AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Alysane Mormont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Homme d'Armes
avatar

Alysane Mormont
Homme d'Armes

Général

Combattante
ICI NOUS TENONS DEBOUT

♦ Missives : 1533
♦ Missives Aventure : 100
♦ Age : 29
♦ Date de Naissance : 27/09/1988
♦ Arrivée à Westeros : 11/09/2012
♦ Célébrité : Olga Kurylenko
♦ Copyright : © Bryn ♥
♦ Doublons : Maron Martell, Pryam Templeton, Sargon Harloi, Bryce Vyrwel
♦ Age du Personnage : 25 ans
♦ Mariage : Aucun
♦ Lieu : Nord, Blancport
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
476/500  (476/500)


Message Mar 11 Sep 2012 - 14:25


● Nom : Mormont
● Prénoms : Alysane
● Sexe : Femme
● Âge : 25 Ans
● Origine : Nord
● Métier : Homme d'Armes



● Physique : Physiquement, Alysane est une femme potable. Elle mesure 1m60 pour environ 55 kilos, possède une silhouette élancée, des hanches assez larges pour permettre à ses futurs enfants de naître sans peine ainsi une poitrine très petite mais qui lui facilite la vie sur de nombreux points. En effet, le fait qu’elle soit une femme qui combatte à l’arc et à la hache, il aurait été plus compliqué de se battre si elle avait possédé une poitrine plantureuse comme certaines femmes du Nord. Par conséquent, elle s’estime très satisfaite de son physique du point de vu pratique, et elle ne se plaint que d’une seule chose, le fait qu’elle ne puisse par prendre plus de largeur, de poids et de force. Malheureusement pour elle, la jeune demoiselle ne peut pas trop se permettre de porter des haches d’armes lourdes ou des armures quelconques, car elle manque de la force physique qu’un homme du Nord peut posséder. Malgré tout, au grand étonnement de la plupart des gens qui rencontre la frêle demoiselle, Alysane possède une force insoupçonnée, elle peut se battre avec une grosse hache pendant quelques minutes avant d’être épuisée, en réalité, c’est plus sa force mentale qui l’aide à tenir autant que sa force physique. Néanmoins, le fait qu’elle vive dans le Nord et plus précisément sur l’île aux Ours, l’a souvent aidé à se forger un caractère et un physique nettement plus résistant qu’une jeune demoiselle du Bief par exemple. En résumé, même si son physique ne laisse pas penser qu’elle soit une personne très forte, elle peut en surprendre plus d’un.

Au niveau de son visage, la demoiselle est assez peu attirante. Une mâchoire légèrement plus prononcée que les autres femmes et qui lui donne une expression contrariée ou hostile la plupart du temps, elle possède deux yeux ambrés, hérités de sa mère. Ils sont très expressifs et surmontés de sourcils fins et foncés, ils prennent généralement toute l’attention de la personne avec qui la demoiselle parle. Un nez fin surmontant des lèvres assez épaisses et perpétuellement gercées, elle porte généralement ses cheveux lâchés. Une chevelure foncée et très longue, elle possède quelques atouts qu’elle ne met pas en valeur hélas, estimant tout simplement qu’une personne comme elle, à savoir quelqu’un de très combatif, n’a cure de se rendre belle et attirante. Il arrive de temps en temps que la demoiselle se maquille lorsqu'elle part à la chasse, traçant des symboles à l’encre bleue sur son visage pour rendre honneur aux dieux des enfants de la forêt. Mais très souvent, elle se contente de rester au naturel, passant juste un peu d’eau sur son visage pour se débarbouiller mais sans plus.

