AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

[Terminé] Missive pour Lord Tyrell de la part de Lord Lannister.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 9 Mai 2011 - 2:23

Même s'il avait repoussé ce moment le plus longtemps possible venait aujourd'hui le temps d'enfin rédiger ce message à l'intention de Lord Tyrell. Alors qu'il était dans la bibliothèque du Lion Gris, assis à une table, une plume et un encrier à portée de main Tybolt jouait avec la chevalière que sa sœur lui avait donné lors de leur entretien plus tôt dans la journée. Il appréciait la fine ciselure représentant la gueule de Lion, cette même gueule qui lui servirait à sceller d'un cachet de cire la missive qu'il devait écrire. Il ne savait pas ce que Lady Maura avait bien pu faire parvenir comme message concernant sa rencontre avec Aliénor et ne savait donc pas quels échos Lord Tyrell avait pu avoir. Cette impression de naviguer en plein brouillard n'était pas fait pour lui convenir mais en l'absence d'informations provenant du Val il ne pouvait pas véritablement faire autrement. De fait depuis qu'il avait échangé des messages avec Lord Arryn et ainsi négocié la dote de Lady Maura, les montagnes du Val n'avaient livré aucune nouvelle information. C'est avec un sourire narquois qu'il pouvait cependant imaginer l'affrontement qui aurait lieu lorsque Jasper Arryn ferait part à sa sœur ainée des conditions de son union avec la famille Lannister, et les Sept savaient qu'il donnerait cher pour pouvoir observer la jolie brune fulminer dans ses montagnes sur la roublardise de ce Lord Tybolt.

Le Seigneur du Roc passa encore quelques minutes à observer la mer et à s'imprégner de son ressac avant de commencer à écrire. Saisissant la plume il la trempa dans l'encrier avant d'en faire couler le surplus contre le rebord de ce dernier.


" Lord Tyrell, j'espère que ce message saura vous trouver en bonne santé et que votre domaine n'aura pas trop subit les assauts de nos ennemis Fers-Nés ni vos gens la dureté de cette canicule. Je suis moi même bien plus souvent qu'à l'accoutumé en compagnie de mes armateurs et je ne doute pas que vos préoccupations ne sauraient aller à d'autres que votre peuple si fière du Bief.

Cependant et toujours dans l'intérêt de faire le plus pour nos gens, je souhaiterai que vous accordiez à ma très chère Sœur Lady Aliénor de vous rendre visite à vous ainsi qu'à votre charmant fils et héritier.

C'est en ces temps de péril que nous, dirigeants, devons savoir trouver le soutien de nos pairs pour préserver nos gens. C'est en ce but ainsi que dans celui plus trivial d'un rapprochement entre nos deux familles que je souhaite vous entretenir d'une éventuelle alliance entre le Bief et le Roc. Ainsi nos armées seraient dès lors capable de couvrir un territoire beaucoup plus important et de tenir en respect ces maudits Fers-Nés. Je suis certain que comme moi le fait de devoir subir les assauts incessants des Greyjoy est une situation que vous ne souhaitez voir perdurer plus longtemps aussi et pour mettre fin à ses razzias l'alliance du Bief et du Roc ne pourrait être qu'avantageuse pour nos deux peuples. Quoi de mieux dès lors pour forger une alliance forte qu'un mariage entre nos plus chers trésors à savoir ma très chère petite sœur et votre si vaillant fils.

Dans cette optique je vous serez aussi véritablement redevable de bien vouloir accueillir Lord Edwyn Estren Maitre de Wyndhall, mon homme de confiance dans cette affaire, afin de voir plus avant en quels termes une telle alliance pourrait être conclue.

En attendant de recevoir de vos nouvelles ayez la certitude Lord Tyrell que mes prières à la Mère comme au Père sont toutes dévouées à la préservation de vos gens comme de votre famille et vous même.

Lord Tybolt Lannister, Seigneur de Castral Roc, Suzerain des Terres de l'Ouest, Gouverneur de l'Ouest, Bouclier de Port-Lannis."

Tybolt relu par deux fois la missive avant de faire couler la cire et d'appliquer la marque de la maison au Lion pour en sceller l'ouverture. C'est ensuite dans une citadelle toute entière plongée dans le silence de la nuit où seul venait se faire entendre le son des vagues venant se briser contre les rochers une centaine de pieds plus bas qu'il parcourut le chemin le menant à la volière. Le message attaché fermement à la patte d'un corbeau, il observa le volatile prendre son envol, le destin de Aliénor n'était dès lors déjà plus entre ses mains.


Dernière édition par Tybolt Lannister le Lun 16 Mai 2011 - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Dim 15 Mai 2011 - 16:02

Léo était en train de consulter quelques documents qui étaient resté la veille sur son bureau. Rien de bien palpitant d'une certaine façon. C'était tout à fait certain, tout se qui justement pouvait être palpitant avait été réglé bien tôt la veille. On avait là une demande du forgeron de la forteresse qui demandait d'avantage de matériaux et de mains d'œuvre. Il fallait dire qu'avec les Fer nés qui raidaient les côtes du Nord, de l'Ouest et du Bief, Lord Tyrell levait des hommes. Part conséquent, cela augmentait forcément la charge du Maître forgeron de la forteresse.

