AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Gunthor Estremont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Chevalier
avatar

Gunthor Estremont
Chevalier

Général

♜ Parangon d'Emeraude ♜

♦ Missives : 48
♦ Missives Aventure : 16
♦ Age : 29
♦ Date de Naissance : 30/03/1988
♦ Arrivée à Westeros : 28/01/2013
♦ Célébrité : Tom Felton
♦ Copyright : Caf-Pow
♦ Doublons : Oberyn Dayne
♦ Age du Personnage : 28 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Vertepierre
♦ Liens Utiles :
Gunthor Estremont
Voyages & Aventures

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
150/500  (150/500)


Message Lun 28 Jan 2013 - 19:08


● Nom : Estremont

● Prénoms : Gunthor

● Sexe : Masculin.

● Âge : 28 ans.

● Origine : Vertepierre, Terres de l’Orage.

● Métier : Chevalier Héritier de la Maison Estremont & Capitaine du " Vaillant ".


● Physique :
Noble de haute stature, Gunthor surplombe le commun de Westeros du haut des six pieds et demi pour presque deux cent soixante livres que lui offrent son un corps trapu et musculeux. Une puissante carrure dégageant une impression de puissance et de fermeté qu’il n’a reconnue supplantée que par le Frère Juré Crakehall de la Garde Royale , un Colosse d’Haut Hermitage aux Armoiries Dayne ainsi qu’un Chevalier surnommé « le Grand » tout juste miré lors du Tournoi de Sorbier, il y a quelques années. Sa robuste musculature fut dictée par l’exercice du maniement des lames comme des navigations maritimes, se sculptant en conséquence, pour offrir le luxe de disposer atout vigoureux pour l’art de guerroyer. Ses larges mains sont creusées de deux profondes cicatrices, brûlées qu’elles furent par la fuite d’un bout lors qu’une de ses premières manœuvres navales alors qu’il n’était point encore homme. Noiraud et gracieux, il s’esbaudit d’une démarche solennelle et opiniâtre caractéristique de ceux dont la noblesse incombe le poids des responsabilités qu’ils n’ont point quémandé. Mais sa fière gestuelle a tôt fait de disparaitre tant l’Estremont sait sortir de ses gonds dans la démonstration de ses aspects aussi vifs qu’impétueux. Large d’épaules et nerveux, Gunthor déploie des traits pour le moins charismatiques peignant, ainsi, son portrait d’héritier.

Un nez franc et aquilin se voit placé au milieu de son visage aux traits réguliers. Des pommettes hautes, une mâchoire forte ainsi qu’un menton lourd prolongent la pesante influence de favoris, portés très courts, intimant comme une ombre à ce visage quelque peu crispé. Charismatique, Gunthor ne s’estime point comme étant des plus beau ou élégant, mais son sourire amène lui vaut quelques talents de séducteur. Son rire tonitruant dévoile parfois des dents d'une grande blancheur, le plus souvent dissimulées au-delà d’épaisses lèvres trahissant une voracité certaine. Il possède une voix de stentor qui lui permet d'être entendu au cœur des batailles comme des mêlées ou encore sous la houle d’une mer déchainée. Coiffé d’une épaisse crinière de longs cheveux d’un roux doré, il ne fut point rare qu’on l’apostrophe tel un Tully tant sa toison évoque l’Auburn propre à la Noble Maison du Conflan. Ses yeux sont d’un vert de jade tirant vers l’émeraude et sont profondément enfoncés dans leurs cavités. Leur teinte rappelle, de riante manière, celle de la Vertepierre.

Contrairement a ce que pourrait laisser penser son caractère, il est de mœurs austères pour ce qui est de son habillement, ne se trouvant jamais aussi bien drapé dans sa maille d’acier sombre comme ses cuirs bouillis. Ainsi, il a en horreur les couleurs vives comme les belles étoffes et, d'une manière générale, tout ce qui pourrait bien attirer l'attention sur lui. Son raffinement frôle ainsi le néant tant il se fiche éperdument de tout ce qui peut bien avoir trait au luxe comme au confort. Sous son épais manteau de laine d’un vert amande, frappé des armoiries de sa maison, il ne s’autorise aucune fantaisie, faisant preuve d’un classicisme affligeant en ne se drapant que de lainages bruns, crème ou jais dans ses civiles activités. Son équipement martial est des plus spartiates, essentiellement composé d’armures matelassées passées sur des côtes de mailles sombre à la souplesse avérée dans le seul but de ne point lui faire perdre toute mobilité.

