AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Artos Snow [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Chevalier
avatar

Artos Snow
Chevalier

Général Chevalier errant au service de Tybolt Lannister
♦ Missives : 49
♦ Missives Aventure : 15
♦ Arrivée à Westeros : 17/03/2013
♦ Célébrité : Tom Hiddleton
♦ Copyright : Nessa
♦ Doublons : Rahéna, Kay
♦ Age du Personnage : 27
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Castral Roc dans les Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
What I Am

What you are

What I can do


RP : 1/1

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
156/500  (156/500)


Message Dim 17 Mar 2013 - 20:29


● Nom : Snow
● Prénom : Artos
● Sexe : Homme
● Âge : 27 ans (184)
● Origine : Mi-Nordien, mi-Ouestrelin mais il vient du Nord
● Métier :  Chevalier  


● Physique :
Artos n'est absolument pas ce que l'on peut appeler un bel homme, mais il a du charme. Cela passe par sa posture, sa manière de voir le monde, ses regards, ses sourires ou bien même son langage.
Ses sœurs ont d'avantage hérité de la beauté de leur mère que lui-même. D'elle, il a ses cheveux roux foncés et ses yeux d'un bleu azuré et limpide.
Il mesure une taille plus qu'atypique, au dessus de la moyen il est aussi grand que son père si ce n'est plus. Sa taille est d'autant plus impressionnante, qu'il n'est pas très épais. Il n'est pas filiforme mais ses muscles sont saillants et secs, puissants mais longilignes. Son corps est recouvert de cicatrices qu'il a récoltées durant ses entraînements et les batailles qu'il a livrées.
Quant à son visage, et bien certains y retrouvent sans trop de difficultés les traits de son père. Il a de lui ces mêmes lèvres fines, le même genre de sourcils. Il porte des cheveux courts, roux foncé tirant sur le châtain. Il arbore le plus souvent une fine barbe parfaitement taillée qu'il entretient avec soin.
De son père il n'a pas uniquement des caractères physiques, mais aussi le même genre de mimique, quand il réfléchit, ou lorsqu'il sourit, même si le sien est visible de tout le monde.


● Personnalité :
Il est facile de décrire la personnalité d'Artos en quelques mots. L'humour, vif, actif, engagé, studieux, un brin insolant, le jeune bâtard est un peu tout ça à la fois.
Il fait preuve de beaucoup d'humour envers ses semblables et adore plus que tout l'humour à froid. Il aurait tendance à être pince-sans-rire. Son humeur est en général très communicative, tout comme son sourire ou son rire de vieille porte grinçante.
Il est vif d'esprit et a un très grand sens de l'analyse, il est très rare qu'un détail de ce qu'il observe lui échappe. Il est loin d'être un fin stratège, mais comprendre la situation en peu de temps est une de ses dotations.
Très actif, il déteste rester à ne rien faite. Pour lui, le temps non utilisé correctement est du temps perdu. Vous ne le verrez jamais lambiner ou tirer au flan. Pour lui, chaque seconde est à mettre à profit correctement.
Il a des idées, oh oui pour ça il en a, mais il est très impliqué dans ce qu'il fait. Essentiellement pour le seigneur qu'il sert, même si il n'est pas un chevalier errant, sa conduite y ressemble beaucoup. Il croit en ses vœux de chevalier et s'y tient fermement.
C'est également un homme réfléchi et appliqué dans tout ce qu'il fait. Il aime lire, écrire et converser avec son père et toute personne pouvant lui apporter un enrichissement personnel.
Quant à l'insubordination, disons qu'il a appris à connaître ses limites, mais aime jouer sur le fil. Peut-être est-ce là pour lui une sorte de détente, de tester l'autorité de ses supérieurs.


