AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Lord Seamus Ouestrelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Noble
avatar

Seamus Ouestrelin
Noble

Général
Seigneur de Falaise, loup solitaire, ours mangeur d'homme et victime des langues de vipères

"If there are gods, they made sheep so wolves could eat mutton, and they made the weak for the strong to play with."

♦ Missives : 1288
♦ Missives Aventure : 49
♦ Age : 27
♦ Date de Naissance : 01/03/1990
♦ Arrivée à Westeros : 05/11/2012
♦ Célébrité : Gary Oldman
♦ Copyright : me
♦ Doublons : Bryn Penrose, Logan Grafton
♦ Age du Personnage : 53 ans
♦ Mariage : Lady Amelia Redwyne
♦ Lieu : Falaise, Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
♦️ Fiche
♦️ RP et Liens
♦️ Résumé
♦️ Aptitudes
♦️ Succès
♦️ Histoire des Ouestrelin
♦️ Bryn
♦️ Logan

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
794/1000  (794/1000)


Message Lun 5 Nov 2012 - 18:23


● Nom : Ouestrelin
● Prénoms : Seamus
● Sexe : Homme
● Âge : 53 ans
● Origine : Terres de l'Ouest
● Métier :  Noble


● Physique : On pourrait dire que Seamus est un homme qui a bien vieillit. Il n'est pas de ceux qui prennent du poids avec l'âge et a gardé la majorité de ses cheveux. Ceux-ci son sombres et ondulés, coupés mi-longs et lui donnent un certain charme ainsi qu'un air à la fois élégant et quelque peu farouche. C'est un grand homme mesurant environ six pieds, mince mais musclé et son visage pointu peut à la fois paraître amical et sévère. Son nez pointu et ses joues creuses semblent étirer les cernes dessinées sous ses yeux bleus et témoignent des longues nuits blanches causées par l'insomnie.
Durant son expédition vers le Nord, Seamus s'est fait tatouer plusieurs dessins significatifs, notamment : un "J" sous son poignet droit, "libre" en vieille langue sur le flanc gauche ou encore un oeil sur le torse. Il maudit encore son insouciance de quand il était jeune, puisque ces tatouages en disent un peu trop sur ce qu'il est. Il s'est également laissé pousser une barbe, laquelle il soigne avec attention, afin de cacher une longue cicatrice qui s'étend au bas de sa mâchoire. Après tout, n'importe quel homme peut être vain de ses attributs...


● Personnalité : Seamus est connu comme étant quelqu'un d'"intrépide", de "provocateur", d'"impitoyable, voire de "cruel". C'est ce que tout le monde pense et c'est ce qui lui fait également gagner une forme de respect en général mêlé à de la peur. Il est vrai que le seigneur Ouestrelin n'est que rarement doux et attentionné, mais cela peut s'expliquer par la nécessité qu'il a à toujours se montrer prudent et suspicieux, de peur que l'on ne découvre qu'il est en réalité un Change-peau. Sa nature justifie la difficulté que l'on peut avoir à gagner sa confiance et encore plus à le faire partager ses sentiments.
Il a apprit au fil des années qu'il est quelques fois nécessaire de prendre des décisions favorisant la dureté à la compassion. Pour lui, le Bien et le Mal sont des concepts qu'il considère comme "abstraits". De fait, Seamus croit davantage dans les actions et les faits que dans les belles paroles. C'est d'ailleurs pour cela qu'il va toujours agir de façon pragmatique.
Pourtant, Seamus n'est pas quelqu'un de particulièrement "carré". Il préfère quelque fois même l'indiscipline à la discipline et cherche souvent à faire les choses d'une manière peu orthodoxe. Il est également doté d'un étrange sens de l'humour, que peu de personnes semblent toutefois amusant.


● Famille :Les Ouestrelin sont une des rares familles du Sud pouvant affirmer d'avoir hérité du sang des Premiers Hommes. C'est une maison vassale de la famille Lannister, leur blason représente six coquillages blancs sur un fond de sable et leur devise est « L'Honneur, non les honneurs ». Leur famille était autrefois très influente, ce qui explique l'union entre Jeyne Ouestrelin et Maegor I Targaryen il y a presque deux siècles.
Aujourd'hui, Seamus est Lord Ouestrelin. Son père, mort en l'an 187 était Lord Raynald Ouestrelin. Il avait deux frères : Rollam et James, tout deux ses aînés. L'un est mort de fièvre auprès de sa mère en l'an 185 et l'autre est décédé alors qu'il n'avait que dix ans, en 165. Sa soeur, Lady Patricia est devenue folle et demeure encore au château mais est gardée sous surveillance.
L'épouse de Seamus, Lady Amelia, lui donna deux fils, Ormond et Sullivan ainsi qu'une fille, Miranda. Toutefois, Lord Ouestrelin a également un fils bâtard du nom de Artos Snow, né en l'an 184.



