AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Bryce Vyrwel, seigneur de Noirvallon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Noble
avatar

Bryce Vyrwel
Noble

Général

Seigneur de Noirvallon

♦ Missives : 858
♦ Missives Aventure : 71
♦ Age : 29
♦ Date de Naissance : 27/09/1988
♦ Arrivée à Westeros : 16/03/2013
♦ Célébrité : Tim Roth
♦ Copyright : © Moi
♦ Doublons : Maron Martell, Pryam Templeton, Alysane Mormont, Sargon Harloi
♦ Age du Personnage : 40 ans
♦ Mariage : Lyra Vyrwel (née Costayne)
♦ Lieu : Bief, Noirvallon
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
494/500  (494/500)


Message Sam 16 Mar 2013 - 20:08


● Nom : Vyrwel
● Prénom : Bryce
● Sexe : Masculin
● Âge : 40 ans
● Origine : Bief, Noirvallon
● Métier : Noble, seigneur de Noirvallon



● Physique : Homme d'âge mûr, Bryce possède une stature très normale pour un individu du Bief. Mesurant un mètre soixante-huit, il garde une bonne forme physique en raison des entraînements qu'il effectue souvent avec son fils aîné. Cela dit, l'âge laissant des traces, avant la sécheresse et les malheurs qui assaillent Westeros ces dernières années, il possédait un petit ventre montrant son goût pour la bonne nourriture. Malheureusement, les privations que la maison Vyrwel dû s'imposer avec la sécheresse – bien qu'il compensa largement en prenant plus qu'à l'accoutumée à ses gens – se chargèrent seules de réduire ces disgrâces physiques, bien qu'il conserve encore quelques rondeurs inhérentes à son âge.

Le temps laissa aussi des traces au niveau de sa chevelure : jadis blond cendré, elle possède désormais quelques fils d'argent parsemés un peu partout. Son épouse prétend que cela ne fait que renforcer « son charme », mais il faut avouer que cette découverte n'enchante pas réellement Bryce qui aurait préféré être épargné par les affres du temps. Ses yeux verts sont assez communs, ils ne retiennent pas particulièrement l'attention et s'ils avaient pu posséder le moindre charme, la froideur qui les habite en permanence aurait tôt fait de le faire disparaître. Pour finir, il porte toujours une barbe soigneusement entretenue, elle aussi touchée par l'âge et parsemée de quelques teintes argentées par endroit, même s'il fait tout son possible pour les dissimuler.

Bryce est un homme soigneux. Il aime bien présenter et veille donc sérieusement à ce que ses tenues soient toujours impeccables. Il arbore le plus souvent des habits noirs agrémentés de touches dorées ou rouges. Les coupes sont toujours élégantes et riches et comme tout Bieffois qui se respecte, le seigneur de Noirvallon veille à ce que la première impression qu'il dégage soit la meilleure possible. Il aime le luxe et ne s'en cache pas. La beauté a toujours été un point important à ses yeux et même s'il n'est pas particulièrement bel homme, Bryce considère que sa classe et son maintien suffisent à rattraper cette erreur de la nature.

Homme pragmatique, Bryce ne sourit que très rarement et lorsqu'il le fait, ce n'est jamais bon pour la personne face à lui. Il arbore toujours un air lassé ou hautain et ne cherche même pas à masquer l'agacement que ses interlocuteurs provoquent en lui. Le seigneur de Noirvallon n'hésite jamais à manifester ses émotions par des expressions aussi vexantes qu'humiliantes pour les personnes autour de lui, cependant il ne le fera jamais contre son gré. Son pragmatisme lui permettant de garder une certaine maîtrise de lui, il est rare de voir Bryce autrement qu'avec un air neutre ou agacé. Son expression naturelle étant celle de l'agacement, il peut passer pour un être froid et hautain, ce qu'il est exactement, mais bien souvent les autres ne cherchent pas à aller creuser plus loin et c'est justement là tout ce qu'il désire.