● Famille :
Il est le Bâtard de Seamus Ouestrelin, sa mère s'appelle Kathelyn.
Il a de ce fait deux demi-frères, Ormond Ouestrelin, Suillivan Ouestrelin et une demi-sœur, en la personne de Miranda Ouestrelin.
De côté de sa mère, il a deux autres demi-soeurs, Liviane (15 ans) et Suniva(8 ans)



● Résumé :
184 - Fin de l'an, Kathelyn donne naissance seule à son premier enfant Artos. Fils illégitime de Saemus Ouestrelin sur les terres de Lord Artos Stark.
188 – Kathelyn informe Seamus de la naissance d'Artos, il est alors conduit à Falaise pour la toute première fois.
190 - Naissance d'Ormond Ouestrelin son premier demi-frère et également son exil de Falaise imposé par Lady Amelia Redwyne.
La même année, son père lui trouve une place d'écuyer chez un chevalier de confiance.
192 - Naissance de Miranda Ouestrelin, sa demi-soeur.
195 - Naissance de Suillivan Ouestrelin, son autre demi-frère
197 - Naissance de Liviane, sa cadette
200 - Il est adoubé en tant que Chevalier.
204 - Naissance de Suniva, sa Benjamine
205 – Première tentative de son père pour être reconnu comme légitime mais sans grand succès, cette audience ne lui sera pas favorable.
208 – Une nouvelle fois Seamus essaye de le faire reconnaître, Artos n'y participe pas.
209 – Tournoi de Cendregué auquel il participe.
212 - Après le Fléau du printemps, et sa décision d'entrer dans la garde des Manteau Rouge, il décide de vouer sa vie de Chevalier à Tybolt Lannister, à Castal Roche parmi les Manteau Rouge il veille.
Bataille a bord du Lion Gris contre les Fer-nés.


● Histoire :
«  La vie est une maladie mortelle transmise pas nos parents. »

Fin de l'an 184, entre chien et loup, au sein des terres de Lord Artos Stark, une âme prend vie. Dans les écuries, Kathelyn, une des servantes de la forteresse Stark, donne naissance à son tout premier enfant, seule au milieu d'une paillasse de paille, seule ? Non une jument met bat elle aussi. Rien ne s'était passé comme prévu, il était en avance, et les contractions l'avait obligée à rester à l'endroit actuel, c'est-à-dire, dans le box de cette jument. Pas une ne poussa un cri. Rien de plus audible que des halètements saccadés par la douleur. Les deux petits vinrent au monde presque au même moment. Si le poulain se mit à hennir pratiquement à sa sortie, Artos lui se contenta de toussoter, recrachant le liquide emplissant ses poumons puis d'ouvrir les yeux sur la femme que plus tard il appellera mère, et sur le monde qui l'entourait. Bien que ce soit le plus beau jour de la vie de Kathelyn, elle se jura de ne plus jamais donner naissance à un enfant sans la moindre aide extérieure.

« Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. »


“ARTOS ! … ARTOS !....... ARTOS !!!” La voix de ma mère était passablement énervée, c'était la énième fois qu'elle m'appelait et que je ne répondais pas. Non pas par paresse, juste parce que j'étais bien trop occupé à une quelconque découverte de mon environnement. A quatre ans tout paraissait intéressant. Entendre ma mère m'appeler ainsi était le signe qu'il était plus que temps que je quitte le jardin pour rejoindre la maisonnette où elle m'attendait de pied ferme. Je ne me doutais pas alors que c'était la dernière fois que je voyais ma mère avant bien longtemps. Devant la chaume, des hommes que je n'avais jamais vus jusqu'à lors. J'étais trop jeune pour comprendre ce que “tu vas rencontrer ton père” voulait dire et encore moins le terme de “bâtard”. Lorsque ma mère parlait de mon géniteur, elle semblait heureuse et mélancolique, j'ai compris bien des années plus tard pourquoi.
Jusqu'à mes derniers jours je me souviendrais de ses hommes patibulaires armés jusqu'au dents et lourdement équiper qui marchait sous la bannière représentant un fond sable ornée de coquillage. Sous leur garde je quittais ma mère.
Dans le courant de l'année 188 je fus pour la toute première fois amené à Falaise. C'était la première fois que je m'éloignais autant de la maison sans ma daronne. Nous traversâmes une bonne partie des terres du Nord, quittant la protection de Lord Artos Stark, pour entrer dans des contrées inconnues pour mes yeux d'enfants. Le Conflant et ses terres verdoyantes pour enfin entrer sur les Terres de l'ouest où l'on me conduisit jusqu'aux portes du château ancestral de mon père Seamus Ouesterlin.