Niveau vestimentaire, elle ne se fatigue pas, revêtant des tenues de combat ou d’entraînement plus que des jolies robes comme les demoiselles doivent normalement porter, elle privilégie donc simplement l’aisance à la beauté. Elle est donc plus souvent habillée de manière pratique, de cuir et d’étoffes épaisses et résistantes, et elle préfère très nettement avoir l’air d’un sac mais pouvoir se mouvoir comme elle désire sans être bloquée par des tas de tissus inutiles ! De toute manière, les filles Mormont, mis à part la dernière, ne s’occupent généralement pas de séduire les beaux jeunes hommes, elles préfèrent largement se contenter d’être à l’aise et de pouvoir faire ce qu’elles veulent, Alysane ne fait pas exception !


● Personnalité : La mentalité de la famille Mormont est une chose assez connue de tous ! Les femmes Mormont sont réputées pour être même souvent plus rudes que leurs époux. Des fois comparées aux femmes des sauvageons par les mauvaises langues, on constate rapidement qu’elles méritent quelque fois leur réputation. Alysane ne déroge pas à la tradition ! Elle est une femme Mormont par excellence ! La jeune demoiselle se trouve être la fille la plus rude de la famille, ses sœurs, excepté Meera, sont toutes avec un caractère assez fort, mais la seconde née se trouve être la seule à désirer avec autant d’avidité, d’être une véritable combattante. Le rêve de la demoiselle restera toujours de devenir un chevalier, mais malheureusement le fait d’être une femme lui ferme toutes les portes de son rêve. Par conséquent elle a décidé de devenir une combattante hors paire en se lançant dans le combat à la hache ou encore au fléau. Cette décision montre clairement que la demoiselle n’est pas disposée à se laisser marcher dessus, et en effet on remarque rapidement de quoi il en retourne. Alysane n’est pas le genre de fille qui sera capable d’accepter un mariage arrangé auquel elle n'aura pas donné son avis, elle est bien décidée à rester libre comme l’air du moment qu'elle ne s'estimera pas prête à se poser et repousse donc toutes les requêtes de ses parents pour qu’elle se marie et fonde sa famille avant le moment qu'elle décidera.

Une mauvaise langue, la qualifierait de féministe, mais à son époque, c’est quelque chose de presque normal, surtout au cœur d’une famille comme la sienne. La jeune femme a toujours été habituée à voir sa mère commander les autres hommes, excepté son père bien entendu, mais il est tout naturel pour elle qu’une femme capable de commander puisse le faire ! Par conséquent, même si elle est consciente que son choix de devenir une femme combattante risque de provoquer des moqueries à son égard, elle s’en moque complètement, et préfère obéir à ses envies que de craindre les railleries des autres. Alysane se moque de voir les hommes la dénigrer comme si elle était atteinte de la peste, elle se mesure à eux en permanence et par conséquent, elle prend ses moqueries comme une marque d’inquiétude de leur part, une inquiétude qui les gagne lorsqu’ils voient la facilité avec laquelle elle manie les armes, principalement la hache. La belle demoiselle est quelqu’un de très décidé, elle ne démord pas d’une idée ou d’un but qu’elle a, et bien souvent, malgré le fait qu’elle soit née dans un pays gelé, elle se montre très vive à réagir, possédant un sang chaud qui la fait prompt à s’emporter. La demoiselle est prête à tout pour prouver de quoi elle est capable, et elle n’a jamais rêvé de devenir un homme, son statut de femme lui va très bien, elle veut simplement prouver qu’elle est capable de faire aussi bien, même mieux, qu’un homme, tout en restant femme. Elle a une vision particulière de la justice, et elle décide seule ce qu’elle estime comme équitable, c’est une personne très chaotique qui saute du coq à l’âne, et qui fonce des fois la tête baissée dans un piège, car une fois qu’elle est décidée, elle va jusqu’au bout. Des fois cela lui joue des tours car elle se rend compte seulement après coup qu’elle a fait une erreur, mais sans cela elle n’apprendrait jamais, c’est ce qui la console dans l’histoire.