Plus à son aise sur le point d’un navire que sur le dos d’un destrier, il participe volontiers aux tournois, bien qu’étant un médiocre chevalier, lors desquels il exhibe une armure sobre du meilleur acier jurant avec celle, beaucoup plus stylisée, qu’arbore son cousin Ethan non sans le faire pester. S’il ne participe que peu aux joutes, tenant les destriers fougueux en horreur et favorisant la chevauchée d’un lourd cheval de trait, Gunthor participe presqu’exclusivement aux épreuves de mêlée. S’il porte toujours à sa hanche gauche l’épée qui lui fut offerte par son Cousin Jace, trahissant ainsi le fait qu’il est droitier, son arme de prédilection reste une Hache du meilleur Acier beaucoup plus pratique à utiliser sur le pont d’un navire. Enfin, sanglé à une épaule, il porte souvent un large bouclier rond de chêne cerclé de fer affuté sur les bords, de façon à ce que le tranchant puisse servir d’arme. D’influence Dornienne, la forme de son écu frappé d’une tortue en Vertepierre lui vaut une utilisation plus aisée lors des accrochages maritimes, selon les dires de son porteur… S’il n’est pas un escrimeur des plus talentueux, il redouble d’effort chaque jour que font les Sept pour faire honneur au présent de son cousin Redwyne.


● Personnalité :

Tout personnage a ses faces sombres et ses côtés lumineux. Aussi, Gunthor ne fait pas exception dans ce portrait tout en nuance de gris. Si on devait trouver plusieurs qualités pour le décrire, elles seraient sans doute les suivantes : tout d'abord, son Courage & sa Volonté : Au combat comme dans la vie, l’Estremont est semblable à une locomotive inébranlable, dont la voie est toute tracée. Peu importe les remparts, peu importe les adversaires qui se dressent sur sa route, il trouve toujours les ressources nécessaires au succès. Si bien qu'on se demande qui pourra l'arrêter. Pas lui-même, en tout cas. Doté d’un Code de l’Honneur très strict et d’une certaine éthique, le Chevalier de l’Orage hait ceux qui n'ont pas de fierté et d'orgueil, estimant que l'Honneur est une des rares vertus liées aux humains. Il est également connu pour son sens rigoureux de la Justice, doublé d'une grande rigidité morale sur les questions processives. Il s’agit donc d’un Seigneur dur mais juste, avide que le bon ordre règne sur ses terres. Aussi, tout plaignant dans son bon droit aura gain de cause, même si la plainte vint à s’élever contre un membre de la caste supérieure. Pour l’Héritier Estremont, il est inadmissible qu’un noble ou qu’un puissant se permette de fouler au pied l’existence d’un serf, attachant une immense importance à la notion d’équité judiciaire comme de simple Respect. Ainsi, Gunthor peut s'emporter aisément s'il est le témoin d'une injustice.

Ces traits de caractère découlent naturellement vers une incroyable Fiabilité. En effet, le chevalier est un homme sur lequel on peut compter. Il est un ami loyal et il ne laissera jamais tomber ses alliés comme sa famille, que ce soit au prix d’une main comme de sa vie. Fidèle et droit, Gunthor est le genre d’Homme qui sera toujours présent pour soutenir ceux qu'il chérit, dans les bons comme dans les mauvais moments, et ce même si il ne sait pas forcément quoi faire une fois opéré l’acte de présence. Mais une présence même silencieuse vaut souvent bien mieux que la solitude, n'est-ce pas ? Ces naturelles attitudes lui permettent d’aisément concilier l'affection de ses bannerets et de ses serviteurs, se gagnant le respect de ses vassaux en partageant leur quotidien. Consciencieux, il sait également se montrer attentif et considère avec attention les avis de ses compagnons. De là à dire qu’en découle sa Capacité à Fédérer, il n’y a qu’un pas. En effet, le Paladin de Vertepierre est un véritable meneur d'homme, un chevalier capable de galvaniser ses troupes d'un mot éclairant ses actes, pour les faire puiser dans des ressources dont ils n'avaient eux-mêmes pas conscience. Ombrageux, il tolère difficilement qu'on bafoue son autorité.

