AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Chacun sa place [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Ven 5 Oct 2012 - 14:36

Willem était à Pyk depuis déjà quelques semaines et il commençait à s'impatienter. Son neveu, ou sa nièce en l'occurrence, ne devait plus tarder maintenant. C'était dans la nature du jeune homme de ne jamais rester bien longtemps au même endroit, de partir voguer sur les mers dès qu'il en avait l'occasion, encore plus depuis qu'il était capitaine de son propre navire. Or, il était à Pyk depuis un moment et tout cela pour être présent le jour de l'accouchement de sa sœur, l'épouse de Lord Greyjoy. Un Bonfrère devait bien être présent à cet événement, lui avait rappelé son frère. Alors pourquoi pas lui? Parce qu'il a une seigneurie à gérer bien sûr. Comme d'habitude, Willem avait donc obéit à la volonté de son frère. Cependant, il n'avait pas perdu tout son temps sur Pyk. Sa présence sur l'île lui avait permis de rencontrer le Lord Greyjoy, en privé et disons que certaines choses étaient ressorties de cette rencontre, même si Willem n'en était pas ressorti sans égratignure, ce qui était plutôt une habitude chez lui. Il avait le don parfois de s'attirer des ennuis, ou concrètement, des coups. C'est la nature de tout jeune Fer-né, non?

Alors aujourd'hui, pour passer le temps, il avait quitté le château des Greyjoy et était parti arpenté les collines rocailleuses de l'île. Willem était sorti habillé comme à son accoutumé, assez simplement, avec sa veste de cuir, son foulard en poil de chèvre, un des indices qui symbolise d'où il vient. Comme toujours, il avait au moins une arme sur lui, en l’occurrence, le glaive qu'il avait pris à un soldat du Conflans, ainsi que sa dague, mieux cacher, comme dans sa botte. Il ventait terriblement aujourd'hui, mais cela ne l'empêcha pas d'atteindre un petit sommet, qui lui donnait une vue sur le château de Pyk, se dressant aussi sombrement que les falaises sur lesquels il a été bâti. Puis, son regard se détourna vers la mer et la côte. Plusieurs navires, la plupart des boutres, étaient accostés ici et là. Les quais de Blancport devaient être remplis. Il faut dire que le Lord Greyjoy avait récemment invité ses gens à un rassemblement et la venue de l'enfant devait attirer encore un peu plus de monde. Willem quant à lui aurait souhaité avoir la paix et n'être dérangé de personne, s'il avait été à la place de son beau-frère. Quand il s'agissait de famille, il n'aimait pas inclure personne d'autre que les premiers concernés.

C'est alors que l'écho et le vent lui apporta le bruit d'une femme qui semblait comme crier légèrement. Il fronça des sourcils, plutôt étonné. Qu'était-ce donc ce bruit? Il l'entendit encore, et encore, il put donc en suivre la trace sonore, pour ainsi dire. Il réalisa vite que ce n'était pas des cris de détresse, mais bien des cris d'effort, pour ainsi, ce qui ne fit que renforcer sa curiosité. Passé une autre colline, il aperçu, en contrebas, une femme qui fendait l'air avec son arme. Une vue plutôt amusante.

Willem décida donc de se rapprocher un peu plus discrètement. Il se faisait silencieux et évitait de piler inutilement sur des roches qui signaleraient sa présence. Il ne mit pas de temps à reconnaître la femme qui se battait. Elle avait des traits particuliers disons, le genre de visage et d'apparence dont un jeune homme se souvient aisément, sans oublier que sur les Iles, le nombre de femmes étant le moindrement attrayante se compte sur les doigts d'une main. Celle-ci, on disait d'elle qu'elle était indomptable et indomptée et d'après ce qu'il a entendu dans une taverne l'autre jour, Arkha Kenning joue au marin et au guerrière en compagnie de Sargon, qui adore s'entourer de femmes parce que c'est bien les seules personnes qu'il est capable de commander et de soumettre. Le jour où il pourra s'entourer d'hommes de valeur n'est pas prêt d'arriver.

-Frappes des roches tant qu'à y être. Au moins, tu frapperas quelque chose de concret... Mais dis-toi bien que dans la réalité, ton adversaire aura tendance à bouger davantage qu'une roche et à répliquer davantage que de l'air.

C'était dans sa nature de se moquer des gens, de les défier aussi et de leur faire sentir qu'ils étaient plutôt inférieur à lui. Il ne sait pas quel expérience Arkha a du combat, il avoue ne pas avoir suivi ses exploits. Il sait par contre que lorsqu'il cherchait une épouse avec son frère, son nom a été évoqué, mais Veloran lui a fait comprendre qu'il était peu probable qu'elle prenne un époux, affirmant que cette fille était déjà marié à la mer. Voilà qui ne fera pas des enfants forts... En tout cas, sourire malin sur le visage, il va s'asseoir contre une roche et croise les bras.

-Vas-y, continues, te déranges pas pour moi. Tu avais l'air bien parti.



Dernière édition par Willem Bonfrère le Sam 27 Oct 2012 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Homme d'Armes
avatar

Arkha Kenning
Homme d'Armes

Général

"Fierté saumâtre jamais ne dessale"

♦ Missives : 498
♦ Missives Aventure : 69
♦ Arrivée à Westeros : 29/09/2012
♦ Célébrité : Odette Yustman
♦ Copyright : Luchadora (Alrik !)
♦ Doublons : Aslak, Ethaniel Stone
♦ Age du Personnage : 18 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : les Iles de Fer
♦ Liens Utiles : ~ Fille de la mer, dressée aux vents, telle une Fer-née~

~ En quête de reconnaissance de sa valeur ~

~Générant des prouesses à sa hauteur ~

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
181/500  (181/500)


Message Sam 6 Oct 2012 - 16:31

Pyk. Elle n'y était plus allée depuis un moment maintenant. La première fois qu'elle y avait mis les pieds c'était lorsqu'elle avait souhaité que Lakdahr lui confectionne une arme. Cela datait de quelques années maintenant. Depuis lors, peut-être y était-elle retournée deux ou trois fois mais c'était bien tout. Il faut dire que quitte à voyager, elle aimait surtout rester sur le boutre qu'elle affectionnait beaucoup qu'était la Veuve Salée. Rester sur la mer, observer ses vagues, ses torrents parfois, ressentir les mouvements que celle-ci pouvait engendrer au point de faire bouger un bâtiment aussi imposant que le boutre de Sargon. C'était ce qu'elle avait toujours souhaité et maintenant qu'elle pouvait le réaliser, elle n'avait pas l'intention de perdre inutilement du temps sur la terre. Ca elle pouvait le faire quand l'équipage ne prenait pas la mer. Et c'était bien ce qui se déroulait en ce moment, à son plus grand déplaisir d'ailleurs. Oui, aujourd'hui elle ne devait pas se rendre sur la Veuve Salée. Cela arrivait. Bien trop souvent à son goût, mais ça arrivait quand même. Après tout ils ne pouvaient pas être constamment en mer. C'était bien dommage mais c'était ainsi. De plus dernièrement, ils avaient fait pas mal de ravage chez les continentaux donc le temps était venu de revenir aux sources et mettre pieds à terre. C'est pour ça qu'elle passait par conséquent du temps dans sa famille, pour le plus grand plaisir de sa mère qui s'évertuait toujours à vérifier qu'elle était entière. Elle ne revenait jamais totalement entière d'une séance sur la mer avec l'équipage entièrement masculin. Quelques cicatrices par ci par là venaient s'ajouter au fil du temps. Ce n'était pas au point de rendre atroce son corps, loin de là, elle avait malheureusement toujours cette beauté typiquement féminine qui l'empêchait d'être regardée comme une Fer-née. Mais peut-être qu'avec quelques cicatrices de temps en temps on reconnaîtrait ses faits d'armes. Ce qui n'était pas actuel. Mais elle ne s'en plaignait pas - bon peut-être très rarement auprès de Gabriel mais c'était bien tout - et elle continuait à bien faire remarquer et à montrer autant que possible qu'elle n'était pas née au mauvais endroit. Ces îles elle les aimait et elle se sentait appartenir à celles-ci. Ces roches glissantes et tranchantes, la mer à portée de vue, la rudesse du climat et des vents. Bref elle n'aurait jamais voulu être ailleurs.

Toujours est-il qu'en cette journée, Darien, son frère, avait décidé de se rendre sur Pyke. Au final, c'était une bonne occasion d'y aller faire un tour, donc elle s'y était rendue avec lui. Elle ne savait pas très bien ce qu'elle y ferait mais comme elle connaissait l'île d'Harloi maintenant par coeur à force d'y avoir erré des jours et des jours durant, elle pouvait bien aller voir ce qu'il se passait ailleurs. De toute façon, Gabriel n'était pas disponible, Sargon non plus - mais bon lui déjà elle le voyait à chaque fois qu'ils prenaient la mer, mais surtout c'était son capitaine même s'il restait son cousin et elle savait qu'il avait autre chose à faire que traîner avec elle - et en ce qui concernait Lakdahr, elle n'osait pas aller le voir pour le moment.... Pas depuis... Enfin bref, pas maintenant. Et puis peut-être qu'elle pourrait voir Helya aussi qui sait... Elle ne savait pas trop ce qu'il en était et si elle était en mer ou pas actuellement. Enfin peu importe. Après elle savait très bien se débrouiller toute seule et passer du temps toute seule. Et puis peut-être qu'elle pourrait en profiter pour s'entraîner un peu, ce ne serait pas incongru vu qu'elle avait encore pas mal de choses à apprendre en combat même si elle avait quand même évolué en un an ce qui était assez logique vu qu'elle avait participé à deux batailles avec Sargon et que mine de rien ça forgeait. Ca lui avait aussi bien fait prendre conscience que des combats ce n'était nullement la rigolade et que s'en sortir toute seule n'était pas toujours évident. Elle avait été aidée plus d'une fois pas des autres membres de l'équipage, mais elle avait aussi fait preuve de techniques et d'assurance à d'autres moments. Cela lui avait quand même prouvé que son gabarit pouvait servir pour toute ce qui était agilité et riposte... Pour ce qui était de parer les coups par contre, elle avait encore pas mal à apprendre. Mais tout ça elle le gardait bien pour elle, elle ne comptait nullement l'avouer à qui que ce soit... Quand elle reverrait Gabriel, elle lui redemanderait de l'aider en se battant avec elle pour qu'elle peaufine ses techniques et surtout acquiert davantage de force. Avouer ses faiblesses serait reconnaître qu'elle ne pouvait pas accéder au rang des Fer-nés digne de ce nom et ça c'était tout bonnement impossible puisqu'elle était la première à revendiquer qu'elle était capable de faire comme tout le monde. Elle faisait preuve de déni et c'était en quelque sorte grâce à ça qu'elle avait acquis de l'assurance et un caractère bien trempé. En attendant, délaissée de son frangin qui avait donné un point de rendez vous pour plus tard dans la journée ayant des affaires à faire, elle se mit à arpenter les îles. Elle observa les Fer-nés s'activer dans leur vie de tous les jours et ça lui plaisait énormément. Cela lui donnait encore plus envie d'arriver à prouver sa valeur et l'envie de s'entraîner se faisant pressante, elle arpenta les roches acérées et modelées par l'eau pour se trouver un coin tranquille où elle pouvait manier Traîtresse à son aise.

Après de nombreux maniements à deux mains de Traîtresse, son arme adorée et dont elle se servait aussi souvent que possible, une voix lui parvint la faisant arrêter directement de se mouvoir. Tournant vivement la tête elle scruta l'homme qui se tenait non loin et qu'elle n'avait ni entendu ni vu venir. En même temps, il était difficile de trouver du silence sur les îles de Fer, le vent et la mer se chargeaient de servir de bruit de fond permanent. ELle aimait ça mais du coup il était aisé de se faire surprendre et ici, par un homme qu'elle connaissait aussi de réputation seulement mais à qui elle n'avait jamais vraiment parlé. Comment elle le reconnu ? Sargon lui en avait déjà parlé une fois qu'ils l'avaient croisé de loin. Lui aussi était capitaine de son propre boutre. C'était encore un Fer-né comme elle les enviait, avec un corps marqué par l'aptitude virile dont faisait preuve un Fer-né. Bien sûr il n'était pas une montagne comme Gabriel ou Lakdahr, mais il restait comme Sargon un Fer-né qui avait tout ce qu'elle désirait. Elle le regarda faire quand il alla s'asseoir sur une roche apparemment bien décidé à rester et à la regarder continuer à s'entraîner.

"C'clair qu'en restant les bras croisés t'arriveras bien mieux à l'buter ton adversaire."

