AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Présentation de Mestre Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mestre
avatar

Mestre Robert
Mestre

Général Mestre d'Accalmie
♦ Missives : 13
♦ Missives Aventure : 6
♦ Arrivée à Westeros : 14/11/2012
♦ Célébrité : Sam Neill
♦ Copyright : Maron Martell
♦ Doublons : -
♦ Age du Personnage : 50
♦ Mariage : Chaîne
♦ Lieu : Accalmie
♦ Liens Utiles : -
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
150/500  (150/500)


Message Jeu 15 Nov 2012 - 0:32


● Nom :
● Prénoms : Robert
● Sexe : Masculin
● Âge : 50
● Origine : Villevieille
● Métier : Mestre


● Physique : Robert est de stature moyenne, voir plus grand qu’un bon nombre de personnes. Cependant, des années de port de la chaîne aient eu tendance à vouter ses épaules. Il est assez large d’épaule mais peu épais de membres, du fait d’un manque de réel entretien physique. Globalement, il n’est ni trop mince, ni trop épais, le mestre faisant son possible pour se garder en bonne santé. Pour la même raison, les signes avant coureurs de la vieillesse l’ont pour l’instant épargné, malgré ses 50ans.
Il est toujours soigneusement rasé, et entretient régulièrement sa longue crinière de cheveux bruns. Son visage présente souvent une expression attentive, et avenante. Ses yeux bleus en sont les éléments les plus mémorables, vifs et perçants, seyant bien la soif de connaissance du mestre.
Les goûts vestimentaires de Robert sont assez simples : il n’en a pas. On le voit rarement sans sa robe de mestre fournis de multiples de poches, elles mêmes remplis de multiples notes, et instruments. Lorsqu’il ne la porte pas, c’est pour enfiler une tenue plus convenable pour des promenades en forêts. Il porte évidemment toujours sa chaine de mestre à multiples maillons, qu’il tâtonne d’un air absent lorsqu’il réfléchit.


● Personnalité : Robert est d’une nature calme et posé, peu apte aux démonstrations excessives de sentiment. Il s’énerve très peu, et garde toujours une attitude réfléchie face aux problèmes auxquels il est confronté. Il réfléchit toujours un certain temps avant d’agir, si bien qu’on pourrait penser qu’il est lent à prendre des décisions. Celles-ci sont toutefois toujours bien pesées, et il les regrette rarement.

C’est un homme simple qui se contente en général de peu, et qui consacre son temps libres à l’étude poussée de la nature, et de la médecine. L’inconnu le fascine, et il ne rate jamais une occasion d’apprendre quelque chose de nouveau, quelle que soit le domaine en question.
Il passe aussi un certain temps dans les jardins d’Accalmies, où il a fait apporter de nombreux spécimens de végétaux rares et exotiques au cours de sa carrière, et apprécie les promenades en forêts.
Cependant, avant tout, Robert est dévoué à son devoir. Il est conscient de la signification de sa chaîne, et ne refusera jamais un ordre clair de son souverain. Toutefois, il pense que la dévotion s’exprime aussi par l’expression de son opinion, et par des conseils réfléchis, et n’hésite pas à les exprimer lorsqu’il le pense nécessaire.
S’il peut paraître un personnage austère et sérieux, c’est aussi un aimable interlocuteur, qui aime discuter avec des personnes de toutes naissances, offrant une oreille attentive à chacun.


● Famille : Un mestre renonce à sa famille en forgeant sa chaine. Il n’a jamais cherché à savoir ce qu’il était advenu de son père, de sa mère, et de ses frères.
Il chérit leurs souvenirs, et espèrent qu’ils ont pu vivre une vie sans histoire.
Il est possible que son frère Harold et sa sœur Leonette soient actuellement au service de la famille Mullendore, bien que Robert n’en ait jamais eu connaissance.



● Résumé : Quatrième enfant d'un riche marchand et d'une femme de noble naissance, Robert a montré très jeune des prédispositions à l'apprentissage et à l'études des plantes.
Il a passé 13 années de sa vie à la Citadelle, puis après être devenu Mestre a été envoyé servir à Accalmie.
Il a conseillé le seigneur Kraig Baratheon, comme l'actuel, Lyonel. Il apprécierait d'ailleurs que celui-ci fasse preuve de plus de sérieux dans l'application de son devoir.
Il travaille en parallèle sur un ouvrage recensant la plupart des plantes médicinales connues et leurs applications.

