AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Retrouvaille forcée mais pas trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 3 Sep 2012 - 11:49

Enfin Winterfell pointait le bout de ses tours, chose qui détendit Garbhan. Après s’être perdu lui et ses quelques hommes d’escorte environ deux fois – une seule selon lui – enfin la route indiquée par ce fermier était la bonne. C’était bien un truc de Garbhan ; se perdre en chemin. Un terrible sens de l’orientation en plein air, voilà qui n’était pas sans conséquences pour le jeune homme qui se maudit quelque peu d’avoir pris le mauvais chemin. Ses hommes n’avaient rien dit, surement car tout aussi capables de la même erreur. Le ciel grisonnant annonçait la pluie et tant mieux que le fils Norroit arrive enfin chez les Stark. Un soulagement pour une peine, un bien pour un mal en somme car la venue de Garbhan n’était pas sans cause ni conséquence.

Le patriarche venait de passer de l’autre côté, de vie à trépas. Cet événement était attendu certes, pressenti malgré tout pour venir plus tôt que cela, mais en rien la perte d’un père ne put-elle être préparée pour Garbhan. Peut-être n’avait-il été un père présent et veillant à ses fils, il restait le père. Pire que tout, la suite de la mort acheva le choix de qui allait porter la nouvelle. Theodan devint le nouveau « Seigneur » de Norroit; bien que de seigneur il n’avait que le nom. En qualité d’aîné et en vie il était normal qu’il accède ainsi à la reprise des terres ; avec tout ce qui devait en découler, au grand damne de Garbhan et ses cadets. Avant de subir plus le courroux de son frère, et s’attendant évidemment à être une jolie cible, il pris sur lui de s’annoncer comme messager de la nouvelle et la transmettre à Lya, plutôt qu’un simple messager à plumes. Le lendemain du dernier souffle du patriarche, Garbhan, avec quelques affaires rassemblées en hâte et une petite escorte due sur le retour dès leur arrivée à destination, prirent le chemin de Winterfell. Le temps s’était jusque-là tenu, à croire que la pluie attendait patiemment que la ville des Seigneurs du Nord soit en vue. En effet, en arrivant au-devant des portes du château, les premières gouttes vinrent surprendre Garbhan, fines et discrètes, déportées par le léger vent.

Rabattant sa capuche sur les épaules, le jeune homme leva le nez en direction des remparts. C’était la première fois qu’il mettait le nez si loin de sa tour, qui avait tout à envier à Winterfell. C’était réellement quelque chose qu’il put qualifier de beau. Bien que la nouvelle qu’il portait ne soit pas la plus réjouissante, il se laissa aller un instant, le nez au ciel, le visage se constellant de quelques gouttes tombées en traître. Passant par la porte Ouest, ils passèrent par le chenil.

- Juste à temps comme arrivée, plaisanta à mi-voix Garbhan, se rajustant sur sa selle.

La pluie s’accentuait un peu plus à mesure que la petite troupe arrivait à la cour principale. Là, il s’annonça de vive voix, demandant son chemin vers sa sœur au plus vite, laissant ses hommes desseller et remettre en état leurs montures et la sienne. La Brune n’était pas loin, aussi se dirigea-t-il vers le bois sacré. Malgré la pluie, la fin de journée était ponctuée par une prière chez Garbhan et il en espérait de même pour son aînée. Qui plus est, l’annonce de la mort de Haron serait plus propice en ce lieu. Passant au-devant de l’armurerie, le jeune Norroit s’engouffra dans le long tunnel débouchant sur le bois des anciens dieux, la pluie constante et toujours aussi fine, commençait à percer la pèlerine, et le petit froid humide commença à parsemer ça et là l’habit. Se mouvant lentement, comme il en avait l’habitude en ce lieu sacré, Garbhan aperçu sa sœur, comme à son habitude agenouillée devant l’arbre-cœur en pleine prière. Observant un instant de loin Lya, Garbhan s’avança jusqu’à être quelques mètres derrière elle, puis s’agenouilla à son tour, mains posées à plat sur ses cuisses, attendant patiemment la fin de la prière, c’était la moindre des choses. Et puis l’effet de surprise pouvait être agréable avant la nouvelle peu jouasse.

Au moment de s’agenouiller, Garbhan observa le bois et plus précisément le barral. Il y avait quelque chose dans ce visage qui semblait apaiser tout orage présent en Garbhan. Comme si le fait d’être en face de cette figure figeait le temps d’une prière, d’une réflexion.
Revenir en haut Aller en bas

Retrouvaille forcée mais pas trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Dena Erwena, glauque mais pas trop
» Travelo mais pas Trop. [UC]
» Milo ; Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter, mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.
» T'as déjà vu une fille avec des cheveux roses ? Nan ? Mais c'trop swag !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-