● Personnalité : La compassion ne fait pas partie de sa vie, bien au contraire ! Bryce est né noble et par conséquent, il estime que les roturiers lui doivent le respect et même une forme de dévotion, que cela leur plaise ou non ! Pouvant être jugé comme un tyran par ses gens et ses voisins, il n'a cependant jamais subi de rébellion et n'a donc jamais eu à faire face aux protestations des habitants de son fief. La raison étant peut-être que la rumeur raconte que les gens qui s'opposent à lui finissent souvent par mourir peu de temps après. Bien sûr, ce n'est qu'une rumeur, personne n'a la preuve de quoi que ce soit ! La vérité étant que Bryce n'hésite pas à se débarrasser des individus qui viennent tenter de contrecarrer ses plans. Que ce soit son fils qu'il n'hésita pas à faire assassiner avant de camoufler sa mort pour en faire une victime du fléau de printemps ou que ce soit un simple paysan du coin, il ne fait aucune différence ! À ses yeux sa famille lui doit une dévotion totale et il n'est donc tout simplement pas envisageable qu'un de ses proches en vienne à la trahir : si une telle chose devait arriver, cet individu ne serait plus digne de porter le patronyme des Vyrwel !

La haine est son moteur. Celle à l'égard des Dorniens, celle à l'égard des Targaryen, elles sont tellement nombreuses qu'il est pratiquement impossible de toutes les dénombrer. Certains disent que pour haïr il faut savoir aimer, c'est véridique. Bryce n'aime qu'une personne : lui-même. Même ses proches qu'il apprécie ou sur lesquels il peut veiller, ne sont que de simple pions sur son jeu de cyvosse et occupent cette place pour l'aide qu'ils peuvent apporter. Vous l'aurez compris, les sentiments, ce n'est pas le point fort de Bryce et il ne s'en plaint pas : éprouver de l'amour ou de l'amitié, c'est ouvrir la porte à des trahisons. Se méfier de tout le monde sauvegarde davantage.

Partisan Feunoyr jusqu'au bout des ongles, Bryce ne cache à personne l'aversion qu'il éprouve pour le trône, ce n'est pas sans raison qu'il a assumé sa participation à la rébellion de Murs-Blancs. Il a d'ailleurs cherché les compagnes et compagnons de ses enfants et frères et sœurs, dans des familles partageant la même position que lui. Il n'en absolument pas envisageable pour Bryce de marier ses enfants ou les autres membres de sa maison à quelqu'un qui ne serait pas partisan Feunoyr. Ces convictions lui ont coûté cher par le passé puisqu'il s'est malheureusement souvent retrouvé en difficulté par rapport à la Couronne, notamment depuis son retour de Murs-Blancs. Sa situation s'est nettement dégradée et Bryce est parfaitement conscient que la vie de sa famille risque de grandement se compliquer. Cependant, la simple idée que les Targaryen puissent partager leur couche avec la racaille Dornienne l'empêche de changer de vision : les Dragons ne sont bons qu'à être poussés au bas de leur trône !

Il n'aime pas les Dorniens, c'est un fait. Son grand-père ayant été tué par un homme de la maison Uller, depuis sa naissance Bryce a été élevé dans l'idée que les personnes de cette région étaient tous mauvais. Il nourrit une haine particulière à l'égard des Dorniens Sableux et plus précisément de la maison Uller, son plus grand plaisir serait de pouvoir lui-même rayer de la carte cette maison. Le seigneur de Noirvallon n'hésitera pas à laisser un Dornien mourir de soif aux portes de son fief, plutôt que de l'autoriser à lécher la rosée du matin sur l'herbe de ses terres. Par ailleurs, même si la loi le lui interdit, Bryce n'hésiterait pas à exécuter les Dorniens assez fous pour mettre le pied sur son territoire. Les sanctions encourues ? Aucune ! Manipulateur habile, il sait se débrouiller pour donner le mauvais rôle à la personne qu'il souhaite faire disparaître et qui oserait le contredire pour sauver un malheureux pouilleux du désert ?