Bien que j'eus été jeune, je crois que cet instant restera à jamais gravé dans ma mémoire et dans mon cœur comme le plus beau de ma vie. Mon père était devant moi, il n'était plus juste une silhouette sans visage. Je me rappelle encore de cette impression. Mélange de respect profond, d’appréhension et de curiosité pour cet homme étrange auquel on me présentait. Seamus était – et est toujours aujourd'hui – une personne de grande taille, plus que je n'en avais alors jamais vu. Lorsqu'il s'agenouilla devant moi, du haut de mes quatre petites années, je franchis la limite qui nous séparait pour poser mes mains encore potelées sur ce visage buriné par les années. Au lieu de voir en lui un être sévère et froid, je vis un être amical, aux yeux troublés. Je me revois faire le contour de cette figure inconnue, qui, je l'ignorais alors, me donnerait plus d'affection que je n'aurais pu en rêver. L'étreinte qu'il me donna alors à ce moment fut la plus douce de toute mon existence, peut-être était-ce dû à son absence durant quatre année, ou le fait de comprendre qu'il m'acceptait, mais la sensation ne m'a jamais quitté.


« Vous pouvez arracher l'homme du pays, mais ne pouvez pas arracher le pays du cœur de l'homme. »


J'ai passé avec mon père pratiquement deux ans, qui furent les plus belles de toute la petite existence. J'ai eu – et ait toujours – avec mon géniteur une relation fusionnelle. Il ne m'a jamais rien caché, j'en ai fait tout autant, et pourtant, dans ce ciel qui semblait jusqu'alors être toujours bleu, s’amoncelèrent de menaçants et angoissants nuages noirs en la personne de ma Belle-mère Lady Amelia Redwyne.
L'on m'a toujours traité comme un bâtard, mais ici à Falaise, je pensais que cela pouvait changer, puisque mon père y était également, et pourtant, une vie peut tout changer. En l'an 190, Amelia ordonna mon départ le jour où elle accoucha de mon demi-frère Ormond. A cette époque je ne lui en voulais pas. Il était l'enfant légitime de mon père et il n'avait pas à endosser l'abus de pouvoir de sa mère.
Seamus Ouesterlin a aussitôt pris des mesures pour m'assurer une vie correcte
en la personne de Ser Wulfgort, un chevalier errant d'une quarantaine d'années, ami de longue date de mon père. Me pliant à la volonté du tyran de Falaise qui n’était nullement le maître des lieux, je suis parti pour devenir écuyer de cet homme qui allait m'enseigner tout ce que je sais à ce jour.
Ma première demande envers mon maître fut d'apprendre à lire et à écrire. Je voulais pouvoir continuer à converser avec les personnes importantes pour moi.
En plus de mon éducation au combat il consentit à prendre en compte ma demande. Grace à lui je pus commencer une correspondance avec Seamus qui encore aujourd'hui n'a pas de fin.
J'appris en 192, que j'avais une sœur Miranda, un magnifique bébé, au duvet semblable aux rayons du soleil, et aux yeux d'un bleu identique à celui d'un ciel d'été.
Il ne me fut pas difficile d'imaginer combien ma sœur était une bouffée d'air pur pour l'Ouesterlin.  195, trois années plus tard, j'apprenais la naissance d'un autre demi-frère, Suillivan.
Lors d'une lettre envoyée par messager à ma mère en 197, elle m'apprit qu'elle vivait avec un homme bien, un travailleur de terre, qui s'occupait bien d'elle et de ma nouvelle petite sœur Liviane, elle avait les yeux bleus tout comme moi, son visage d'un blanc laiteux était encadré par une imposante toison brune comme son père si elle ne changeait pas de couleur en grandissant. Un de ses amis qui s'avait écrire rédigeait les quelques lignes pour elle.


“Allons gamin, mets y un peu du cœur, si ce n'est tes tripes. Foutreciel, vas tu te secouer les puces ! Nous allons encore rater le coche !
La faute à qui Ser, si vous n'aviez pas temps pochetronner hier soir, je n'aurais pas eu à vous réveiller ainsi !
Ô toi qui bois qu'du petit lait, vient pas me faire la moral hein, on en reparlera quand t'auras du poil au menton le Snow.”
C'était pour la plus part du temps ce genre de relation que j'avais avec mon maître.
Et durant tout ce temps entre 190 et 199 je sillonnais les terres de Westeros avec mon maître et mentor, gagnant en taille et en force, ainsi que de nombreuses cicatrices dues aux entraînements. Il m'apprenait à manier les épées longues et épées bâtardes, combattre également au bouclier et tirer à l'arc, ce qui il faut le dire, n'était et n'est toujours pas mon point fort.
Durant neuf années je portais ses armoiries, apprenant tout ce qu'il voulait bien m'enseigner, m'occupant de ses chevaux et de ses affaires avec grand soin.