Plus triviale, il y avait également une missive adressée par le Grand Jardinier qui proposait un nouvel arrangement pour les parterres de fleures de Hautjardin. En même temps, sans ses célèbres étendues fleuries, qu'était donc la forteresse de Hautjardin? Une véritable armée de jardiniers veillait toute l'année à l'entretient des innombrables roses, jonquilles, tulipes, bleuets et toutes les autres variété qui demeuraient le symbole de la citadelle et faisait la fierté des Tyrell.

Ceux-ci n'étaient pas aussi dénué de prétention qu'on aurait put le croire. Et au fur et à mesure des années qui s'étaient écoulé, cette particularité de fleurir leur citadelle était à présent une fierté teinté d'orgueil des Tyrell envers les autres places fortes des familles régnantes. Bien entendu, le lieu était assez déplaisant pour qui souffrait d'une allergie au pollen. Mais quant on souffre de ce genre de mal, en général, on évite autant que possible de s'approcher d'un endroit tel que Hautjardin. À moins bien entendu de pencher aussi dans le masochisme.

Un pas claudiquant s'approcha. Leo sourit en reconnaissant celui de Tipsel qui lui apportait les récentes missives... et comme toujours, en grognant et en marmonnant dans sa barbe. En effet, quelques secondes plus tard, le mestre boiteux frappait à la porte.

Rien de bien particulier ou de très étonnant dans les missives du jour se qui faisait quelque peu râler plus encore le vieux mestre bougon parce qu'il ne se passait rien. Enfin, il y avait une missive de Lord Lannister. Se qui fit bougonner Tipsel parce que franchement, il n'aurait pas été mal d'avoir une journée de calme dans les missives.

Après avoir lut attentivement la missive, Leo prit un vélin et une plume pour répondre.


''A Lord Tybolt Lannister, Seigneur de Castral Roc, Suzerain des Terres de l'Ouest, Gouverneur de l'Ouest, Bouclier de Port-Lannis.

Je vous remercie de votre sollicitude et de l'intérêt que vous portez au Bief ainsi qu'à ma santé lord Lannister. Il me plairait de vous répondre que tant que le seigneur prospère, sa terre le fait également. Mais je me dois d'être quelque peu honnête avec vous. Le Bief, bien que toujours puissant, s'est déjà mieux porté qu'en ces temps troublé alors que le Trône de Fer reste sourd à nos appels. Les Fer nés touchent sans doute moins nos côtes que les votres en raison de la distance, mais nous n'en somme pas épargné. Quant à la sècheresse, elle n'est pas des plus conciliantes pour les récoltes bien que nos gens s'en accommode tout à fait.

Je vous présente tout mes regrets pour la tragédie de Belle Ile et j'ose espérer que certains de vos gens ont put réchappé de l'attaque.

Je conçoit tout à fait l'intérêt de l'alliance dont vous me parlez présentement et serait fou de ne pas vous concéder qu'elle serait des plus profitable. Attaquer le Roc et le Bief séparément est une chose, mais coalisé, c'est autre chose.

Je mentirais en prétendant que ces attaques ne me dérangent en aucune façon. Elles sont une plaie, cela ne fait pas le moindre doute. Votre corbeau me parviens d'ailleurs alors que je rentre d'un séjour prolongé dans les Iles Boucliers afin d'en évaluer les défenses. Toutefois, je serais moins enthousiaste que vous concernant l'effet d'une telle alliance. Les Fer nés ne seront pas définitivement repoussé par un simple mariage. Militairement parlant, nos actions seront facilité par cette alliance et il leur sera plus difficile de razzier à leur guise, mais je n'ai nul doute sur le fait qu'ils continueront pourtant leurs rapines.

Soyez assuré que soeur ainsi que votre homme de confiance seront tout deux acceuillit comme il se doit à Hautjardin et traité eut égard à leur rang.

Donnez moi vite de vo nouvelles afin que je puisse monter une escorte qui partira pour les acceuillir en terre Bief.

Soyez assuré que mes prières vont à votre personne, votre famille ainsi qu'à vos gens.

Lord Leo Tyrell, Seigneur de Hautjardin, Suzerain du Bief, Gouverneur du Sud, Maréchal du Bief."
Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] Missive pour Lord Tyrell de la part de Lord Lannister.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Missive pour l'Intendant d'Oësgard
» Victoire Egoïne (terminée pour de bon)
» En route pour l'aventure; Le départ de Kurumu
» ROBB ▬ « Ca veut dire que tu es un babouin.. Et moi pas ! » [Terminée pour la deuxième fois] {OK}
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-