Au niveau de sa famille, Alysane les aime tous de tout son cœur, principalement son frère bâtard qu’elle juge comme étant son frère protecteur. C’est le seul homme qu’elle supporte et qu’elle aime réellement, elle se moque de savoir que les gens trouve cette relation inacceptable du fait qu’il soit un enfant illégitime, elle l’aime et c’est comme ça ! Elle adore ses sœurs, même Meera qu’elle aime charrier et qu’elle juge comme trop ‘fleur bleue’, mais malgré tout, elle serait prête à tout pour les protéger. Alysane admire sa mère, trouvant que c’est une femme magnifique et au caractère parfait, et bien qu’elle soit souvent en opposition avec son père, notamment sur son idée fixe de la marier, elle l’aime aussi énormément. De l’amour par conséquent, elle en a pour sa famille, mais elle ne le montrera pas clairement, et mis à part pour son frère bâtard, Alysane n’a jamais dit à qui que ce soit qu’elle l’aimait. Une femme reste une femme, même aussi rustre et masculine que la demoiselle peut l’être, au fond d’elle, elle tient à sa famille même si elle rêve de s’en aller loin de là, et de combattre enfin pour mettre en pratique ce que son frère lui a apprit.


● Famille : Son Père : Lord Jeor Mormont, le chef de famille, il est un puissant chevalier qui a parcourut les terres du Nord et d’autres régions pendant sa jeunesse, même si, malheureusement, depuis une lourde chute de cheval ayant eut lieu lors d’un tournoi, il ne sort que rarement de leur demeure. Il est l’époux de Jorelle Mormont, avec qui il a eut 6 filles : Maege, Alysane, Lyra, Lyanna, Catelyn et Meera. Il a aussi eut de nombreux bâtards qu’il aurait semé un peu partout pendant ses croisades lorsqu’il était un fier chevalier au Lordvice du Lord Stark, mais un seul d’entre eux vit avec la famille Mormont : Jorah Snow. Lord Jeor reste malgré tout un père et un époux aimant, il faut avouer que lorsqu’il a eut ses bâtards, il n’était pas encore amoureux de son épouse, pour la bonne et simple raison qu’ils ont été mariés pour les affaires de leurs familles, et que, à l’époque, Lord Jeor était un homme séduisant qui avait un certain succès auprès des femmes. Mais depuis son retour de croisade, il fait de son mieux pour s’occuper de sa petite famille, et même s’il regrette de ne pas avoir d’héritier mâle, il se montre très fier de ses filles. Malgré tout, le fait qu’il oblige sa femme à vivre sous le même toit que le fruit de son infidélité, est plutôt mal vu des autres chefs des maisons vassales aux Stark.

Sa Mère : Jorelle Mormont (Cerwyn), une solide femme du Nord, fille cadette du chef de la famille Cerwyn, autre vassal de la maison Stark. Elle a été mariée à Jeor suite à un accord entre les deux chefs de famille qui voyaient là le moyen d’unir leurs forces. Jorelle n’aimait pas son époux au début, mais l’amour est venu à partir du jour ou Jeor s’est montré moins coureur de jupons, à savoir lorsqu’il a mit fin à sa vie de chevalier au service de Lord Stark. Ensemble, ils ont eut 6 filles : Maege, Alysane, Lyra, Lyanna, Catelyn et Meera. Jorelle supporte aussi le fait de devoir vivre avec un des nombreux bâtards de son époux, un beau jeune homme d’âge mûr qui montre un grand respect envers elle. Même si elle sait qu’il représente l’infidélité de son époux, Dame Jorelle éprouve une certaine affection pour cet enfant qui n’y peut rien, et qui se montre tout de même extrêmement respectueux envers elle. De plus, elle-même aurait toujours voulu un fils, elle en fait donc une sorte de fils par procuration, même si pour la forme, elle ne lui montre pas autant d’affection qu’à ses filles. Dame Jorelle est une excellente mère, et une combattante hors paire, avant d’être mariée à Lord Jeor, elle avait la réputation d’être une véritable Amazone.

