AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Serenei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Artisan
avatar

Serenei
Artisan

Général
Tailleuse passionnée

♦ Missives : 134
♦ Missives Aventure : 20
♦ Arrivée à Westeros : 17/04/2013
♦ Célébrité : Freida Pinto
♦ Copyright : Insuline / Moi
♦ Doublons : Lyessa Reed, Ororya Gargalen, Tyana Veneur
♦ Age du Personnage : 22 ans
♦ Mariage : Femme-sel de Lakdahr L'Edenteur
♦ Lieu : Les Iles de Fer
♦ Liens Utiles : • Fiche de présentation
• Journal d'aventures
• Aptitudes

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
254/500  (254/500)


Message Mer 17 Avr 2013 - 23:37


● Nom : /
● Prénom : Serenei
● Sexe : Féminin
● Âge : 22 ans
● Origine : Volantis - les Cités Libres
● Métier : Avant, Serenei était une modeste tailleuse à Volantis. C’est depuis plus d’un an qu’elle est la femme-sel de Lakdahr d’Edenteur.


● Physique : Serenei est une jeune femme à la peau mâte et aux cheveux d’un noir d’encre. Son teint est commun à la plupart des Volantains et le faciès de la donzelle est une évidence même de l’exotisme auquel elle appartient. Elle est de taille moyenne et plutôt fine – elle dégage une grâce certaine, surtout confrontée à l’univers dans lequel elle évolue. L’on ne peut résolument pas la confondre avec une Fer-née, de par sa carnation, sa féminité et la délicatesse dont elle fait preuve. L’air des Iles-de-Fer lui a bien creusé quelques rides et écorché la peau, mais elle n’en reste pas moins coquette. Ses doigts sont devenus rugueux sous le travail de l’aiguille qu’elle entretient depuis toute jeune. Comme il est coutume à Volantis, Serenei possède des tatouages signifiant son appartenances aux artisans – ceux là sont un entremêlement d’arabesques à peine plus foncé que sa peau qui remonte du haut de sa poitrine jusqu’à sa gorge. Elle se pare souvent des vêtements qu’elle confectionne. Son goût pour la beauté se lit généralement sur la manière qu’elle a de se vêtir - des voiles, capuches et robes ajustées à sa personne. Des couleurs chaudes et plutôt vives qui tranchent généralement avec l’habitude vestimentaire Fer-née. Son visage est fin, ses yeux rieurs. L’on peut aisément lire la connivence ou le respect sur un faciès si expressif. Son regard dissimule très mal lorsqu’elle est troublée mais la chaleur qu’elle exprime laisse difficilement place au calme froid. Sa manière de se mouvoir exsude une certaine douceur et patience. La jeune femme noue généralement ses longs cheveux noirs en une tresse qui retombe dans le bas de son dos, mais communément à ses habitudes de Volantaine, elle ne sort jamais sans une capuche de tissu fin ajustée à sa tunique. Il ne faut pas être bien perspicace pour remarquer ses origines, notamment de par son léger accent qui lui est resté malgré le fait qu’elle ait appris la langue une fois aux Iles-de-Fer.


● Personnalité : Si la douceur féminine se fait rare sur les Iles-de-Fer, Serenei fait partie de ces exceptions qui s’évertuent à rendre l’existence sur la rocaille moins difficile. La jeune Volantaine est de nature calme et patiente, maîtresse de ses émotions. Douce ne veut pourtant pas dire stupide – Serenei ayant eu un commerce florissant à Volantis, la jeune femme a appris à manipuler de par son éloquence et son charisme. Cependant, autant de souplesse ne dissimule point une volonté de fer – et lorsque la jeune femme désire quelque chose, elle met tout en œuvre pour l’obtenir. Elle est très débrouillarde et travailleuse – habituée au dur labeur depuis sa tendre enfance. Serenei est plutôt joviale de prime abord, se réservant toutefois une part de mystère aux yeux des autres. Si le caractère des Fer-nées est souvent bien trempé comme celui de leurs homologues masculins, la Volantaine peut se montrer particulièrement autoritaire et piquante à sa manière. Elle ne cherchera jamais l’affrontement direct mais sa langue peut parfois se révéler cruelle. La tailleuse a toujours été passionnée par son artisanat, et elle continue encore à le pratiquer, essayant même de le faire partager avec d’autres. Elle a toujours été habituée à mener ses affaires avec brio, et son caractère ordonné lui donne parfois un petit côté névrosé qui a le don d’exaspérer son bourru forgeron. Elle aime quand tout est parfaitement à sa place comme elle l’a décidé. En plus d’être féminine, Serenei est profondément maternelle – malgré les quelques appréhensions qui sont communes à toutes femmes concernant les enfants. Cette dernière a appris à s’habituer à la rudesse du Fer-né qui l’a prise pour femme-sel et le supporte assez bien. Elle est loin d’ignorer les points faibles de l’Edenteur et n’hésite pas à s’en servir en toute innocence. Si la jeune femme a toujours été sensible aux injustices de Volantis, notamment le traitement des esclaves, majoritaires dans cette ville - elle a du se résoudre à accepter son propre sort qui n’était pas si différent du leurs. Toutefois, cette dernière a toujours essayé de susciter un peu de bienveillance chez celui qui fut son bourreau, le père de son enfant. Sereinei croit en R’hllor, le maître de la lumière. Sans être une dévote passionnée, elle a tout de même fréquenté son temple à Volantis dés son adolescence et entretient depuis cette intime croyance. D’ailleurs, au sein de l’entremêlement de tatouages qui grimpe sur la peau de sa poitrine, une flamme est visible à l’emplacement du cœur.