Elle avait appris à avoir du répondant et à ne pas se laisser déstabiliser par les remarques qu'on pouvait lui faire et qu'on lui faisait très souvent d'ailleurs. Et comme elle ne se laissait pas dicter ses conduites non plus par un Fer-né qui s'estimait meilleur qu'elle, elle comptait bien ne pas lui donner le plaisir de l'observer s'entraîner. Déjà qu'elle n'avait pas la moindre idée depuis quand il se tenait là. Néanmoins, son répondant n'était pas agressif. Elle avait appris aussi à ne pas monter directement dans la violence verbale. Elle usait du répondant Fer-né : réalité camouflée sous un ton qui se valait être de l'humour. Toujours est-il qu'en parlant, elle s'était approchée du jeune homme qui devait sûrement avoir plus ou moins le même âge qu'elle au vu de son physique. Elle n'en savait rien. Elle ne le connaissait que vaguement par les présentations brèves que Sargon lui avait faites et par quelques bribes par ci par là qu'elle avait entendues mais qu'elle n'avait pas plus retenues que ça. Une fois arrivée en face de lui, elle avait posé Traîtresse, un brin violemment à côté du pied du Fer-né, frôlant celui-ci. C'était bien sûr calculé et limite si elle avait pu la mettre sur son pied, elle l'aurait fait, mais c'était plus marrant de laisser planer une violence implicite. Elle était pas une Fer-née pour rien.

"T'sais faut bien qu'j'm'entraîne. Si nos îles doivent attendre qu'une femmelette comme toi nous défende, on risque d'être bien dans la merde. J'parie qu'à force d'faire le malin, ta tête a tell'ment grossi qu't'arrives plus à la porter. T'es peut-être même tout ramolli maint'nant."

C'était un peu le comble qu'elle critique un mec plus grand qu'elle et plus fort. Mais Arkha c'était ça. Elle donnait l'impression d'être sculptée différemment et limite d'être aussi imposante que les plus grands des Fer-nés. Elle ne se considérait de toute façon jamais comme inférieure. Ca, elle ne s'insulterait pas à agissant ainsi. Et puis de toute façon, elle était totalement persuadée d'être aussi douée qu'eux et elle ne se taisait pas sur le sujet. C'est pour ça qu'elle aussi pouvait défier aisément les autres membres de sa peuplade et il lui était déjà arrivé de se ramasser... Et oui, le déni ça n'était pas toujours positif. Mais en attendant, elle avait de l'assurance à revendre et un caractère bien trempé.

"Bon, alors, qu'est-c'tu fous là ? J'pensais m'être plutôt bien éloignée sur les roches. Y a rien par ici." Elle avait toujours la main autour du manche de Traîtresse qui trônait toujours gentiment au pied de Willem. Willem qu'elle observa un moment avant de rajouter quelques mots."Au fait, t'es bien Willem Bonfrère c'est ça ?"Après tout, il valait mieux s'en assurer quand même...




Jamais le fracas de la mer n'atteint la roche

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 8 Oct 2012 - 14:47

Le capitaine de la Larme Noire s'était beaucoup entraîné pour arriver à devenir un combattant habile, parce que oui, dans ce domaine, il ne prétendait pas être le meilleur ou le plus fort, mais il était à même de rendre des coups, sauf que jamais, à sa connaissance, il ne s'était entraîné à l'air libre, ou contre des roches, c'est comme vous préférez. Il préférez toujours le combat contre un autre, que ce soit un marin, son oncle à une certaine époque et même, parfois, mais trop rarement, son frère jumeau. Alors de voir une personne s'entraîner ainsi, se contenter de pratiquer ses mouvements, pour ainsi dire, cela ne pouvait que susciter chez lui du scepticisme, pour ne pas dire carrément, de la moquerie. Pourtant, l'idée en soi n'est pas si bête. Sauf qu'en prime, cette idée, potentiellement bonne, venait d'une femme, qui n'était pas capitaine de son propre navire en prime et qui en plus, avec choisi le roi des dames des Iles de Fer comme capitaine, rien pour la rendre plus sympathique à ses yeux. Pas question pourtant de passer son chemin, il ne voulait rien rater du spectacle et il avait toujours une part de curiosité en lui.

Arkha de son côté ne devait pas être le genre de femmes à se laisser impressionner, ni à se laisser bousculer, rire de, non plus. En vrai Fer-née, elle lui fait savoir que si de son côté, elle s'entraînait contre de l'air, du sien, ce n'est pas en restant assit les bras croisés qu'il allait pouvoir vaincre quiconque. Willem eut un léger sourire, visiblement amusé par la remarque, il ne semblait pas s'en vexer le moins du monde. Était-ce une suggestion? Il le voyait un peu ainsi, comme une sorte d'invitation à se lever et à venir en découdre. Sauf qu'il fallait voir si Arkha en valait la peine ou s'il la mettrait au sol en moins de deux.

Ainsi, il ne répondit rien à la petite remarque de Kenning, sinon, qu'il enchaîna avec cette proposition singulière de la laisser continuer et de ne pas se déranger pour lui. Il pourra voir comment elle se débrouille de cette façon, mais la petite dame de fer sauvage ne comptait pas obéir à la moindre suggestion de la part de Will', qui n'en était guère étonné. Ses yeux tiquèrent en entendant le mot femmelette. «Prends gardes femme, je te trouve drôle, mais ne pousses pas ta chance» pensa-t-il dans sa tête et cette pensée traversa ses yeux. Son petit sourire vicieux et amusé s'était effacé pour laisser place à un air plus sévère et il serra un peu plus des dents en entendant la femme lui dire qu'il était un mou, comme un mollusque des mers le serait, ce qui, dans les parages, est loin d'être un compliment. Très bien, si elle voulait jouer à ce petit jeu, la petite Kenning, il était prêt à jouer. Il avait déjà affronter le Lord Greyjoy, il n'allait certainement pas hésiter à faire de même avec elle.

Sa décision était prise, il allait faire ravaler à cette femme le venin qu'elle lui crachait au visage. Il n'allait pas répliquer aux insultes par de nouvelles insultes. D'abord, se perdre en paroles, ce n'est tout simplement pas lui, Willem est davantage un homme d'action et de gestes que de paroles. Ensuite, il avait bien une envie de cogner quelqu'un en se levant ce matin, comme bien des matins et Arkha lui en donnait maintenant une occasion. Elle se prenait pour un homme, elle tente de se battre comme un homme, alors il allait servir l'égalité des sexes en la battant comme il battrait n'importe quel homme et lorsqu'elle sera au sol, en train de pleurer comme la petite femme qu'elle est, alors là, seulement, il lui rappellera sa place, sa vraie place, bien à l'abri derrière les murs d'un château quelconque, à accoucher de petits fer-nés, qui eux, deviendront de vrais hommes.

Cette fois, Willem se redresse et se replace debout, décroisant les bras. Calme en apparence, il scruta son adversaire un moment. Il prenait sur lui et retenait encore sa simple envie de lui envoyer quelques coups. Il se mit à marcher et comme un requin, il tournait maintenant autour d'Arkha, qui passait encore quelques remarques et lui posait des questions à son tour.

-Qu'est-ce que t'en as à faire de ce que je fais là?

Autrement dit, il ne comptait pas vraiment répondre à la question, ni lancer une conversation sur la pluie et le beau temps. Ils avaient dépassé ce stade et oui, Will' était du genre fier, orgueilleux même, et donc, le défaut qui vient avec tout cela, particulièrement susceptible. Il voulait en découdre avec cette femme, ce n'était qu'une question de temps, mais en attendant, elle avait le droit de savoir qui elle avait en face de lui. Arrêtant de marcher, il fit face à Arkha.

-Ouais et je me balance de qui tu peux être, femme.

On pourrait dresser toute la liste de qui il était. Le frère d'Aaricia Greyjoy, beau-frère de la Seiche et frère de Veloran Bonfrère, seigneur de Cormartel. Il était surtout et avant tout, le capitaine de la Larme Noire, l'homme qui a pris d'assaut la galère amiral Lannister à la bataille de Port-Lannis et celui qui a conduit plusieurs raids avec succès. Bien qu'il savait qui il avait en face de lui, il prétendait maintenant le contraire.

-Je vais te rendre service tiens... Je vais te montrer moi-même les bons côtés de l'entraînement contre un homme plutôt que contre une roche et toi, tu seras à même de constater que... comment tu as dit déjà? Que je ne suis pas une femmelette. Et je propose qu'on y aille aux poings, pour commencer.

Ah oui, il allait adorer ce petit duel, il le sentait. Il allait prendre plaisir à lui donner des coups et il était maintenant d'humeur à en donner. Willem vivait dans un monde violent et il avait appris à aimer la violence, à aimer la subir même parfois, lorsque c'est un mal nécessaire. Lorsqu'on s'entraîne, il faut apprendre à aimer la douleur, à aimer la donner aux autres aussi, une leçon qu'il allait transmettre avec plaisir à cette petite guerrière. Sûr de lui? Absolument et dans sa tête, malgré lui, il sous-estimait même son adversaire, vu qu'elle est une femme. C'est ainsi que Will' défaisait sa ceinture et laissait ainsi tomber celle-ci, avec son glaive, au sol. Si elle préférait se battre avec son arme, alors il reprendrait son glaive. Peu importe le moyen, dans son esprit, le résultat final ne ferait aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Homme d'Armes
avatar

Arkha Kenning
Homme d'Armes

Général

"Fierté saumâtre jamais ne dessale"

♦ Missives : 498
♦ Missives Aventure : 69
♦ Arrivée à Westeros : 29/09/2012
♦ Célébrité : Odette Yustman
♦ Copyright : Luchadora (Alrik !)
♦ Doublons : Aslak, Ethaniel Stone
♦ Age du Personnage : 18 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : les Iles de Fer
♦ Liens Utiles : ~ Fille de la mer, dressée aux vents, telle une Fer-née~

~ En quête de reconnaissance de sa valeur ~

~Générant des prouesses à sa hauteur ~

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
181/500  (181/500)


Message Lun 8 Oct 2012 - 21:33

Alors ça si elle s'était attendu à ça... Bon concrètement elle n'aurait pas agi différemment pour dire vrai. Mais ce que le Fer-né devant lui n'avait pas l'air d'avoir compris, c'est que ses paroles étaient agressives certes mais en réalité c'était de l'humour, ou de la taquinerie made in Fer-né. Cette façon de faire elle en usait très souvent avec Gabriel ou même d'autres Fer-nés sur Harloi. C'était même parfois une manière de dire bonjour sans prendre la peine d'user des méthodes continentales qui impliquaient un "bonjour" ou toute autre formule de politesse communément acceptée. Peut-être qu'à Pyk ce n'était pas comme ça que ça fonctionnait. Ou alors Ce Bonfrère n'avait juste aucun humour ? Elle en tant que femme, et femme Fer-née qui se voulait authentique, elle en avait ramassé des moqueries et par conséquent elle s'était adaptée pour rendre la pareille de la même façon. C'est bien pour ça que quand il l'avait "attaquée" directement en la critiquant avec amusement, elle avait fait pareil. Mais elle avait tellement l'habitude d'user de prime à bord de propos forts qu'elle ne faisait plus vraiment attention si elle s'adressait à des gens qui avaient l'habitude ou non. En même temps, elle ne pouvait pas deviner si les gens qu'elle allait rencontrer pourrait comprendre cette façon de procéder. Peut-être avait-elle était trop fort ? En même temps, ils étaient des Fer-nés ! De ce qu'elle avait connu dans son éducation, ça marchait comme ça. Et même si elle avait vu clairement le regard du jeune homme en face d'elle changer sans qu'elle comprenne clairement les conséquences - parce que oui tout le monde tiquait toujours quand on les rabaissait - elle s'était beaucoup plus attendu à ce qu'il rentre dans le jeu et réponde justement à ses propos par d'autres agressifs et virils... Mais ce ne fut strictement pas le cas... Peut-être n'était-elle pas toujours prudente avec les Fer-nés qu'elle ne connaissait pas et qui ne la connaissait pas. Au vu de son déni, elle n'estimait pas devoir agir différemment que les autres, et pourtant ça risquait de lui apporter des ennuis et la suite de l'événement allait le démontrer.

C'est bien pour ça que quand Willem se leva et commença à tourner autour d'elle avec un air peu appréciable voire clairement peu jouasse, elle se demanda à quoi il jouait à la lorgner de la sorte tel un animal scrutant sa proie. Le ton qu'il employa lui suggéra même qu'il pouvait être un brin agressif. Elle tourna la tête en fonction des endroits où il se trouvait puisqu'il bougeait. Elle n'avait pas peur, elle était plutôt dans l'incompréhension même si elle ne le montra pas. A sa question elle se contenta de hausser légèrement les épaules. Concrètement elle s'en foutait de pourquoi il était là, c'est juste qu'il l'avait dérangé et que forcément elle ne pouvait apprécier faire ses entraînements de la sorte avec un mec qui la lorgnait pendant qu'elle se battait fictivement ou même qui faisait des commentaires, donc dans sa questions, savoir ce qu'il foutait là était plus une invitation pour répondre que s'il n'avait rien à y faire il pouvait partir. Mais elle n'en avait pas eu l'occasion puisqu'il lui rétorquait clairement que ça ne la regardait pas. Comme il voulait, elle n'allait clairement pas chicaner là dessus. Elle fut quand même satisfaite quand il arrêta de lui tourner autour parce que ça avait tendance à la crisper et lui donnait envie de le frapper telle une mouche qui gêne... Elle préférait faire clairement et maintenant qu'il avait reprit sa place, c'était plus agréable de pouvoir converser avec lui. Enfin... Converser était un bien grand mot au final et pour ce qui était agréable... c'est vrai que ça ne l'était pas. Il avait juste envie d'être désagréable et il le montrait bien. il avait de la chance que ça ne lui faisait plus grand chose maintenant. Enfin, pas là en tout cas, parfois l'accumulation avait tendance à l'obliger à s'acharner sur une pierre pour évacuer. Mais en ce jour, Willem était le premier à s'en prendre à elle alors elle avait encore de la marge sur son pètage-de-cable-omètre. Par contre, le mot "femme" vint titiller particulièrement sa fierté de Fer-née. Il venait en un mot de la rabaisser à ce qu'elle détestait. Dans ce mot, il y avait beaucoup de sous-entendus dont celui qu'elle faisait partie du sexe faible. C'était presque palpable tellement la connotation sexiste de ce mot était forte. Son regard se calqua parfaitement sur celui du Fer-né qui avait clairement décidé d'en découdre, verbalement pour le moment, avec elle.