Ses Sœurs : Maege, Lyra, Lyanna, Catelyn et Meera Mormont les sœurs de la jeune demoiselle. Maege est l’aînée de 2 ans de plus que Alysane, quant aux autres, elles ont chaque fois un an de moins que leur sœur aînée. Les âges des jeunes femmes sont donc de 27 ans, 24 ans, 23 ans, 22 ans, et 21 ans. Elles sont les filles légitimes de Lord Jeor et Lady Jorelle, et elles vivent avec leurs parents, ainsi que le bâtard le plus connu de son père : Jorah Snow. Toutes de fières femmes du Nord, elles ont un caractère bien trempé, bien que Meera, la cadette, rêve souvent à un fabuleux mariage avec un jeune Lord du Bief afin de quitter ces terres gelées et désertes. Mes autres sœurs sont toutes des combattantes, comme leur mère, mais malheureusement aucune d’elle n’a le courage suffisant pour quitter le domicile familial, mais il va sans dire que si un jour l’île était attaquée, elles n’hésiteraient pas à combattre pour se défendre ! Les 6 sœurs sont toutes très belles, mais leur caractère très rude a souvent le don de faire fuir les prétendants, bien que Meera essaye de rattraper son cas afin de pouvoir enfin s’en aller de l’île qu’elle n’a jamais quittée depuis sa naissance. En résumé, elles conviennent parfaitement à la famille des Mormont, bien que leurs parents rêvent d’une seule chose : De voir leurs filles mariées et mères de famille afin de perpétuer leurs traditions.

Son Frère Bâtard : Jorah Snow, fils illégitime de Lord Jeor et d’une paysanne du Bief que personne ne connaît, il a été ramené lorsqu’il était tout bébé, dans les bras de son père qui revenait d’une campagne dans les terres du Bief. Personne ne sait réellement ce qu’il s’est passé, mais Lord Jeor aurait expliqué qu’il aurait eut cet enfant lors d’une ancienne campagne, et que sa mère serait décédée d’une maladie. Par conséquent, lorsque Lord Jeor serait repassé par le Bief lors de son voyage de retour, il aurait décidé de prendre avec lui son enfant (unique à l’époque comme ses filles n’étaient pas encore nées) plutôt que de le laisser dans les rues d’une ville hostile aux bâtards, et il aurait ramené son enfant à peine âgé de 3 mois, dans ses bras, enroulé dans une peau d’ours. Jorah est un bel homme, apprécié des femmes mais qui visiblement ne montre aucun intérêt à leur égard, à par quelques jeux de séduction qui ne vont jamais plus loin, il a malheureusement la tare des bâtards, et il n’a que peu de chances de se marier un jour à une noble. Jorah est âgé de 30 ans, et il a la vigueur de l’âge, excellent combattant et très bon professeur de combat à la hache, il a souvent prit ses demi-sœurs sous son aile, et il est très lié avec Alysane, la seconde des filles, qui le considère plus comme son frère que comme un bâtard ! Jorah est très poli envers Lady Jorelle, et il a réussi à gagner son amitié, voir même une sorte d’amour maternel et il considère cette nouvelle ‘mère’ comme une dame de valeur.

Ses Oncles et Tantes : Les frères et sœurs de Lord Joer et Lad Jorelle, ils ne font pas réellement partis de la vie de la famille Mormont. Certains sont morts avant d'atteindre l’âge adulte, certains ont été mariés à d’autres personnes vivant dans des lieux éloignés, d’autres encore, sont portés disparus. La famille est assez éparpillée, et en tous les cas, le coté Mormont est très restreint, et les enfants n’ont jamais rencontrés leurs oncles et leurs tantes de ce coté. Du coté Cerwyn, les frères et sœurs de Lady Jorelle ne rendent jamais visite à leur sœur, en effet ils n’apprécient pas particulièrement son époux et la vie qu’il impose à sa famille, par conséquent ils ne font pas partis de la vie de famille.