Il a donc un goût très prononcé pour le luxe et aime plus que tout pouvoir acquérir de nouvelles choses. À ses yeux cependant, rien ne vaut les produits originaires du Bief et à la rigueur, de l'Ouest. Les autres régions ne trouvent pas grâce à ses yeux et il n'hésitera pas à refuser d'acheter quelque chose dont il aurait besoin si l'origine ne lui convenait pas.

Pour finir, ce n'est pas un homme très apprécié par les habitants de son fief, bien au contraire. Très dur, il pardonne difficilement et sanctionne très facilement. Pendant la sécheresse il n'a pas hésité à priver ses gens de leurs ressources pour que sa famille ne manque de rien. Nombreux sont ceux qui le considèrent comme une personne méprisante et n'étant pas digne de diriger un fief, mais jusqu'à ce jour personne n'a osé braver son autorité et vu l'héritier qu'il a, il est fort probable que cette « tradition » perdure après sa mort.


● Famille :
FEU LORD GALEN VYRWEL : (135 – 155) Le grand-père de Bryce, il a été tué peu de temps après son accession au rang de seigneur de Noirvallon. Le jeune noble a trouvé la mort lors d'un affrontement contre les Dorniens, encore en guerre contre Westeros à cette époque.

FEU LADY ANNE VYRWEL (NEE AMBROSE) : (139 – 189) La grand-mère de Bryce. Elle a perdu son époux très jeune et depuis, a éprouvé une haine farouche à l'égard des Dorniens, responsable de son veuvage. Elle a élevé son fils dans l'optique d'en faire une épine dans le pied des habitants du désert et a réitérer cette éducation avec ses petits-enfants.

FEU LORD MANFRED VYRWEL : (154 – 198) Le père de Bryce. Il n'a jamais connu son père, mais a été élevé dans la haine des Dorniens par sa mère. Homme aigri et dominateur, il a donné en héritage à son fils toute la hargne qu'il éprouvait à l'égard de leurs voisins du désert. La relation entre lui et son héritier n'a jamais été pleine d'amour, mais comme les deux hommes partageaient les mêmes sentiments à l'égard des Dorniens, ils se sont toujours entendus sur la manière de diriger le fief de leur maison.

LADY MARGARET VYRWEL (NEE PEAKE) : (157) La mère de Bryce. Issue d'une famille elle aussi partisane des Feunoyr, lady Margaret n'a jamais été contrariée par la manière dont se comportait son époux. Entre les membres du couple Vyrwel il n'y eut jamais le moindre amour, elle était uniquement là pour donner des héritiers et des filles à marier à son époux. Chose qu'elle fit. Après le décès de son mari, lady Margaret a aidé sa belle-fille à s'occuper de ses petits-enfants C'est une femme relativement effacée qui a toujours subi sans jamais ouvrir sa bouche, raison pour laquelle feu son époux avait décidé de faire d'elle sa femme.

SER GODRIK VYRWEL : (175) Le frère cadet de Bryce. Il a toujours été en accord avec la politique de son père et de son aîné, c'est donc très naturellement qu'il est devenu le conseiller de Bryce lorsque celui-ci s'est hissé au rang de seigneur de Noirvallon. Il fut marié à une jeune dame de la maison Cockshaw, mais celle-ci étant morte en couche avec son premier-né, Godrik a décidé de rester veuf.

LADY VELANA, MYCERLLA et AMANDA VYRWEL (...) : (180), (185), (189) Les sœurs cadettes de Bryce. Elles ont toutes été mariées dès qu'elles furent en âge de l'être. Les trois demoiselles se ressemblent beaucoup, elles ont toujours été soumises à l'autorité de leur père puis de leur frère. Même si certaines se sont révélées heureuses de quitter l'atmosphère oppressante de Noirvallon, elle reste fidèles à leur famille d'origine.

