AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Lantheïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Artisan
avatar

Lantheïa
Artisan

Général
Saltimbanque

♦ Missives : 793
♦ Missives Aventure : 42
♦ Age : 37
♦ Date de Naissance : 25/09/1980
♦ Arrivée à Westeros : 19/08/2012
♦ Célébrité : Joëlle Sevilla dans 'Kaamelott'
♦ Copyright : Avatar by me & signature by Sargon ♥
♦ Doublons : Alysanne Florent, Danelle Lothston, Vyrgil Vyrwel
♦ Age du Personnage : Pas loin de la cinquantaine.
♦ Mariage : Avec la scène.
♦ Lieu : Port-Lannis
♦ Liens Utiles : Ma vie de baladine
Mes rôles et partenaires
Mes marionnettes
Mes dons d'artiste
La rançon du succès

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
295/500  (295/500)


Message Dim 19 Aoû 2012 - 9:40


● Nom : /
● Prénom : Lantheïa
● Sexe : Femme
● Âge : Pas loin de la cinquantaine, je dirais.
● Origine : Terres de l'Ouest
● Métier : Artisan (Comédienne)


● Physique : Elle n'a rien pour plaire, si ce n'est peut-être une voix grave et profonde dont elle manie habilement les inflexions. L'âge et les intempéries de l'existence ont creusé les tares de sa physionomie disgracieuse jusqu'à les rendre presque effrayantes, et elle en joue. D'un visage dur, ridé, flanqué d'oreilles décollées, elle fait à l'occasion un masque simiesque pour mieux voir s'enfuir les indésirables ou frémir les spectateurs. Ses cheveux bruns, épais et rêches, sont un vrai nid pour les oiseaux qu'elle ne prendra la peine de démêler que pour jouer un rôle. Sa peau tavelée par le soleil et les ans s'affaisse sous son menton. Son regard sombre et ses sourcils fournis accentuent l'intensité d'un visage particulièrement expressif dont elle maîtrise en virtuose les mimiques.

L'âge n'a pas encore sérieusement desséché les muscles cultivés tout au long d'une vie de saltimbanque, ni par trop raidi ses membres déliés par l'exercice et les répétitions. Ses bras noueux peuvent encore porter accessoires et bagages au fil des chemins sur lesquels la portent ses jambes vigoureuses. De taille moyenne, elle a développé une carrure d'épaules peu féminine sans avoir l'air pour autant d'un forgeron. Affublée de grands pieds, de grandes mains et d'une poitrine aussi plate que la cuirasse d'un guerrier, elle se fait facilement passer pour un homme lorsqu'elle le désire. Son apparence peut en fait changer radicalement lorsqu'elle se grime... en vieillard, en bossue, en chevalier errant, en septa, en mendiante comme en roi, elle donne le change avec jubilation...


● Personnalité : Sa personnalité semble varier au gré des rôles qu'elle emprunte sur scène comme dans la vie. Souvent odieuse, volontiers ricanante, elle sera tout à coup calme et patiente avant de vous cracher à nouveau son venin à la figure, à moins qu'elle ne vous paie un coup à boire ou ne vous épate l'air de rien avec son étrange talent pour le calcul mental, pour lequel elle n'a guère d'autres usages que la bonne gestion de ses picaillons. L'opinion des autres, pour elle, n'est rien et est tout. Rien pour la créature qui a creusé son sillon malgré les avanies, cynique et hédoniste quand d'autres l'auraient voulu paria cachant sa laideur dans quelque arrière-boutique d'artisan. Tout pour la saltimbanque qui joue chaque jour son meilleur rôle... par amour de l'art et plaisir futile du jeu. Rien n'a de sens ici-bas alors à quoi bon prendre quoi que ce soit au sérieux ? Légère, intense et mordante comme une flamme, elle traverse la vie en bouffon lunatique qui se moque de tout... à moins que ce ne soit là encore un de ses rôles ? Elle seule pourrait vous le dire, mais sa parole est souvent trompeuse...


● Famille : Sa seule famille est celle des artistes qui vont et viennent sur les sentiers de ce vaste monde avec des semelles de vent.



● Résumé : De naissance douteuse, d'éducation encore plus douteuse... on la dit née à Port-Lannis dans une famille pauvre qui vendit cet enfant encombrant et sinistrement laid à une troupe de saltimbanques... dès lors elle passa de troupe en troupe, buvant l'enseignement de ses maîtres avec une soif brûlante et un talent certain pour la scène où elle apprit un peu de tous les arts (mime, acrobaties, marionnettes...) avant de se spécialiser dans la comédie. De son apparence disgracieuse elle fit un atout dans son métier.