● Résumé : Alysane est la seconde née de la maison Mormont. Éduquée comme une véritable femme du Nord, elle a rapidement appris à se battre à la hache et à ce jour, peut se targuer de pouvoir rivaliser avec les hommes d'armes qui vivent sur l'Ile-aux-Ours. Possédant un caractère bien trempé, la Nordienne a rapidement fait comprendre à ses parents qu'elle n'accepterait aucun mariage arrangé et ne s'unirait qu'au moment de son choix et avec l'homme qu'elle choisirait. Désireuse de voyager, la Mormont a finalement quitté son île lorsque l'envie de voyager fut trop forte et depuis, elle parcourt Westeros du Nord au Sud afin de trouver ce qu'elle cherche, bien qu'elle-même ne sache pas de quoi il puisse s'agir. Elle rencontra plusieurs personnes très intéressantes avec qui elle entretint des discussions plutôt... Originales, mais jusqu'à ce jour aucune ne retint suffisamment son attention pour qu'elle puisse résister à l'envie de retourner dans sa région natale lorsque les rumeurs des attaques des Fer-nés sur le Nord, arrivèrent jusqu'à ses oreilles.

● Histoire : Alysane est la seconde née de la famille Mormont, sa sœur aînée Maege avait déjà deux ans à ce moment, et encore une fois, Lord Mormont, le père de la famille, fut déçu de constater qu’il n’avait pas un fils. La famille s’agrandit rapidement ensuite, après Alysane arriva Lyra à peine un an après, puis encore après une année, Lyanna, puis Catelyn, toujours suivant la même régularité, et pour finit, Meera, un an plus tard encore une fois. Lord Joer était désespéré de ne pas avoir de fils légitime, en effet son seul enfant de sexe masculin se trouvait être un bâtard qu’il avait eut avec une femme, un an à peine avant la naissance de son aînée, et qui portait le prénom de Jorah. Alysane grandit donc entourée de femmes, sa mère s’occupait seule de l’éducation de ses filles durant très longtemps, et elle refusait formellement de voir le bâtard de son époux approcher des héritières légitime de la maison. La demoiselle avait seulement 4 ans, mais elle avait déjà apprit à savoir ce qu’elle voulait, vivre à proximité d’une femme au caractère bien trempé comme sa mère avait déjà bien développé son coté rebelle. La fillette, de nature contradictoire qui avait simplement envie d’aller contre ce qu’on lui disait, elle décida d’essayer de connaître plus amplement ce jeune garçon si étrange qui lui ressemblait tellement. Elle s’approcha donc sagement de ce fils renié par sa mère, elle ne comprenait pas pourquoi il était repoussé de la sorte comme s’il avait une maladie. Jorah la repoussa au début, il refusait de voir une personne s’approcher de lui, la fille légitime de son père, celle que Lady Jorelle refusait qu’il approche. Il se montra donc distant, même insultant ou agressif envers cette fillette à peine âgée de quelques années. Pourtant ce n’était Pas la bonne solution pour repousser la jolie petite enfant qui refusait de se voir écarter de la sorte, et Alysane entreprit de suivre partout ce frère qui refusait son intérêt. Un jour arriva cependant, où il daigna lui adresser la parole, lui demandant ce qu’elle voulait à la fin, et ce fut comme un rayon de soleil dans le cœur de la belle.