FEU SER BARTH VYRWEL : (182 - 200) Le frère cadet de Bryce. Le seul de la maison à faire « tache ». Il refusait que le nom des Vyrwel soit associé aux Feunoyr, mais a malencontreusement trouvé la mort dans un accident de chasse. Depuis, son nom n'est plus évoque à Noirvallon.

LADY LYRA VYRWEL (NEE COSTAYNE) : (175) L'épouse de Bryce. Une femme de caractère qui a toujours soutenu son époux. Il n'y a pas d'amour entre eux, juste un certain respect dû au fait que Lyra a toujours su où était sa place : à élever et faire les enfants. Bryce ne la considère pas comme une alliée, mais simplement comme une femme qui lui est redevable.

SER LANCEL VYRWEL : (190) L'héritier de Noirvallon. Lancel est un jeune homme digne de son père. Il a toujours éprouvé la même haine farouche à l'égard des Dorniens et n'a jamais éprouvé le moindre remord à l'idée d'utiliser les autres. C'est un bon jouteur, mais un bien meilleur manipulateur qui aile tout particulièrement se servir des mots pour blesser les autres. Derrière son sourire agréable se cache bien souvent des pensées bien moins avenantes.

FEU SER WALTER VYRWEL : (193 – 209) Le fils de Bryce. Un jeune garçon des plus décevant, il a toujours été partisan de l'idée de donner une nouvelle tournure à l'avenir de la maison Vyrwel. Sa plus grosse erreur fut certainement d'avoir engrossé une peste Dornienne dans l'espoir de voir son père changer de position. Malheureusement le pauvre ne vit jamais son enfant, un malencontreux décès l'en empêcha. Afin d'éviter les questions, Bryce raconta que son fils avait été touché par le fléau et personne ne vint protester.

LADY MYRA VYRWEL (...) : (195) La fille aînée de Bryce. C'est une femme effacée et sans réel caractère. Son père ne l'a jamais vraiment appréciée et a été ravi de se débarrasser d'elle en la mariant à un jeune homme prometteur des environs. Depuis, il n'a plus de contact avec elle et ne s'en montre pas chagriné !

MEDARD VYRWEL : (200) Le fils de Bryce. Il est actuellement l'écuyer de son frère aîné et démontre un certain talent pour le métier de chevalier. Son caractère n'est pas encore fait, mais Bryce se concentre beaucoup sur l'idée de faire de lui un bon futur conseiller pour son héritier lorsque celui-ci lui succédera.

LADY TYANA VYRWEL : (206) La fille de Bryce. Elle a un caractère digne de sa mère, n'ayant pas sa langue dans sa poche et il faut avouer que son père a une certaine affection pour elle. Il voit en Tyana l'espoir d'avoir un mariage intéressant avec une maison noble plus importante que celles auxquelles la maison Vyrwel est actuellement liée.

DAEMON VYRWEL : (210) Le dernier né. Son nom indique clairement la désir de Bryce de voir ses fils suivre ses traces. Il a de grands projets pour son dernier enfant et même si sa naissance a été assez rude en raison de l'âge de son épouse, il considère que si le petit a survécu, c'est parce qu'il est destiné à faire de grandes choses plus tard.

LADY MALLORY VYRWEL (NEE COCKSHAW) : (193) L'épouse de Lancel. Une femme élevée dans l'idée que les Feunoyr étaient ceux qui devaient diriger Westeros. Bryce l'a sélectionnée avec grand soin pour qu'elle soit aussi fidèle à Lancel que la mère de ce dernier l'a été pour son époux. C'est une femme intelligente et débrouillarde qui se révèle très utile pour gérer la vie à Noirvallon en compagnie de sa belle-mère.