● Famille : Le père de Serenei était forgeron tandis que sa mère était tailleuse. Lorsque cette dernière mourut en couche, le paternel trouva réconfort dans l’ébriété quasi permanente – ce qui le conduisit irrémédiablement à mourir noyé dans un canal de la ville. La donzelle n’a qu’un frère, vestige de sa famille disparue. Il se nomme Arath, âgé de trois ans de moins, avec qui elle s’entendait plutôt mal à cause de sa propension à voler et son égoïsme affligeant. C’est sans remord qu’elle quitta Volantis pour Westeros.



● Résumé :
190 : Naissance de Serenei à Volantis.
203 : Serenei reçoit ses premiers tatouages, signe de son appartenance au monde de l’artisanat et du commerce à Volantis.
205 : Mort de sa mère lors d’une fausse couche. Serenei reprend son commerce de tailleuse. Son père commence à boire et à se renfermer sur lui-même tandis que son frère court les rues pour commettre des petits larcins.
207 : Serenei ouvre une petite échoppe dans les ruelles fréquentées de Volantis. Elle commence à recevoir des menaces des riches marchands à qui elle fait de l’ombre.
211 : Son père est retrouvé, flottant dans l’un des canaux de la ville et elle n’a plus de nouvelle de son frère. La jeune femme ne supporte plus les menaces de ses concurrents et se décide alors à quitter Volantis pour Westeros. Le navire qu’elle emprunte est attaqué par un boutre Fer-né et la donzelle est ramenée sur les Iles-de-Fer en tant que femme-sel de Lakdahr l’Edenteur.
212 : Serenei apprend qu’elle est enceinte et l’annonce à Lakdahr. Elle reste cloitrée dans la forteresse de Pyk tandis que l’affrontement avec le reste de Westeros se prépare.


● Histoire : Serenei est née à Volantis en l’an 190. Son père était forgeron tandis que sa mère pratiquait l’art de tailler les étoffes - deux roturiers qui parvinrent à survivre de par leur dur labeur. Serenei apprit très vite à manier l’aiguille et sa mère lui inculqua toutes les notions de cet artisanat de sorte à faire d’elle sa relève. Trois années plus tard, naquit son frère, Arath. Si Serenei suivait pas à pas le mode de vie de ses parents, ce ne fut pas le cas du jeune Volantain, trop indiscipliné pour vouloir s’enfermer dans une forge. Leur mère tomba enceinte à plusieurs reprises, laissant parfois Serenei gérer les ventes seule. En l’an 203, l’adolescente eut droit au rituel de passage vers un avenir florissant - elle reçut ses premiers tatouages, encouragée par ses parents. Ils signifiaient ce qu’elle était. De la poitrine à la gorge, qu’importe les motifs – ils la désignaient comme artisane. La flamme qui marquait son cœur, quant à elle, représentait sa croyance pour R’hllor, le Dieu de la Lumière. Cette année fut la plus prospère pour la famille de Serenei, mais cela ne dura point. Les fausses couches de sa mère se succédèrent et elle mourut ainsi l’année d’après. La vie devint beaucoup plus difficile pour la famille à ce moment là. Le père trouva réconfort dans la boisson et dans sa présence permanente à sa forge, tandis que Serenei dut reprendre le flambeau et gérer le commerce de sa mère morte. Arath, quant à lui, courrait les rues avec ses comparses pour commettre toujours plus de vols et petits larcins que Serenei désapprouvait vigoureusement. Malgré quelques difficultés, la jeune femme parvint à vendre beaucoup de ses créations et à installer son petit commerce dans les ruelles les plus fréquentées de Volantis. Son père se renferma de plus en plus et au fil des années et sa présence se fit bien plus régulière dans les tavernes que dans sa forge. Serenei tenta bien de l’aider, comme elle tenta de recadrer son égoïste de frère à plusieurs reprises – ce qui fut vain. Son père fut retrouvé flottant dans l’un des canaux de la ville et Serenei dut faire face à quelques griefs avec les autres marchands du quartier. L’échoppe de tailleuse qu’elle tenait commençait à faire de l’ombre aux riches commerçants. Ses prix à elle, se révélaient être plutôt bas, ce qui faisait grincer les autres des dents. Les menaces qu’elle reçut finirent de la convaincre de quitter la ville. Elle trouva dés lors un arrangement avec un navire marchand en partance pour Westeros. Elle lui donna ses gains et lui promit une part de ses rentes une fois installée.