"Parfait. J'crois qu'tu vaux pas plus la peine qu'ça qu'je m'présente à toi appar'mment."

Ca y est. Le ton était donné, il n'y avait clairement plus d'humour maintenant, elle l'avait bien compris et elle venait d'affirmer que s'il voulait la jouer agressif, elle pouvait le faire aussi. Bon elle, elle l'avait montré de but en blanc en fait même si elle n'avait jamais voulu entrer en guerre ouverte de la sorte avec Willem. Mais puisqu'il insinuait clairement que ça allait être le cas, et bien en tant que Fer-née digne de ce nom, elle ne pouvait pas tout simplement s'écraser. Ce n'était pas permis. Et donc forcément, quand dans la suite de ses propos il l'informa qu'il allait " s'entraîner" avec elle pour lui montrer ce que c'était un combat - pour qui il se prenait ? Elle le savait pertinemment bien ! - et qu'ainsi il pourrait lui montrer qu'il n'était pas une femmelette, elle ne put que sourire d'un air qui signifiait bien qu'au lieu de l'effrayer, ça venait juste de la rendre mise sur le pied de guerre. Il voulait en découdre ? Bien ils allaient en découdre. Elle était une FEr-née, une vraie, et elle savait très bien se battre ! Bon bien sûr, elle était en plein déni car même si elle avait appris avec Gabriel, il n'avait jamais été sérieux à cent pour cent et ici elle sentait bien que ce jeune homme comptait lui mettre une bonne dérouillée. Mais elle n'était pas comme ça et ne se laissait pas faire. C'est d'ailleurs pour ça que quand la ceinture rejoignit le sol - bien qu'elle n'avait pas lâché Willem des yeux - elle n'attendit pas plus pour que d'un mouvement vif et puissant, enfin autant que ce que sa force pouvait lui permettre de faire, elle lui assena un coup de poing sur le nez ayant lâché le manche de son arme qui trônait toujours également au sol là où elle l'avait posé plus tôt près du pied de Willem. Un combat de Fer-né, ce n'était pas des combats de chevaliers. Il n'y avait pas une annonce pour dire quand débutait le combat, ni un signal, ni quoi que ce soit. C'était au premier qui réagissait. Et comme il avait voulu faire le malin en annonçant tout ce qu'il voulait, et bien elle y avait répondu tout simplement. Parce qu'elle n'avait peut-être pas la force d'un vrai Fer-né, mais elle avait de la vitesse et de l'agilité. Il fallait bien compenser même si elle se sur-estimait pour la force quand même.

"L'poings t'as dit ? Bon ben t'es servi ! T'le sens bien là mon poing ? "

Evidemment elle ne resta pas aussi près et se recula un peu en adoptant une posture quelque peu plus agressive tandis qu'avec rapidité elle attacha ses cheveux avec une des lanières autour de son poignet. Il voulait la dérouiller ? Mais c'était elle qui allait le dérouiller ! Enfin qu'elle croyait. après tout, elle avait désormais bien mal à son poing. Ce n'était pas la première fois qu'elle les utilisait bien sûr... mais elle avait quand même à chaque fois mal. Il ne tenait qu'à sa fierté de l'empêcher de se focaliser sur ses douleurs éventuelles qu'elle ressentait en combat. Surtout que d'habitude ça avait lieu avec Sargon quand elle combattait avec son équipage et elle devait encore plus que d'habitude prouver sa valeur sinon il l'enverrait paitre en dehors de son boutre et ça pour rien au monde elle ne voulait quitter la Veuve Salée. Mais en attendant, elle n'était pas la plus forte - voire la moins forte - de l'équipage même si elle ne voulait pas le reconnaître. Mais mine de rien elle avait assuré et elle comptait bien en faire de même dans ce petit combat privé. Au moins maintenant, le jeune homme était prévenu qu'elle n'était pas du genre à attendre patiemment. Il l'avait défiée, et bien elle les défis ça partait au quart du tour ! Elle y répondait directement ! Elle savait bien qu'elle n'avait sûrement pas cassé son nez mais elle espérait vraiment qu'il saignait au moins un peu ! Plutôt c'était violent plus elle appréciait... Mais ça ne s'était jamais vraiment retourné contre elle.

"T'en penses quoi hein maint'nant d'la femme ? Viens montrer qu'c'est pas toi l'femme parc'que jusqu'à présent j'ai rien vu qui m'l'infirme !"

Elle aussi défier ? Oh oui c'était clairement dans son caractère ! Quand elle était dans la galère il fallait forcément qu'elle en rajoute. C'était son assurance mal placée due au déni qui parlait et quand on était persuadé de pouvoir gagner, il n'y avait pas de raison de fermer sa gueule. Donc c'était ce qu'elle avait fait. Elle l'avait de nouveau ouvert. Bien qu'elle s'était un peu éloignée, elle n'était pas non plus loin de Traîtresse. Elle préférait assurer ses arrières si jamais il voulait être plus agressif encore. Elle ne le connaissait pas après tout, ni lui ni ses méthodes. Et il était capitaine d'un boutre, il ne fallait pas l'oublier ! Ce n'était pas rien à ses yeux. Ca voulait quand même dire qu'il était au dessus d'elle dans la hiérarchie qu'elle avait instaura de prestige pour un Fer-né !




Jamais le fracas de la mer n'atteint la roche

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 10 Oct 2012 - 12:17

Willem a bien de l'humour, mais pas envers les inconnus, ou les gens qu'il ne connait que de vu, de noms, ou autres de ses choses vagues. Avant de pouvoir le traiter de femmelette et de le faire rire ainsi, il faut bien le connaître, autrement, on risque fort de s'en prendre plein la gueule. Ce n'était pas de la fierté chevaleresque, cette fierté se rattache beaucoup plus à une forme de fierté sauvage, animal, comme celle du mâle alpha qui rappelle de temps en temps à la meute qu'il est le plus fort. Ainsi, même avec ces propres hommes, de temps en temps, il y en a un qui lâche une insulte qui se veut une blague, ou une blague qui se veut une insulte, de trop et il a alors ce qu'il mérite. Les autres observent, y prennent même un peu plaisir, tandis que Willem rappelle à tous, de la façon la plus simple et la plus brutale, qui est le maître à bord et pourquoi on ne doit jamais le remettre en question. Il n'y a pas dix milles façons de dompter les loups de mers et de se faire respecter sur les Iles. La force, bien loin devant la parole, lui est souvent apparue comme le principal moyen, sinon, le meilleur.

Alors, cette petite Arkha, il allait lui rappeler sa juste place en ce bas monde. Il allait lui rappeler que la prochaine qu'elle s'adressera à lui, elle devra baisser les yeux et éviter des commentaires trop cinglants, car oui, le femmelette avait vraiment été de trop, sans oublier les autres petites choses qu'elle s'était permis de dire d'emblée, comme si elle connaissait bien chacun de ses défauts. Quand il se met à tourner autour de la Kenning, il la sent un peu plus nerveuse et tendue disons, elle ne le lâchait pas des yeux non plus. Elle devait se demander ce qui allait suivre, elle devait sans douter, si elle était le moindrement intelligente, mais pour l'instant, il se permettait d'en douter, parce que pour une femme, une simple membre d'équipage, s'adresse à lui comme elle venait de le faire, c'est qu'elle devait avoir un gros rocher à la place du cerveau. La dureté de caractère ne fait pas nécessairement l'esprit, comme on dit.

Non, ce n'était plus la peine qu'elle se présente, c'était une bonne constatation. Cet humour qu'il n'avait jamais vraiment saisi ni apprécié, il pouvait bien disparaitre de l'équation, pour lui, il ne faisait aucune différence. Willem la défiait ouvertement, ce qui anima chez elle un sourire. Le jeune homme haussa un sourcil. Ça l'amusait ou quoi? Il allait faire en sorte de lui effacer son sourire bien rapidement, mais chaque chose en son temps. Ensuite, suit un petit événement qui se veut un pas de plus vers l'escalade de violence qui les attend sans doute. Arkha lui donne un coup de poing en plein visage et sa tête eut un mouvement vers l'arrière en le recevant, un petit filet de sang s'écoulant bientôt de son nez, le jeune homme renifla un brin et s'essuya avec le revers de sa main. Il y a une vague notion de ce qu'on appelle du fair play, qui fait en sorte qu'habituellement, on n'impose pas les coups à son adversaire, mais on les suggère, cela laisse la marge à l'autre de décider s'il le reçoit ou non. Disons que pour ce coup-ci, on pouvait oublier cette notion, mais on dira que s'il reçoit le premier coup en bon joueur, il devrait avoir la permission de donner le dernier non?

Les hostilités étaient déclarées et Willem était à même de constater qu'elle avait une certaine force nerveuse la petite. On allait voir par contre si elle est capable d'encaisser les coups qu'elle est si bien capable de donner. Le capitaine de la Larme Noire laisse tomber son espèce de veste de cuir au sol, tandis que l'autre lui demandait s'il avait bien senti son poing. Plutôt oui... mais pour toute réponse, il n'eut qu'un sourire amusé. Comme si c'était le premier poing de sa vie qu'il sentait de toute manière... Chacun était près et Willem prit une posture, poings levés, le regard aux aguets, aucun doute, il ne se ferait plus prendre par surprise maintenant. Les pieds à la largeur des épaules, un poing plus bas que l'autre, il avait l'air d'un batailleur le moindrement habitué. La jeune femme continuait de parler et décidément, elle avait une grande gueule. Avant même qu'elle ne finisse sa phrase, le guerrier se rue vers elle, à pleine vitesse et se penche vers l'avant au dernier instant et pousse une dernière fois avec ces jambes vers l'avant. Le but de la manœuvre était simple: de la plaquer au sol et une fois qu'elle y sera, de lui assener toute une série de coups de poings, d'abord deux au visage et après, quelques uns au niveau de ses côtes. Si cette première tentative devait échouer, rapproché d'Arkha, il gardera une posture à la défensive. Il va la laisser le frapper un peu, évitera, bloquera quand il n'aura pas d'autres choix et à la première ouverture qu'il verra chez sa rivale, il se permettra de lui donner un coup. Quelque chose comme un bon coup de genou en plein ventre devrait le faire. Cette femme semblait encore plus sûre d'elle et plus grande gueule que lui, alors il allait jouer là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Homme d'Armes
avatar

Arkha Kenning
Homme d'Armes

Général

"Fierté saumâtre jamais ne dessale"

♦ Missives : 498
♦ Missives Aventure : 69
♦ Arrivée à Westeros : 29/09/2012
♦ Célébrité : Odette Yustman
♦ Copyright : Luchadora (Alrik !)
♦ Doublons : Aslak, Ethaniel Stone
♦ Age du Personnage : 18 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : les Iles de Fer
♦ Liens Utiles : ~ Fille de la mer, dressée aux vents, telle une Fer-née~

~ En quête de reconnaissance de sa valeur ~

~Générant des prouesses à sa hauteur ~

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
181/500  (181/500)


Message Jeu 11 Oct 2012 - 16:55

Quelque part, l'idée que c'était un capitaine de boutre restait ancré dans son esprit. Elle savait bien que concrètement, elle se mesurait à du gros gibier. justement pour elle, être capitaine d'un boutre signifiait du mérite, du savoir faire, que justement elle n'avait pas encore et c'était bien pour ça qu'elle n'était que membre d'un équipage. Néanmoins, elle ne pouvait décemment pas rester sans rien faire face à un défi et à une provocation. Capitaine ou pas capitaine, ici c'était une mésentente entre deux Fer-nés et peu importait le grade. Elle se montrerait aussi forte qu'un vrai Fer-né digne de ce nom. Dans sa tête elle ne voyait pas pourquoi elle ne pourrait pas gagner. Bien sûr c'était évident à quiconque passerait par là : Willem était plus grand, plus fort, plus expérimenté. Bref il y avait fort à parier qu'elle se ferait tout simplement démonter. Surtout au combat aux poings. Mais pour elle, dans sa vision des choses, elle avait peut-être moins de mérite parce qu'elle n'était pas détentrice d'un boutre, mais pour faire ses preuves il fallait forcément qu'elle passe par les épreuves de force qui lui imposerait ses semblables. Donc ce premier poing était un avertissement qu'il l'avait peut-être défié mais qu'elle n'allait pas fuir et encore moins le laisser gagner sans broncher. Il pouvait bien enlever sa veste et exposé les muscles qu'elle n'avait pas, ça ne changera rien. Si elle avait du être impressionnée par un corps d'un Fer-né, elle n'aurait tous simplement jamais demandé à son cousin de lui apprendre à se battre. Car lui, c'était clair, il était impressionnant et pourtant elle l'avait ouvertement défié à se battre avec elle. Et là, objectivement, quoi qu'elle pense, quelle que soit son assurance, elle n'avait réellement aucune chance. C'est limite un honneur pour elle de se faire démonter par un Fer-né comme Gabriel simplement parce qu'il était comme un être parfait version Fer-né. Et des êtres parfaits chez eux, il n'y en avait pas beaucoup, mais Gabriel, Lakdahr, et leur cher suzerain, correspondaient assez bien à la définition qu'elle en donnerait. En attendant, elle y correspondait pas du tout. Willem lui était sûrement l'équivalent de Sargon, bien qu'il était plus jeune puisqu'il avait sûrement son âge. Donc au moins, il n'avait pas l'expérience d'un aîné, juste l'expérience d'un mec qui avait pu davantage pratiquer qu'elle et non pas attendre ses dix-sept ans pour imaginer seulement faire partie d'un équipage, comme elle.

