AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Quelque ambition considérable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Noble
avatar

Seamus Ouestrelin
Noble

Général
Seigneur de Falaise, loup solitaire, ours mangeur d'homme et victime des langues de vipères

"If there are gods, they made sheep so wolves could eat mutton, and they made the weak for the strong to play with."

♦ Missives : 1288
♦ Missives Aventure : 49
♦ Age : 27
♦ Date de Naissance : 01/03/1990
♦ Arrivée à Westeros : 05/11/2012
♦ Célébrité : Gary Oldman
♦ Copyright : me
♦ Doublons : Bryn Penrose, Logan Grafton
♦ Age du Personnage : 53 ans
♦ Mariage : Lady Amelia Redwyne
♦ Lieu : Falaise, Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
Fiche
RP et Liens
Résumé
Aptitudes
Succès
Histoire des Ouestrelin
Bryn
Logan

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
794/1000  (794/1000)


Message Mer 21 Nov 2012 - 13:20


Quelque ambition considérable
Seamus venait de s'assoir à son bureau lorsque quelqu'un se mit à toquer brutalement contre la porte.
« Qu'y a-t-il ?! » hurla-t-il d'un ton exaspéré. Il avait eu son lot de sollicitations et devoirs seigneuriaux ce matin et ne demandait rien de plus qu'une seconde de répit. Il se leva malgré tout et ouvrit le loquet.

« Seamus, c'est un projet bien trop ambitieux ! Je t'interdis de creuser la dette de notre famille ! Sa femme se tenait dans le cadre de la porte. Ses cheveux étaient défaits et des gouttes de sueur perlaient sur son front. Elle ressemblait à une véritable tigresse.
Seamus aurait dû se douter que sa femme n'allait pas soutenir son plan qui était de rénover Falaise. Il ne savait toutefois pas si elle le contredisait parce qu'elle était réellement une mégère avaricieuse, ou si c'était simplement pour l'embêter.
_Chère épouse, je suis désolé mais ma décision est prise.
_Non ! je l'interdis, tu ne peux... » Lord Ouestrelin ferma la porte en claquant puis lâcha un soupir soulagé. Il pouvait encore entendre les rugissements étouffés de sa femme ce qui lui procurait une satisfaction sans égale. Tourmenter son épouse était définitivement un de ses passe-temps favoris.

« Quelle vipère ! Dit-il en se rasseyant à son bureau tout en secouant la tête d'un air ennuyé. Incorrigible... »
Il ouvrit un le tiroir de droite pour s'emparer de l'encre, puis ouvrit celui de gauche et en sortit du papier. Il posa le parchemin droitement sur la table, ouvrit le flacon, y trempa la plume mais hésita avant de poser la pointe sur le papier. A qui suis-je censé m'adresser ? Sa mémoire commençait déjà à le trahir. Comment s'appelle donc l'actuel Lord Lannister ? Il se maudit puis grinça des dents. Il avait connu le Lion Gris. C'était un grand homme ; un seigneur honorable qui lui avait toujours inspiré le respect. Mais Damon Lannister avait été emporté par le Fléau de Printemps en l'an 207 et c'était à présent son fils aîné qui était à la tête de la famille.
Comment s'appelle donc ce satané seigneur ?! La fatigue et l'exaspération l'envahirent, et il frappa le bureau de ses deux poings avec fracas.
Il pourrait demander à sa femme, mais il était bien trop orgueilleux pour avaler sa fierté. Il médita donc sur la question un bon bout de temps avant d'abandonner et d'utiliser une formule bien plus vague et générale dans l'espoir que son lecteur ne le remarque pas.


Mon Seigneur Lannister,

La forteresse de Falaise compte parmi les plus anciens châteaux de Westeros et fut autrefois un havre glorieux et fleurissant. Mais les ressources minières des Ouestrelin touchèrent à leur fin il y a bien des années et, comme vous en êtes très certainement conscient, notre famille dut vendre une grande partie de ses terres, abaissant grandement notre réputation.
Mais ce n’est pas pour vous faire une leçon d’Histoire que je vous envoie cette missive. J’ai récemment nourrit quelque grande ambition concernant Falaise. Cette forteresse est une véritable ruine ; elle n’est plus que l’ombre d’un château. Comment un seigneur peut-il inspirer le respect à ses sujets en vivant dans des décombres ? Comment peut-il exercer son autorité si certains marchands vivent dans de plus grandes et confortables demeures que la sienne ?
De fait, il est dans mon intention de rénover mon château afin de redorer le blason des Ouestrelin. Toutefois, la perte de nos mines mena également à notre faillite et je manque considérablement d’or pour effectuer ces réparations.
Je souhaite par conséquent invoquer votre confiance et générosité en vous priant de me prêter la somme nécessaire pour donner jour à ce projet considérable. Je sais que votre seigneurie fera preuve de bonté, mais pour consolider vos éventuels doutes, j’aimerais soutenir que la famille Ouestrelin a toujours été, et sera à tout jamais fidèle aux Lannister.
Vous avez très certainement eu vent de mes récentes difficultés. Je suis certain que vous ne croyez en aucune de ces accusations mais je souhaite tout de même vous assurer que ces rumeurs affirmant que je suis un change-peau mangeur d’hommes sont tout à fait fausses et que, malgré la folie qui s’est emparée de ma sœur aînée, je suis saint d’esprit. Croyez moi, je suis un homme d’honneur et de parole, et vous promet de repayer cette dette coûte que coûte.