Les aléas de la vie de la comédienne l'amenèrent à faire cavalière seule pendant un certain temps, se faisant passer à l'occasion pour une diseuse de bonne aventure, avec un tel succès qu'elle entra dans les salons de certains nobles parmi les moins réfractaires aux arts occultes. Au point même peut-être de croire à ses propres prédictions, qui sait ? Elle gagna confortablement sa vie et dépensa tout, ou presque. Certains prétendent qu'elle aurait amassé quelque part un pécule pour ses vieux jours, mais Lantheïa est-elle vraiment du genre à se soucier du lendemain et à rêver d'une fin de vie paisible, un chat sur ses genoux, assise devant une bonne flambée dans une jolie petite chaumière ?

● Histoire :

Partout où règne la misère, aurait pu naître Lantheïa. Mais aussi partout où règne la fortune. Sa naissance reste une énigme, tout comme le personnage. Est-elle réellement née à Port-Lannis, dans une famille d'indigents incapables de la nourrir, comme on le dit le plus souvent ? Serait-elle le fruit maudit et gâté d'une union sacrilège, bâtarde, rejeton d'inceste, négligence de catin, voire péché de septa, comme certains l'affirment ? A-t-elle été « troquée » par un couple aisé contre un nourrisson au visage moins repoussant ? A-t-elle vu le jour par une nuit d'orage dans une caverne, parmi les enfants de la forêt ? Contes que tout cela, ou vérités, peu importe, l'incertitude est l'écrin dans lequel elle se complaît.

Ses premiers souvenirs remontent à l'an 171. Petite chose battue et battante dormant avec les chiens savants d'une clique de saltimbanques. L'Avorton, qu'ils l'appelaient. Affreuse, sale et furtive, découvrant d'instinct les meilleures positions pour amortir les coups et en donner. Les corvées, elle s'y pliait mal. Porter, laver, ranger... tâches fades et ingrates devant lesquelles elle se cabrait avant de céder sous les coups de badine des artistes qui l'avaient "recueillie" pour ne pas dire achetée au prix de quelques sous, en dépit des lois. Elle ne semblait jamais dormir, épiant tout de ses yeux sombres. Et elle s'imprégnait comme une éponge de leurs intonations, de leurs expressions, de leur gestuelle, de leur phrasé lorsqu'ils jouaient leur numéros et leurs farces.

Un jour, elle s'enfuit. C'est du moins ce qu'elle affirme, mais peut-être fut-elle abandonnée à cause de son caractère impossible et indocile. Elle survécut toutefois et trouva un montreur d'ours qui la prit sous son aile pour un temps, avant de la "céder" à une troupe qui, la voyant présenter et clore le numéro du vieil artiste, avait remarqué chez elle une certaine aptitude à la scène, et un physique insolite propre à l'incarnation de mauvais lutins et autres nains maléfiques. Motivée par l'apprentissage des arts du spectacle et plus particulièrement la comédie, elle commença à trouver un certain croquant à l'existence. Elle avait alors moins d'une dizaine d'années.

Jeune fille, elle revécut la blessure du rejet déjà vécu enfant en devenant un laideron moqué par ceux et celles de son âge. Elle aurait pu se craqueler comme un parchemin brûlé sous le feu de cette haine imbécile, ou durcir comme du cuir, au lieu de quoi elle dégela comme un arbre empli de sève au sortir de l'hiver, décidant de rire d'eux plus qu'ils ne riraient jamais d'elle. Les Sept étaient nécessairement une troupe de bouffons, à en juger par la réalité qu'elle côtoyait chaque jour, la justice de ce monde une illusion et l'ordre moral une farce. Elle prit son parti de tout et força son plaisir comme son bonheur à travers les murailles qui semblaient se dresser partout devant elle - et découvrit que ce n'était, là aussi, que décor de théâtre. La vie avait en réalité tout à lui offrir. Les hommes ne voulaient pas d'elle ? Elle obtint ses entrées dans des bordels et trouva des moyens détournés de satisfaire ses désirs, et d'obtenir l'affection d'autrui. La bonne société ne voulait pas d'elle ? Elle fréquenta la mauvaise, puis se débrouilla, en tant que pseudo-diseuse de bonne aventure, pour être réclamée dans les alcôves secrètes de certains châtelains. Les gens se moquaient d'elle ? Ils apprirent à craindre ses réparties comme ses coups de bâton vicieux. Le destin l'avait plongé dans la fange ? Elle se tailla un nom et remplit sa bourse à force de travail et de talent - et surtout, en s'amusant...