● Résumé : Seamus est né un change-peau en l'an 159.
Détestant la façon avec laquelle il est traité au château, il fugue en l'an 173, dans l'espoir de rejoindre le peuple libre. Il échoue mais tente sa chance une deuxième fois en 179. Sa marche vers le Mur durera cinq ans, jusqu'en 184 quand il atteint Lonlac et voit le massacre causé par les sauvageons.
En 187 il rentre à Falaise, son frère aîné et sa mère sont morts pendant son absence. Son père compte le déshériter mais meurt lors de la chasse, attaqué par un loup, suite à quoi Seamus est nommé Lord Ouestrelin.
Il épouse Lady Amelia en 189. Un an plus tard naît son premier fils légitime, Ormond Ouestrelin. En 192 il participe au tournoi de Port-Réal et à son retour naquit sa fille, Miranda Ouestrelin. Puis, en 195, naît son fils cadet, Sullivan Ouestrelin.
En l'an 205 il participe au tournoi donné à Port-Réal, excuse qui lui permet d'obtenir une audience où il demande qu'on légitime son bâtard, Artos Snow, mais sans succès.
Un an plus tard, sa femme se fait attaquer par un ours durant la chasse. La vraie nature de Seamus lui est révélée alors qu'il la sauve avec l'aide de son loup. La même année, sa femme tente de s'enfuir avec ses enfants mais échoue.
En l'an 208 il retourne à Port-Réal pour de nouveau demander audience pour légitimer son bâtard mais échoue une fois de plus.