Personnage Direct et Immédiat, l’Héritier Estremont ne saisit point de détour pour agir ou prendre une décision. Ce trait inhérent à sa personnalité fait de lui un Capitaine efficace dans une multitude de tâches et lorsque qu'un choix est nécessaire. En outre, Gunthor est d'une Franchise brutale et sacrifie peu aux usages, n'hésitant pas à dire ce qu'il pense des uns et des autres sans considération pour les conséquences. Il fait ainsi preuve d'une grande perspicacité concernant son entourage et la perception que l'on a de lui… Abhorrant l'hypocrisie et les détours, il aime les lignes droites, tout ce qui est direct et rapide. Il méprise, à ce titre, le mensonge et la flagornerie des courtisans, laissant à son frère Edric le soin de régler de dénouer le jeu des intrigues de la cours. Soupçonneux, il se montre extrêmement regardant quant à son honneur comme sa réputation et est, d'ailleurs, rancunier au point de ne jamais oublier un affront. Aussi, Gunthor a pour manie de fortement grincer des dents lorsqu'il est contrarié.

Doté d’un sens aigu de la Contradiction, le Parangon Orageux a une conception de la Chevalerie diamétralement opposée à sa vision de la Justice. Voilà bien longtemps qu’il a bafoué ses vœux de chasteté, avant même les avoir formulé… Aussi peu porté sur la piété que sur l'étude, il se plaît à déclarer que « les bouquins sont faits pour les mestres » et à penser que « la foi n’est bonne que pour les Septons » sans toutefois le clamer haut et fort, de peur de choquer comme bafouer sœur & mère. Ses visites au Septuaire sont plus propices au doute et à la remise en question que lui impose la prise au sérieux de toutes ses responsabilités qu’à la prière. En logique prolongement de ces faits, son austérité vestimentaire s’oppose à la Frivolité de ses mœurs. Séducteur, il multiplie les conquêtes et laisse aux bons soins de son frère la dissimulation de ses secrets, gardant pour lui ceux de son cadet dans un échange de bons procédés. Depuis son jeune âge, Gunthor fait montre d'une vigueur et d'une voracité hors-normes. Porté sur la boisson et la bonne chère, il goûte grandement bruyantes ripailles à sa table accompagnant chaque repas de la présence d’un des hommes à sa solde ! Facilement Moqueur, il s'attaque surtout aux personnes dont il estime qu'ils se prennent un peu trop au sérieux.



● Famille :

" The Fear from the Waters. "

Implantée à Vertepierre, c’est une des maisons les plus importantes des terres de l'Orage. A ce titre, son Héritier aura longtemps eu à cotoyer les Nobles de l’Orage comme d’ailleurs afin de le préparer à la faction qui lui incombe. Il en a développé une connaissance certaine de la force militaire de chaque maison des Sept Couronnes tout en se liant avec d’illustres personnages alors que d’autres ne récoltaient que son mépris. La famille de Gunthor est composée de la façon suivante :

Père : Lord Bryce Estremont (57 ans) : seigneur de Vertepierre, lord Bryce est l’actuel dirigeant de la maison Estremont et le père de Gunthor. Un homme de bien qui prend sa position très à cœur et cela bien que l’âge le rattrape doucement. Frappé par la maladie depuis peu, il ne peut plus vraiment se déplacer, obligé de garder le lit. Il sait que son heure ne tardera plus à venir, mais en attendant, il ne compte pas abandonner la lutte pour autant ! Un constat qui force l’admiration de son fils également déterminé à ne jamais renoncer dans toutes les composantes de son existence. S’éveillant plus tôt que tous, s’entrainant plus durement que tous et alors qu’ils s’inventent des excuses il est au dehors à s’entrainer. N’attendant point sans rien faire que lui incombe les responsabilités de son père, Gunthor les assume avec sérieux et à sa façon, non sans espérer avoir à définitivement les porter le plus tard possible…

Mère : Lady Ryella Connington (52 ans) : dame de Vertepierre, lady Ryella est l’épouse de lord Bryce et la mère Mère de Gunthor. C’est une femme noble comme on en rencontre beaucoup dans tout Westeros. Depuis quelques temps, elle a du se pencher un peu plus avant sur les affaires du fief, secondant comme elle le peut son époux malade et épaulant son fils dans les affaires courantes. S’il se repose sur elle sur bien des sujets, l’Héritier lui conserve quelques parts d’ombre qu’il espère ne jamais voir découvertes. Durant le voyage d’Edric, elle fut la plus précieuse des aides.