ETHAN VYRWEL : (208) Le petit-fils de Bryce, l'unique enfant de Lancel. Le petit est encore trop jeune pour être réellement important, mais son grand-père veille très attentivement à son éducation de manière à s'assurer que son nom soit encore digne de ses origines lorsque ce sera à son tour d'arborer le titre de seigneur de Noirvallon.



● Résumé : Bryce est né dans le fief de Noirvallon. Héritier, il a été élevé dans la haine des Dorniens et des Targaryen et depuis toujours, s'est révélé un fervent partisan Feunoyr. Participant à la bataille d'Herberouge pendant laquelle il fut grièvement blessé, le jeune homme qu'il était à l'époque essuya sa première grosse défaite. Cela ne l'a cependant pas empêché de tenir bon, n'hésitant pas à sacrifier certains membres de sa famille comme son frère cadet ou l'un de ses fils, pour pouvoir mener à bien ses projets. Désireux de voir le nom des Vyrwel à la place qui lui revenait de droit – à savoir, parmi les gagnants – il ne se laissa pas abattre par le destin. Même lorsqu'il fut présent avec son épouse à l'échec de la rébellion de Murs-Blancs, Bryce resta convaincu que seuls les Feunoyr étaient destinés à monter sur le trône et il n'en démord toujours pas. À ce jour il compte faire regagner son rang à sa maison et espère bien que les autres partisans du Dragon Noir feront de même pour qu'enfin les héritiers naturels du trône puissent y accéder !

● Histoire : L'histoire de Bryce commence bien avant sa naissance. Descendant d'un homme tué – pour ne pas dire massacré – par les Dorniens lorsque la guerre entre Westeros et cette contrée était encore de rigueur, toute son éducation a été basée que la haine à l'égard de ce peuple. Galen Vyrwel, son grand-père, n'était lord que depuis un an environ lorsqu'il prit part à une expédition dans la Passe du Prince afin de purger un peu les lieux et de faire reculer l'envahisseur Dornien. Malheureusement pour lui, son groupe tomba dans une embuscade tendue par des membres de la maison Uller et sans même avoir eu l'occasion de dégainer son épée, le jeune seigneur fut tué. On ne le retrouva que bien plus tard, son cadavre exposé au soleil – et aux charognards – un objet étrange dans la bouche : il s'agissait d'un soleil couchant en bronze. Le blason de la maison Uller. Le corps de Galen et l'objet de bronze furent rapportés à sa veuve et à son fils à peine né et depuis ce jour, chaque homme de la maison fut élevé dans le but de prendre sa revanche.

Bryce ne fit pas exception. Son père se sentit très concerné par l'éducation de son héritier et décida donc d'en faire son écuyer dès qu'il fut en âge d'occuper une pareille place. L'idée de devenir chevalier n'enchantait pas vraiment le jeune garçon qui avait toujours préféré faire passer son intérêt avant celui des autres, mais son père eut tôt fait d'apaiser ses craintes : les membres de la maison Vyrwel n'étaient pas des modèles de pureté. Car oui, les habitants de Noirvallon étaient des partisans Feunoyr. Depuis sa prime jeunesse, Bryce garde à l'esprit les récits contés à propos des Targaryen, destinés à prouver à quel point le Dragon n'était pas digne de s'asseoir sur le trône de fer. Un nom revenait souvent : celui de Daemon Feunoyr. Sans raison particulière, Manfred Vyrwel semblait nourrir de grands espoirs à l'égard de ce jeune garçon qui avait presque le même âge que son héritier. Il était persuadé que c'était cet homme qui allait permettre aux Feunoyr d'accéder enfin au trône et ne se privait pas de le raconter partout autour de lui, que cela plaise ou non à ses interlocuteurs ! Il fallait avouer que lord Manfred n'était pas un homme très empathique, il avait l'habitude de faire passer ses besoins – et par extension, ceux de sa famille – avant ceux des autres. Connu comme étant un homme dépourvu de compassion, il n'était pas rare qu'il malmène quelques roturiers lorsqu'il se rendait au marché par exemple. C'était un homme qui avait le perpétuel besoin de dominer les autres et de prouver au petit peuple qu'ils étaient tous là pour le servir. À ses yeux, le rôle de seigneur signifiait que les autres devaient le servir et non le contraire. Bryce fut éduqué dans cette vision des choses et trouva rapidement normal que son père agisse de la sorte, ne se privant pas de jouer les tortionnaires lorsqu'il l'accompagnait de temps en temps au marché. Bien sûr, les tentatives de rébellion furent assez nombreuses au début, mais la sévérité de Manfred dissuada rapidement les autres roturiers de se lancer dans la recherche de liberté lorsqu'il fit exécuter les malheureux qui avaient osé émettre des critiques à son encontre. Les plus riches roturiers – c'est-à-dire presque personne – décidèrent de partir pour des fiefs aux seigneurs plus cléments, mais les autres restèrent sur place en croisant les doigts pour que son successeur soit plus sage que lui.