« Le destin conduit celui qui consent et tire celui qui résiste. »


Début de l'année 200, et le jour se levait sur les montagnes de Lune. Des jours que nous chevauchions du Bief, jusqu'au Conflans. Toutes mes questions axées sur la raison de notre déplacement là-bas étaient restées sans réponse. Je savais Ser Wulfgort originaire de ses terres, près de Bois-aux-Serpents, mais je doutais que ce retour soit nostalgique. Il ne faisait jamais rien sans rien, et sans une bonne raison, peut-être avait-il eu vent d'information que je n'avais pas entendue ?  
Les portes de Donjon-Neuf, première fois que je foulais ses terres.
Mon maître de l'époque se vit embauché bien plus rapidement que nous l'aurions crus, quelques pillards et brigands sévissaient depuis bien trop longtemps au goût du Lord en place à cette époque ci.
Il nous fallut, pratiquement deux lunes pour trouver la totalité des manants. Nous en tuâmes une bonne partie et trois d'entre eux furent faits prisonniers après leur reddition. Lors de l'assaut un des adversaires avait réussi à m'entailler le haut de l'épaule mais j'avais mené l'assaut pratiquement seul. Je me demandais pourquoi, ma réponse fut rapidement assouvie.
Déambulant dans les méandres du Bois-aux-Serpents, guidé par mon maître, dans un endroit connu de lui seul à priori.
Après trois bonnes heures de randonnée pédestre à crapahuter entre les arbres et à escalader les parois rocheuses dissimulées par la végétation, nous arrivâmes à une petite cabane abandonnée depuis bons nombre d'années.
En inspectant mieux les environs, il y avait d'autres vestiges d'habitations dispersés autour d'eux. C'est ici que tout bascula, que je suis revenu à la vie une seconde fois si je puis dire.


“Vas à la rivière et lave-toi entièrement dans l'eau de source et enfile ça.”

La robe de laine d'un blanc immaculé percuta mon torse et tomba dans mes bras alors que je le regardais, incrédule. Après ce frais, voire glacial, passage dans les eaux purificatrices, il resta éveillé avec moi à l'intérieur de la maisonnette en ruine.
Aux premières lueurs de l'Aube il me fit sortir, toujours pieds nus devant la demeure, puis  me demanda de mettre genoux en terre.
En guise d'huiles Saintes et de leur symbolique, il versa un peu d'eau sur mon crâne comme si je n'étais pas déjà assez gelé avec ma petite liquette en laine.
Il dégaina son épée du fourreau où elle reposait sagement, pour poser son plat sur mon épaule à chaque fois qu'il invoquait une des divinités.


“Au nom du Père, je te demande d'être juste. Enfin autant que tu peux.
Au nom du Guerrier, je te demande d'être brave. Et que je te vois pas tourner les talons ou je te botte le cul fiston.
Au nom du Ferrant, je te demande d'être humble.
Au nom de la Mère, je te charge de défendre le faible et l'innocent. On n’abuse pas de la crédulité des gens, c'est mal.
Au nom de la Jouvencelle, je te charge de protéger toutes les femmes. Tu gardes leur corps mais pas de trop près, si elles sont mariées ou promises. Les histoires de cul ça sent toujours mauvais mon gars.
Au nom de l'Aïeule, je te charge de rechercher la vérité et la sagesse.
Au nom de l'Etranger, je te charge d'honorer même les mystères que tu ne peux comprendre.
Relevez-vous, Ser Artos Snow.”

Je ne pense pas que la version d'origine soit exactement comme ça, j'y reconnaissais trop le phrasé de mon ancien maître, et désormais compagnon de toujours en ses sages conseils.
J'étais maintenant Ser Artos Snow. Ma mère et mon père seraient certainement en liesse de l'apprendre. Enfin l'épée Bâtarde avec laquelle je m'entraînais depuis si longtemps fut ma propriété. Un souvenir dont je n'arrive toujours pas à me défaire et qui est toujours dans mes bagages encore aujourd'hui.