Frères : Edric Estremont (26 ans) : Enfants, Edric et Gunthor ont toujours été relativement proches, mais les choses ont peu à peu changé à l’adolescence. Gunthor est devenu un écuyer puis un chevalier, tandis qu’Edric a préféré se destiner au savoir. Deux états d’esprit tellement différents ne pouvaient pas coexister. Mais ils demeurent malgré tout liés par les liens du sang et rien ne peut être plus fort que ça. C'est d'autant plus vrai que Gunthor sait qu'il pourra compter sur le soutien d'Edric lorsque le moment de diriger Vertepierre viendra pour lui. S’il ne le lui dira jamais de vive voix, Edric compte beaucoup pour le chevalier et c’est ainsi qu’il est au courant du moindre de ses secrets. De ses liaisons passées à ses batards supposés que son cadet eut tôt fait de s’occuper. Mais des secrets, Gunthor en détient quelques-uns sur son érudit cadet…
Acolyte Melwys (25 ans) : apprenti mestre de Villevieille, Melwys est le frère cadet de Gunthor. Enfant, Gunthor le trouvait déjà mou, déjà trop chétif et s’il s’échina à tenter de lui inculquer le maniement des armes c’est pour mieux pester de le voir se tourner sur la voie des lettrés. Ne comprenant point l’intérêt qu’il pouvait trouver dans ces ouvrages divers et variés, il en vint à constamment le rabrouer alors qu’arrivait son apprentissage d’écuyer. Rapidement été envoyé à Villevieille pour débuter une formation de mestre, Gunthor ne souffrit jamais de son absence. Ils ne se sont revus qu’une seule fois depuis et l’ainé ne manqua point de moquer le cadet, estimant que ce dernier se prenait beaucoup trop au sérieux.

Sœur : Lady Jeyne Estremont (21 ans) : jeune femme de la maison Estremont, lady Jeyne est la sœur cadette de l’Héritier de Vertepierre. Gunthor est un chevalier et en tant que tel, il se montre particulièrement protecteur envers sa sœur, bien que leur relation soit moins fusionnelle qu'elle ne l'est avec Edric. S’il approuve la démarche d’Edric en vue de lui trouver un époux de valeur, il n’hésitera pas à confronter l’heureux élu armes aux poings s’il venait à faire souffrir sa tendre sœur. Cette dernière est une conseillère avisée dans l’art de gérer le domaine familial.

Oncles : Ser Devan Estremont (53 ans) : maître d’armes de Vertepierre, ser Devan est le frère cadet de lord Bryce et l’oncle de Gunthor. Ayant toujours apprécié cet oncle versé dans le maniement des armes, Gunthor en fit un professeur des plus instructif et ne manque pas de le porter en haute estime. Il prend un plaisir immense à croiser fer en sa compagnie.
Ser Waymard Estremont (-) : chevalier errant, ser Waymard est le frère cadet de lord Bryce. Il a beaucoup voyagé à travers Westeros et il a entre autre été le maitre de ser Oberyn Dayne, l'Epée du Matin. Si Gunthor n’en garde qu’un faible souvenir, il espère ardemment pouvoir le rencontrer et ainsi affronter celui qui, d’une pucelle Dornienne, créa un bretteur de renom.

Tantes : Lady Olenna Trant (45 ans) : épouse de ser Devan, lady Olenna est une femme mystérieuse que Gunthor ne fréquente que très peu. Il veille toutefois d’un œil à son influence sur sa jeune sœur…
Lady Athella Estremont (-) : dame de la Treille, lady Athella est la sœur cadette de lord Bryce et l’épouse de l'ancien lord Redwyne. Ses enfants, dont son fils lord Jace Redwyne, sont donc les cousins de Gunthor. Le seul trait intéressant que l’Héritier lui trouve, par ailleurs…

