AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Sujet n°2 : Bataille navale - Aux environs de Harloi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Homme d'Armes
avatar

Gabriel
Homme d'Armes

Général
Capitaine de La Jouvencelle

♦ Missives : 1437
♦ Missives Aventure : 45
♦ Age : 25
♦ Date de Naissance : 25/02/1992
♦ Arrivée à Westeros : 01/04/2012
♦ Célébrité : Michael Fassbender
♦ Copyright : Luchadora
♦ Doublons : Shaïra Seastar, Maël, Velanna Vance
♦ Age du Personnage : 30 ans
♦ Mariage : Ils l'appellent femme-sel, il dit juste qu'il l'aime } Séraphine
♦ Lieu : Île d'Harloi, Dix-Tours
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
1298/1500  (1298/1500)


Message Mer 5 Juin 2013 - 3:50

Le combat était acharné, son adversaire était bien plus coriace qu’il ne l’avait cru de prime abord ! Malgré un violent coup propulsé à sa mâchoire il demeura debout, mais il fut déstabilisé suffisamment longtemps pour qu’un nouveau mouvement au corps à corps atteigne sa cible. Un malheureux membre de son équipage tenta d’en finir mais n’y gagna qu’un châtiment mortel… Dans un cri aussi rageur que vengeur le fer-né se jeta contre le ouestien en usant cette fois de son arme, mais le maudit esquiva de nouveau. Toutefois sa mouvance avait ouvert une brèche dans sa garde… Le colosse s’y engouffra et propulsa violemment son marteau contre le jeune homme, espérant au mieux l’occire, au pire le blesser, à moins que le bougre n’esquive encore…

Ce court mais intense affrontement avait monopolisé l’attention du Capitaine qui n’avait pas remarqué le déplacement des navires alentours avant qu’un marin ne l’interpelle pour lui indiquer le changement de stratégie. Harloi n’était plus une cible… Les continentaux se dirigeaient tout droit vers le seul port des Îles de Fer. Lordsport. Son sang ne fit qu’un tour et il perdit distinctement les quelques couleurs qui égayaient son derme laiteux. Lordsport. Non… Son frère… Sargon s’y trouvait, en visite chez sa future épouse. Et avec lui, il savait qu’Arkha n’était pas loin. Des cris des hommes de Harloi l’interpellèrent et le tirèrent momentanément de ses pensées pour l’inciter à quitter le dromon. Il jeta un regard vers son ennemi, hors de portée désormais… Un grognement s’étouffa dans sa gorge puis de sa voix forte il appela ses hommes encore vivants. « SUR LE BOUTRE !!! On se replie !! » Ceux qui tenaient encore debout aidèrent promptement les blessés à rallier la Jouvencelle, tandis que leurs morts furent abandonnés… Ils retourneraient bientôt aux eaux. « LAKDAHR ! Lâche les couilles d’ce continental et ramène-toi !! » Héla-t-il en regagnant le bastingage. Une fois son comparse à ses abords ils sautèrent souplement sur le pont de la Jouvencelle qui reprit les flots, vaillante malgré les dégâts subis.

Les blessures étaient nombreuses, le sang recouvrait et imprégnait le bois de la vierge qui se souviendrait longtemps de cette bataille. Le quartzeux vrilla ses prunelles sur son ami qu’il inspecta aussi naturellement que s’il était sa mère, mirant sa blessure avec une affliction aussi profonde que sincère. Lui-même n’était pas épargné d’une vilaine estafilade au niveau des côtes, l’eau de mer avait stoppé le saignement mais désormais elle brûlait effroyablement. D’une voix devenue plus grave à cause du choc subi, il souffla avec une décontraction pour l’heure feinte. « Je garde tous mes morceaux pour te mettre ta raclée quand on rentre, connard. » Une frêle risette passa sur son visage mais se fit fugitive, il fallait à présent prendre une décision… A l’écart l’un des meilleurs membres de son équipage, la flamboyante Bichette, attira son regard par ses geignements douloureux… Sa cuisse était transpercée d’une flèche, et si ça ne l’avait guère empêché de combattre au cœur de l’action, le contrecoup la pliait d’une indicible souffrance. Et pourtant ! « B..Bon ! On va pas s’éterniser Cap’taine.. ! Cap sur Lordsport ! » Le souci barra le front de Gabriel, cruel dilemme… Nombre de ses hommes n’étaient plus en état de combattre. Il aperçut soudain à sa droite un boutre Harloi qui avait subi de lourds dommages et n’avaient d’autres choix que de rentrer au bercail… Voilà l’occasion ! Il attira son attention et échangea quelques mots à son Capitaine, avant d’annoncer à son équipage. « Les blessés, vous montez et rentrez à Harloi ! Pas d’discussion ! » Malgré les protestations les inaptes au combat furent changés de boutre – parfois contre leurs grés – et il ne resta bientôt qu’une maigre poignet de fer-nés à bord. Mais quelques hommes en plus ou en moins peuvent faire la différence au cœur d’une bataille… « A Lordsport !! » La décision fut acclamée par de nouveaux cris guerriers, puis la Jouvencelle se dirigea avec d’autres alliés vers Lordsport, où se déroulerait la bataille finale…