Ce fut sans remord que la jeune femme quitta la ville qui l’avait vu naître. Elle ne parvint pourtant jamais à la destination prévue. Le navire marchand dans lequel elle voyageait fut attaqué en mer par un boutre Fer-né et la donzelle n’eut pas d’autres choix que de suivre ses ravisseurs. Ce fut un homme immense à la crinière sombre qui en fit sa propriété et la traîna de force jusqu’aux Iles-de-Fer. Serenei ne connaissait pas grand-chose à la langue commune de Westeros, et c’est avec ses quelques notions du langage marchand qu’elle tenta de communiquer. Les premiers mois furent pénibles – la donzelle venait de quitter une ville peuplée d’esclaves pour en devenir une à son tour sur les Iles de la rocaille. Elle comprit vite qu’en faisant profil bas, elle ne s’attirerait point les foudres du barbare qu’était son maître. Lakdahr l’Edenteur avait un titre aussi effrayant que son allure gigantesque. Même si l’homme n’était pas commode, il fit en sorte de lui faire apprendre la langue par le biais d’un autre Fer-né du nom de Gabriel. Les quelques semaines d’apprentissage dont elle eut droit la rendirent moins farouche et ce fut à ce moment que la jeune femme put mettre un pied dehors et comprendre la société dans laquelle elle évoluait.

Plus d’un an après sa captivité, Serenei s’est presque intégrée en temps que femme-sel au sein des Iles-de-Fer. Etant donné que Lakdahr est le demi-frère du suzerain, elle vit actuellement à Pyk, dans la forteresse Greyjoy. Elle a même pu recommencer à tailler et coudre des vêtements qu’elle tente de troquer à des intéressé(e)s – chose pas franchement évidente lorsque les femmes manquent de féminité. Depuis peu, elle a appris qu’elle était enceinte du forgeron – une nouvelle qu’elle appréhende de par les fausses couches répétées de sa mère sans pour autant la rebuter. La Volontaine se sent presque à son aise, pratiquant sa passion en toute liberté et caressant une ambition maternelle.



● Inventaire :
• Un petit poignard qu’elle garde toujours sur elle.
• Les vêtements qu’elle confectionne.
• Quelques bijoux qu’elle a pu garder après sa capture.



● Pseudo : Syl
● Âge : 25 ans
● Divers :
● Avatar : Freida Pinto
● Souhaitez-vous vous inscrire aux interventions de Lady Coeurdepierre ? Oui !
● Connaissez-vous le Roman ? Oui, petit bouquin 12 !
● Comment avez-vous connu le forum ? ça fait un bail maintenant ! Compte de Lyessa autorisé par les admins !
● Comment trouvez-vous le forum ? Toujours aussi agréable, et indispensable !
● De quelconques suggestions ?

Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Clarence Hightower
Noble

Général
Grand Argentier
~ We light the way ~

♦ Missives : 2168
♦ Missives Aventure : 131
♦ Arrivée à Westeros : 20/09/2011
♦ Célébrité : François Arnaud
♦ Copyright : Valencia
♦ Doublons : Edwyn Tully
♦ Age du Personnage : 27
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
3996/4000  (3996/4000)


Message Jeu 18 Avr 2013 - 19:06

Sois encore une fois la bienvenue mais depuis le temps, tu connais ce refrain par cœur ! La fiche est plaisante à lire et quoique l'histoire me semble un brin succincte, elle remplit les critères minimums et dépeint l'essentiel.

En tant que femme-sel du très chanceux dentiste officiel des Îles de fer, tu peux compter sur les ressources qu'il mettra à ta disposition. Toutefois, d'un point de vue RP, tu ne disposes que de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 10 cerfs d'argent. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une grande fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

50 points de réputation te sont accordés, car tu as choisi un scénario proposé par un membre.

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Puisses-tu survivre à l'épreuve de l'accouchement et trouver ta voie sur les terres désolées des Îles de Fer !
Revenir en haut Aller en bas

Serenei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives des Iles de Fer-