● Histoire : Robert naquit quatrième enfant de
Delena Mullendore, et de Franklyn, un riche marchand.
Son père, un marchand notable était le propriétaire d’une flotte de commerce forte de trois bâtiments, et s’était enrichis dans le commerce avec les Cités Libres. A Villevieille, où se trouvait sa résidence principale et sa famille, il était connu pour la quantité impressionnante de livres d’au-delà le détroit qu’il venait vendre régulièrement à la Citadelle, ainsi que comme fournisseur principal des mestres en herbes et végétaux exotiques. Par ce commerce et d’autre, Franklyn avait su s’enrichir assez pour demander la main d’une femme de noble naissance.

Leur père étant souvent absent, Robert, ses deux frères, Harold et Wylbert, et sa sœur, Leonette, furent élevés principalement par leur mère. Delena Mullendore se chargea du mieux qu’elle put de l’éducation de ses enfants, engagea un tuteur pour dispenser des enseignements basiques à ses enfants (les lettres, et les calculs, entre autre.) Très jeune, Robert présenta un intérêt certain pour la lecture, enthousiasmé par chaque livre que son père ramenait de ses longs voyages.
A l’âge de sept ans, la famille fut conviée à Hauteterre, fief de l’oncle de Delena. Ce fut la première excursion de Robert et ses frères hors de Villevieille. Ils y restèrent une semaine, et alors qu’Harold et Wylbert passèrent le plus clair de leur temps avec les jeunes fils de Lord Mullendore, il découvrit en la petite bibliothèque du fief un immense trésor de savoir . Il y fit la connaissance du vieux Mestre Tytus, qui répondit avec amusement aux questions sans fin du jeune garçon.
Bien qu’étant partis à six, ils n’étaient que trois en revenant à Villevieille. Wylbert et Léonette restant à Hauteterre, l’un pour devenir page, l’autre comme damoiselle de compagnie, et leur mère ayant quant à elle décidé d’étendre son séjour.
La séparation fut dure, mais peu de temps après, Franklyn emmena ses deux fils avec lui, pour son prochain voyage. Les hommes de la mer sont durs, et leurs pères étaient presque un inconnu pour les jeunes garçons, après Villevieille le pont du Papillon des mers était sinistre et dur, mais Robert en vint à aimer cette vie, Essos et les Cités Libres marquèrent l’esprit du jeune garçon, et les plantes étranges que son père transporta à bord ne finirent pas de le passionner. Remarquant la curiosité de son fils cadet, Franklyn lui offrit à une de ses haltes un livre épais consacré à l’étude des plantes médicinale, livre qu’il passa de nombreuses heures à feuilleter dans sa cabine.
Ce fut le premier et dernier voyage du jeune Robert. De retour à Villevieiille, maintenant seule avec sa mère, il passa le plus clair de son temps à lire ses livres de botaniques, et à se passionner pour quelques plantes qui poussaient dans leur petit jardin (très largement composés de plantes de l’est), sous le regard mi-triste/mi-amusé de Delena. Elle profita plusieurs fois de promenades à Villevieille pour emmener le jeune Robert à la Citadelle, qui se montra très intéressé par cette forteresse de savoir.

C’est pour ses dix ans qu’il y fit son entrée.