« Un beau soir l'avenir s'appelle le passé. C'est alors qu'on se tourne et qu'on voit sa jeunesse. »


L'an 204 alors que je revenais de Lolliston pour rejoindre les Terres de l'Ouest, je reçus un message des mains de l'homme envoyé à ma recherche,  venant de ma mère où elle m'apprenait que la famille s'agrandissait de nouveau d'une benjamine prénommée Suniva. Elle m'apprenait également que Beron Stark était à la tête de Winterfall depuis le soulèvement de l'an 200. L'agitation qui régnait semblait se calmer doucement et la vie reprenait lentement son court pour eux. L'année suivante, je rejoignis mon père sur la route pour Port-Réal pour l'audience qu'il avait demandée pour me légitimer.
Dans la salle du trône devant nous Daeron II dit le Bon, ce fut une rencontre que je ne pus oublier de par son caractère et par l'homme face à nous.
Les négociations ne menèrent à rien lorsque nous quittâmes Port-Réal, ma condition n'avait toujours pas changé, toujours le bâtard de Seamus. Du regret, non aucunement, je sais ce que je suis et serai à jamais, savoir que mon père me tient en estime est la seule chose qui compte à mes yeux, le reste du monde peut bien me regarder de travers, je m'en contrefiche.


« Les actes de la conscience ne sont pas des jugements, mais des sentiments. »


L'an 208 dans le courant de l'année j'apprends dans une missive que mon père est retourné plaider ma cause. Je comprends alors que sous son envie de me faire reconnaître comme enfant légitime se cache une autre raison que je devine après la lecture de la lettre de ma sœur Miranda. Elle m'écrit que sa mère et ses frères tentent de chasser notre père de Falaise. Malheureusement je suis alors trop loin pour revenir lui prêter main forte. Le devoir m'appelle dans le Bief où j'étais entré au service d'un lord sans trop de problème et la rémunération n'étais pas mauvaise.
Je fulminais de savoir cette marâtre manigançant de sombres complots contre mon père et je me faisais violence pour garder l'esprit clair. Après tout, ce vieux loup en avait vu bien d'autre dans sa vie. J'espérais simplement qu'il saurait faire face cette fois encore. Les messagers de ma sœur saurait me tenir informé sans nul doute.


« Tuer un homme est être un assassin, en tuer des milliers est être un conquérant. »


En l'an 209, affichant fièrement mon propre blason sur fond de sable avec une tête de loup hurlante je pris part au tournoi de Cendregué.
Je ne comptais pas gagner en vue des participants, mais ce fut une expérience que je retenterais si l'occasion m'en est donnée. Le prince Baelor Targaryen mourut accidentellement d'ailleurs lors du tournoi, bien triste fin.
C'est ici aussi que je fus remarqué par le général de la Garde des Manteaux Rouges que je ne connaissais alors que de nom.
Mes aptitudes semblaient valoir qu'on s'y intéresse.

La cinquième Lune de cette triste année amena le Fléau de printemps, le Bief qui semblait être l'épicentre de ce malheur. La septième Lune était à Port-Lannis. Je fus le triste spectateur impuissant devant tant de morts. Le fléau se répandit comme une trainée de poudre semblant frapper au hasard. Damon Lannister contracta la maladie et mourut peu de temps après. Tybolt Lannister lui succèda. A la suite de cet évènement, j'entrais à son service. Je ne sais pas s’il eut vent de mon arrivée, ni même qui était l'homme derrière le “l'nouveau” avec tous les problèmes que le Fléau posait.
Cette même année Le roi Daeron II Tagaryen succomba lui aussi du même mal et son fils Aerys I Tagaryen monta sur le trône. La main du roi changea également pour Brynden Rivers.


En l'an 211 une flotte de guerre fut créée en réponse à la rebellion des Fer-nés. La flotte du Lion... Je détestais le bateau, ce roulis et ce tangage me soulevaient le cœur. Rien ne valait un bon cheval et le plancher des vaches.
Sous les ordres de Lord Lannister les côtes furent évacuées. Un doute affreux me glaça l'échine lorsque je pensais à Falaise. Une peur sans nom et sans fondement. Déjà deux messagers envoyées à ma sœur et toujours pas de réponses. J'osais espérer qu'elle était trop occupée pour trouver le temps de me répondre. Je me laissais plonger dans les tâches des Manteaux Rouges pour ne pas penser d'avantage.