Installé près du titan forgeron, Gabriel se laissa aller à la faiblesse qui était la sienne : une incontrôlable sensibilité une fois le chant des armes apaisé. « J’espère qu’Arkha va bien moi aussi, elle est forte… J'surveillerai devant, j'te fais confiance pour t'occuper de l'arrière. » Un ricanement qui se voulut léger retentit, mais ce sont davantage des notes sombres qui résonnèrent. « Mais ils étaient nombreux… On est en mer, on aurait dû avoir un large avantage. Ca fait que commencer… La valse est loin d’être finie vieux frère ! » Ses prunelles se fermèrent un court instant tandis qu’une soudaine rafale balaya son visage constellé d’ichor. « J’espère que Sargon est en vie. »

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Ven 7 Juin 2013 - 12:47

Artos ne pouvait imaginer qu'il avait évité de justesse de se retrouver face à un colosse qui lui aurait certainement fait visiter les fonds marins. Le jeune chevalier se retrouva face à une cible bien moins dangereuse, même si celle-ci savait toujours parfaitement se défendre ! Le Nordien commença par tenter une feinte à l'épaule en parvenant à toucher l'homme qui ne sembla guère contrarié cependant, visiblement l'idée de mourir avait été acceptée depuis longtemps ! Pendant ce temps, le comparse du Fer-né n'avait pas délaissé sa cible, une attaque fut portée et toucha en partie le jeune chevalier. Celui-ci se retrouva avec une belle et voyante trace sanguinolente le long de la joue, pratiquement jusqu'à l'oreille. Pour peu, l'on avait l'impression qu'il souriait : nul doute que cette traînée sanglante allait laisser une cicatrice pendant un sacré moment. Même si le sang qui s'écoulait donnait le sentiment que la blessure était grave, Artos était certainement conscient que quelques centimètres sur la gauche lui auraient coûté la moitié de son visage : il venait d'échapper à une mort aussi douloureuse qu'affreuse. Ce n'était pas une pareille frayeur qui allait stopper le jeune homme : bien rapidement il se lança au corps-à-corps et parvint, grâce à une technique bien pensée, à blesser sa cible qui déversa bientôt tripes et boyaux sur le pont, éclaboussant copieusement le jeune chevalier au passage.
Ce ne fut qu'après cette action qu'Artos se rendit compte que les Fer-nés semblaient fuir le bateau : ils regagnaient tous leurs boutres et le jeune homme pouvait donc considérer qu'il avait survécu à sa première véritable bataille ! Mais ce n'était certainement pas terminé : le navire allait déjà appareiller pour se rendre à Lordsport et appuyer le reste de la flotte, même si seul lord Lannister connaissait la présence de cette dernière !

De son côté Seamus avait décidé de suivre le mouvement : se rendre vers Lordsport pour pouvoir récupérer celle pour qui il était venu ici. Pourtant, la contrariété devait être présente, il savait que sa fille, lady Miranda, se trouvait captive sur l'île de Harloi, mais il lui était malheureusement impossible d'en approcher. Sa seule chance à présent était d'aider le reste de la flotte à combattre les Fer-nés : en remportant la guerre les continentaux gagneraient le droit de récupérer leurs prisonniers et par conséquent, de retrouver les êtres chers disparus depuis plus ou moins longtemps. Qu'est-ce qui allait bien prendre le dessus en finalité ? La haine vouée à l'homme qui lui avait arraché sa fille chérie, ou bien l'espoir de bientôt la revoir ? S'il se concentrait sur sa cible, lord Seamus risquait de ne pas être d'un grand secours à ses alliés et cela pouvait bien entraîner l'échec de l'attaque. Le mieux était donc certainement de se montrer dévoué à l'égard de ses voisins qui venaient ici uniquement pour aider leur suzerain. Mais la logique n'avait parfois plus de prise sur les individus et il était donc fort probable qu'un homme aussi impulsif et rancunier que lord Ouestrelin, fasse passer certaines choses avant les priorités importantes.
Il le saurait bien assez tôt : ses navires et ceux de la Flotte du Lion voguaient déjà vers le seul port des Iles de Fer où l'avenir des habitants de ces îles allait bientôt se jouer.