Mais peu importe elle avait actuellement un combat à mener et elle comptait bien assurer - on lui souhaitait ! - autant que possible sans son arme. Ses derniers propos furent écourtés suite à l'attaque désormais de son adversaire. Adversaire dont elle avait eu grand plaisir à voir le sang couler le long de sa narine. Signe que son attaque avait fait mouche, bien que son poing la lançait car ce n'était pas forcément plaisait pour la main de servir d'exécutante de la douleur. En plus elle n'avait pas l'habitude de cette manière de faire. Mais elle était une vraie Fer-né, supporter la douleur elle devait le faire ! Peu importe ce que c'était elle devait continuer et quoi que soit l'attaque toujours se relever. Elle avait toujours fait cela jusqu'à présent, il n'y avait pas de raison que ça ne continue pas. Donc quand Willem je jeta sur elle, elle ne put qu'encaisser le choc qui lui coupa néanmoins le souffle l'envoyant valser au sol. Le choc fut d'autant plus rude qu'elle rencontra un sol rocailleux et peu donc plaisant à une chute. De vertes contrées n'étaient pas vraiment courantes dans cette partie ci du monde, sur leurs îles rudes et rocheuses. Toujours est-il que même déjà essoufflée par cette violence, elle ne laissa pas le temps à son adversaire de la maîtriser pendant qu'elle était démunie. Sa main reposant sur une pierre, elle ne prit pas plus de seconde pour se saisir de celle-ci, épaisse et lourde, et de la lancer sur Willem - visant sa tête- lui permettant ainsi de prendre les quelques secondes nécessaires lui permettant de revenir sur ses pieds. Le dardant d'un regard agressif une fois fait, elle n'avait forcément guère apprécié cette attaque qu'elle n'aurait jamais su parer. Elle espérait de tout coeur que la pierre l'avait atteint violemment. Elle jeta un coup d'oeil à Traîtresse qui désormais était plus loin d'elle qu'elle ne l'aurait voulu. L'attaque l'avait éloigné de son arme et surtout compagne plus que nécessaire de combat. Elle fit quelque pas encore en arrière pour s'éloigner davantage de l'homme qui avait tendance à faire du rentre dedans. Et ça elle n'était pas vraiment habituée - verbalement si mais physiquement non. Elle ne comptait pas cependant se laisser impressionner. Elle allait lui rendre la pareille. Elle aussi prit une posture défensive pour suggérer qu'elle n'allait pas s'arrêter là. Il fallait juste qu'elle réfléchisse rapidement à une tactique pour arriver à l'avoir. Ce qui n'était pas vraiment dans ses cordes. Elle avait cette petite tendance impulsive typique des Fer-nés qui la poussait à vouloir juste royalement lui sauter dessus. Quelques mèches de ses cheveux s'étaient déjà défaites de sa queue de cheval lui donnant un petit air plus sauvage pour la peine, une infime pellicule de poussière s'éparpillant à certains endroits de sa chevelure. Mais surtout elle ne le quittait pas des yeux. S'il venait encore à lui foncer dessus,elle l'esquiverait cette fois.

Elle finit donc par s'avancer rapidement vers lui pour tenter de lui asséner plusieurs coups de poings. Le but en fait c'était de le faire reculer. Elle voulait se rapprocher de nouveau de Traîtresse qu'elle pourrait ainsi utiliser si ça venait à se gâter pour elle. Mais d'abord le faire reculer car sans ça elle n'en aurait pas accès. Et donc elle lui donna des coups de poings en avançant plus que ce qu'elle ne reculait. Elle tentait d'atteindre divers endroits que ce soit son visage, ses côtés, ou ses jambes avec des coups de pieds qui tentaient de s'exécuter aussi à un bon intervalle pour laisser passer un petit effet de surprise. Plusieurs fois également elle se recula et se pencha pour saisir plusieurs autres pierres qu'elle lui envoya droit dessus pour tenter de le blesser. Elle prenait tout ce qui était à sa disposition. Après tout il n'y avait pas tellement de règles dans les combats de Fer-nés excepté que généralement, l'un des deux partis devait mourir pour gagner le combat. Mais pour l'instant elle n'y pensait pas vraiment. Elle essayait juste de gagner et c'était déjà pas mal.

"C'est bon ? Tu tiens l'choc ?"

Le provoquer ? Un peu. Elle ne pouvait pas s'empêcher de parler dans certains contextes et encore plus quand elle se sentait en danger, bien que c'était inconscient - tant le fait qu'elle se sentait en danger que le fait qu'elle devait parler.

"Elle s'débrouille pas si mal hein la "femme" !"

Elle n'attendit pas plus longtemps pour se ruer à son tour vers lui et lui sauter dessus. Le fait d'avoir parlé avait encore remonté son agressivité et son adrénaline et du coup, son pseudo petit plan pour se rapprocher de son arme c'était totalement évanoui. Elle avait juste envie de cogner et de frapper ce Fer-né. Du coup, elle lui avait sauté dessus mais pas vraiment comme son adversaire l'avait fait précédemment dans le but de le le faire tomber non. Elle lui sauta dessus à la manière d'un koala qui s'agrippe à son arbre et elle tentait de le frapper en même temps. Ce n'était clairement pas une méthode d'homme mais elle faisait à sa façon et comme elle pouvait. De toute façon, la fierté ici était de gagner, peu importe la méthode utilisée ! Elle estimait de toute manière que la meilleure façon de faire c'était d'user de son arme. Et comme là ce n'était pas le cas, elle pouvait bien utiliser les méthodes qu'elle voulait ! Tant qu'elle gagnait contre un homme, Fer-né, censé être plus fort qu'elle, c'était le plus important.




Jamais le fracas de la mer n'atteint la roche

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Jeu 18 Oct 2012 - 14:06

Une jolie bagarre se déroulait sur Pyk. Ce qui amusait Willem, jusqu'à un certain point, c'est qu'Arkha savait se battre, mais qu'elle ne se battait pas comme un homme. Cela était légèrement déstabilisant pour celui qui était habitué de faire face à un genre d'adversaire différent. La Kenning se battait avec une certaine lâcheté, elle évitait de faire face, passait beaucoup de temps à reculer et profiter de son environnement d'une manière que certains considéraient sans doute déshonorante, mais Will' trouvait tout ça plutôt intelligent. N'empêche, ce n'était pas vraiment le moment de la complimenter, puisqu'il avait quand même une petite leçon à donner à cette fille, mais il réalise assez rapidement que cela ne sera pas aussi aisé qu'il avait pu l'espérer au départ. Il y aurait du sang, des ecchymoses, mais en bout de ligne, il demeurait convaincu qu'il arriverait à avoir le dernier mot sur elle. Willem faisait parti de ses hommes qui aimait dominer son prochain et lui faire savoir qu'il était plus faible.

Concrètement, que se passait-il alors? Quand le jeune capitaine fonce sur son adversaire, il arrive à la jeter au sol, à l'y plaquer et il sentit que la manœuvre n'avait pas laissé la jeune femme indemne. Il était plus fort qu'elle, plus gros qu'elle même, alors Will' comptait jouer là-dessus pour remporter ce combat. Il faut arriver à faire de ses faiblesses des forces. Il venait de donner un bon coup de poing au niveau des côtes de la belle, lorsqu'il y eut un geste qu'il ne vit pas venir, mais qui eut tôt fait de le ramener à la réalité disons et à éliminer tout espoir de triomphe rapide sur Arkha. Une roche, tenue par la belle brune, vient le percuter de plein fouet, en plein au niveau de la tempe. Un coup qui le sonne un instant et on le vit, à ces yeux qui devinrent comme fixe un instant. Le coup résonna dans sa tête et déjà, il avait fait assez de dommage pour le faire saigner. Son nez venait à peine d'arrêter que c'était maintenant à la tempe et à la tête, le sang a tendance à se faire généreux. Un coup qui fonctionne tout à fait donc. Le tasser, puisqu'il était comme sur elle, assit sur son ventre, ne fut pas trop difficile et même, c'est avec une certaine peine qu'il se relève rapidement, une main contre la tempe, on sentait quand même que ce seul coup ne serait pas suffisant pour venir à bout du combattant.

S'il s'était dépêché de se lever, c'était bien parce qu'il savait que l'arme de son adversaire n'était pas très loin et les deux eurent un échange de regard. Il croisa le regard d'Arkha et le dévia ensuite vers l'arme. C'est ce qui oblige quelque peu Willem à se diriger vers son adversaire, chacun de ses poings fermés, pas de placage cette fois, puisque cela l'avait conduit à recevoir un sacré coup. Il allait plutôt revenir à la vieille méthode, moins lutteuse, mais potentiellement tout aussi efficace. Il avançait de plus en plus rapidement, son regard rivé sur Arkha, qui reculait. En général, quand un adversaire recule, ce n'est jamais bon signe et il le sait et il sait aussi que l'arme n'était pas très loin. Puis, elle se porte en attaque, enfin! Willem savait se défendre et durant cet échange de coups, il bloqua ceux aux endroits les plus vitaux, se permettant de recevoir quelques coups au niveau du torse ou au côté du corps et en échange, il dut sans doute en rendre quelques uns. Dans de pareils échanges, c'est assez rare qu'on donne sans recevoir. Ces coups à lui visait surtout et de façon presque méthodique le secteur sur le côté du corps, sur les côtés, un peu plus bas que les côtes, où se trouve la rate par exemple. N'allez pas croire que Willem ait de grandes connaissances anatomiques, au contraire, mais il sait en revanche que frapper à cet endroit fait particulièrement mal. Ces coups, quand il avait la chance d'en donner, se faisaient raids, vifs et durent comme le roc et le fer, bref, il était plutôt bon cogneur, mais s'il n'avait pas les poings ou la puissance d'un Lakdhar par exemple.

Bon ensuite, il y a cette histoire de lancer des roches. Léger doute ici sur la vitesse à laquelle Arkha peut le faire ou la manière qu'elle peut le faire. Ce n'est pas de la vaisselle qu'elle pouvait lancer ici. Lancer une roche, cela signifie se pencher, ramasser la roche, puis viser et la lancer. Il ne faut pas croire que Willem va croiser les bras et regarder Arkha faire, curieux de voir ce qui va arriver. Puis, s'ils se battent aux poings, en toute logique, ils sont assez proche un de l'autre. Alors admettons qu'après avoir bloqué des coups, il ait reculé et qu'elle en profite pour reculer et lui lancer des roches, reste qu'il serait assez rapide pour foncer sur elle. N'empêche, soyons bon joueur, la manœuvre le surprend peut-être une fois et plutôt que de recevoir une autre roche en pleine tête, cette fois, il lève les bras, qui encaissent le coup, faisant dévier la roche outre-part.

-Et toi?

Il avait une partie d'un sourcil en sang, un filet de sang coulait encore de sa tempe jusqu'à la mâchoire, il y avait encore des traces de sang entre son nez et ses lèvres et il avait quelques égratignures ici et là, mais en somme, il tenait le coup, il ne semblait pas fatigué, il était assez athlétique et en bonne forme physiquement, mais il fallait avouer, quelques coups avaient porté et il espérait que quelques uns de ces coups aient porté aussi, autrement, il pourrait se retrouver vite en difficulté.