Aujourd'hui en l'an 212, j'ai décidé de suivre Tybolt et de faire confiance à cet homme pour qui aujourd'hui je risque ma vie sans la moindre hésitation. J'ai foi en lui et c'est pour ses idées que je reste dans la garde des Manteaux Rouge, malgré les brimades, malgré les ragots, malgré mon statut de Snow. Je n'ai rien à prouver et je laisse couler les médisances comme je l'ai toujours fais. Là où Tybolt et Gerold vont, je vais tel leur ombre, en silence je veille.

Père, j'espère que tu es fier de moi et que tu ne me reprocheras pas mes choix. Bien que je sois ce que je suis maintenant, je n'oublie pas d'où je viens et encore moins ma famille.

Bien à toi, ton fils,
Artos


● Inventaire : Une épée bâtarde
Une épée longue
Une armure de Plate
Son destrier Volvox, sa jument Vaga et une mule Sacapuce
Une bourse avec ses quelques économies
Deux sacoches, l'une où il garde ses correspondances et de quoi pouvoir répondre facilement et l'autre où il range des vivres lorsque le besoin s'en fait sentir.



● Pseudo : Maz
● Âge : 24
● Divers : Vers * sort*
● Avatar : Tom Hiddleton
● Souhaitez-vous vous inscrire aux interventions de Lady Coeurdepierre ? Oui
● Connaissez-vous le Roman ? Nop
● Comment avez-vous connu le forum ? J'y suis déjà
● Comment trouvez-vous le forum ? Très plaisant
● De quelconques suggestions ? Nop m'sieur



Dernière édition par Artos Snow le Sam 27 Juil 2013 - 17:12, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Seamus Ouestrelin
Noble

Général
Seigneur de Falaise, loup solitaire, ours mangeur d'homme et victime des langues de vipères

"If there are gods, they made sheep so wolves could eat mutton, and they made the weak for the strong to play with."

♦ Missives : 1288
♦ Missives Aventure : 49
♦ Age : 27
♦ Date de Naissance : 01/03/1990
♦ Arrivée à Westeros : 05/11/2012
♦ Célébrité : Gary Oldman
♦ Copyright : me
♦ Doublons : Bryn Penrose, Logan Grafton
♦ Age du Personnage : 53 ans
♦ Mariage : Lady Amelia Redwyne
♦ Lieu : Falaise, Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
♦️ Fiche
♦️ RP et Liens
♦️ Résumé
♦️ Aptitudes
♦️ Succès
♦️ Histoire des Ouestrelin
♦️ Bryn
♦️ Logan

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
794/1000  (794/1000)


Message Dim 17 Mar 2013 - 20:56

D'abord un gigantesque merci pour avoir choisi Artos et tant travaillé le scénario. On en a parlé et reparlé et j'apprécie énormément ton intérêt.
Enfin, j'annonce que de mon côté tout va bien. Seamus est enchanté de voir son fils sur le forum *-*

*prépare un bain où flotte un canard en caoutchouc*



"J'ai toujours détesté ces formules absurdes."
Revenir en haut Aller en bas
Main du Roi
avatar

Brynden Rivers
Main du Roi

Général
Freuxsanglant

- Combien c'est-y que lord Freuxsanglant il en a, de zyeux ?
- Mille, et rien qu'un.

♦ Missives : 3432
♦ Missives Aventure : 33
♦ Age : 32
♦ Date de Naissance : 27/07/1985
♦ Arrivée à Westeros : 22/06/2009
♦ Célébrité : Kevin Costner
♦ Copyright : Alysanne
♦ Doublons : Edric Estremont
♦ Age du Personnage : 36 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Donjon Rouge, Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
155/500  (155/500)


Message Dim 17 Mar 2013 - 23:00

Soit à nouveau le bienvenu sur le forum, Artos !

