des avatars de plus de 300 célébrités, vous devrez forcément y trouver votre bonheur ! Si vraiment vous ne trouviez pas quelque chose qui vous conviendrait (ce qui reste cependant difficile !), il est possible d'opter pour un avatar non historique à la condition de contacter l'équipe administrative avant tout afin de déterminer si cela est acceptable ou non.

Comme ton actrice est tirée d'un film contemporain et non historique, il aurait fallu demander l'autorisation à un admin avant de prendre la liberté de l'utiliser Wink Sachant que nous avons déjà refusé plusieurs fois par le passé pour non respect des règles, nous ne pourrons pas accepter par équité pour les autres ^^ Je te t'invite donc à consulter les actrices listées dans notre galerie et à en sélectionner une tirée d'un film historique :)

Merci de ton attention !



« Il faut endosser ses erreurs comme on endosse ses vertus... avec fierté ! Et transformer, en avantages, les conséquences d'une faute. »
«
La vraie passion c'est une quête, pas une impulsion, un emportement, un instinct de chasseur. »
Revenir en haut Aller en bas
http://fallout-dog-city.forumactif.org
Agent
avatar

Trance l'Effrontée
Agent

Général La légende est en marche
♦ Missives : 10
♦ Missives Aventure : 4
♦ Arrivée à Westeros : 18/06/2013
♦ Célébrité : Abigail Breslin
♦ Copyright : Just-me
♦ Doublons : Aucun
♦ Age du Personnage : 13 ans
♦ Mariage : Plus tard, avec le roi
♦ Lieu : Port-Réal
♦ Liens Utiles : -
Sa fiche
Ses liens

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
25/500  (25/500)


Message Lun 24 Juin 2013 - 9:00

Hey Hoy !!!

Je penses en avoir terminé avec ma fiche !
Je vous la laisse donc à votre lecture et à vos critiques, n'hésitez surtout pas à me dire ce qui ne va pas, cela me permet toujours de m'améliorer et de débloquer des fonds suffisants pour vous corrompre ! Maintenant j'espère que vous prendrez autant de plaisir à la lire que je n'en ai pris à l'écrire et je vous dit à bientôt !

Ha oui et Lotho Volentin est d'accord pour que je devienne par après son apprentie dévouée corps et âme et tout ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Main du Roi
avatar

Brynden Rivers
Main du Roi

Général
Freuxsanglant

- Combien c'est-y que lord Freuxsanglant il en a, de zyeux ?
- Mille, et rien qu'un.

♦ Missives : 3432
♦ Missives Aventure : 33
♦ Age : 32
♦ Date de Naissance : 27/07/1985
♦ Arrivée à Westeros : 22/06/2009
♦ Célébrité : Kevin Costner
♦ Copyright : Alysanne
♦ Doublons : Edric Estremont
♦ Age du Personnage : 36 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Donjon Rouge, Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
155/500  (155/500)


Message Mar 25 Juin 2013 - 0:24

Soit la bienvenue sur le forum, Trance !

C'est une très jolie fiche que voilà, très bien écrite et sans faute (je n'ai repéré qu'un "dans de dragon" à la fin de l'histoire, mais sinon, c'est parfait !). Le personnage est aussi très intéressant et elle formera un duo intéressant avec Lotho !!! Je n'ai donc rien à redire sur ce que tu proposes si ce n'est que j'ai hâte de vous voir jouer ensemble Very Happy

En tant que vagabonde, tu ne pourras que compter sur les ressources que tu parviendras à chaparder. Toutefois, d'un point de vue RP, tu ne disposes que de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 5 cerfs d'argent. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une grande fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Tu gagnes par ailleurs 25 points de réputation bonus pour avoir choisi un poste à pourvoir ! Ils sont ajoutés à ton profil.

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Puisses-tu vivre les aventures dont tu rêves !


Revenir en haut Aller en bas
http://star-city-heroes.forumsrpg.com/

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Trance l'Effrontée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» " Ne voyais-tu pas, dans mes emportements ... " {Gabriel ° Milena}
» (cho) la nuit, je mens effrontément

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives des Terres de la Couronne-