Cousins : Ser Ethan Estremont (27 ans) : capitaine de la garde de Vertepierre, ser Ethan est le fils aîné de ser Devan et le cousin de Gunthor. Enfant, Ethan a été formé comme écuyer aux côtés de son cousin Gunthor, ce qui les a sans doute beaucoup rapprochés. Les expériences qu’ils ont ainsi partagées ont fini par faire d’eux des frères d’armes, ce qui explique sans doute la position qu’occupe aujourd’hui Ethan. Il viendra un temps où la vie de l’héritier de Vertepierre dépendra des agissements de son cousin alors les choses sont d’autant mieux ainsi. En attendant, le prochain Lord Estremont aime à cabosser la coruscante armure de Tournoi de son cousin, tant il estime risible se draper de toutes ces joailleries ornementales…
Messire Lancel Estremont (22 ans) : second fils de ser Devan, Lancel est un garçon très intelligent et amoureux des chiffres. Il est aujourd'hui devenu l'argentier de Vertepierre et si Edric espère bien qu'il leur apportera une nouvelle fortune, Gunthor le mettrait volontiers quelques heures sur les bancs de rames d’une galère pour voir son aspect chétif disparaitre !

Cousine : Lady Elesha Estremont (19 ans) : unique fille de ser Devan, Elesha est devenue la dame de compagnie de Jeyne. C'est une jeune femme qui rêve du Prince Charmant, comme de nombreuses dames. Elle semble un brin transparente aux yeux du chevalier…



● Résumé :

Gunthor Estremont est l’actuel héritier de Vertepierre. Unique fils Estremont engagé dans la voie de la Chevalerie, il arpante cette dernière en compagnie de son Cousin Ethan d’une façon qui lui est propre : entre l'hédonisme qui lui fait suivre femmes comme alcool et son amour de la Mer ainsi que des Armes l’amenant dans de multiples situations pour les Dragons d’Or et la renommée, sans parler de ses cas de conscience... Il ne prit pleinement conscience du poids de son statut d’Héritier qu’à la déclaration de la Maladie de son Père, après qu’il n’eut participé aux Tournois de Sorbier comme de Port-Réal pour y démontrer ses biens piètres compétences de Chevalier. Combattant aguerri et vieux loup de mer, il laisse les aspects politiques de sa fonction aux bons soins de son frère Edric alors que la Chevalerie Estremont s’est trouvé un modèle de pureté comme de chasteté en la présence de son Cousin Ethan. Peu pressé d’endosser le statut de Lord, il tente de donner visage agréable à sa fonction en récoltant l’amour comme la fidélité de ses hommes et de ses semblables alors que ses expériences en freelance comme en équipée le voient accumuler bien de sombres secrets…

● Histoire :

C’est par une nuit d’Orage, comme seules peuvent en fournir les terres éponymes, que s’extirpa des hanches de Lady Ryella un bambin aux gargantuesques proportions que Lord Bryce ne tarda point à prendre dans ses bras. Posé sur le cœur de sa mère, le nourrisson ne poussa pas la moindre plainte quand son père vint à énoncer que « Cet enfant deviendra le meilleur enfant au monde. Cet enfant deviendra quelqu’un de meilleur que tout ce que Westeros aura jamais connu. » Et il en vint à grandir, progressivement sous les yeux de ses parents. Cela semblait simplement réjouissant de le voir évoluer chaque jour, comme une sorte de privilège offert par les Sept que ces parents remerciaient en prières. La Geste Estremont en vint à s’agrandir sur cette contrée insulaire qui les verrait tous se souder plus que quelconque famille ne saurait le faire. Et de bambin rien comme éveillé, Gunthor grandit pour devenir enfant tumultueux dont la seule envie semblait bien de guerroyer. Combien de fois fut il surprit en compagnie de ses Oncles comme Cousins à s’esclaffer après quelques passes d’arme maladroitement exécutées ? Combien de fois l’avait on trouvé dans les bassins de la cité à patauger comme un jeune chien autodidacte dans l’art de nager ? Et combien de fois s’était il dissimuler dans des mailles de filets pour se voir porté sur les flots d’une Mer qui avait tout pour l’attirer ?