● Histoire :
« [...] Je crois en l'instinct.
_Prétendriez-vous que nous sommes des animaux ?
_Je prétend que tous les hommes sont sauvages lorsqu'ils se battent pour leur survie. » Seamus en savait davantage sur la survie que tous ses invités réunis. Ces chevaliers et ces dames étaient confortablement assis à sa table, mastiquant minutieusement leur fine nourriture. Son insupportable épouse les avait invités dans l’espoir de trouver quelqu’un susceptible de devenir la future épouse de leur fils cadet, Sullivan.
Seamus se rappela de quand il avait quatorze ans. Il s’était enfui avec la solide conviction qu’il serait capable de rejoindre les sauvageons et de vivre parmi eux. Il pensait qu’ils l’accepteraient pour ce qu’il était, c’est-à-dire un damné, un maudit, un change-peau. Cependant, Ses jambes ne le portèrent pas plus loin que la frontière entre les Terres de l’Ouest et les Conflans, où on le retrouva, soûl dans une auberge.
« Survie ? Plus personne n’a réellement besoin de “survivre” de nos jours. La jeune fille parlait d’une voix un peu trop mielleuse. Elle comptait sans doute le séduire afin qu’il la choisisse comme future belle-fille...
_C’est ce que vous croyez. » Répondit-il d’un air amusé. Il lui fit un petit clin d’œil ce qui fit rougir la jeune demoiselle d’un air gêné. Six ans plus tard, Seamus fit une nouvelle tentative d’évasion. Cette fois il parvint à quitter les Terres de l’Ouest. Pire, il réussit à atteindre le Nord. Seul ceux qui ont vécu dans la sauvagerie de la nature savent que la survie est indispensable. Cinq ans. Cinq ans, porté par son rêve d’atteindre le mur et de vivre parmi ceux qui se nommaient “le peuple libre”. N’importe quel jeune homme nourrit des rêves irréalistes. Les miens l’étaient simplement un peu plus que d’autres.
Et après des années de marche, alors qu’il était si près du but, son rêve éclata lorsqu’il atteignit Lonlac. C’était en l’an 184. La fumée s’élevait dans les cieux comme un mauvais présage. C’était une fumée qui sentait le massacre et la mort. De fait, Seamus était arrivé à Lonlac le jour après la bataille opposant l’armée sauvageonne de Raymun Barberouge et les forces de William Stark. Il se souvenait encore des frères de la garde de nuit, creusant avec leurs pelles et leurs mains d’innombrables tombes. Il fallut que je parcours près de deux milles miles pour enfin réaliser ce que les sauvageons étaient réellement.
« Oh, oui, j’oubliai que vous vous étiez enfui quand vous étiez jeune. Dites-nous, quand êtes-vous donc revenu à Falaise ? Le ton arrogant du jeune chevalier insupportait tant Seamus qu’il n’aurait préféré rien d’autre que de lui arracher les dents une à une. Bien malheureusement les règles de l’hospitalité m’obligent à maintenir mon calme et à rester civil.
_En 187. » Le chemin de retour s’était avéré être plus court : trois longues années avant de retrouver le château de Falaise. Sa famille fut outrée. Ils le croyaient mort et ne souhaitaient pas le revoir. Il savaient ce que je suis.
Tout avait changé pendant son absence : sa mère et son frère aîné étaient morts, emportés par la fièvre. Son père le détestait toujours autant et sa sœur semblait avoir succombé à la folie. Lord Ouestrelin ne semblait pas particulièrement pressé de nommer son successeur, or il n’avait plus qu’un seul fils. Il finit par lui refuser Falaise, décrétant qu’il donnerait le château à un cousin éloigné. La rage de Seamus fut dévastatrice : quelques mois plus tard, un loup dévora son père vivant. J’étais l’héritier légitime de Falaise. Il ne pouvait me priver de ce droit. Et certaines nuits, il peut encore sentir le sang de son père lui couler des babines... La même année il devint le nouveau Lord Ouestrelin.
« N’est-ce pas l’année où vous avez ramener votre bâtard au château ? Cela a dû faire un scandale !
_Non, c’était l’année d’après. Et oui, cela a crée un scandale mais je voulais absolument jouer un dernier tour à mon ancienne septa avant qu’elle ne meure. » Un silence s’ensuivit, ses invités ne savaient manifestement pas comment réagir. Une petite voix pourtant pouffa de rire. Une personne dotée d’humour, au moins... Mais la remarque de la stupide jeune fille était vraie : pendant son expédition au Nord, Seamus coucha avec une belle femme nordienne. Apprenant, que son amant était devenu Lord Ouestrelin, elle réussit à lui envoyer une missive lui révélant qu’il avait un fils. En 188 il ordonna qu’on le lui ramène sur le champ. Son nom était Artos Snow et il était alors âgé de quatre ans. Père et fils devinrent très proches et Seamus voyait en lui un garçon bon, courageux et prometteur. Cette relation fusionnelle prit fin lorsque Lord Ouestrelin épousa Lady Amelia, fin de l’an 189. Sa femme était au départ douce et docile, jusqu’à ce que naquit leur premier fils, Ormond, l’année suivante. Les protestations de sa femme furent si vives que Seamus se sentit obligé d’envoyer Artos loin de Falaise, de peur que quelque chose ne lui arrive. Finalement, il l’envoya devenir écuyer chez un chevalier de confiance.