Seamus posa sa plume. Devait-il se sentir coupable pour mentir à la famille dont sa maison était vassale ? Non. C’était un mensonge nécessaire. Comment réagiraient-ils s’ils venaient à apprendre que Lord Ouestrelin est en réalité un zoman ? Peut-être me pendraient-ils personnellement. Les mutants et monstres se font pendre, non pas décapiter. Et pourtant, bien qu’une telle mort était réservée aux nobles et considérée par la plupart comme plus “honorable”, Seamus préférait la corde à la hache. Si je meurs, je préfère que ce soit avec ma tête sur les épaules. Mais on risquait de séparer sa tête de son corps après son exécution pour l’exposer comme un trophée au haut d’une lance. Quelles pensées joyeuses habitent mon esprit. J’écris une lettre avec l’intention de rénover mon château et tout ce à quoi je pense sont des guillotines et des têtes qui roulent. Peut-être était-ce le déjeuner infecte qui portait ses effets. Je devrais renvoyer mon cuisinier de peur que ses plats répugnants m’empoisonnent...
Il s’empara de sa plume, la trempa dans l’encre et continua :


Il est donc non seulement nécessaire mais impératif que j’effectue des réparations à Falaise. Je vous prie de prendre ma requête à cœur et de comprendre ma détresse. Mes hommes et moi-même ont déjà fait face à un premier soulèvement et je crains qu’une deuxième révolte approche.

Veuillez croire en l’efficacité de ce projet, ou du moins dans la fermeté de mes résolutions et agréer ma plus grande estime et mon plus profond respect pour votre famille,

Lord Seamus Lowell Ouestrelin.




"J'ai toujours détesté ces formules absurdes."


Dernière édition par Seamus Ouestrelin le Mer 6 Mar 2013 - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Gerold Lannister
Noble

Général
۩ Intrigant ಋ Homme de l'ombre ۩

♦ Missives : 1136
♦ Missives Aventure : 29
♦ Arrivée à Westeros : 09/06/2012
♦ Célébrité : William Moseley
♦ Copyright : Myself (ava) & Maron (sign)
♦ Doublons : Ryman Frey & Podrick Stone
♦ Age du Personnage : 25 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Castral Roc, Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles : .
۩ Histoire d'un homme de l'ombre...
۩ ... les liens qu'il a tissés...
۩ ... ce qu'il sait faire...
۩ ... ce qu'il a accompli...
۩ ... et ce qu'il pense.

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
467/500  (467/500)


Message Mer 28 Nov 2012 - 22:51

Alors qu'il déambulait dans les couloirs de Castral Roc, plongé dans ses pensées, Gerold en fut tiré par un jeune domestique qui marchait d'un pas vif dans sa direction. A la main, le garçon tenait une missive. A qui qu'elle fut destinée, le Jeune Lion décida qu'en tous les cas, elle passerait par lui. C'est d'ailleurs ce que le messager parut sentir lorsqu'il vit s'arrêter le Lannister, à quelques pas de lui, avec une mine résolue.

« Qu’est-ce donc ? »
« Une lettre de Lord Ouestrelin, messire. »


Ouestrelin. L’histoire de la maison lui revint. Falaise, qui fut un temps une forteresse digne de ce nom avait depuis bien longtemps perdu de sa force et de sa beauté d’antan. Si le Seigneur écrivait, il ne devait donc pas avoir que de bonnes nouvelles. Gerold tendit la main.

« Donne. »

L’injonction suffisait d’ordinaire, et ce fut le cas cette fois-ci. Le domestique, une fois délesté de son fardeau, repartit en sens inverse. Son maître fit de même, se dirigeant vers ses appartements. Selon le contenu de la missive, il aurait peut-être à répondre immédiatement. La déroulant, il la parcourut le temps de rejoindre le bureau auquel il s’asseyait si souvent. Sans réfléchir, il s’empara du nécessaire pour écrire et commença sans attendre la réponse.

Citation :
Lord Ouestrelin,

Sachez tout d’abord que je ne porte aucune foi aux accusations portées à votre encontre. Aucun doute n’existe quant à la fidélité et la loyauté de votre Maison, qui depuis bien des saisons a répondu aux appels lancés par le Roc.

Mais l’heure n’est pas aux réparations, anciennes et coûteuses. Nous sommes en temps de guerre, et l’or dont nous disposons doit être employé aux plus urgentes priorités. Notre flotte est en pleine reconstruction, et les dégâts déjà causés par les Fer-nés passent avant Falaise. Envisager de vous prêter les fonds nécessaires serait nous priver de ressources aujourd’hui indispensables à l’effort de guerre.