La croissance de l’enfant vers le statut d’adolescent ne fut, toutefois, point sans accroches. Doté d’une fougue comme d’un caractère bien trempé, l’enfant causa bien des tourments au Mestre de la Citadelle. Rester assis à tenter de déchiffrer les lettres couchées sur un parchemin semblait aussi difficile pour lui que le maniement des armes semblait aisé. Aussi ? Mestre Ormond eut il toutes les peines du monde à lui inculquer la science du calcul comme le savoir de la lecture. Des sciences que l’enfant jugeait inutiles, préférant chahuter son cousin Ethan dans des relents de pugilat que sa haute carrure offrait en de nombreuses victoires. C’est sur les coups de neuf ans qu’il devint l’écuyer d’un chevalier désormais oublié, poursuivant dans le même temps ses expéditions cachées qui l’amenaient à s’instruire de l’art des voiles comme de la navigation auprès des hommes de pêche qu’abritaient les terres de sa maison. Deviner des récifs sous la surface des eaux et apprendre à dompter les vents furent ses instants de liberté quand son existence n’était rythmée que par le nettoyage des mailles ou l’affutage des épées.

Connaissant les joies de l’adolescence dans l’affirmation de sa vocation martiale, Gunthor devint moins secret avec son jeune frère cadet sans pour autant jamais le mésestimer. Tous deux se mêlaient dans une alchimie qu’ils auraient tôt fait de dompter et de leur relation forte naitrait un duo adapté à la gouvernance de la Maison Estremont. Et alors qu’il s’engageait sur la voie du Guerrier, le jeune écuyer essuya ses premières peur comme ses plus fortes craintes dans la ruade d’un destrier que les Sept Enfers semblaient bien avoir piqué. Depuis lors, l’ainé de la fratrie ne se trouva plus à chevaucher les élancés canassons, leur préférant la force tranquille comme la masse docile d’un lourd cheval de trait à la robe sombre qu’il trouva bon de nommer " Balerion ". Depuis, le vieil animal à la tranquille existence fait toujours office de destrier au Chevalier qui ne s’estime point en sécurité lorsqu’il se fait l’allégorie du mot cavalier. Ses classes faites en compagnie de son Cousin Ethan, Gunthor en vint à développer avec lui une amitié forte dépassant presque les liens du sang. Tous deux partagèrent bien des choses et bien des événements, mais il en est un que le jeune homme traversa seul et qui, irrémédiablement, marqua sa personnalité.

Sa première fois. Alors que ses quinze ans n’étaient point encore révolus avec une saltimbanque du Val plutôt mignonne alors que se déroulait l’annuel concours devant désigner le Grand Sculpteur de Vertepierre. Ils le firent sous un point, la nuit à peine tombée alors qu’au loin la musique jouait. Gunthor en garde un souvenir ému et cette expérience ne manqua pas de profondément modifier sa perception des vœux de la Chevalerie. Si ces derniers imposaient la chasteté, il les avait brisé avant même de les avoir prononcés… Depuis lors, c’est régulièrement que se produisent ses infidélités à la Jouvencelle. Un point que vint à découvrir son Frère et c’est avec surprise que l’ainé assista aux dissimulations habiles de ces faits par son cadet, dans le seul but de voir son honneur de Chevalier préservé. Mais dans un échange équivalent, furent également révélés quelques secrets que le Parangon de Vertepierre tient en son cœur dissimulé. Un partage de confidences qui souda plus que jamais le duo Estremont. C’est en ces temps-là que le jeune homme en vint à abhorrer l’injustice, quand la fête vint à s’envenimer et que quelques brutes avinées en vinrent à malmener l’honneur d’une quelconque jeune fille. Le prochain Chevalier eut tôt fait de maitriser les brutes alcoolisées et depuis, son sang ne fait qu’un tour quand ses yeux verts se posent sur l’injustice comme la tyrannie des forts à l’encontre des plus faibles.

Alors la vingtaine d’année fut bien vite arrivée, son adoubement fut dès lors prononcé et le Chevalier s’en retourna vers ses amours premiers : la navigation. S’embarquant dès que son devoir le lui permettait sur le pont du vaillant, il fut d’une excursion aux alentours de l’an 208 qui rencontra un navire Pirate du Detroit. L’affrontement fut terrible et immédiat, Gunthor tuant son premier homme à cette occasion dans ce qui demeura un formidable coup de hache au point de maculer son visage de sang. Et alors que trépassait le Capitaine du Navire, la voix de stentor supplanta le brouhaha des combats pour ranimer la flamme dans le cœur des hommes et repousser les pirates sur le pont de leur propre navire. C’est en retenant un cordage qui glissa entre ses doigts que le jeune homme vit ses paumes atrocement brûlées par le frottement, en témoigne les cicatrices creusant de deux sillons similaires sa peau claire. A son retour vers Vertepierre, le fils de Lord Bryce se vit confier le commandement de la galère et c’est depuis lors qu’il coordonne d’une poigne de fer bien des navigations visant à réduire l’influence des pirates dans le détroit, affinant ses compétences de capitaine tout en jouant de la hache comme de l’épée.