Pour commencer, je n'ai rien à redire sur les parties "Physique", "Personnalité" et "Famille" ! Je vois toutefois que tu as indiqué un deuxième prénom, note simplement que cela ne se pratique pas à Westeros. On ne possède qu'un seul prénom ^^ C'est un détail, mais comme tu l'utilises dans ton histoire, je préfère le préciser Very Happy Plutôt qu'un second prénom, on utiliserait davantage un surnom ^^
Au passage, sympathique blason personnel !

Au niveau de l'histoire, je voudrais un petit détail parce que ce n'est pas vraiment précisé dans ta fiche Mouais Qui accompagne Artos du Nord jusque dans l'Ouest ? Simplement sa mère ? Il me semblerait qu'elle ne fasse pas partie du voyage, mais du coup, c'est qui ? Seamus ? ^^ D'autres personnes ?

Concernant la correspondance, il va se présenter un problème, je pense ^^ En effet, le moyen principal utilisé pour s'échanger des missives, ce sont les corbeaux messagers mais ça, seuls les nobles maisons qui disposent de mestres peuvent le faire. En effet, les mestres sont les seuls à disposer de la science des corbeaux et un corbeau ne peut évidemment que rejoindre un lieu fixe, incapable qu'il serait de retrouver un voyageur sur les routes (il n'a pas le GPS ^^). Il est éventuellement possible d'utiliser des pigeons voyageurs, bien que ce soit beaucoup moins efficace et que ce n'est forcément pas pratique quand on voyage, un pigeon comme un corbeau ne pouvant que se rendre dans un lieu fixe qu'il connait. Sinon, il y a le recours à des messagers, mais cela coûte cher.
En bref, il est donc possible d'échanger des missives, mais ça reste rare si ce n'est entre des nobles personnages. S'il te sera donc possible d'envoyer des lettres à ton père, lui pourra difficilement te répondre et il te sera tout aussi compliqué d'en envoyer à ta mère, vu qu'elle n'est qu'une simple roturière et qu'elle n'a donc pas accès aux corbeaux (note par ailleurs qu'en général, les roturiers ne savent ni lire ni écrire). Bref, tu me diras que tout cela n'est que détail, mais c'est quand même important, surtout que tu en parles plusieurs fois ^^

Concernant le tournoi de Cendregué, je te signalerais juste un détail par rapport à ton résumé. En effet, le tournoi n'était pas traditionnel, à savoir des joutes opposant deux chevaliers, mais c'était un tournoi dans lequel cinq champions avaient été désignés, les challengers devant les affronter pour prendre leur place. Le but de cela était de rendre hommage à la fille de lord Cendregué plutôt que de gagner un prix mais de ce fait, tu n'as pas pu y jouter contre ton demi-frère.

Enfin, simple petit détail, il serait bien que tu ajoutes une dernière entrée au résumé, pour l'an 212, celui qui nous intéresse au final le plus puisqu'il est le plus récent ^^

Voilà, il y a donc un ou deux petits points mineurs à corriger (tu peux par exemple remplacer les corbeaux par des messagers) dans le but d'avoir une cohérence plus poussée avec l'univers donc ça ne devrait pas être très long ^^ Pour le reste, c'est plutôt correct Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
http://star-city-heroes.forumsrpg.com/
Chevalier
avatar

Artos Snow
Chevalier

Général Chevalier errant au service de Tybolt Lannister
♦ Missives : 49
♦ Missives Aventure : 15
♦ Arrivée à Westeros : 17/03/2013
♦ Célébrité : Tom Hiddleton
♦ Copyright : Nessa
♦ Doublons : Rahéna, Kay
♦ Age du Personnage : 27
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Castral Roc dans les Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
What I Am

What you are

What I can do


RP : 1/1

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
156/500  (156/500)


Message Lun 18 Mar 2013 - 9:00

Corrections effectuées.
J'ai retirer le deuxième prénom (mea culpa)
J'ai changer les corbeaux par des messagers. Le problème étant que dans la fiche et d'après Seamus, Artos entretiens une correspondance soutenue avec sa soeur Miranda, du coup bah il se privera de manger quelque fois je suppose
J'ai retrié la joute contre son frère et j'ai détaillé d'avantage le passage ou je parle d'hommes devant la maison de Kathelyn.
J'ai ajouté aussi le résumé de 212.

Merci beaucoup pour le blason je me suis amusée un peu. J'espère ne rien avoir oublié.