Willem profite de la petite pause et des insultes pour reprendre quand même son souffle, rassembler ses forces. Il considère avoir assez cerné son adversaire maintenant, du genre prête à tout pour gagner et qui sait se battre, mais comme une femme se bat, enfin, selon la vision qu'il s'en fait, fait de coups bas et de manœuvres vicieuses. Les combats entre hommes ont tendance à être plus direct disons, on ne se lance pas des roches par la tête.

-Je suis certain que tu ne m'as pas tout montré encore. Allez, viens, que je finisse de te baiser!

Oh qu'il est grossier, mais lui aussi, il pouvait avoir une grande gueule, jamais comme un Harloi, mais quand même... et se montrer provocant. D'ailleurs, la manœuvre semble fonctionner puisqu'Arkha lui fonce carrément dessus. Will' se préparer à l'accueillir avec tout un coup de poing en direction de sa tête, mais il retient son coup, puisqu'elle lui saute dessus. Il faut croire qu'elle l'avait prise aux mots! Il se protège vite le visage et après s'être mérité sans doute quelques coups, griffures de la part d'Arkha, il se jette au sol, avec ceci de particulier, la première personne qui frappera le sol, ce sera Arkha. Bien beau de se battre comme un animal, mais l'humain est plus rusé que l'instinct animal.

Lorsque cela arrive, il n'est pas certain que le coup fait en sorte de desserrer l'étreinte des jambes d'Arkha, alors pour l'y aider, Willem se permet un bon coup de tête contre celle d'Arkha. Elle a la tête dure? Elle allait voir que lui aussi? Bien sûr, son front vise un peu plus haut que nez, là où ça devrait faire assez mal. À partir de là, Will' tente, tant bien que mal, de maîtriser les bras de la belle, pour les tenir plaqué au sol et se donner un peu plus de hauteur. N'empêche, dans cet instant, il réalise que son adversaire est moins laide que la plupart des habitantes et du coup, il décide de lui laisser une chance, la faiblesse des hommes sans doute.

-T'en as assez? Ou tu veux qu'on continue?
Revenir en haut Aller en bas
Homme d'Armes
avatar

Arkha Kenning
Homme d'Armes

Général

"Fierté saumâtre jamais ne dessale"

♦ Missives : 498
♦ Missives Aventure : 69
♦ Arrivée à Westeros : 29/09/2012
♦ Célébrité : Odette Yustman
♦ Copyright : Luchadora (Alrik !)
♦ Doublons : Aslak, Ethaniel Stone
♦ Age du Personnage : 18 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : les Iles de Fer
♦ Liens Utiles : ~ Fille de la mer, dressée aux vents, telle une Fer-née~

~ En quête de reconnaissance de sa valeur ~

~Générant des prouesses à sa hauteur ~

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
181/500  (181/500)


Message Jeu 18 Oct 2012 - 18:19

Tout ce sang, toute cette férocité n'avaient cesse de la pousser à en rajouter encore et à vouloir davantage. Bien sûr elle était endolorie de partout et elle savait que son corps serait rempli d'ecchymoses le lendemain. Contrairement à lui, elle ne s'était pas pris de coup au visage et pour la peine ne saignait pas de celui-ci alors que Willem avait des marques du nez vers les lèvres et de la tempe également. Elle ne pensait pas que son coup avec la pierre ferait autant de dégâts, elle avait réagi face à une situation à laquelle elle ne s'attendait pas. Les seules fois où elle avait été plaquée de la sorte c'était avec Gabriel et ça n'avait jamais rien à voir avec un combat sérieux. C'était bien plus des taquineries de sa part car il arrivait toujours à l'écraser puisqu'il faisait facilement plus du double de son poids. Mais là, peut-être par peur elle n'aurait su le dire et elle ne voulait pas savoir car reconnaître un tel sentiment n'était pas digne d'un Fer-né, elle avait agi sans réfléchir aux conséquences. Du coup, Willem saignait bien plus qu'elle mais au fond, elle était tout aussi amochée que lui car il l'avait à y compter beaucoup plus frappé "convenablement" qu'elle qui avait frappé beaucoup mais pas toujours atteint sa cible, contrairement à lui. Enfin elle avait quand même su parer des coups parce que concrètement si elle avait tout encaissé, elle serait sûrement à genoux là maintenant incapable de bouger. Mais non là, elle tenait encore sur ses pieds bien qu'elle était haletante et qu'elle sentait clairement la douleur l'irradier. Mais elle y faisait fi comme Willem ignorait également ses blessures. Le but n'était pas de rester indemne mais juste de gagner. Et c'était ce qu'elle comptait faire autant que possible. Bien sûr, au moment où elle lui lançait des pierres et en le voyant se tenir devant elle avec encore autant d'assurance lui faisait dire qu'elle ne savait pas si elle tiendrait encore longtemps. Mais il l'avait provoquée et à ce genre de choses elle ne savait jamais résister ! La baiser, lui ? Non, c'était elle qui allait le baiser ! C'était ce qu'elle s'était dit avant de s'élancer sur lui et de l'attaquer comme une femme peu le faire avec tout ce qui lui restait comme énergie. Elle avait clairement envie de gagner mais les combats au corps à corps sans armes, elle n'avait en réalité que très peu expérimenté. Elle s'était battue avec Gabriel et on pouvait dire ce qu'on voulait, il était son cousin, il l'avait connue toute petite, il ne serait jamais entièrement sérieux avec elle. Et en combat réel, elle attachait toujours la lanière qui trônait autour du manche de son arme à son poignet solidement ce qui faisait que même si elle perdait son arme durant le combat, il suffisait de tirer la lanière pour la récupérer, donc elle n'en était jamais dépourvue. Mais là, elle n'avait pas accès à Traîtresse, donc elle était plutôt démunie, car sa force contre celle d'un vrai Fer-né n'était pas suffisante. Et bien qu'elle le niait, face à l'évidence elle ne pouvait faire autrement.

C'est bien pour ça que quand il la plaqua au sol lui sous-tirant un son de douleur évident suite au choc presque plus fort que le tout premier que Willem lui avait apporté, elle le fixa méchamment bien décidée à renverser si possible la situation, ce qui ne fut pas possible car une autre douleur bien plus vive et assommante suivi : il lui administra un coup de boule magistral auquel elle ne put échapper et qui n'entraîna même pas un son de douleur tellement ce fut rude. Elle ne put rien émettre et le temps qu'elle reprenne un peu son esprit alors qu'elle essayait vainement et vaguement de lui échapper, elle était les deux poignets cloués au sol et Willem au dessus d'elle le dominant totalement. Elle le fixait tel un animal captif avec hargne et colère, les yeux brillants de larmes qu'elle empêcherait de couler de toutes ses forces. Ce n'était pas par défaite mais réellement par douleur. Le dernier coup qu'il lui avait administré lui faisait encore voir des étoiles et par conséquent ses yeux s'étaient humidifiés en réflexe sans son accord. Elle prit de longues secondes pour les retenir tout en essayant encore vainement de se dégager malgré les questions qui lui étaient posées et le fait qu'elle était fortement haletante après autant d'effort physique. Mais en réalité, et elle fut obligée et contrainte de le reconnaître, elle ne savait plus rien faire. Elle n'avait pas la force de se dégager. Les pressions étaient bien trop puissantes sur ses poignets et malgré tout l'entraînement qu'elle avait pu faire, elle ne dépassait pas encore la force ou du moins n'égalait pas celle d'un Fer-né. Donc elle se contenta après un instant de le fusiller du regard un bon moment avant de jurer et de détourner le regard n'essayant plus de se sortir de ce pétrin. Elle savait que si elle disait qu'il pouvait courir pour qu'elle abandonne, dans cette position, elle était juste bonne pour s'en ramasser plein la tronche et finir bien plus amochée que ce qu'elle n'était que ça. C'était un échec cuisante, une grande défaite, mais elle n'avait pas le choix.

"C'bon... On arrête..."

Ces quelques mots lui avaient arrachés la gorge comme si elle avait craché des lames de rasoir. Avouer ainsi qu'elle ne pouvait pas le battre à main nue était horrible et sa fierté en prenait un coup assez important. D'ailleurs elle avait encore bien évité de le regarder à ses paroles et elle fixait un point dans l'environnement pour retenir sa frustration et sa haine envers elle-même de ne pas avoir su gagner. Elle avait dit qu'elle gagnerait et elle avait tout bonnement perdu... C'était plus qu'évidemment.

"Lâche moi maintenant !"

Cette position lui déplaisait fortement. Etre ainsi immobilisée et dominée n'était pas des plus jouissifs quand elle venait de se faire mettre une trempe par un autre Fer-né. En plus elle avait mal partout et elle ne serait pas contre de pouvoir relâcher un peu son corps qui était parfaitement tendu dans cette position, la tension et l'adrénaline voyageant encore dans son corps. Donc une fois qu'il daigna enfin se bouger et elle espérait que ça ne traînerait pas histoire qu'il ne profite pas de la situation, elle se redressa assez lentement. Elle ne put s'empêcher malgré sa défaite de lui lâcher une provocation histoire de tenter au moins verbalement de gagner cette partie.

"Et enlève l'sang, t'as encore plus une sale gueule qu'habituellement comme ça.""

Bien sûr ce n'était pas vrai. Willem n'était pas du tout laid et elle ne l'avait d'ailleurs jamais pensé, mais elle venait de perdre alors elle pouvait bien être méchante verbalement ! En plus, concrètement c'était sa faute s'il était blessé de la sorte. Mais elle s'en foutait, de toute façon c'était le vainqueur alors franchement... Elle resta assise un moment passant un bras autour de son ventre. Maintenant que son corps encaissait le contre-coup, elle avait la nausée, mais elle ne comptait ni l'avouer ni même manifester des signes qui pourraient faire penser que c'était le cas. Donc elle attendit que sa tête arrête de tourner un peu pour se lever lentement en grimaçant un peu. Une fois debout cependant, elle fit comme si elle n'avait rien et elle s'approcha de son arme qu'elle vint raccrocher à son échine car elle ne voulait plus être séparée d'elle. Néanmoins, la porter et la raccrocher lui demanda pas mal d'efforts tellement ses membres étaient endoloris. Mais elle n'émit pas le moindre son de protestation ni de plainte. Elle avait bien envie de rentrer sur Harloi... Mais elle devait attendre son frère et elle ne savait pour ainsi dire pas vraiment où il était concrètement. Elle allait sûrement l'attendre près de la cote. Elle avait envie de se taper quelque part et sûrement de ruminer. Avoir perdu lui avait clairement tapé sur le moral et elle ne se sentait plus d'humeur de rien. Elle jeta vaguement un coup d'oeil à Willem... Il fallait qu'elle montre qu'elle n'était pas trop mauvaise perdante... Enfin un peu quand même.

"Félicitations pour ta....victoire." Ce mot lui avait écorché les lèvres. Au fond d'elle elle ne pouvait s'empêcher de penser que la prochaine fois elle l'aurait !




Jamais le fracas de la mer n'atteint la roche

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Dim 21 Oct 2012 - 14:21

Le combat atteignait son zénith, son paroxysme. Il n'était plus possible de ménager l'autre maintenant ou de chercher à limiter les dégâts. De toute façon, on sait que Willem n'avait jamais eu cette intention à l'esprit. Il voulait plutôt donner une raclée à cette fille et il réalisait qu'il devait s'investir un peu plus qu'il ne s'y attendait à prime à bord dans cette cause. La fameuse roche qu'il avait eu par la tête avec cogné d'ailleurs et il en ressentait encore un peu les effets, mais comme un animal blessé, ce geste avait aussi décuplé son agressivité et sa détermination à ne pas ménager cette femme et à avoir le dernier mot sur elle. Oh, il n'était pas question de la tuer, mais au moins, qu'elle ravale les maux qu'elle avait eu tout à l'heure.

Elle qui voulait s'entraîner, elle en prenait sans doute pour son compte. Il venait de la jeter au sol, puisqu'Arkha avait sauté sur lui, il avait cherché à retourner la situation. Puis, question de rendre coup pour coup, il avait donné un bon coup de tête, qui a eu tout l'air d'avoir l'effet recherché et il en était bien content. Cette fois, il la tenait, il le savait, mais Will' ne souriait pas pour autant. Au contraire, il avait l'air plutôt essoufflé, amoché même, de son côté aussi et depuis un moment déjà. Il vit une sorte de détresse dans le regard d'Arkha, de cette hargne aussi, le penchant ultime de la détermination. Sans doute que son esprit refusait de se rendre, de se soumettre, mais il en allait autrement du corps de cette femme. Elle se débattit encore un moment, son emprise se resserra sur elle et finalement, elle parut se détendre, se soumettre. Willem était parvenu à ses fins, il n'en retirait qu'une discrète satisfaction, pour l'instant, pas l'ombre d'un sourire et encore moins, d'un rire moqueur. En soi, elle avait quand même monté dans l'estime du jeune homme. Oui, chacun sa façon de gagner en respect. Ce n'était pas tant pour le combat en lui-même qu'elle avait gagné son respect, non, c'était plutôt pour sa combattivité et son caractère insoumis. Une femme comme on a fait bien peu, puisque, pour en avoir violé une et capturé une autre, disons qu'elles n'ont pas toute cette combativité, caractéristique que possède aussi la sœur de Willem, la seule femme qu'il respecte vraiment.