Sa morphologie et sa voix grave l'amenèrent à jouer bien souvent des rôles d'hommes mais son répertoire demeura diversifié par nécessité de plaire à tout public. Elle commença à inventer ses propres pièces vers seize ans, laissant toujours la part belle à l'improvisation. Vers vingt ans, elle monta sa propre troupe, l'abandonna sur un coup de tête, en rejoignit plusieurs tour à tour... Les fils de sa vie forment aujourd'hui une pelote inextricable qu'elle-même ne sait plus démêler. Toujours est-il qu'elle voyagea un peu partout dans les Sept Couronnes et perfectionna son art de comédienne dans toutes sortes de rôles, pour le peuple ou les notables, bricolant ses déguisements avec une minutie proche du perfectionnisme. Elle traîna toujours une réputation subversive, parfois inquiétante – on la prétendit agent de Freuxsanglant, voleuse, tueuse d'hommes, sorcière fricotant avec les esprits des défunts, ou même dévoreuse d'enfants – sans jamais pourtant finir au gibet ou égorgée dans le secret dans une impasse, soit qu'elle fût innocente de ces accusations rocambolesques, soit qu'elle fût trop rusée pour se laisser prendre. Elle porta une multitude de noms, n'ayant jamais su celui que ses parents lui avaient donné, et opta finalement pour celui de Lantheïa sous lequel ses relations la connaissent aujourd'hui. La dernière troupe qu'elle dirigea fut dissoute par les ravages du Fléau de Printemps et depuis lors elle n'a pas réussi ou pas vraiment tenté d'en constituer une nouvelle, louant ses talents à d'autres ou reprenant son costume de diseuse de bonne aventure... elle a en tout cas fui les côtes attaquées par les Fer-nés, pour chercher des horizons plus propices aux divertissements...

Fantasque créature, vous la croiserez peut-être dans une taverne, un bordel, sur scène ou près d'un feu de camp en bordure d'un chemin, seule ou accompagnée de gens de mauvaise vie, un rire ou un ricanement aux lèvres... mais peut-être ne saurez-vous jamais que vous l'avez croisée, là-bas, ce vétéran boiteux auquel vous avez donné quelques pièces, ou peut-être cette paysanne enceinte que vous avez pris dans votre charrette, ou même cette honnête septa à laquelle vous avez donné une aumône pour les orphelins... car elle est créature de la lumière, mais aussi des ombres, et nul ne peut vraiment dire où s'arrête le jeu pour elle...


● Inventaire :
Outre les possessions habituelles d'une roturière :
- Une charrette et un petit stock de matériel de théâtre (accessoires, costumes, maquillage...), entreposé en bonne partie chez un ami aubergiste de Port-Réal quand elle n'en a pas l'usage.
- Plein de bijoux de pacotille.
- Un bâton de marche en bois (longueur 1m20).


● Pseudo : Alysanne, Barra, Lantheïa, tout me va^^ L'autorisation pour le 3e compte a été accordé par sa Gracieuseté lord Freuxsanglant, loué soit son œil unique et multiple !
● Âge : Bientôt 32.
● Divers : Vient. Je sais, elle est naze Razz
● Avatar : Joëlle Sevilla
● Connaissez-vous le Roman ? Ouiiiiiii de bout en bout !
● Comment avez-vous connu le forum ? Déjà inscrite, je vais bientôt faire partie des meubles. Hein, c'est pas comme ça qu'on appelle les anims ? Oups... Very Happy
● Comment trouvez-vous le forum ? Divin. Cosmique. Grand ! Presque trop ordonné en fait...
● De quelconques suggestions ? Ouaip. Si je parle de créer un 4e perso, achevez-moi.

Me voici soumise à votre œil de lynx, j'espère ne pas avoir écrit trop de bêtises



Revenir en haut Aller en bas
Main du Roi
avatar

Brynden Rivers
Main du Roi

Général
Freuxsanglant

- Combien c'est-y que lord Freuxsanglant il en a, de zyeux ?
- Mille, et rien qu'un.

♦ Missives : 3432
♦ Missives Aventure : 33
♦ Age : 32
♦ Date de Naissance : 27/07/1985
♦ Arrivée à Westeros : 22/06/2009
♦ Célébrité : Kevin Costner
♦ Copyright : Alysanne
♦ Doublons : Edric Estremont
♦ Age du Personnage : 36 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Donjon Rouge, Port-Réal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
155/500  (155/500)


Message Lun 20 Aoû 2012 - 15:09

Soit encore une fois la bienvenue sur le forum, Lantheïa !

En voilà un personnage intéressant Very Happy Je n'ai absolument rien à redire sur la fiche et j'attends avec impatience de la voir en jeu face à d'autres personnes

En tant que saltimbanque, tu bénéficies évidemment uniquement des ressources que tu peux te procurer. Toutefois, d'un point de vue RP, tu disposes surtout de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 10 cerfs d'argent. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une petite fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit. N'oublie pas de consulter les autres sujets du bureau du Grand Mestre pour t'intégrer dans le contexte ou pour découvrir lady Coeurdepierre ! Tu pourras ensuite débuter le jeu en consultant les demandes, en postant la tienne ou en demandant directement à un joueur. En cas de questions, n'hésite pas à poster dans la Tour de la Main ou à m'envoyer un MP. Enfin, n'hésite pas à passer par le flood et la CB pour te faire connaitre et t'intégrer plus facilement sur le forum !

Puisses-tu continuer à divertir les gens par ton talent !


Revenir en haut Aller en bas
http://star-city-heroes.forumsrpg.com/

Lantheïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives des Terres de l'Ouest-