L'enfance et l'adolescence de Bryce ne fut pas particulièrement différentes, ce ne fut que lorsqu'il atteignit ses 16 ans que les choses tournèrent. Une alliance fut forgée avec la maison Costayne – partisans Feunoyr bien évidemment – et Bryce épousa une demoiselle répondant au doux prénom de Lyra. Elle possédait déjà un fort caractère qui convenait assez au jeune homme qu'il était, mais aucun sentiment n'existait entre eux, si ce n'était le respect qu'une épouse devait à son mari. Environ deux ans plus tard, la jeune femme accoucha de Lancel, l'héritier de Bryce, puis en quelques années, elle donna encore naissance à un garçon et à leur première fille.

L'an 196 arriva alors. La bataille d'Herberouge, il était difficile de ne pas en entendre parler. Le Feunoyr si adulé par lord Manfred avait décidé de déclencher une guerre pour que sa sœur ne soit pas donnée en pâture aux Dorniens. Bien évidemment, le seigneur de Noirvallon et ses fils participèrent à la bataille du côté Feunoyr. Le mauvais côté comme diraient certains. Leur échec fut douloureux aussi bien physiquement que mentalement. Lord Manfred y perdit sa main gauche, tranchée en plein combat et il frôle la mort de très près. Bryce quant à lui fut blessé très peu de temps après le début de la bataille, il resta sonné au sol pendant une grande partie des affrontements et ne se réveilla que bien après, encerclé par les cadavres et maculé de sang comme s'il s'était baigné dans une rivière d'hémoglobine. Il avait une sévère blessure dans le dos qui l'empêchait de bouger dans l'immédiat et sa chair était à vif à plusieurs endroits, il frôla lui aussi la mort et ne dût son salut qu'à son frère plus légèrement touché qui le cherchait parmi les cadavres. Même s'il refuse de l'admettre, à ce jour il arrive encore souvent à Bryce de se réveiller en sueur en se remémorant ce qu'il avait vécu là-bas ce fameux jour. Le temps à peut-être cicatrisé les blessures physiques, même s'il garde de nombreuses traces des blessures récoltées lors des combats, mais le mental est bien différent.

Si lord Manfred ne fut pas tué sur le champ de bataille, il avait cependant tout perdu ce jour-là. La maison Vyrwel fut repoussée par presque tous ses voisins, ils étaient considérés comme des traîtres à la couronne et perdirent beaucoup. La vie fut bien plus difficile, mais surtout, lord Manfred perdit la raison en apprenant la mort de Daemon Feunoyr par la main de Freuxsanglant. L'on disait de lui qu'il était ami avec la racaille Dornienne et son entente avec le Prince de ces barbares le laissait effectivement penser. Le seigneur de Noirvallon mourut moins de deux ans après et Bryce hérita du titre et de toutes les obligations qui allaient avec.