Le monde qu’il découvrit au sein de la forteresse des Mestres dépassa tout ce que le jeune Robert avait put imaginer, et il entreprit son apprentissage avec enthousiasme. Au terme de sa première année, il avait forgé le premier maillon sa chaine, celui de son domaine de prédilection, l’herboristerie. Sa soif de connaissance était sans fin, cependant, et il ne négligea aucun domaine de connaissance, gagnant au cours de ses études un maillon de presque chaque métal. Le seul qu’il négligea fut celui d’acier valyrien, il ne prit jamais le temps de s’intéresser autrement que superficiellement à l’ésotérisme. Il ne regarda cependant jamais de haut cette discipline qu’il considérait comme difficile à caractériser, mais digne d’intérêt. Il noua d’ailleurs des liens avec Wyman, un acolyte de 10 ans son ainé, qui montrait une curiosité sans fin pour le domaine occulte.
Pendant les quelques année qu’il passa à la Citadelle, il rendit encore quelques fois visite à sa mère, mais elle s’absenta de plus en plus souvent de Villevieille. Et lorsqu’à 23 ans, en l’an 186, Robert forgea le dernier maillon de sa chaîne, il n’avait plus eu de contact avec sa famille depuis des années.
La nuit avant de prêter ses vœux, Robert effectua la veille traditionnelle que les « chevaliers de l’esprit » doivent s’imposer. Résolut à rester éveillé, il fut vite intrigué par le chandelier d’obsidienne, seule fourniture qu’on lui avait laissé pour s’éclairer dans l’obscurité. Il n’y aurait pas prêté attention si il ne s’était souvenus d’une conversation qu’il avait eu avec Wyman à propos de ces objets, de très puissant vecteur de magie de l’Ancienne Valyria. Rien de ce qu’il ne fit cette nuit là ne réussit à faire jaillir la lumière de ce morceau de verre, et il passa le reste de la nuit avec les doigts ensanglantés.
Le lendemain, avant de prononcer ses vœux, un des Archimestre regarda ses mains et lui dit :
« Voilà le dernier enseignement que nous te procurerons : tu es maintenant plus instruit que bien des hommes, mais la connaissance ne devra jamais t’être un motif d’orgueil. Car dans l’obscurité, tous les hommes sont égaux, et le plus savant des Mestres est aussi inapte à faire la lumière que le plus humbles des hommes.
A partir d’aujourd’hui, tu es un serviteur. Cette chaîne est là pour te le rappeler. Prête donc serment, sur ce collier dont tu as forgé chaque maillon. »
Et il fit ainsi.
Quelques jours après la complétion de sa chaîne, Mestre Robert fut envoyé à Accalmie, domaine des seigneurs de l’Orages, pour servir la maison Baratheon. Le vieux Mestre Benedict ayant décédé quelques temps auparavant et le besoin d’un Mestre compétant s’y faisant ressentir. Bien que ses études l’aient distrait de la vie du royaume, Robert était conscient de la situation politique tendue, due à la mort d’Aegon IV, et la légitimation de ses bâtards. Le jeune mestre fit de son mieux pour conseiller le seigneur Kraig Baratheon , bien que celui-ci, à la fois habitué à gérer ses terres sans assistance, et conscient que ses nouvelles charges nécessitaient un temps d’adaptation, le sollicita très peu.
Sa première année à Accalmie se passa plutôt bien, chacun traitant le jeune Mestre avec respect et gentillesse. Il sympathisa vite avec Lyonel, un jeune homme de son âge peu enclin aux longues discussions, mais toujours prêt à rire et à plaisanter.
Un an après son arrivée, le premier enfant dont Robert assista la venue au monde fut le quatrième fils de Lyonel.
Quelques jours après, un corbeau blanc de la Citadelle arriva pour annoncer le printemps, et Ser Lyonel partit d’Accalmie en quête de gloire. Robert fit de son mieux pour éduquer les fils de l’héritier d’Accalmie, bien que ceux-ci très turbulent, montrent peu d’intérêt pour ce que le mestre avait à leur apprendre. Son aide et ses conseils furent de plus en plus sollicités par le Lord d’Accalmie, au cours des huit années qui suivirent.
La santé de Kraig Baratheon commença à décliner au début de la septième année, et les différentes potions, et remèdes que lui concocta le mestre ne purent que retarder l’inévitable.
En l’an 195, le cerf d’Accalmie décéda, et Lyonel Baratheon prit sa place en tant que Seigneur de l’Orage. Au dernier souffle de Kraig Baratheon, Robert se remémora les paroles de l’Archimestre, le jour où il avait prêté serment. Il ne doutait pas que l’état de son seigneur fut au-delà de toute médecine, mais cet événement lui fit reprendre activement ses recherches de botaniques et de médication.
Cependant, les temps étaient troublés, et le temps qu’il put y accorder fut très réduits pendants quelques années. Le Seigneur d’Accalmie, certes d’une nature aimable et juste, était très ennuyé par les affaires d’états, et se reposa beaucoup sur son Mestre pour les tâches les plus fastidieuses. En 196, la rébellion Feunoyr atteint son paroxysme, et l’Orage fut appelé à prendre partie. Lyonel rejoignit donc les forces du Prince Baelor, pour prendre part à une bataille qui deviendrait légendaire.
Suite à cette bataille, le plus jeune fils de l’Orage Moqueur (surnom gagné par Lyonel durant ses multiples tournois) partit pour la capitale, afin de devenir écuyer de Baelor Briselance, héritier royal, et Robert prit part à la suite qui accompagnait le jeune garçon. C’est durant ce bref séjour qu’il fit l’heureuse rencontre de Yu Pon, un herboriste de Yi Ti, avec qui il discuta longuement de l’effet des plantes médicinales de leurs contrées respectives. Il ne cessa jamais sa correspondance avec lui, qui lui permis des avancées conséquente dans ses recherches.
De retour à Accalmie, Robert retrouva Clayre Baratheon, épouse de feu Kraig, et mère de Lyonel, très affaiblie par son deuil. Il en fut attristé, la Dame étant une des rares personnes à Accalmie avec qui il pouvait discuter d’histoire et de littératures, mais sachant qu’elle ne trouverait plus de repos de son vivant, il ne chercha qu’à rendre sa fin plus douce.