Dernière édition par Artos Snow le Lun 18 Mar 2013 - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Seamus Ouestrelin
Noble

Général
Seigneur de Falaise, loup solitaire, ours mangeur d'homme et victime des langues de vipères

"If there are gods, they made sheep so wolves could eat mutton, and they made the weak for the strong to play with."

♦ Missives : 1288
♦ Missives Aventure : 49
♦ Age : 27
♦ Date de Naissance : 01/03/1990
♦ Arrivée à Westeros : 05/11/2012
♦ Célébrité : Gary Oldman
♦ Copyright : me
♦ Doublons : Bryn Penrose, Logan Grafton
♦ Age du Personnage : 53 ans
♦ Mariage : Lady Amelia Redwyne
♦ Lieu : Falaise, Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
♦️ Fiche
♦️ RP et Liens
♦️ Résumé
♦️ Aptitudes
♦️ Succès
♦️ Histoire des Ouestrelin
♦️ Bryn
♦️ Logan

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
794/1000  (794/1000)


Message Lun 18 Mar 2013 - 13:38

Arf, Seamus, père irresponsable...
Ma faute, désolée. Du coup, Arty, tu peux modifier le détail des missives sans problèmes (dire qu'il lui écrit quelques fois au lieu de souvent ^^"). Je ne vais tout de même pas priver mon fils de manger Fou



"J'ai toujours détesté ces formules absurdes."
Revenir en haut Aller en bas
Main du Roi
avatar

Brynden Rivers
Main du Roi

Général
Freuxsanglant

- Combien c'est-y que lord Freuxsanglant il en a, de zyeux ?
- Mille, et rien qu'un.

♦ Missives : 3432
♦ Missives Aventure : 33
♦ Age : 32
♦ Date de Naissance : 27/07/1985
♦ Arrivée à Westeros : 22/06/2009
♦ Célébrité : Kevin Costner
♦ Copyright : Alysanne
♦ Doublons : Edric Estremont
♦ Age du Personnage : 36 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Donjon Rouge, Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
155/500  (155/500)


Message Lun 18 Mar 2013 - 14:50

Je vais faire mon chieur, mais tu as oublié ton second prénom dans la rubrique prénom Razz

Pour les autres changements, tout est maintenant bon ! Maintenant, note qu'Artos peut très bien envoyer des missives à sa sœur en utilisant un pigeon voyageur, par exemple. Miranda ne bougeant pas de Falaise, je pense, ça ne posera pas de souci de ce côté-là. Ce qui serait plus gênant, c'est les missives envoyées dans l'autre sens ^^ Là, ça pourrait éventuellement se faire de manière assidue quand Artos est au service d'un seigneur, mais plus difficilement quand il serait sur les routes. Évidemment, depuis qu'il est chez les Lannister, ça serait bien plus simple !

En tant que chevalier errant, tu n'as pu bénéficier que de ce que tu gagnais par ton épée bien qu'aujourd'hui, tu dépendes du seigneur au Lion. De ce fait, d'un point de vue RP, tu disposes surtout de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 15 dragons d'or. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une petite fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Tu gagnes de plus 50 points de réputation pour avoir choisi un scénario ! Ils te sont ajoutés dans ton profil.

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ou pour découvrir lady Coeurdepierre ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Puisses-tu servir ton seigneur du mieux possible !


Revenir en haut Aller en bas
http://star-city-heroes.forumsrpg.com/
Chevalier
avatar

Artos Snow
Chevalier

Général Chevalier errant au service de Tybolt Lannister
♦ Missives : 49
♦ Missives Aventure : 15
♦ Arrivée à Westeros : 17/03/2013
♦ Célébrité : Tom Hiddleton
♦ Copyright : Nessa
♦ Doublons : Rahéna, Kay
♦ Age du Personnage : 27
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Castral Roc dans les Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
What I Am

What you are

What I can do


RP : 1/1

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
156/500  (156/500)


Message Lun 18 Mar 2013 - 14:58

Stupide oublie de ma part voilà qui est réparé ^.^
Merci beaucoup pour la validation et je garde l'idée des pigeons en tête.
Je vais remplir toutes les fiches en espérant ne pas faire d'impaire
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Artos Snow [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Dessin de Snow'
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» Présentation de Dark'Snow Day
» je croyais que c'était terminer...
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives du Nord-