Arkha n'avait plus vraiment de moyens de s'en sortir, alors, elle fait savoir que son compte est bon. Le jeune homme eut un petit geste de la tête qui voulait dire qu'il était d'accord, évidemment, puisque le résultat de tout ce chamaillage était à son avantage. Puis, il eut un premier léger sourire et la fixa de son regard un petit instant, le détaillant. Willem sursauta légèrement lorsqu'elle lui fit savoir qu'il était temps qu'il se lève. Amusé par la remarque, il la lâche et se lève aussitôt. Debout près d'elle, il la regarde se lever d'elle-même. De son côté, il essuyait un peu son visage et il faudrait qu'il s'occupe de la plaie qu'il avait près de la tempe. Arkha fit d'ailleurs une remarque sur le sang et il essuya le coin de sa bouche avec le revers de sa main, ricanant un court instant après la petite phrase qu'elle avait eu. Oui, elle pouvait bien parler. Ces blessures étaient peut-être moins visibles, mais en tout cas, ils savent tous les deux qui s'est soumis à l'autre à la fin.

-Heureusement, j'ai ménagé la tienne...

Ou en tout cas, il a essayé, par contre, elle avait certainement des blessures outre part. Willem était heureux d'avoir gagné, mais disons qu'il ne devait pas y avoir d'autres avenues possible à ce combat. Imaginons un instant qu'il ait perdu, d'abord, par une simple matelot si on veut, même pas un ou une capitaine. Ensuite, par une fille en prime. Bien vite, toutes les Iles en auraient parlé et il aurait été la risée de l'archipel. De l'autre côté, qu'Arkha soit défaite, ça ne représentait pas grand chose, il n'avait même pas de matière à se vanter, c'était juste dans l'ordre des choses si on peut dire.

Arkha vaincue, il n'avait pas l'intention de l'humilier en prime. Il ne la détestait pas, elle l'avait juste insulté et donc, il devait mettre les choses aux claires, la rappeler à l'ordre. Drôle de façon de le faire peut-être, mais chacun sa manière. Au moins, une fois que chacun s'en est donné plein la gueule et que le message est compris, pour lui, c'est terminé, on pouvait passer à autre chose, laisser cette histoire derrière soi. Autrement dit, il n'avait pas l'air de l'enragé pour qui il pouvait passer quelques instants plus tôt. Non, cette fois, il était détendu, visiblement modeste vis-à-vis une "victoire" qui l'était tout autant, à ces yeux. De son côté, il ne comptait pas renchérir, m'enfin, si elle le narguait, il n'allait pas se laisser faire non plus. En fait, maintenant, les remarques qu'elle pouvait faire l'amusait plutôt.

Will' retourna sur la roche sur laquelle il était assis et en chemin, il remit sa veste de cuir. Une fois assit, il vit la jeune femme se lever aussi, pour de bon et aller récupérer son arme. Il fit de même de son côté, il récupéra son glaive, posé sur cette roche et rattacha le fourreau et la ceinture. Il remarqua le bras qu'elle avait autour de son ventre. De son côté, il reprenait son souffle. Il avait arrêté de saigner du nez depuis un moment, mais sa blessure à la tempe coulait encore, bien qu'elle ne lui faisait plus mal depuis un moment. Souvent, une plaie n'arrête pas de saigner en seulement quelques instants et il le savait. Will' prit sa gourde, vida un peu d'eau dans le creux de la main et s'en passa sur le côté du visage.

-Oh... voilà qui doit te faire mal plus que tous les coups de tête que tu pourrais recevoir pas vrai? T'avouer vaincue... Te fais pas tant de tord pour moi, tu t'es bien démenée, pour une fille...

Il baisse les yeux un petit instant sur sa gourde, sur laquelle il remet le bouchon, avant de tendre le bras qui la tenait en direction d'Arkha.

-Tiens, si t'en veux.

Si elle décline son eau, alors tant pis, ça en fait simplement plus pour la gorgée qu'il prend ensuite. Tandis qu'il boit ou qu'elle boit, tout dépendamment, il la regardait encore un peu. Un peu plus tôt, il avait dit complètement se foutre de qui elle pouvait bien être, bien qu'il avait sa petite idée. Maintenant, il était peut-être temps de s'assurer de qui elle est et de montrer qu'il se foutait moins d'elle en ce moment que tout à l'heure. Elle ne risquait pas de le traiter de femmelette de si tôt, ou en tout cas, elle y pensera à deux fois avant de le faire.

-Tu es Arkha Kenning, pas vrai? La fille sur le boutre de Sargon.
Revenir en haut Aller en bas
Homme d'Armes
avatar

Arkha Kenning
Homme d'Armes

Général

"Fierté saumâtre jamais ne dessale"

♦ Missives : 498
♦ Missives Aventure : 69
♦ Arrivée à Westeros : 29/09/2012
♦ Célébrité : Odette Yustman
♦ Copyright : Luchadora (Alrik !)
♦ Doublons : Aslak, Ethaniel Stone
♦ Age du Personnage : 18 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : les Iles de Fer
♦ Liens Utiles : ~ Fille de la mer, dressée aux vents, telle une Fer-née~

~ En quête de reconnaissance de sa valeur ~

~Générant des prouesses à sa hauteur ~

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
181/500  (181/500)


Message Mar 23 Oct 2012 - 11:20

Evidemment il fallait que Willem en rajoute. On était Fer-né ou on ne l'était pas. Et malheureusement il l'était. Ainsi, la faire perdre ne suffisait pas, il fallait bien évidemment lui rappeler verbalement qu'elle avait perdu. C'est vrai que cette défaite était bien plus difficile à encaisser psychologiquement que physiquement. Certes elle avait mal mais ça se soignait et ça guérirait de toute façon. Mais par contre, elle ne pourrait jamais oublier ni même accepter d'avoir perdu cette fois-ci, à un combat de ce type, contre un autre Fer-né de même âge qu'elle. Cela lui rappelait fortement ce qu'elle niait constamment comme quoi elle ne faisait pas le poids face à un Fer-né, à âge équivalent. Et puis il était capitaine... Quand elle serait capitaine ce serait différent ! Concrètement, avoir ce rang ne changeait pas forcément ni la force, ni la capacité mais pour elle c'était pourtant le cas. Willem avait un boutre, Sargon avait un boutre, Gabriel avait un boutre et même Helya en avait un aussi ! ET ça faisait d'eux des gens plus importants qu'elle qui était marin sur la Veuve Salée. C'est bien pour ça qu'elle aspirait à avoir un jour le sien, montrer qu'elle en avait l'étoffe, qu'elle pourrait mener à bien les voyages en mer et au delà ! Un jour on la reconnaitrait à sa juste valeur ! C'était tout ce qu'elle voulait et elle comptait bien que ça arrive un jour. Mais une chose à la fois, d'abord elle devait apprendre tout ce qu'elle pouvait en tant que marin et ensuite elle l'appliquerait plus tard quand elle aurait son propre boutre. Ce qui était frustrant c'est que Gabriel et Sargon étant plus vieux, elle se disait qu'elle n'était pas trop en retard et qu'à leur âge elle serait capitaine. Mais là, elle avait en face d'elle un homme de même âge qui l'était déjà. Et elle savait au fond d'elle pertinemment qu'à son âge, Sargon et Gabriel avait déjà le leur. Cela entrainait une énorme frustration de sa part car cela l'amenait à cette infériorité qu'elle détestait. Mais elle se rappelait la chance qu'elle avait d'avoir été acceptée sur la Veuve Salée et elle se disait que les marins à bord n'en étaient pas moins de vrais Fer-nés aussi. Donc ça faisait quand même d'elle un marin à part entière ! tant qu'elle n'était pas retirée de l'équipage, c'est que Sargon estimait qu'elle y avait sa place. Et cela lui suffisait pour reprendre l'estime qu'elle aimait se donner.

Willem lui rappela également qu'elle s'était bien battue pour une fille. Il croyait vraiment qu'elle allait le prendre en compliment ? Ce genre de phrases avait tendance à lui déplaire fortement car ce n''était pas du tout un compliment à ses yeux. Elle se battait bien...mais pour une fille ! Cela voulait dire que de toute manière il s'attendait à gagner simplement parce qu'au vu de son sexe elle n'aurait de toute façon pas pu gagner. Et elle avait horreur de ça ! S'ils s'étaient battus avec leur arme ça aurait été différent, elle en était persuadée ! Evidemment qu'avec son gabarit elle ne pouvait pas rivaliser... C'était bien pour ça qu'elle s'était faite faire une arme digne de ce nom par Lakdahr. Et elle en était très fière! Elle avait bien envie de lui répondre quelque chose de cinglant mais cela n'aurait rien changé au fait qu'il avait quand même gagné et que donc ses propos étaient, pour l'instant, fondés ! Elle savait ce qui lui restait à faire pour que ça n'arrive plus : s'entraîner de nouveau au corps à corps avec Gabriel. Elle était persuadée qu'il l'aiderait... Elle ne savait pas si elle lui avouerait sa défaite... Même à lui, bien qu'elle finissait toujours par tout lui dire, elle était réticente car simplement ça avouait ses faiblesses qu'elle niait les trois quart du temps. Elle était en quelque sorte prête à partir tandis que Willem s'était posé sur la pierre sur laquelle elle l'avait initialement vu ayant reis ses armes mais il la surprit en lui tendant une gourde. La gourde dans laquelle il venait de boire quelques secondes plus tôt. Elle le regarda un instant avant de s'approcher un peu et de tendre la main pour prendre la gourde. Elle la rouvrit et but une gorgée qui lui fit quand même du bien. Après tout ils venaient de se dépenser assez violemment. Elle avala et essuya ses lèvres du dos de sa main avant de refermer la gourde et de la lui rendre. Elle ne comptait pas le remercier... elle avait perdu et elle ne l'avait pas encore digéré. Il reprit la parole avouant finalement qu'il savait quand même qui elle était.

"J'croyais que tu t'en foutais de qui j'étais."

Oui, elle n'allait pas perdre son caractère ni même s'écraser parce qu'il l'avait physiquement dominée. Mais bon après, cela ne servait à rien de renchérir trop non plus donc autant montrer un peu de bonnes volontés aussi à la discussion. Après tout il avait le mérite d'avoir les facultés d'un vrai Fer-né et c'était justement ce qu'elle aimait dans son peuple, donc elle ne pouvait pas lui en vouloir trop longtemps non plus d'être à l'image de ce qu'elle aurait voulu être. Même si son idéal aurait été d'être comme Gabriel ou Lakdahr, ou encore comme leur suzerain ! Mais bon, lui c'était plus qu'un vrai Fer-né, c'était aussi une icône d'autorité et un homme qui savait se montrer également intelligent et non juste un violent. En ce qui concerne néanmoins la situation actuelle, elle capitula un peu pour permettre une conversation de s'engager néanmoins. Elle ne savait pas très bien où ça mènerait mais maintenant qu'ils avaient bien combattu, autant faire une trêve.

"Ouais. J'suis bien Arkha Kenning et j'suis bien sur la Veuve Salée." elle ajouta ensuite "Donc j'suis un marin, pas une femme."

Elle voulait quand même qu'il comprenne qu'il n'avait pas à la traiter de fille alors qu'elle était bien plus que ça et que surtout qu'elle détestait qu'on s'arrête sur son sexe pour la décrire. C'était assez typique des remarques qu'elle obtenait à longueur de temps et d'habitude elle encaissait et répondait par une pique. Mais après avoir été écrasée, c'était moins évident d'avoir de l'humour. Elle le regarda un peu en coin avant de poser une question qui sensiblement l'intéressait mais qu'elle ne voulait pas trop faire passer pour de l'intérêt évident à son égard.

"C'fait longtemps qu't'es capitaine de ton boutre ?"

Capitaine, boutre, la mer, c'était clairement ses sujets favoris. Elle pouvait en parler longuement. Elle n'avait pas fait attention mais elle remarqua que la plaie qu'elle avait engendré - et qui était quand même une grande satisfaction - sur la tempe de Willem saignait toujours malgré qu'il l'ait partiellement lavée. Elle fouilla un peu dans sa poche et en sortit un tissu qui pourrait servir à éponger un peu la plaie. Après tout, il avait quand même partagé sa gourde avec elle, elle pouvait bien lui donner de quoi arrêter le sang. En appuyant un moment avec le tissu, il finirait bien par faire arrêter l'écoulement. C'était mieux que rien disons. Elle lui tendit alors en faisant un signe de tête vers la blessure.

"Tiens... J'crois que t'en aurais bien b'soin pour ta blessure. Même si j'prends grand plaisir à t'voir pisser le sang, j'pense qu'il est quand même temps d'faire quelque chose."