Après cela, la vie suivit son cours à Accalmie, des événements heureux ramenant la joie de vivre entre ces murs. Robert continua à gérer Accalmie et ses terres en tout sauf en titre, Lyonel faisant confiance à son Mestre pour toutes ces affaires qu’il qualifiait d’ennuyeuse, et sans intérêt. Si la légèreté de son Seigneur ne manquait pas d’exaspérer le Mestre, il continua cependant à gérer les cas de moins importances efficacement et spontanément, ne demandant à Lyonel que de prendre les décisions importantes pour les Contrées de l’Orage.
En l’an 205, Accalmie reçut la visite d’Oberyn Dayne, l’Epée du Matin, alors que celui-ci se rendait à Port-Réal. Il apprécia la compagnie du Dornien, et fut grandement intéressé par sa légendaire épée Aube. La lame ayant selon la légende, été forgé dans une étoile tombé du ciel, il espérait pouvoir étudier le matériau de plus près. Malheureusement, son séjour fut trop court pour que Robert ait l’occasion de se prêter à des expérimentations.
Quatre ans plus tard, Robert quitta Accalmie pour la seconde fois depuis le début de son service dans des circonstances exceptionnelles, ce que les Mestres appelleraient plus tard le Fléau du Printemps commençait à se répandre, et les Mestres responsables des grandes fiefs des Sept Couronnes furent convoqués à Villevieille pour un Conclave exceptionnelle, afin réunir toutes les connaissances de la maladie, et y chercher un traitement. A cette occasion, Robert pu renouer contact avec Wyman, alors mestre aux Eyrié. La retrouvaille d’un vieil ami fut tout ce qu’il pu tirer de ce rassemblement, et les mestres restèrent impuissant face à la propagation du Fléau. Beaucoup perdirent la vie dans toutes les Sept Couronnes, les Terres de l’Orages ne faisant pas exception, et Robert ne put qu’être réjoui qu’il ne frappa pas entre les murs d’Accalmie. La tête du royaume subit de nombreux changements, une grande partie de la famille royale ayant décédé.
La fin du printemps apporta donc l’instabilité politique, mais aussi une sécheresse sans précédent. L’ampleur de la crise eu pour mérite d’amener le Seigneur de l’Orage à s’intéresser sérieusement à ses devoirs, et à faire preuve de responsabilité. Bien que cette période fit perdre momentanément le sourire à l’Orage Moqueur, et eu pour effet de la fâcher avec un de ses fils, Robert se félicita de l’efficacité de son Seigneur dans la gérance du Royaume.
Le retour de la pluie doucha cependant le sérieux et la rigueur de Lyonel, et vit renaitre l’Orage Moqueur, au grand damne de son Mestre. Cela n’empêcha pas Robert de continuer à s’occuper ce que son Seigneur dédaignait, tout en continuant à rédiger une pharmacopée récapitulant ses connaissances.


● Inventaire : -Chaîne de Mestre.
-Lunettes de Myr
-Livres de botaniques.
-Notes diverses.
-Potion, onguent, et remèdes.



● Pseudo : Vous pouvez m'appeller Mestre. Sinon, d'aucun m'appellent Pigeon, ou l'Eunuque.
● Âge : 20
● Divers : J'ai une forte tendance à bâcler mes relectures. Je m'en excuse d'avance pour ceux qui me liront.
● Avatar : Sam Neill
● Connaissez-vous le Roman ? Oui
● Comment avez-vous connu le forum ? Par Lyonel Baratheon, le "Cerf roulant"
● Comment trouvez-vous le forum ? -
● De quelconques suggestions ? -



Dernière édition par Mestre Robert le Jeu 15 Nov 2012 - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Main du Roi
avatar

Brynden Rivers
Main du Roi

Général
Freuxsanglant

- Combien c'est-y que lord Freuxsanglant il en a, de zyeux ?
- Mille, et rien qu'un.