Ses sens le tiraillèrent soudain. Givre ! Quelque chose devait-être arrivé à sa louve.
Seamus se leva de table, s’obligeant à ne pas bouger trop brusquement de peur qu’on suspecte quelque chose.
« Je dois avouer que je trouve votre compagnie fort... amusante, mais d'importantes affaires demandent encore mon attention. Veuillez m’excuser. Je vous souhaite encore une bonne nuit, nous nous verrons le lendemain. » Comme marque de respect ses convives s’inclinèrent poliment avant de se rassoir pour bavarder d’affaires insignifiantes.
Lorsqu’il fut seul, Seamus se mit à courir à travers les couloirs tortueux de son château en ruine pour enfin arriver dans la cuisine où il ralentit soudainement le pas en apercevant deux cuisiniers et un marmiton en train de déguster les restes des plats auxquels lui et ses convives n’avaient pas touchés. Alors qu’il ouvrait la porte qui donnait sur la cours extérieure du château, il sentit les regards interrogateurs de ses servants.
« Martin, ces navets étaient absolument infectes ! Je vais inspecter le potager afin de voir s’il n’y a pas quelque rats ou martres qui grignotent nos légumes. » Il disparut avant même de leur laisser le temps de réfléchir, puis il se maudit, réalisant qu’ils n’avaient en fait aucun potager dans ce satané château. Peut importe. Je dois trouver Givre.
Un quart d’heure plus tard, son instinct le mena près du bois sacré, à côté des cryptes de ses ancêtres. C’était un petit arbre qui s’était fissuré au centre. Une moitié continuait de pousser vers le haut, ses branches étaient fines et aiguisées, et pointaient vers le ciel comme si elles cherchaient à percer les nuages. Quant à l’autre moitié, le tronc s’était affalé sur le sol et se tortillait dans l’herbe dans une position agonisante, comme s’il souffrait depuis des siècles et des siècles.
Seamus tendit l’oreille : il pouvait entendre de légers gémissements. Il avançait dans la nuit, redoutant ce qu’il allait trouver. Et là, elle était allongée, sa fourrure étincelant sous les rayons de la pleine lune, sa louve bien-aimée. Son ventre était toutefois teinté de sang là où était venue se nicher une vilaine flèche. Le coup était fatal. Elle ne survivra pas. Ce constat était aussi insupportable qu’il était évident. Il savait qu’elle était en train de vivre ses derniers jours, mais ne pensait pas qu’elle allait expirer son dernier souffle avec une flèche dans le ventre. Il était désolé pour elle.
Il semblait que Givre s’était traînée jusqu’ici. Il s’étonna qu’elle ait trouvé la force de venir aussi loin. Puis il se retourna et vit le bois sacré étendre ses bras immaculés dans le ciel d’encre et sut que ce n’était point le fruit du hasard qui l’avait forcée à venir se réfugier ici.
Il caressa le crâne de sa louve puis lui gratta le menton avec affection comme il avait l’habitude de faire. Givre ne répondit qu’en gémissant.
Seamus se surprit à penser au jour où il se lia à Givre. C’était il y a vingt ans maintenant alors qu’il était sur le chemin de Port-Réal pour participer au tournoi en l’an 192. Quelques mois plus tard est née Miranda. Sa fille adorée ainsi que le seul enfant légitime qu’il aime réellement. Ses fils Ormond et Sullivan sont des déceptions, des enfants gâtés et corrompus par Lady Amilia, leur mère. Ormond est cinq ans l’aîné de Sullivan, et bien que les deux frères s’entendent à merveille avec leur mère, ils nourrissent une profonde haine envers leur père. Tout ça est la faute de Lady Amelia. De fait, en l’an 206 ils partirent ensemble à la chasse. Par une malheureuse coïncidence ils se firent attaquer par un ours. Givre vint à leur rescousse. Sans elle, ils auraient été dévorés, mais l’épouse de Seamus ne manifesta aucune gratitude : elle était horrifié à l’idée que son mari puisse être un change-peau. Elle sait. Après cet incident, elle partagea son expérience avec leurs fils et réussit à éloigner Ormond et Sullivant de leur père. Eux aussi savent. Ces trois complices se donnaient tout le mal du monde pour faire de sa vie un véritable enfer. Seamus les suspectait notamment de répendre des rumeurs à son sujet, ce qui rendit son interaction avec les habitants de Falaise particulièrement délicate. Si seulement Artos avait était né Ouestrelin... Il était une des rares personnes à qui il avait personnellement fait part de sa vraie nature, et lui ainsi que Miranda étaient les seules à réellement l'accepter pour ce qu'il était. Seamus entretenait encore une correspondance importante avec son fils bâtard. Il avait tenté à plusieurs reprises de le légitimer en demandant audience au Donjon Rouge mais sans succès.
Il y a quatre ans notamment, il décida de retourner à Port-Réal pour, une fois de plus, demander une audience afin qu’on légitime son fils Artos Snow, mais sa quête ne porta de nouveau pas ses fruits. Mais ses soucis ne s’arrêtèrent point là : en arrivant à Falaise, il vit que les portes de son château étaient fermées. Ses fils espéraient le chasser, et avaient remonté les habitants du château contre lui. Beaucoup de rumeurs circulaient déjà à propos de sa "nature" et il ne suffit qu'une petite étincelle pour déclencher un brasier d'indignation et de haine. On ferma le portail et on attendit que Lord Seamus Ouestrelin s'enfuit. C'était un plan stupide, surtout que leur triomphe ne pouvait être qu'éphémère. Heureusement, sa fille l’aida à pénétrer dans le château durant la nuit. Plusieurs hommes d'armes étaient venus avec lui à Port-Réal et l'aidèrent à reprendre la foreteresse. Convaincre les autres gardes et soldats de la stupidité de leur soulèvement était chose facile ; quant aux habitants, ils n'avaient d'autre choix que de se soumettre sous la menace de leurs lames aiguisées. Une nuit suffit pour remettre de l'ordre. Il décida tout de même de punir certains de ses sujets afin de donner l'exemple. De fait, lorsque le soleil se leva, six corps pendaient déjà aux murs du château. Etrangement, Seamus ne sentit aucun remord à voir pendre ces rebelles. Après tout, ils avaient blessé son honneur et sa crédibilité - comment pouvait-on respecter un seigneur qui ne parvenait même pas à tenir son propre château ?
Quant à ses fils, il les enferma dans les donjons de Falaise. Leur mère ne tarda pas à les rejoindre après avoir tenté de les libérer. Puis il les laissa pourir pendant trois mois dans les galeries de leur forteresse en ruine. Suite à cet événement Seamus devint connu aux yeux de tous comme étant quelqu’un de cruel et d’impitoyable.
« Tu sais que ce n’est pas la vérité. » dit-il doucement à Givre alors qu’elle léchait ses doigts avec affection. Elle avait été son troisième compagnon. Avant elle il y avait Sable et Pieds-Lestes. Sable avait été un petit chiot errant qui ressemblait vaguement à un loup. Il était mort avec son frère, James Ouestrelin. Ils tombèrent de la falaise en l’an 165. Lui aussi avait été un change-peau... Seamus croit encore avec conviction que son frère a été assassiné après que quelqu’un ait découvert qu’il était un "mutant". Ce traumatisme lui apprit toutefois une chose : il devait rester vigilant et ne faire confiance à personne.
Il s’allongea auprès de sa louve pour lui donner le peu de réconfort que l’on peut encore donner à un mourant. Il l’enterrera là, à côté du bois-sacré et près de la crypte de ses ancêtres. C’est l’endroit parfait.
Il continua à caresser doucement son pelage. Une heure s’écoula, puis deux. Sa respirations commençait à se faire de plus en plus lente, et alors qu’elle expirait pour la dernière fois, Seamus lui baisa le front et lui confia dans un murmure :
« Demain, je vais pendre le responsable. »