Voir enfin que le frère qu’elle aimait acceptait de lui adresser la parole, c’était comme une goulée d’air après des minutes d’apnée sous l’eau. Elle était heureuse de voir qu’il acceptait enfin sa présence en lui parlant, mas en même temps elle était extrêmement fière de constater que son assiduité l’avait conduite là où elle voulait, à savoir à obtenir ce qu’elle voulait : l’attention de son frère. Si ça fonctionnait comme ça, pourquoi est-ce que ça ne fonctionnerait pas pour d’autres choses plus importantes ? Ce fut sans doute là que la demoiselle comprit le pouvoir qu’elle avait entre les mains, et ses décidé à l’utiliser. Néanmoins, en réponse à la question de son frère elle répondit simplement qu’elle avait envie de le connaître et d’être aimé de lui. Il la regarda avec des yeux ronds, comment la fille légitime de son père pouvait demander une telle chose ? Il ne dit pas oui, mais il ne dit pas non, non plus, et pour Alysane, ce fut une victoire mineure. Il la laissa plantée ici, et elle espéra toute la nuit que son frère accepterait de lui donner ce qu’elle voulait, puis le lendemain, il s’approcha d’elle, et du bout des lèvres, il lui dit qu’il était d’accord, mais que ça devait rester secret entre eux ! Ce fut une lueur de soleil dans la vie de la jeune fille, qui s’accrocha à l’idée de pouvoir avoir un ‘vrai’ frère rien que pour elle puisque ses sœurs refusaient formellement de s’approcher de ce garçon qui visiblement était détesté de leur mère. Alysane accepta donc de garder le secret pour eux, et personne ne sut jamais que les deux enfants s’étaient liés d’amitié, puis d’un amour fraternel plus puissant que celui qui l’unissait à ses autres sœurs. Désormais, elle avait quelqu’un sur qui compter.

Les enfants grandirent ensemble, Alysane et Jorah continuant de s’aimer fraternellement en secret, et elle se liait avec ses sœurs en même temps afin d’éviter de faire remarquer son comportement auprès de sa mère. Celle-ci semblait d’ailleurs s’adoucir à l’égard du bâtard de son époux, et il fallait avouer que Jorah faisait tout son possible pour être bien vu de Lady Jorelle afin de pouvoir enfin se rapprocher de ses demi-sœurs. Cela prit longtemps, lorsque Alysane atteint l’âge de 11 ans, Lady Jorelle accepta enfin que Jorah vienne partager la même table qu’eux au repas du soir, puis au fil de l’année, elle accepta qu’il puisse tenir compagnie aux filles, et enfin, l’honneur suprême, qu’il occupe une chambre dans la même aile que les enfants légitimes du couple. Ce fut une exposition de bonheur dans le cœur de la demoiselle qui décida de montrer clairement l’amour fraternel qu’elle éprouvait pour son frère bâtard. Ce fut assez rude pour la mère, mais Lady Jorelle accepta finalement que sa fille puisse aimer autant ses vraies sœurs que son demi-frère, et même si elle ne le montrait pas, elle était plutôt fière de voir que sa fille avait bravé son autorité pour prendre ses propres décisions.

En grandissant, les filles furent obligatoirement confrontées au souci du mariage. Alors que Maege avait seulement 14 ans, elle fut courtisée par un lord voisin âgé de la quarantaine, et d’après le comportement des parents, les jeunes filles comprirent alors qu’elles risquaient d’être servies aux lords voisins comme des femmes de choix, mais seulement Alysane ne voulait pas cette vie. Sa grande sœur se montra dissuasive, et le mariage n’eut pas lieu, mais ce fut une révélation pour Alysane qui se rendit compte qu’elle n’était pas encore faite pour le mariage, elle voulait rester seule, ne pas avoir de famille et surtout parcourir le monde jusqu'à ce qu'elle s'en lasse. Un soir, âgée de 12 ans à peine, elle parla de ses craintes à son frère, tous les deux blottis sous la couette d’un lit pour se protéger du froid, et à la lueur d’une bougie, la demoiselle fit part de tout cela à Jorah. Celui-ci ne rigola pas des craintes de sa petite sœur, lui-même âgé de 15 ans il comprenait ce que ça représentait, bien que son statut de bâtard le préservait de ces traditions peu enviables. Néanmoins il conseilla à Alysane de devenir une femme comme les femmes des légendes, celles qui devenaient combattantes et qui se battaient pour leur liberté et pour prouver aux hommes qu’elles étaient autant capables que les femmes. L’idée emballa la demoiselle qui s’endormit, rassurée, rêvant d’une vie sans nuage comme celle décrite par Jorah. Le lendemain, elle alla quérir l’approbation de son père pour être entraînée aux armes, mais en constatant qu’il n’était pas très d’accord, elle menaça de s’entraîner en secret s’il refusait ! Persuadé qu’elle disait vrai, lord Joer accepta finalement, confiant à Jorah, apprenti maître d’arme de la famille Mormont, d’apprendre ce qu’il fallait savoir sur le combat, à sa jeune sœur, et d’en faire une combattante hors paire.