À partir de ce jour, Bryce se concentra sur l'éducation de son aîné, sans pour autant négliger les autres. Il confia l'éducation de sa fille à son épouse et considéra qu'il faudra d'autres enfants pour lier de nouvelles alliances. La maison Vyrwel avait été diminuée à cause d'Herberouge, il fallait remonter la pente ! L'année de la naissance Médard, son autre fils, fut aussi celle de la mort de son frère cadet. Celui-ci clamait à qui voulait l'entendre que tous les habitants de Noirvallon n'étaient pas hostiles au Dragon, chose que Bryce ne pouvait tolérer. Il ordonna donc à son autre frère de partir à la chasse avec leur cadet et celui-ci décéda malheureusement suite à un accident. Il fut rapidement enterré et depuis lors, plus personne ne parle de lui dans la forteresse des Vyrwel. Les années qui suivirent furent elles aussi très remplies : une autre fille vit le jour en 206 et l'année suivante, Bryce décida de marier Lancel à une jeune dame de la maison Cockshaw. Elle avait un caractère digne d'une épouse de seigneur de Noirvallon et il était persuadé qu'elle saurait perpétuer la tradition familiale. Moins d'un an après leur mariage, ils donnèrent naissance au premier et unique – pour le moment – petit-fils de Bryce. Celui-ci se montra intransigeant et fit savoir à son héritier qu'il veillerait à ce que l'éducation de cet enfant soit digne de son nom. Cette décision fut d'autant plus véridique qu'en l'an 209, le seigneur des lieux se rendit compte que son second fils semblait décidé à suivre les traces de son traître d'oncle. Profitant d'une sortie que son père avait autorisée et qui devait normalement le mener à la Passe du Prince, le jeune garçon avait poussé son voyage jusqu'à Dorne où il avait dégoté et engrossé une jeune femme de la contrée. Il ne rentra que quelques mois plus tard sans se soucier du fait que son père, inquiet, avait envoyé des hommes partout dans les environs pour tenter de le retrouver. Considérant qu'il devait déjà lutter contre le fléau du printemps et vous compreniez aisément la colère décuplée de Bryce. Lorsque celui-ci apprit que son fils espérait épouser sa putain Dornienne, il la fit exécuter dans le plus grand secret et se chargea lui-même de s'assurer que son enfant ne commettrait plus d'erreurs. Définitivement. Ils firent ensuite passer sa mort pour une découlant du fléau et personne ne posa de questions.

Même s'il était déjà d'un âge avancé, Bryce n'était pourtant pas décidé à rester inactif. Un dernier garçon vit le jour et en référence au « héros » d'Herberouge, il décida de le prénommer Daemon. Les Fer-nés se mirent ensuite à attaquer Westeros, une rébellion qui suivait de près la sécheresse qui avait durement touché tout le continent. La maison Vyrwel aussi avait été affaiblie par cet événement, même si, fidèle à l'éducation de son père, Bryce n'avait pas hésité à priver ses gens de leurs ressources, leur laissant juste de quoi vivre, de manière à ce que les siens vivent bien. Les attaques des pirates des Iles de Fer ne touchèrent bien évidemment pas le fief des Vyrwel situé bien trop loin de la côte et par conséquent, Bryce ne s'en soucia pas vraiment.