Mon frère, Lord Tybolt, a décidé de convoquer le ban. C’est le moment opportun pour vous de prouver, une fois de plus, la valeur et la loyauté de la Maison Ouestrelin. La récompense en serait juste et sûrement à la hauteur de vos attentes.

Lorsque le temps viendra, Falaise aura la chance de retrouver son lustre passé. Mais le présent nous unit tous dans un seul but : rétablir la paix et la prospérité, non seulement dans les Terres de l’Ouest, mais aussi dans de nombreuses régions de Westeros.

Dans l’espoir du rassemblement rapide vos troupes, croyez à l’estime de la Maison Lannister pour la vôtre.

Messire Gerold Lannister

Gerold se relut rapidement, puis roula le parchemin et attrapa la cire. La réponse partirait le plus vite possible. Le point crucial en étant bien sûr la convocation du ban.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Seamus Ouestrelin
Noble

Général
Seigneur de Falaise, loup solitaire, ours mangeur d'homme et victime des langues de vipères

"If there are gods, they made sheep so wolves could eat mutton, and they made the weak for the strong to play with."

♦ Missives : 1288
♦ Missives Aventure : 49
♦ Age : 27
♦ Date de Naissance : 01/03/1990
♦ Arrivée à Westeros : 05/11/2012
♦ Célébrité : Gary Oldman
♦ Copyright : me
♦ Doublons : Bryn Penrose, Logan Grafton
♦ Age du Personnage : 53 ans
♦ Mariage : Lady Amelia Redwyne
♦ Lieu : Falaise, Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
Fiche
RP et Liens
Résumé
Aptitudes
Succès
Histoire des Ouestrelin
Bryn
Logan

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
794/1000  (794/1000)


Message Dim 2 Déc 2012 - 13:25

L’arrivée de la réponse fut un coup de poing dans la figure. Seamus pensait avec conviction que sa requête allait être acceptée. Certes, la réponse de ce dénommé Gerold Lannister était compréhensible et pas dénuée de sens, mais si l’on cernait le contexte de son point de vue sa propre situation était plutôt désespérée. Pire, depuis qu’il avait envoyée sa missive les gens de Falaise s’étaient mis à ouvertement l’accuser. Il s’était efforcé de calmer la situation du mieux qu’il pouvait mais punir ou exécuter ses détracteurs n’était qu’une façon d’étouffer les cris et bientôt quelqu’un finira par mettre le feu aux poudres. Sa réputation ne tenait déjà plus qu’à un fil et ces nouveaux germes d’insurrections n’étaient pas prêts d’augmenter sa popularité. Or, ces réparations seraient un moyen d’affirmer son autorité ainsi que son pouvoir. Tout le monde sait que le respect et la meilleure arme contre une foule nerveuse et mécontente.
Il était de son devoir de rejoindre les Lannister pour repousser les fer-nés, mais comment pourrait-il encore apporté son aide s’il n’était plus Seigneur de Falaise ? Seamus n’a jamais été défaitiste mais sa nature lui a enseigné qu’il fallait toujours s’attendre au pire...
C’était donc probablement davantage l’inquiétude que la colère qui poussa sa main à gribouiller ses lettres avec des mouvements précipités.


Messire Gerold Lannister,

Bien que vos raisons et arguments soient tout à fait justifiés, je suis peiné de voir que vous décliner ma demande. Ce projet n’est pas une entreprise extravagante ; au contraire, c’est un moyen de remettre les choses en ordre et d’assurer ma position en tant que Seigneur.
Nous faisons face à des temps difficiles, des temps qui hèlent les tumultes et le changement, que ce soit à l’échelle de Westeros, des Terres de l’Ouest ou de Falaise. Et il est tout autant du devoir des maisons vassales que de la famille suzeraine de mutuellement se soutenir.
C’est pour cette raison que j’appellerai mes hommes et mettrait en place les préparatifs nécessaires pour rejoindre l’offensive contre les fer-nés et que j’accomplirai mon devoir coûte que coûte.

Avec respect et considération,
Seamus Lowell Ouestrelin


Si j’en suis capable cela dit. Il posa sa plume puis s’enfonça dans sa chaise en lâchant un profond soupir. Peu importe si on pensait qu’il était ingrat et qu’il mettait ses propres intérêts devant ceux des Terres de l’Ouest. Il faut bien que je sauve ma peau pour participer à cette guerre. Peut-être qu’ils comprendront. Ou peut-être pas...
A sa gauche était accroché une tapisserie ou était représenté l’emblème de sa famille. Au bas, en lettres droites et régulières était brodée leur devise « Honneur, non les honneurs ». Il essaya de méditer sur ces mots comme il l’avait fait tant de fois auparavant, espérant en aspirer le jus du savoir et de la sagesse. Quelques instants plus tard il secoua la tête d’un air ennuyé.
« J’ai toujours détesté ces formules absurdes. »

Spoiler:
 



"J'ai toujours détesté ces formules absurdes."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Quelque ambition considérable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?
» Envie de taper sur quelque chose
» Quelque réconfort auprès du feu... (Pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-