Ce fut les meilleures années de la vie de Alysane, qui devint rapidement une jeune femme assidue aux entraînements de combat dispensés par son frère. Son corps fut rapidement couvert de bleus et d’hématomes, mais cela valait la peine aux yeux de la belle qui refusait toujours l’idée d’un mariage arrangé ! Les années passèrent, et le corps de la jeune femme changea, elle devint une vraie femme, mais ses muscles se développèrent plus que chez ses sœurs, et son corps, tout en restant un peu féminin, gagna en résistance et en force. Elle devint donc physiquement plus forte et plus résistante que la majorité des femmes, mais elle perdit en « charme », si bien que sa mère se désolait de voir sa si fille couverte de bleus des pieds à la tête. Au fil du temps, elle parvint à parer les attaques de son frère, et elle s’améliora nettement en maniement des armes, principalement la hache, faisant honneur à sa famille. La demoiselle atteint l’âge de 17 ans, elle était déjà bonne combattante mais un imprévu arriva dans sa vie. Alysane était une femme de caractère et un jeune homme, héritier du lord voisin, avait remarqué la jeune fille plusieurs fois de suite, lorsqu’elle avait quitté l’île en compagnie de son père. Alysane en ce qui la concernait trouvait le jeune homme plus agaçant qu’autre chose, mais lorsqu’il demanda sa main aux parents de la demoiselle, elle craignit de voir ses rêves brisés. Jorah menaça le jeune prétendant de mort s’il ne retirait pas sa demande, mais craignant de voir son frère tué, la demoiselle l’empêche de faire quoi que ce soit. Heureusement, lord et Lady Moment avaient compris quel était l’intérêt de leur fille, et puisqu’ils ne perdaient rien à refuser le mariage, ils repoussèrent la demande du jeune homme qui s’en alla.

A partir de ce moment, Alysane comprit que ses parents la soutiendraient dans sa quête, ils étaient Mormont, ils voyaient les femmes d’une autre manière que les autres familles. Heureusement pour elle, sans quoi elle aurait été mariée avant même d'avoir connu le vaste monde ! La demoiselle continua donc de s’entraîner, devenant une rude combattante qui ne craignait pas les blessures, et son rêve se réalisa le jour de ses 25 ans, lorsque son père lui offrit sa première véritable hache, et son frère son premier arc. Elle devenait officielle ‘un homme d’arme’ et elle avait l’autorisation paternelle de s’en aller dans d’autres contrées. Heureuse de réaliser son rêve, mais triste de quitter sa famille, Alysane prit néanmoins la décision de s’en aller, et avec le cœur léger, elle prit donc les affaires qu’on lui avait offert, et quitta la demeure familiale avec comme souvenir, la promesse de son frère qu’il partirait bientôt lui aussi à l’aventure, et viendrait la rejoindre là où elle allait chercher l’aventure et le combat : A Port-Réal !

Pendant plusieurs mois la jeune femme voyagea, rencontrant diverses personnes toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Alysane avait beaucoup de mal à se faire à l'idée qu'elle quittait sa région natale où elle avait toujours habité et ce, certainement pour des années. Les attaques des Fer-nés avaient débutées très peu de temps après son départ et par conséquent, la Mormont décida de s'éloigner des rivages le temps que tout cela se calme. Elle passa plusieurs jours à Port-Réal et lorsque le Bief était sous les assauts des Fer-nés, décida de se rendre dans l'Ouest. Pendant quelques semaines la Mormont erra dans les environs, faisant la connaissance de nombreux individus tout aussi originaux les uns que les autres. Elle alla même jusqu'à pousser son exploration jusqu'à Dorne où elle ne passa que quelques jours tant la chaleur était étouffante. Ce ne fut que lorsqu'elle entendit parler des attaques sur le Nord qu'Alysane décida de rebrousser chemin. Il n'était pas question des rester aussi loin de chez elle alors que sa région natale était attaquée et qu'elle savait parfaitement que l'Ile-aux-Ours avait toujours été une cible de choix pour ces pirates ! Après plusieurs mois de voyage, la demoiselle reprit donc le chemin qui lui permettrait de rentrer chez elle, espérant simplement arriver à temps et surtout, pouvoir être utile à quelque chose.