Elle espérait quand même que ça laisserait une cicatrice. Après tout même si elle l'avait battu et qu'il le disait un jour en public, elle pourrait dire que contrairement à lui, elle a laissé une marque indélébile sur sa peau. Ca pouvait être une bonne revanche. Mais bon... Si ça se faisait il n'aurait rien du tout et elle n'aurait même pas de quoi répondre s'il venait à lui rappeler ce combat. Ce ne serait vraiment pas de chance.




Jamais le fracas de la mer n'atteint la roche

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 23 Oct 2012 - 15:11

Willem de son côté ne pouvait pas faire abstraction du fait qu'Arkha était une fille. Elle aurait beau parler comme un homme, agir comme un homme, se battre comme un homme et naviguer comme eux, tuer, roter, etc., pour lui, elle demeurait une fille. Bien sûr, c'était condescendant dans sa tête, en bonne partie. La plupart des femmes occupent le même rôle, sur les Iles comme sur le continent, bien que celles des Iles soient plus sauvages et qu'il y ait un nombre légèrement plus élevé de dames qui choisissent de devenir un marin et de se battre parmi les hommes. Willem restait de ceux qui pensent que les dames n'ont pas leur place sur un boutre, bien qu'il soit moins superstitieux à cet égard. Contrairement à d'autres, il ne croit pas que les filles sur un boutre attire la colère du dieu tornade, quand même pas! Il ne fallait pas exagérer non plus. C'est juste que la nature, si on veut, les porte moins à être des marins et encore moins des capitaines.

Prendrait-il pour autant une fille sur son boutre? C'était une bonne question. Sans doute pas avec la même aisance que Sargon Harloi, qui semble toujours vouloir s'entourer de filles et qui arbore une coiffure comme elle... M'enfin, il suppose que si une fille était capable de lui montrer qu'elle ne serait pas qu'un marin en plus faible et tout, qu'elle serait capable de prouver son utilité, sa détermination, qu'elle serait un élément non seulement bon, mais qui apporterait un plus à son équipage, alors peut-être que dans ce cas, il pilerait sur son principe et prendrait une fille sur son équipage, mais même à cela, il y aurait une période d'essai et Willem ne serait guère patient envers elle, pour plusieurs raisons. La première étant que ces hommes n'accueilleraient probablement pas avec beaucoup de joie la venue d'une femme sur un boutre, car des superstitieux, il y en avait parmi ces hommes. Finalement, c'était injuste comme traitement, puisqu'il était bien plus exigeant envers une fille qu'il ne l'a jamais été envers un garçon. Il ne fallait pas croire qu'il choisisse avec autant d'exigence les hommes qui composent son équipage.

Quel était donc dans son esprit la place d'une femme? À soigner les hommes qui reviennent des raids, à s'occuper d'eux d'à peu près toutes les façons imaginables, s'ils ne préfèrent pas qu'une femme-sel s'en charge. Faut quand même savoir qu'il ne faut pas voyager bien loin pour trouver des femmes à l'apparence plus inspirante à un homme disons. Faire des enfants et s'occuper d'eux, c'était surtout ça, le rôle d'une femme des Iles. Un rôle qui ne convient peut-être pas à toutes et chacune d'elles. D'ailleurs, cela l'emmenait à se rappeler qu'il lui fallait une femme, mais peut-être devait-il attendre d'avoir prouver davantage sa valeur et d'avoir encore monté dans la hiérarchie, si cela lui était encore possible, avant de s'en chercher une.

Willem venait de révéler à Arkha qu'il savait qui elle était, ou du moins, qu'il s'en doutait fortement. Elle ne lui confirme pas directement, ni ne lui infirme, elle se contente juste de lui retourner la question, si on peut dire. Elle faisait l'indomptée et l'indomptable, ce qui l'amusait assez. Il avait encore aisément cette image dans sa tête de lui sur elle, lui tenant les bras. La seule chose ou presque qu'elle aurait pu faire à ce moment aurait été de le mordre et encore...

-Tu vois, je m'en fou moins maintenant.

Maintenant qu'il l'avait remise à sa place, maintenant qu'il lui avait donné une leçon, il s'intéressait un peu plus à qui elle était et puis, on ne sait jamais, Arkha Kenning, ce sera peut-être un nom qu'on aura intérêt à garder en tête dans un avenir pas si lointain et puis sinon, c'est toujours utile de savoir à qui on a affaire exactement. Arkha confirme donc qui elle était et qu'elle était de quel équipage. Willem avait vu juste. Il eut un sourire amusé lorsqu'elle précise être un marin avant une femme.

-On peut être les deux à la fois non? Faut pas croire que parce que je suis capitaine, je suis moins un homme... Je suis capitaine en plus d'être un homme.

Les choses devenaient presque réfléchies, mais bref, il ne dissociait pas son genre du poste qu'il occupe, ils se combinent même plutôt bien dans son cas. Pour des dizaines et des dizaines de capitaines homme, il y a peut-être quoi, une ou deux capitaines femmes? D'après sa connaissance. Arkha montre un peu d'intérêt à son endroit ou bien elle voulait seulement faire la conversation, connaître un peu mieux celui qui l'avait couché au sol il n'y a que quelques minutes.

-Quelques lunes oui... Je suis devenu capitaine un peu avant Port-Lannis.


Ces exploits et ces échecs à cette bataille étaient relativement connus. Les gens savaient que son boutre s'était attaqué au navire-amiral, la grande galère lannister, qu'il avait pris d'abordage. Il y avait combattu un homme très grand, un géant selon les conteurs, qui avait presque eu le dernier mot sur lui et sans l'intervention de son second, il serait mort. Il avait ensuite "retraité", le doux mot pour fuite, sur son boutre, abandonnant plusieurs de ces hommes à leur sort sur la galère et il avait couvert la retraite de la Veuve Salée justement, négligeant sa propre condition et menant son boutre malgré ces blessures excessives.

Arkha avait accepté de son eau et maintenant, elle semblait accepter une forme de troc. En échange de son eau, elle lui tend une sorte de tissu. Comme elle lui tend, il le prend et s'éponge un peu et continuait d'observer Arkha tandis qu'elle lui parlait. Seul le temps, le meilleur médecin qui soit, leur dira si oui ou non il gardera une cicatrice de cette rencontre.

-C'est drôle, d'habitude, je me blesse et puis c'est une fille qui s'occupe de moi après. Cette fois, c'est l'inverse, c'est une fille qui me blesse et puis je dois me soigner moi-même... On doit quand même t'avoir appris quelques petites leçons, non?

Des leçons de premier soins, il entendait. D'ailleurs, si elle jetait un petit coup d’œil à sa blessure et tout, il ne dirait pas non, mais autrement, il saurait se débrouiller lui-même. Tous les hommes ont un petit côté bébé non? En tout cas, au moins, les saignements arrêtent, ce qui était plutôt une bonne chose. Il prit une autre gorgée de sa gourde, qu'il laissait poser sur la roche et si Arkha voulait en reprendre, elle le pouvait.

-J'imagine que tu t'es fixée comme but de devenir capitaine de boutre pas vrai? Comme ma cousine et ma sœur...

Willem tentait de cerner un peu mieux Arkha. Il connaissait quand même bien les deux femmes qu'il venait de nommer, surtout sa sœur. Il savait donc que c'était possible qu'une femme ait son propre boutre. Sauf que sa sœur et sa cousine sont deux femmes assez extraordinaires, avec de grandes qualités, de grands défauts aussi, diraient les autres, m'enfin, il n'était pas si certain qu'Arkha possède des qualités semblables, mais il la connaissait bien peu et se trompait peut-être. Willem de son côté s'est parfois demander s'il saurait épouser une fille de caractère, guerrière et tout, comme sa sœur l'a été ou bien s'il saurait se contenter d'une fille soumise et tout. Le premier choix semblait difficile à gérer, mais le second ne semblait pas vraiment représenter de défi. Or, il a toujours été un homme de défi.

-Et tu crois que tu y parviendras? J'imagine que ton gentil cousin t'a fait de belles promesses.

Revenir en haut Aller en bas
Homme d'Armes
avatar

Arkha Kenning
Homme d'Armes

Général

"Fierté saumâtre jamais ne dessale"

♦ Missives : 498
♦ Missives Aventure : 69
♦ Arrivée à Westeros : 29/09/2012
♦ Célébrité : Odette Yustman
♦ Copyright : Luchadora (Alrik !)
♦ Doublons : Aslak, Ethaniel Stone
♦ Age du Personnage : 18 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : les Iles de Fer
♦ Liens Utiles : ~ Fille de la mer, dressée aux vents, telle une Fer-née~

~ En quête de reconnaissance de sa valeur ~

~Générant des prouesses à sa hauteur ~

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
181/500  (181/500)


Message Ven 26 Oct 2012 - 11:46

Arkha n'avait rien dit concernant le fait que maintenant il s'intéressait à elle. Ce n'était pas tellement étonnant... Maintenant qu'il avait pu la dominer et au final montrer sa supériorité, il était plus facile de s'intéresser à quelqu'un qui avait tenter de prouver le contraire. C'était bien ça qui l'insupportait d'ailleurs. Il avait clairement le comportement qu'elle imaginait. Mais elle ne pouvait strictement rien y faire... Ils s'étaient battus à la loyale, il ne l'avait pas manipulée ni même fourvoyée, et il avait gagné... Donc bien qu'elle lui en voulait, elle n'avait pas de reproches concrets à faire.... Il était simplement plus fort qu'elle et elle avait simplement du mal à le digérer. Mais bon... Maintenant que les choses s'étaient calmées, elle n'allait pas les envenimer, mais peut-être que de là à être ami-ami, c'était peut-être un peu trop lui demander. Enfin pas là tout de suite quoi... Peut-être plus tard, si elle arrivait à le battre un jour ! Il lui répondit qu'on pouvait être un homme et un marin à la fois... Evidemment, c'était plus facile à dire pour un Fer-né ! Elle elle ne pouvait pas être marin et femme... Les deux étaient difficilement compatibles en réalité ! Elle devait se battre quotidiennement pour être acceptée dans le rôle de marin et de Fer-né comme elle se les représentait. Bien que les moeurs étaient différentes que sur le continent, les femmes Fer-nées étaient quand même juste bonnes à se marier et à porter les futurs petits Fer-nés... Quand elles voulaient faire autre chose comme être Capitaine ou aller se battre sur le continent, ça passait toute de suite moins et on les estimait pas capable... Surtout elle qui physiquement au final n'avait rien d'une Fer-née. On la mettrait sur le continent elle savait qu'elle passerait inaperçu et ça la dérangeait fortement. Mais pour la peine à part attraper du muscle, elle ne pouvait rien faire.... Elle était bien obligée de faire avec son physique.

"C'facile pour toi ! Marin et homme c'est compatible, marin et femme ça l'est moins.""

Elle écouta la suite pour apprendre la réponse à la question qu'elle lui avait posée. En réalité, ça ne faisait pas si longtemps que ça... Mais quand même assez pour la dépasser. Il était devenu Capitaine un peu au même moment où elle était devenue marin sur la Veuve Salée. C'était là où elle pouvait voir la différence entre elle et un FEr-né type. Mais elle s'en foutait, un jour elle serait Capitaine comme Willem ou Sargon ou même Gabriel. Elle montrerait qu'elle en était capable comme Helya l'avait été ou même la soeur de Willem. Si elles avaient réussi, elle pouvait le faire également. Elle en était persuadée. Elle n'était pas moins bonne qu'un autre marin ou même un autre Capitaine. Même si elle mettait un peu plus de temps que les autres, elle attendrait son but. C'était tout ce qu'elle attendait. Concernant Willem, elle avait entendu parler de ce qu'il s'était passé à Port-Lannis. Après tout elle y était. Les choses étaient contées et enjolivées voire empirées si on prenait le point de vue des Fer-nés. Surtout qu'en plus il avait aidé la Veuve Salée durant cette bataille, elle s'en souvenait très bien. C'était grâce à eux qu'ils avaient pu partir sans dommages. De toute façon, cette bataille avait été assez importante pour les Fer-nés. Elle le regarda quand il parla des petites leçons de soin qu'elle serait censée apprendre... Oui elle savait soigner rapidement une blessure mais elle ne s'était pas attardée davantage sur la chose. En plus, concrètement, elle était bien contente que ce soit elle qui l'avait blessé et qu'il devait se soigner tout seul. Il ne fallait pas en demander trop non plus.

"Et ouais, cette fois tu dois t'soigner tout seul. J'risquerais d'te faire plus mal en t'soignant qu'autre chose. Par inadvertance bien sûr."

Elle sourit légèrement en coin après ses paroles. Par là elle voulait dire qu'elle pourrait très bien vouloir le frapper à la place et donc empirer les choses. Ou alors le soigner avec peu de délicatesse pour ajouter de la douleur. Après tout il avait gagné, elle n'avait aucune souplesse à avoir le concernant.... Si elle avait gagné elle aurait peut-être accepté de se rabaisser un peu à le soigner, mais pour la peine c'était hors de question. Il devait assumer comme un grand un point c'est tout. Il avait l'air d'avoir compris qu'elle souhaitait suivre la voie des autres femmes de son entourage qui impliquait par conséquent de devenir capitaine d'un boutre.