Les Années passèrent dans l’insouciance et l’arpentage à sa manière des sentiers de la chevalerie. Ses pas comme ses obligations le menèrent aux Tournois de Sorbier comme de Port Réal où ses talents pour la joute ne lui permirent point de réellement s’illustrer. En revanche, il en fut autrement pour les épreuves de mêlées. Son existence aurait pu continuer à suivre son court dans l’insouciance et la saveur des simples plaisir de l’instant si la maladie ne vint donner un tournant brutal à sa vie. Son père, désormais atteint, luttait avec l’énergie du désespoir, confiant à son fils les rennes de ce qui serait, bien trop vite, son héritage. Accablé du poids de ses responsabilité bien trop longtemps ignorée, Gunthor vit désormais dans la crainte de se voir échoir des responsabilité que ses larges épaules ne sont point encore prête à assumer...



● Inventaire :

Ser Gunthor Estremont est le détenteur d’une belle épée d'acier château forgée par un maître armurier de Qohor qui lui fut offerte par son cousin Jace Redwyne. Son arme de prédilection reste néanmoins une puissante hache, bien plus maniable sur le pont d’un navire. Les ressources de la maison Estremont lui permettent d’entretenir plusieurs coursiers, de posséder plus sieurs armures et de se doter d’un garde robe conséquente. Mais sa préférence va au port d’une armure de maille et de cuir bouilli comme matelassé alors qu’il chevauche, non sans quelques craintes, un lourd cheval de trait à la sombre robe qu’il a baptisé " Balerion " pour son imposante carrure.





● Pseudo :
Hughes
● Âge : 24 ans.
● Divers : AH TU L’AS ATTENDU TON FRANGIN HEIN ! XD Un Dayne tient toujours ses promesses ^^
● Avatar : Tom Felton.
● Connaissez-vous le Roman ? A Storm of Swords en relecture !
● Comment avez-vous connu le forum ? J'me suis baladé dans le métro, et un type m'a filé un tract avec un lien vers le forum dessus. Refusant le papier, j'ai vu ensuite une pub déroulante dans la rue (environ 3m x 5m), puis un spot TV. Curieux, j'ai donc voulu tester mais n'avait pas noté l'URL du site. Alors un type à la FNAC avec un stand spécial pour la saga du Trône de Fer m'à proposé de m'inscrire. Et me voila.
● Comment trouvez-vous le forum ? Toujours pareil qu’avant, même si maintenant on me catalogue coureur de jupons !
● De quelconques suggestions ? Il faut une femme à Oberyn ^^


Revenir en haut Aller en bas
Main du Roi
avatar

Brynden Rivers
Main du Roi

Général
Freuxsanglant

- Combien c'est-y que lord Freuxsanglant il en a, de zyeux ?
- Mille, et rien qu'un.

♦ Missives : 3432
♦ Missives Aventure : 33
♦ Age : 32
♦ Date de Naissance : 27/07/1985
♦ Arrivée à Westeros : 22/06/2009
♦ Célébrité : Kevin Costner
♦ Copyright : Alysanne
♦ Doublons : Edric Estremont
♦ Age du Personnage : 36 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Donjon Rouge, Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
155/500  (155/500)


Message Ven 1 Fév 2013 - 19:02

Soit à nouveau le bienvenu sur le forum !

Je ne vois rien à redire sur ta fiche, si ce n'est que je suis effectivement plus que ravi de voir enfin Gunthor sur le forum Very Happy Ta vision du personnage colle bien à ce que l'on avait dit et je ne peux donc que m'en montrer ravi !

En tant qu'héritier de la maison Estremont, tu bénéficies évidemment des ressources de ta maison. Toutefois, d'un point de vue RP, tu disposes surtout de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 30 dragons d'or. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une petite fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ou pour découvrir lady Coeurdepierre ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Puisses-tu réussir à occuper ta place sans que cela ne te cause trop de problèmes !


Revenir en haut Aller en bas
http://star-city-heroes.forumsrpg.com/

Gunthor Estremont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives des Terres de l'Orage-