AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Hurt (PV Shyna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 3 Juil 2012 - 23:33




Hurt
...

Le jeu est dans la nature de l'homme comme dans celle de tous les animaux, il façonne son esprit et son corps et le prépare à ce qu'il sera plus tard. Reste à savoir pourquoi nos vies sont trop souvent si éloignées de nos jeux d'antan.




Shyna & Eva




La solitude. La seule chose qui faisait vraiment souffrir Eva dans sa vie actuelle. Sans pour autant gagner en pouvoir, elle était devenue plus riche qu’elle n’aurait pu l’imaginer, même lorsqu’elle était une jeune et naïve courtisane de la cour de Lancehélion et s’imaginait pouvoir changer le monde grâce au pouvoir sexuel qu’elle avait sur le conseiller de Maron Martell. Elle savait désormais qu’il en fallait bien d’avantage pour tirer les ficelles du pouvoir dans l’ombre des alcôves, mais elle s’y employait néanmoins avec Lord Tybolt, en le servant du mieux qu’elle pouvait et en lui apportant les informations dont il avait besoin, voir même un peu plus. Hé oui la belle faisait du zèle, pour se faire bien voir, car elle savait parfaitement que pour le moment, elle ne pouvait rien faire d’autre que de servir les intérêts du Lion. Or son objectif était bel et bien de servir ses intérêts à elle, pas ceux des autres, même ceux du plus riche suzerain de Westeros, pas même ceux de celui qui lui avait donné l’occasion de devenir la prostituée la plus riche des Sept Couronnes. Elle ne perdait pas de vue ses ambitions premières, jamais, mais elle devait avouer qu’elle n’avait jamais été aussi bien qu’à Port-Lannis. L’or coulait à flot, même après la bataille, même avec la guerre qui continuait sans un bruit. Les filles la respectaient et même semblaient l’apprécier. Elle pouvait acheter de nouvelles robes entreprendre les travaux qu’elle avait prévu en arrivant, elle n’avait jamais faim, jamais soif, jamais froid, et surtout, elle se sentait en sécurité comme jamais elle ne l’avait été depuis dix ans qu’elle avait quitté Dorne. Car oui, elle avait des gardes, elle était dans sa ville, personne ne lui cherchait des noises, et elle ne passait plus son temps sur des routes où se cachaient voleurs et violeurs. Tout allait bien, mais Dieux ce qu’elle se sentait seule une fois le petit matin venu, une fois qu’elle allait se coucher seule dans ce grand lit vide et froid de son appartement du dernier étrange du bordel fraichement restauré et richement aménagé. Elle était une reine en sa demeure, presque aussi puissante que ce qu’elle voulait, et toujours plus fière du chemin accomplis, mais une reine seule, une reine qui n’a confiance en personne, qui ne peut avoir confiance en personne, et une reine qui parfois se dit qu’elle donnerait son royaume pour sentir les bras d’un homme autour d’elle.

Heureusement, si ça n’était un homme elle avait des femmes, autant qu’elle voulait, pour lui tenir compagnie et lui réchauffer les draps. Sa préféré, Shyna, la douce, si douce Shyna, tellement différente d’elle-même, probablement épargnée par la vie, si jolie, et si chère, si rentable, si précieuse Shyna. Elle avait trouvé en elle d’abord une élève, mais de ce côté-là hélas, si la petite avait du talent pour rendre les hommes fous, elle n’était pas l’espionne escomptée par Tybolt et Eva, elle aurait pu avoir du talent pour ça, mais elle n’était pas assez perverse, elle était trop gentille, ses qualités pour le métier de catin lui jouaient des tours pour celui d’agent. Pour le moment cependant, Eva s’était gardée de le dire au Lannister, d’autant que le sérieux et les talents de Misha, sa sœur ainée, compensaient largement les faiblesses de la cadette. D’ici peu la belle Lysienne pourrait prendre la place de sa maitresse dans les missions les plus difficiles, et Shyna, hé bien... elle serait parfaite là ou elle était, en chimère inaccessible du bordel, en dame de compagnie d’Eva, en alliée précieuse pour rester proche du Roc.

Quoi qu’il en soit, ce soir là, comme de nombreux soirs, Eva avait demandé à Shyna de dormir avec elle avant que celle-ci ne parte pour la forteresse, et pendant que la patronne comptait les recettes de la nuit, pendant qu’une faible lumière commençait à colorer le ciel du gris hivernal, la jeune femme devait déjà être là haut. Clara avait dû monter de quoi grignoter et du vin aux épices, et après avoir fermé le dernier coffre et fait la répartition des bourses pour les filles et les autres employés, la brune monta les escaliers avec lassitude et entra dans son salon. Chandeliers rutilants, tapis de soie, guéridon marqueté et méridienne moelleuse, elle ne se refusait rien et bien que nettement plus petit, son appartement ressemblait à s’y méprendre à ceux d’une riche noble. La chambre n’avait rien à envier au salon, ni le cabinet qui servait de bureau, douillette et agréable, avec sur la table posé un plateau avec biscuits et fruits, deux coupes et une cruche de vin chaud, car l’aube était frisquette. Sur le lit à baldaquin sculpté, des rideaux rouge et or, un épais édredon et des draps du meilleur coton assortis aux couleurs du suzerain de l’Ouest, pas tant que la Dornienne soit une grande patriote, quoi qu’elle avait ses périodes, mais elle aimait ses couleurs, la richesse et la passion n’était-ce pas une bon résumé de cette femme ?

« Shyna ? »
Revenir en haut Aller en bas

Hurt (PV Shyna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» It doesn't hurt me - Maaron
» Hurt
» GEMMARD ✖ i hurt myself today, to see if i still feel
» 05. I'm fu***ng perfect, it just don't look like that
» Every whisper of every waking hour, I'm choosing my confessions, trying to keep an eye on you, like a hurt, lost and blinded fool. ₪ 22 mars, 18h22

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-