● Inventaire :
épée familiale d'acier château à la poignée blanche et incrustée de morceaux de coquillages
Armure d'acier blanc et aux gravures minutieuses, avec des épaulières en forme de coquillage.



● Pseudo : Bryn Yeah
● Âge : 22 ans
● Divers : Je voulais juste signaler que je ne savais pas dans quel camp les Ouestrelin ni les Lannister étaient pendant la rébellion Feunoyr ce qui fait que je ne l'ai pas inclue à l'histoire de mon personnage.  
● Avatar : Gary Oldman
● Connaissez-vous le Roman ? Yup, au dernier !
● Comment avez-vous connu le forum ? Double compte autorisé par Brynden =D
● Comment trouvez-vous le forum ? ultra génial
● De quelconques suggestions ? ...



Dernière édition par Seamus Ouestrelin le Jeu 22 Aoû 2013 - 19:57, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Clarence Hightower
Noble

Général
Grand Argentier
~ We light the way ~

♦ Missives : 2168
♦ Missives Aventure : 131
♦ Arrivée à Westeros : 20/09/2011
♦ Célébrité : François Arnaud
♦ Copyright : Valencia
♦ Doublons : Edwyn Tully
♦ Age du Personnage : 27
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
3996/4000  (3996/4000)


Message Mar 6 Nov 2012 - 13:35

Sois encore une fois la bienvenue parmi nous ! Ce deuxième personnage est original et très intéressant, et ta validation ne posera aucun souci quand tu auras réglé pour moi quelques points de détail que voici. Il n'y en a qu'un en vérité, il serait souhaitable que tu développes un peu davantage le volet de ta biographie concernant la découverte par tes proches de ta nature de change-peau. En effet, si j'ai bien lu, lady Amelia et tes deux fils te ferment leur porte à ton retour de Port-Réal parce qu'ils savent que tu es anormal. Or, ils ne l'ont pas appris l'heure qui précède ton arrivée, du coup, qu'ont-ils fait de leur côté ? Ont-ils fait circuler l'information parmi vos pairs (les vassaux de l'Ouest, la maison suzeraine, etc ?) ? C'est important tant pour toi que pour les autres joueurs. Wink

Autre chose, il est très improbable qu'un seigneur voisin, même de confiance, ait accepté de prendre comme écuyer un fils bâtard, surtout si comme j'ai cru le comprendre ta réputation était déjà entachée. Du coup, il faudrait plutôt choisir un chevalier localisé sur tes terres, ce qui serait à mon sens plus réaliste. :)

Enfin, pourrais-tu étayer un peu ta description physique ? Je la trouve un peu légère alors qu'il y a bien des choses à dire.