Entre les naissances, les mariages de ses filles et de ses sœurs dès qu'elles eurent leurs premières saignées, il avait de quoi s'occuper. Son frère cadet qui l'avait déjà aidé à se débarrasser de leur frère gênant, l'aidait aussi à gérer leur domaine, il était son plus fidèle bras droit et Bryce avait une totale confiance en lui. Ce fut donc lui qui s'occupa de gérer le domaine lorsque Bryce et son épouse partirent pour Murs-Blancs où une rébellion Feunoyr se préparait. Personne d'autre de la famille ne les accompagnait et heureusement ! Ce fut un fiasco total ! Bien évidemment, ce fut entièrement la faute de ces idiots de Dorniens, des prétendus partisans Feunoyr qui se donnèrent en spectacle lors du banquet, il songeait bien sûr aux Ferboys. Bryce reste obstinément persuadé à ce jour que si ces dégénérés de mangeurs de sable, n'avaient pas provoqué un tel ramdam, tout se serait beaucoup mieux passé. Toujours est-il que lord Beurpuits subi un véritable échec, le fils du héros d'Herberouge fut arrêté par le traître même qui avait tué son père et les participants rebelles furent tous sanctionnés. Bryce fut contraint de donner une somme d'argent aberrante et céda aussi de nombreux objets de valeur. La maison Vyrwel fut appauvrie comme jamais et surtout, humiliée publiquement. Une défaite pire qu'à Murs-Blancs ! Mais le seigneur de Noirvallon refusait de céder un fief sans aucune richesse ni pouvoir à son héritier et il s'opposait à l'idée que son nom puisse être associé à la défaite. Profitant du fait que les attaques des Fer-nés ne touchaient pas son fief, Bryce décida de remettre sa maison sur la bonne route : plus fervent partisan Feunoyr que jamais, il comptait marier ses autres enfants à des maisons qui nourrissaient les mêmes desseins que lui, puis surtout : faire comprendre à tous que Dorniens comme Targaryen étaient tous bons à une seule chose : nourrir le Dragon Noir !


● Inventaire : Tout ce qui convient à un seigneur de son rang. La maison Vyrwel n'étant pas la plus noble de sa région, Bryce dispose de beaucoup moins de moyens que ses voisins. Comme tout chevalier, il possède une armure – davantage utilisée pour les tournois que les combats – un destrier et une épée d'acier château d'excellente facture, mais dont il use assez peu.



● Pseudo : Crépuscule de Lune, Alestorm...
● Âge : 24 ans.
● Divers : Ce personnage remplacera Virginia Hightower qui sera supprimée sous peu en raison de l'absence de Clarence et Jace.
● Avatar : Tim Roth .
● Souhaitez-vous vous inscrire aux interventions de Lady Coeurdepierre ? Oui bien sûr !
● Connaissez-vous le Roman ? Bien sûr.
● Comment avez-vous connu le forum ? J'ai aidé à le fonder.
● Comment trouvez-vous le forum ? Joker !
● De quelconques suggestions ? Joker !



               
Revenir en haut Aller en bas
http://fallout-dog-city.forumactif.org
Main du Roi
avatar

Brynden Rivers
Main du Roi

Général
Freuxsanglant

- Combien c'est-y que lord Freuxsanglant il en a, de zyeux ?
- Mille, et rien qu'un.

♦ Missives : 3432
♦ Missives Aventure : 33
♦ Age : 32
♦ Date de Naissance : 27/07/1985
♦ Arrivée à Westeros : 22/06/2009
♦ Célébrité : Kevin Costner
♦ Copyright : Alysanne
♦ Doublons : Edric Estremont
♦ Age du Personnage : 36 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Donjon Rouge, Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
155/500  (155/500)


Message Dim 17 Mar 2013 - 0:18

Dois-je vraiment te souhaiter la bienvenue ?

La fiche ne pose évidemment pas de souci et je peux donc valider ton si sympathique seigneur.

En tant que seigneur de la maison Vyrwel, tu bénéficies évidemment des ressources de ta maison. Toutefois, d'un point de vue RP, tu disposes surtout de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 20 dragons d'or. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une petite fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ou pour découvrir lady Coeurdepierre ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Puisses-tu survivre malgré tes convictions quelque peu déplacées !


Revenir en haut Aller en bas
http://star-city-heroes.forumsrpg.com/

Bryce Vyrwel, seigneur de Noirvallon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Un mod du seigneur des anneaux
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives du Bief-