"Ouais c'est ça. J'aimerais bien devenir comme elles avec mon propre boutre."

Elle écouta la question et elle regarda Willem. Déjà qu'il insinuait par sa question qu'elle n'avait peut-être pas les capacités et que ce n'était pas évident qu'elle y arriverait. Et en plus, lui aussi avait quelque chose contre Sargon ? Décidemment ça devenait un peu récurrent ! Elle se demandait si un jour elle allait pouvoir entendre parler de son cousin avec des termes honorables ! C'était incroyable alors qu'elle l'admirait autant que tout le monde lui casse toujours la croute dessus. C'était quelque chose qu'elle avait du mal à comprendre... Si seulement les gens pouvaient avoir la même vision qu'elle elle pourrait leur montrer qu'il n'était pas aussi critiquable que ce que tout le monde tentait de lui faire croire. Même Gabriel avait tendance à un peu trop le faire à son goût... Mais bon, au fond Sargon critiquait Gabriel aussi pour le coup, c'était quelque part réciproque.

"Alors toi aussi t'es plutôt l'genre à critiquer Sargon ? Contrair'ment à c'que tu crois, il m'a fait aucune promesse ! Lui il a su au moins voir mes capacités et il m'a accepté sur l'Veuve Salée ! Il m'traite comme n'importe lequel de ses marins ! Je suis pas une femme à ses yeux, j'suis un marin ! C'est un des seuls qui m'donne réellement ma chance, alors franch'ment, j'te permets pas d'croire que j'en suis là parc'qu'il m'a manipulée. Il m'a juste aidée comme personne ne l'aurait vraiment fait !"

Oh bien sûr elle mentait.. Gabriel l'aurait peut-être accepté sur son boutre, mais elle ne l'avait jamais demandé. Elle avait été directement trouvée Sargon. Après tout, Gabriel l'avait déjà aidée pour tout ce qui concernait le combat... Et puis elle aurait du mal d'être sur ses ordres. Elle était plutôt proche de lui contrairement à Sargon, avec qui elle était proche certes, mais dont la relation était moins intime. Donc elle ne sait pas si elle aurait pu être distante et respectueuse autant qu'elle ne l'était avec Sargon, avec Gabriel. Or il aurait fallu puisque ça aurait été son capitaine. Du coup, parler de ça avec Willem l'avait quelque peu énervée de nouveau. Après tout il avait parlé sans savoir et juste parce que Sargon était le genre de Fer-né à calculer les choses, forcément il ne l'aurait pas pris sans raison. Elle n'aimait pas du tout ce genre de paroles...

"T'vois toi tu m'aurais jamais accepté parc'qu'tes croyances sont telles qu'je suis sûre qu't'estimes que j'vaux juste la peine d'me marier et d'faire des moufflets. Ben quoi qu'tu crois, j'arriverai à être capitaine moi aussi ! C'pour ça que j'suis un marin, j'vais apprendre toutes les ficelles et j'aurai mon propre boutre ensuite ! J'vous prouv'rai à tous que je sais l'faire."

Elle le regarda fixement avant de croiser les bras. De toute façon façon elle n'arriverait à rien avec lui, il était du genre borné qui ne méritait même pas qu'elle tente de lui expliquer. Elle ne comprenait pas pourquoi alors qu'il avait justement des femmes autour de lui qui étaient capitaine ! Comment pouvait-il insinuer qu'elle ne pourrait pas y arriver elle ? Et en plus, elle s'était calmée et là elle ressentait de nouveau de l'aversion pour lui.

"J'crois que je vais te laisser. J'dois de toute façon retourner sur Harloi avec mon frère." Elle se mit en route avant de se tourner vers lui"Et l'prochaine fois, je t'écraserai ! "

Spoiler:
 




Jamais le fracas de la mer n'atteint la roche

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Sam 27 Oct 2012 - 15:10

Si Willem a un petit sourire amusé et d'acquiescement à la fois, c'est parce qu'il savait qu'Arkha avait raison. Pour beaucoup d'hommes et on pouvait dire qu'il faisait parti de ces hommes, la place d'une femme n'était pas sur un boutre, en tout cas, pas en tant que marin. D'ailleurs, vous avez remarqué qu'on ne peut même pas dire "une marin"? Ce n'est pas pour rien que le mot n'existe même pas! Alors il n'allait pas obstiné Arkha et s'il est difficile pour une femme d'être à la fois marin et femme, c'est pour de bonnes raisons.

-J'avoue...

Répondit-il sur un ton presque candide, bien qu'au fond, en disant cela, elle lui donnait raison d'une certaine façon. Peut-être néanmoins que s'il était plus facile à une femme de devenir marin, il y en aurait davantage qui se lancerait dans cette aventure, mais le peuple fer-né n'a pas été bâti par les femmes non plus, en tout cas, pas à son avis. Après, si Aaricia l'entendait penser des choses pareilles, elle risquait de lui passer un savon. Au fond, c'est qu'il estime que les femmes ont leur rôle et que les hommes ont le leur. Elles ont des connaissances et des capacités qu'il n'a pas le moins du monde.

Pour ce qui est quand même du fait que Willem, qui connait bien des exemples de capitaine femme, plutôt douée en prime, mais qui continue de maintenir son mépris, il y a sans doute une forme de machisme, d'orgueil et de jalousie en cela. On parle beaucoup d'Elyn Bonfrère et en bien, ce que Will' n'aime pas trop, il aimerait que le nom de Bonfrère soit entendu pour autre chose qu'au nom d'une femme, que ce soit Aaricia ou Elyn. Si seulement son frère prenait la peine de monter sur un boutre, les choses changeraient peut-être un peu, sinon, il avait l'impression que l'honneur des hommes de sa famille était sur ces épaules à lui, Willem, et donc, il y a une question d'orgueil, de fierté, qui rentre en ligne de compte.

Will' aimait parfois pousser sa chance, mais Arkha ne comptait visiblement pas lui rendre service et l'aidait un peu à se soigner. La réduire au rang de soignante, cela aurait été une autre manière de lui rappeler sa place, mais la Kenning resta indomptable et lui dit, plus poliment, d'aller se faire voir, ce qui l'amusa encore. De toute façon, si elle était pour en profiter et faire plus de mal que de bien à sa petite tête d'ange, aussi bien laisser tomber, il irait voir ailleurs. Il était certain qu'il y aurait une femme assez serviable quelque part pour prendre soin de sa blessure, cela ne l'inquiétait aucunement et puis de toute manière, il était capable de se soigner tout seul, comme un grand, mais le grand aime bien se faire dorloter de temps en temps.

-Bien sûr...

Fit-il avec un petit sourire en coin qui laissait entendre, à lui seul, qu'il avait très bien saisi ce qu'elle disait. Willem n'a pas du genre à se lancer dans de grande phrase, mais il sait tenir une conversation. Si Arkha souhaite devenir capitaine, et par déduction, on peut dire que c'est sans doute le but d'une femme, d'une famille d'une certaine hauteur, qui monte sur un boutre, Will' laisse entendre qu'il existe sans doute des raccourcis. D'ailleurs, il avait bien cerné la demoiselle, qui ne cachait pas ses ambitions. Tout le monde a de l'ambition, il y a juste ceux qui la cache mieux que d'autres.

D'emblée, le jeune capitaine posa alors une question et fit remarquer, non sans ironie, que le cousin de la Kenning a dû lui faire des promesses. Une remarque qui se voulait avant tout ironique et davantage dirigé contre Arkha que contre Sargon, bien qu'elle ne fut pas comprise ainsi. Ce que Will' voulait sous-entendre, c'est que la jeune femme devait sa position seulement au fait qu'elle avait un cousin capitaine et assez gentil pour lui faire une place sur son boutre. Elle n'était pas monté sur le pont de ce bateau grâce à ces prouesses physiques en tout cas et il ne connait rien des talents de navigation d'Arkha, mais il imagine que ceux de Sargon son meilleur. Alors à ces yeux, elle n'avait aucun mérite. Elle n'avait pas prise sa place sur ce navire, elle se l'était fait donnée. C'est là ce qui anime davantage le mépris qu'il peut avoir pour cette femme, qu'il connait sans doute mal. Willem a été marin, mais avant, il s'est entraîné des années durant, il a fait endurer la misère à son corps, son oncle lui a appris ce qu'il savait, l'a préparé et enfin, quand le petit Will' a prouvé qu'il saurait mérité sa place sur un boutre, on lui a permis d'être marin et comme marin, il a fait ses preuves, il a montré ses talents, sa cruauté, sa force, sa ruse, ce qui fait que le jour où Euron est mort, pour tout le monde, il semblait évident que Willem allait devenir capitaine à son tour. Sa place, il l'avait prise, il l'avait mérité, il ne la devait pas à son frère ou à sa sœur, même si pour lui, le chemin avait peut-être été plus aisé qu'il l'aurait été pour d'autre. Qu'est-ce qu'elle avait fait Arkha? Elle s'était mise à genou devant son cousin et l'avait supplié? Drôle de façon de faire sa place en ce monde, mais c'est très féminine.

Là-dessus, Arkha s'emporte et d'une manière très typique, elle défend son cousin, alors que c'était elle qui était remise en cause. Oh, il ne dit pas qu'il porte Sargon Harloi en haute estime, au contraire. Ce vautour a tourné autour de sa sœur et il croit avoir assez bien cerné le personnage, il connait les hommes dans son genre et on pourrait dire, simplement, que Willem, sans même vraiment le connaître, en sait assez pour ne pas l'aimer. De là à dire qu'il critiquait Sargon dans sa remarque... Il se demande juste ce qu'il avait en tête en prenant à son bord sa cousine, mais ça, seul lui le sait. Chose certaine, Sargon est de ces hommes qui ne font rien pour rien. Assit sur sa roche, comme le ton montait, Willem entoure le bandage offert autour de sa main et se relève.

Elle en avait long à dire la Kenning, une belle grande gueule celle-là, mais c'est le cas de beaucoup de femmes sur ces Iles. Sur Grand Wyk, à Cormartel, Will' s'est bien plu à apprendre au servante les vertus du silence et pas une seule habitante de Cormartel oserait lui parler de cette façon, mais il fallait donner à Arkha le fait qu'elle ne donnait pas sa place et qu'elle tenait tête à n'importe qui, quitte à s'emporter plus qu'elle ne le devrait. D'ailleurs, il a toujours pris ses emportements, autant chez les hommes que les femmes, comme un signe de faiblesse. Avant de s'emporter de la sorte, Willem pour sa part frapperait avant...Il croise les bras et patient, il l'écoute jusqu'au bout, puisqu'elle en avait long à dire.

-Je te souhaite bonne chance, mais dis-toi qu'une place donnée n'est pas une place méritée. Si t'avais été ma cousine, je me serais arrangé pour que tu mérites ta place, que tu sois au moins aussi forte et capable que n'importe lequel de mes hommes et plus rusé surtout, avant de mettre le pied sur mon boutre, mais chacun sa méthode, pas vrai?

Il n'allait pas s'obstiner, ni justifier davantage ces propos. De toute façon, il sentait qu'Arkha voulait partir et il ne comptait pas la retenir. Il avait juste envoyé un petit message, peut-être paradoxal avec le reste de ces propos et de ces pensées, mais quand même: une femme peut être marin, mais elle doit ultimement prouver sa valeur avant de le devenir et non pas faire le processus inverse, devenir marin et prouver sa valeur ensuite. La jeune femme fit ensuite savoir qu'elle partait maintenant et il roula alors un brin la langue dans sa bouche. Très bien, qu'elle file, ils se reverront peut-être un jour, ou pas, peu lui importait en fait. Il serait juste heureux de la remettre à sa place encore une fois. D'ailleurs, il la regardait marcher, un petit sourire en coin et il eut un sourire agrandi lorsque la belle des Iles se retourne et lui balance une dernière défiance. Il la laisse reprendre sa marche, puis l'interpelle, parlant assez fort pour se faire entendre.

-Hey! Tu passes sur Grand Wyk quand tu veux, je t'accueillerai Kenning.

Ce qui voulait sous-entendre qu'il la battrait encore, ou qu'en tout cas, il essaierait, c'est ce que le verbe accueillir signifiait ici et Arkha avait l'air assez intelligente pour comprendre, il ne la prenait pas pour une conne. Il la regarda s'éloigner encore un peu, puis, il regagna Pyk, à pied. Une fois là-bas, il n'eut pas de mal à trouver une soignante, qui s'occupa de sa plaie de la bonne façon. Cependant, elle eut la curiosité maladroite de lui demander comment il s'était fait cette vilaine coupure et pour toute réponse, Will' lui adressa un "ta gueule" qui voulait lui rappeler quelle était sa place en ce bas monde. D'ailleurs, à cette pensée, il eut un sourire en coin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Chacun sa place [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Catara is in the place! [Terminé =D ]
» Porter Rhett ▬ the bad guy is in place [Terminé]
» A chacun sa place. [Pv Naelia]
» ☆ Hwang Jay - Let the game is begin, the Jocker is in the place ! [terminé]
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-