N'hésite pas à me MP si tu as besoin de réponses à des questions précises !
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Seamus Ouestrelin
Noble

Général
Seigneur de Falaise, loup solitaire, ours mangeur d'homme et victime des langues de vipères

"If there are gods, they made sheep so wolves could eat mutton, and they made the weak for the strong to play with."

♦ Missives : 1288
♦ Missives Aventure : 49
♦ Age : 27
♦ Date de Naissance : 01/03/1990
♦ Arrivée à Westeros : 05/11/2012
♦ Célébrité : Gary Oldman
♦ Copyright : me
♦ Doublons : Bryn Penrose, Logan Grafton
♦ Age du Personnage : 53 ans
♦ Mariage : Lady Amelia Redwyne
♦ Lieu : Falaise, Terres de l'Ouest
♦ Liens Utiles :
♦️ Fiche
♦️ RP et Liens
♦️ Résumé
♦️ Aptitudes
♦️ Succès
♦️ Histoire des Ouestrelin
♦️ Bryn
♦️ Logan

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
794/1000  (794/1000)


Message Mer 7 Nov 2012 - 17:52

Dac, j'ai quelque peu ralongé la description physique, convertit le seigneur dont Artos est l'écuyer en chevalier et développé le qui-sait-que-seamus-est-un-change-peau ainsi que l'histoire du château. J'ai aussi raccourcit le résumé afin qu'il entre dans le cadre des 250mots max.

Voilà voilà ! =D



"J'ai toujours détesté ces formules absurdes."
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Clarence Hightower
Noble

Général
Grand Argentier
~ We light the way ~

♦ Missives : 2168
♦ Missives Aventure : 131
♦ Arrivée à Westeros : 20/09/2011
♦ Célébrité : François Arnaud
♦ Copyright : Valencia
♦ Doublons : Edwyn Tully
♦ Age du Personnage : 27
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
3996/4000  (3996/4000)


Message Jeu 8 Nov 2012 - 16:10

Il n'y a plus rien qui s'oppose désormais à ta validation, j'y procède donc avec plaisir, d'autant que tu proposes un personnage aussi intéressant que délicat, considérant sa position et le lourd handicap que représente sa nature particulière en terme de réputation auprès de l'ensemble des bonnes gens des Sept couronnes.

En tant seigneur des terres de l'Ouest et maître en titre de la maison Ouestrelin, tu bénéficies évidemment des considérables ressources de ta maison ainsi que de celles que tu as pu acquérir au cours de ta vie de noble, d'héritier puis de lord accompli. Toutefois, d'un point de vue RP, tu disposes surtout de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 35 dragons d'or. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une petite fortune, dont il te faudra user sagement ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ou pour découvrir lady Coeurdepierre ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Courage ! Ta nature infamante peut en certaines circonstances devenir un précieux atout, et nul doute que tu saches en user avec sagesse et diligence.
Revenir en haut Aller en bas
Noble
avatar

Bryn Penrose
Noble

Général
Dame des Parchemins et Rat de Bibliothèque

"A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one."

♦ Missives : 488
♦ Missives Aventure : 43
♦ Age : 27
♦ Date de Naissance : 01/03/1990
♦ Arrivée à Westeros : 29/08/2012
♦ Célébrité : Mia Wasikowska
♦ Copyright : me
♦ Doublons : Seamus Ouestrelin, Logan Grafton
♦ Age du Personnage : 17 ans
♦ Mariage : Aucun
♦ Lieu : Villevieille, Bief
♦ Liens Utiles :
♦️ Fiche
♦️ RP et Liens
♦️ Résumé
♦️ Aptitudes
♦️ Succès
♦️ Histoire des Penrose
♦️ Seamus
♦️ Logan

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
216/500  (216/500)


Message Jeu 8 Nov 2012 - 16:51

Merci !


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Lord Seamus Ouestrelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» The lord of the ringard
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Lord Voldemort
» Figurines Lord of the Ring
» dortoir de Ron, Harry, Seamus, Neville et Dean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives des Terres de l'Ouest-