De son côté, l'Edenteur n'était pas diminué par les blessures qu'il venait de subir, pourtant il y avait de quoi affaiblir n'importe qui ! L'adrénaline sauvait généralement la vie de bien des individus et c'était certainement le cas cette fois-ci. Il se débrouilla pour insulter copieusement un malheureux gamin de l'Ouest avant de l'expédier rejoindre ses ancêtres, le pauvre gosse n'aurait jamais plus l'occasion de revoir sa fameuse mère qui officiait comme catin au bordel du coin. Il tenta bien de se rapprocher du chevalier qui avait blessé son ami et frère de cœur, mais celui-ci était « protégé » par certains de ses collègues qui payèrent assez chèrement leur intervention, tout en parvenant à se défendre assez piteusement il fallait l'avouer. Toujours est-il que Gabriel sonna bien rapidement le rappel et le forgeron regagna le pont du boutre de son ami où l'équipage se révéla grandement diminué : les Ouestriens étaient de dangereux adversaires il fallait leur laisser ça ! L'homme ne profita pour échanger avec son ami et se renseigner sur sa santé, puis il trouva même le temps de s'inquiéter de la santé de son amie – et amante – qui devait avoir beaucoup à faire à Lordsport. Encore fallait-il qu'ils parviennent à gagner le fief des Botley pour espérer pouvoir porter secours à la jolie Arkha.
Une chose était sûre : Lakdahr ne rendait pas encore le tablier, même s'il était peu probable qu'ils arrivent à temps pour prendre part à la fin de la bataille. Avec l'équipage diminué ils risquaient de prendre beaucoup plus de temps qu'à l'accoutumée pour effectuer le voyage !

Gabriel avait délaissé le seigneur de l'Ouest pour sonner le rappel et il se retrouva rapidement sur le pont de son boutre. Ses hommes étaient pratiquement tous blessés et sans l'aide du boutre Harloi à leurs côtés, ils seraient certainement encore moins nombreux ! Les liens qui les maintenaient au Dromon furent tranchés, rapidement les deux boutres s'éloignèrent du navire de lord Lannister qui lui aussi finit par mettre le cap sur Lordsport. Ce ne fut que lorsqu'ils furent à une distance de sécurité que le roturier interpella le capitaine du boutre Harloi pour lui demander de recueillir à son bord les blessés. C'était dangereux d'agir de la sorte : il diminuait ses forces, mais d'un autre côté il sauvait certainement la vie de beaucoup de monde. Bon joueur, le capitaine ordonna à quelques hommes presque intacts de se joindre à l’équipage de la Jouvencelle pour remplacer les morts et les blessés : de quoi pouvoir ramer convenablement ! Après avoir souhaité une bonne chance à son comparse, le capitaine du boutre Harloi changea de cap pour se rendre sur l'île de son seigneur, laissant Gabriel avec les siens. Celui-ci s'inquiétait bien entendu pour sa cousine de cœur, mais aussi pour une autre personne qui ne devait certainement pas avoir la moindre pensée pour lui. Tant de gentillesse restait toujours surprenant pour un Fer-né, surtout lorsque l'on connaissait les rivalités qui l'opposaient à l'homme pour qui il s'inquiétait.
Rapidement, ils prirent la direction de Lordsport, empruntant un chemin assez éloigné des Dromons de la Flotte du Lion : mieux valait éviter de leur montrer qu'ils comptaient aider leurs amis situés sur l'île principale !


Le sujet est donc clos !

Le sujet de la bataille de Lordsport sera terminé d'ici trois semaines un mois grand maximum (en raison du départ de certains participants il faut refaire un tri). À la fin de celui-ci vous pourrez jouer des sujets privés avec les autres participants à l'intrigue, il faudra simplement patienter un peu !

Merci de votre participation à tous ♥
Revenir en haut Aller en bas

Sujet n°2 : Bataille navale - Aux environs de Harloi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» Règle sur la bataille navale.
» bataille navale
» La bataille navale d' ABOUKIR
» Star Wars Pocket Models TGC
» War At Sea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives Militaires :: ◄ Intrigue n°4 : Bataille des îles de Fer-