AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Missives de Ser Calvin Hightower à Lady Ashlee Cendregué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Ven 27 Juil 2012 - 8:25

    Lady Ashlee Cendregué,

Une fois encore, je prends la plume dans l’espoir d’atteindre votre cœur, dont le silence m’inquiète et me trouble à la fois. Bien des nuits se sont écoulées, désormais, emplies de rêveries dont toujours vous êtes l’objet fondamental, depuis cette première lettre avec laquelle j’ai tenté de vous parler. Nul ici-bas ne sait si vous avez jamais pu poser les yeux sur toute cette encre, ou si elle vous a tant ennuyé que vous n’avez daigné me répondre. Je n’ignore pas, par ailleurs, que votre beauté et votre noblesse d’esprit doit faire de vous l’objet de convoitise de bien des hommes en Bief, et je n’aurais pas la prétention de valoir plus qu’aucun d’entre eux.

Pour autant, c’est curieusement pour toutes ces raisons et ces doutes que je continue à vous écrire : dans l’hypothèse où vous n’auriez la possibilité de me répondre et que votre cœur fut de près ou de loin touché par mon émoi, je tiens à vous renouveler toute l’ardeur de mes sentiments passionnés. Quant à vos soupirants qui, je n’en doute point, doivent rivaliser par leurs richesses et leur élégance, je ne peux qu’être intimement convaincu qu’aucun d’entre eux ne peut penser à vous avec autant d’intensité et de respect à la fois, pour la simple raison que jamais je n’eus crû possible qu’une âme puisse être autant bouleversée que la mienne face à une dame.

Je dois me rendre à l’évidence ; vous n’êtes pas une jeune demoiselle ordinaire et les Sept ont dû me faire croiser votre route pour que mes yeux connaissent la grâce et la pureté, choses dont je n’avais auparavant eu que des aperçus bien pauvres en comparaison de votre personne.

En d’autres lieux, en d’autres temps, n’importe quel Chevalier aurait rougi de tenir des propos si sentimentaux ; et pourtant… Ces émotions sont si fortes, si vraies, qu’il serait un affront de feindre l’indifférence ou une simple inclination envers vous. Il ne s’écoule pas un jour sans que je n’espère que j’aurai la chance de croiser une nouvelle fois votre regard d’automne. Fut-ce même une seule fois, cela suffirait à mettre du baume à mon cœur jusqu’à la fin de mes jours agités.
Et s’il m’était donné la chance d’avoir à vous chérir et à vous protéger, je prendrais sans nul doute ce devoir au plus près de mon serment de Chevalier, faisant passer sans crainte votre vie avant la mienne. S’il le pouvait, le fil de mon épée vous protègerait même de la maladie, des accidents et du temps qui nous emporte.

Mais je suis si loin de vous, et mon impuissance à vous rendre grâce autant qu’à vous défendre est une souffrance qui ne se laisse apaiser que par les songes d’espoir qui bercent chacune des aurores où je m’éveille avec l’attente de vos nouvelles, et chacun des soirs où je m’endors en pensant à vous.



Ser Calvin Hightower.

Revenir en haut Aller en bas

Missives de Ser Calvin Hightower à Lady Ashlee Cendregué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Single Lady - Timberlake Parody
» [ws collective] Les missives de la Cave
» Missives à Cairne
» The Lady
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-