♦ Missives : 3432
♦ Missives Aventure : 33
♦ Age : 31
♦ Date de Naissance : 27/07/1985
♦ Arrivée à Westeros : 22/06/2009
♦ Célébrité : Kevin Costner
♦ Copyright : Alysanne
♦ Doublons : Edric Estremont
♦ Age du Personnage : 36 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Donjon Rouge, Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
155/500  (155/500)


Message Jeu 15 Nov 2012 - 16:20

Soit le bienvenu sur le forum, Robert !

Je ne vois rien à redire à ta fiche qui a parfaitement cerné le personnage ! J'aime beaucoup ce que tu en as fait dans l'histoire Very Happy Petite question toutefois ! Ton père est-il originaire de Westeros ? Tu lui donnes un nom de famille, ce qui n'est pas le cas des roturiers à Westeros, donc soit c'est une erreur, soit il manque une information. De plus, les nombreuses références aux Cités Libres me laisseraient penser qu'il peut y être lié, mais comme tu ne l'explicites pas clairement... Serait-il possible de rajouter cette mention ou de retirer le nom de famille ?

En dehors de ça, petite erreur récurrente de ton histoire, tu dis Vieilleville plutôt que Villevieille ^^ C'est un détail, mais je le signale quand même Very Happy

En dehors de ça, je ne vois rien à redire, si ce n'est de te demander de mettre un avatar pour que je puisse procéder à ta validation Wink

Je te laisse apporter ces quelques corrections et ce sera bon !


Revenir en haut Aller en bas
http://star-city-heroes.forumsrpg.com/
Mestre
avatar

Mestre Robert
Mestre

Général Mestre d'Accalmie
♦ Missives : 13
♦ Missives Aventure : 6
♦ Arrivée à Westeros : 14/11/2012
♦ Célébrité : Sam Neill
♦ Copyright : Maron Martell
♦ Doublons : -
♦ Age du Personnage : 50
♦ Mariage : Chaîne
♦ Lieu : Accalmie
♦ Liens Utiles : -
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
150/500  (150/500)


Message Jeu 15 Nov 2012 - 22:05

Merci beaucoup pour l'accueil!

J'ai changé ce qui n'allait pas dans la fiche. Pour la question de l'origine du père de Robert, je n'était pas vraiment sur de ce que je voulais en faire, après réflexion je préfere qu'il soit de Westeros. Donc j'ai supprimé le nom de famille, qui était bien une erreur de ma part. '^^

Pour Vieilleville, je n'avais pas fait attention. L'habitude du "Oldtown" de la version originale, surement. Mais je pense que tout est en ordre maintenant. Y compris l'avatar. =)
Revenir en haut Aller en bas
Main du Roi
avatar

Brynden Rivers
Main du Roi

Général
Freuxsanglant

- Combien c'est-y que lord Freuxsanglant il en a, de zyeux ?
- Mille, et rien qu'un.

♦ Missives : 3432
♦ Missives Aventure : 33
♦ Age : 31
♦ Date de Naissance : 27/07/1985
♦ Arrivée à Westeros : 22/06/2009
♦ Célébrité : Kevin Costner
♦ Copyright : Alysanne
♦ Doublons : Edric Estremont
♦ Age du Personnage : 36 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Donjon Rouge, Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
155/500  (155/500)


Message Ven 16 Nov 2012 - 13:21

Parfait, tout est bon pour moi Very Happy

En tant que mestre de la maison Baratheon, tu bénéficies évidemment des ressources que ton seigneur voudra bien mettre à ta disposition. Toutefois, d'un point de vue RP, tu disposes surtout de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 15 dragons d'or. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une petite fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ou pour découvrir lady Coeurdepierre ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Puisses-tu faire de ton mieux pour embêter conseiller ton seigneur !


Revenir en haut Aller en bas
http://star-city-heroes.forumsrpg.com/

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Mestre Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Robert McNamara, artisan de la mise au pas des peuples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives des Terres de l'Orage-