AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Missive d'une vassale pour son suzerain, lord Tully.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Noble
avatar

Rivanon Mallister
Noble

Général
Un pion entre les mains des dieux...

♦ Missives : 466
♦ Missives Aventure : 98
♦ Arrivée à Westeros : 18/04/2011
♦ Célébrité : Sophia Myles
♦ Copyright : Bryn
♦ Doublons : /
♦ Age du Personnage : 24 ans
♦ Mariage : Aucun actuellement
♦ Lieu : Harrenhal
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
584/1000  (584/1000)


Message Lun 16 Juil 2012 - 17:26

Je me trouvais dans la chambre que Beron avait mis à ma disposition pour la durée de mon séjour. Elle était confortable et me convenais parfaitement,je n'étais pas très difficile et m'adaptai à ce qui m'était proposé. Les négociations s'étaient bien déroulées dans l'ensemble, ma mission avait été menée à son but. Par contre, ayant pris quelques libertés sur les termes de l'accord, je me devais de faire un compte-rendu de mes actions à mon suzerain. Je m'installai au bureau et sortis de quoi écrire.

A l'attention de lord Tully,

Messire, suite à la mission que vous m'aviez confié lors de mon passage à Vivesaigues, je puis aujourd'hui vous dire qu'elle est en bonne voie. L'accueil qui me réserva lord Stark fut des plus chaleureux, ce qui favorisa la prise de contact et me permit de constater que les intentions du Nord pour le Conflans étaient des plus amicales. D'ailleurs, il déplore le temps qui distendit les liens familiaux entre Stark et Tully.
Ainsi je pus aborder la question des négociations. Celles-ci se portèrent sur des facilités commerciales, avec de possibles agréments avec la famille Frey concernant le passage des Jumeaux ; ensuite fut proposé une entraide diplomatique voire une entraide militaire au besoin puisque nos deux régions sont confrontées au fléau fer-né. En contrepartie, messire Beron nous accorderait des services similaires avec un complément non négligeable : un accès au port et aux infrastructures de Blancport, soit un accès direct et illimité au Détroit. De plus, il ajouta sur la balance une aide agricole en cas de crise.


Je fis une pause pour relire ce que je venais d'écrire, je me voulais concise concernant la teneur de ma discussion avec Beron. Et puis, autant éviter de submerger le jeune suzerain par des détails inutiles.

Par contre, je me permis de faire une proposition supplémentaire : un mariage entre votre sœur aînée, Eleanor, et messire Beron. Cela consolidera une éventuelle alliance entre nos deux régions. Cependant, je vous laisse seul juge de la pertinence de ma démarche, n'ayant nullement le droit d'influencer sur le devenir de votre famille.

Je me rendis compte que c'était ce que j'avais fait, avancer des pions sur un échiquier pour obtenir des avantages pour ma région. En repensant à ce futur mariage, je ne pus m'empêcher d'avoir un peu de ressentiment pour Eleanor, les suzerains restaient avec les suzerains, mais je fis taire mes sentiments et repris l'écriture de ma missive.

Voici lord Edwyn où en est ma mission. Si vous agréez les termes des négociations, je me ferai une joie de l'annoncer à votre pair. J'ai préconisé à ce dernier de prendre contact avec vous une fois que j'aurai reçu votre réponse. Il est toujours plus pratique d'entériner un accord de vive voix, donc je présume qu'il entreprendra un voyage pour vous rencontrer, ou vice-versa.

Respectueusement,
Lady Rivanon Mallister.


Je relus encore une fois avant de cacheter et d'appeler Loth. Je lui confiai le courrier et le regardai prendre son envol en direction de Vivesaigues. Il reviendra certainement avec la réponse, à moins qu'un autre corbeau ne soit envoyé. Je rejoignis mon lit et décida de me coucher, cependant je repensai à tout ce qui s'était décidé dernièrement, le chemin accompli était conséquent, mais ce n'était qu'une étape dans la consolidation de la position politique du Conflans. D'une certaine manière j'étais honorée de la confiance que m'accordait Edwyn Tully, mais je me rendis compte que j'en oubliai ma propre échéance, celle que m'avait imposé mon père. Sur ces pensées je finis par trouver le sommeil, j'avais hâte de prendre connaissance de la réponse du jeune lord.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Missive d'une vassale pour son suzerain, lord Tully.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Mon projet pour Apo
» Lord of Ultima
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''
» Missive pour l'Intendant d'Oësgard
» Baptême de Jehanny Dubois et Carophélie Lord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-