● Inventaire : Une hache d’arme offerte par son père, un arc offert par son frère. Une tunique de cuir bonne pour le combat et pour bouger convenablement (qui lui sert aussi de tenue de tous les jours), un manteau en peau d’ours pour résister au froid glacial des steppes du Nord, et une sacoche pour transporter le nécessaire vital d’une voyageuse et d’une combattante. Un poignard en acier château particulièrement bien effilé. Il possède une poignée en os de dragon, bien que personne ne puisse certifier les origines de cette arme.



● Pseudo : Rikku, Crépuscule de Lune, Beetlejuice...
● Âge : 23, bientôt 24 ans
● Divers : J'ai repris l'ancienne fiche du personnage en y ajoutant ce que j'avais joué en RP, donc désolée d'avance si le début de chaque partie fait « bizarre » il date d'il y a plusieurs années x)
● Avatar : Olga Kurylenko
● Connaissez-vous le Roman ? Oui =P
● Comment avez-vous connu le forum ? DC de Maron ^^
● Comment trouvez-vous le forum ? Voir chez Maron
● De quelconques suggestions ? Voir chez Maron


Le chant des druides si clair et si limpide, c'est le chant des druides. Mais le chant des druides agit tel un fluide, apprends à l'écouter il te servira comme un guide, pour raconter des contes et des histoires de chevalerie, de grandes batailles de monstres et de tours de magie, c'est l'âme celtique, historique, antique. ✤ ©️ Le Chant des Druides, Manau
Revenir en haut Aller en bas
http://fallout-dog-city.forumactif.org
Noble
avatar

Clarence Hightower
Noble

Général
Grand Argentier
~ We light the way ~

♦ Missives : 2168
♦ Missives Aventure : 131
♦ Arrivée à Westeros : 20/09/2011
♦ Célébrité : François Arnaud
♦ Copyright : Valencia
♦ Doublons : Edwyn Tully
♦ Age du Personnage : 27
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
3996/4000  (3996/4000)


Message Jeu 13 Sep 2012 - 20:33

Pour une première validation sur le forum, je ne pouvais rêver mieux ! La fiche biographique est un exercice que tu maîtrises sans faillir. Je n'ai rien à dire sur le personnage d'Alysane qui n'aura déjà été dit et redit depuis le temps que nous attendions après son retour ! Espérons que la parenthèse lui aura donné le souffle nouveau qu'elle mérite, mais avec toi rien n'est plus sûr : tu sauras la mener plus loin que jamais !

En tant que dame de la maison Mormont, tu bénéficies évidemment des ressources de ta famille. Toutefois, d'un point de vue RP, tu disposes surtout de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 30 cerfs d'argent. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une petite fortune, dont il te faudra user sagement ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ou pour découvrir lady Coeurdepierre ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum ! [i]Mais tout cela, je me doute que tu le sais mieux qu'aucun autre ici !

Puisses-tu redonner à la "douce" Alysane la vie qu'elle n'a jamais vraiment perdu sur les routes de Westeros !
Revenir en haut Aller en bas

Alysane Mormont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» La cage (Lyra Mormont)
» Jorah MORMONT " HERE WE STAND"
» Can you tell me i'm not insane ?[FB] ft. Jorah Mormont
» I was born free and I want to die free † Brune-Nausicaa Mormont
» Jeor Mormont ∞ Le Vieil Ours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives du Nord-