AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Première Phase : Jasper Arryn contre Joffrey Caswell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Dim 27 Mai 2012 - 19:16

Le jour suivant le mariage et son fastueux banquet, un soleil timide s’était levé sur le campement des jouteurs. Chacun s’était réveillé dans un état plus ou moins correct en fonction du degré d’alcool qui avait été ingéré la veille. Partout, les feux de bois mourant étaient ravivés au son du chant du coq, les flammes s’élevant pour préparer les petits déjeuners d’œufs, de bacon et de pain grillés. Les chevaliers mangeaient solidement tandis que leurs écuyers préparaient leurs armures alors que les roturiers faisaient déjà des petits paris sur les vainqueurs.

Lorsque les trompes retentirent, tous se levèrent pour rejoindre les lices. En raison du nombre de participants et du fait que le tournoi ne devrait durer qu’une ou deux journées, on en avait installé plusieurs. Ainsi, deux ou trois rencontres pouvaient avoir lieu simultanément et les sélections préparatoires se faisaient bien plus rapidement. Toutefois, à l’heure actuelle, seule la lice principale attirait toutes les attentions. Les nobles prenaient place dans les gradins couverts pour les protéger du soleil ou de la pluie tandis que la populace s’amassait le long des barrières, prête à crier et à vibrer au son des fracas de lances et de boucliers.

L’astre solaire continuait lentement son ascension lorsque les cornes se mirent à raisonner, appelant les compétiteurs à se préparer. L’un après l’autre, ils défilèrent à travers la lice sous les yeux des spectateurs. Les tours jumelles des Frey ornaient plusieurs blasons et cela n’avait rien d’étonnant quand on savait qu’ils étaient de la famille de l’épousée. Plusieurs chevaliers du Conflans défilèrent à leur suite, comme les serpents Paege, les branches de gui Charlton ainsi que plusieurs autres encore. La fin de la procession fut marquée par un très grand nombre de chevaliers errants, certains dissimulant leurs identités sous des noms plus que mystérieux.

Lorsque tous les chevaliers eurent quitté le champ, un héraut s’avança à son tour et le silence se fit soudain à l’appel des trompes. Les premières joutes furent donc lancées et si certaines se réglèrent en une lance, d’autres durèrent bien plus longtemps. Après plusieurs duel, le héraut s’avança à nouveau et d’une voix claire, il prit la parole et convoqua l’un après l’autre les deux concurrents à entrer maintenant en lice.
« Lord Joffrey Caswell, seigneur de Pont-l’Amer ! » A l’appel de son nom, le premier chevalier pénétra le champ par l’une des extrémités, revêtu de son armure et porteur d’une lance de tournoi. « Lord Jasper Arryn, seigneur des Eyrié, seigneur suzerain du Val d'Arryn, Défenseur du Val et gouverneur de l'Est ! » A son tour, son adversaire entra dans la lice par l’extrémité opposée, prêt à son tour à en découvre. La foule criait à pleine voix, encourageant le concurrent qu’elle avait choisi de soutenir alors que le héraut se retirait. Puis, lorsque les trompes retentirent une nouvelle fois, ce fut le signal de se lancer à l’assaut…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Dim 27 Mai 2012 - 22:43

Il avait attendu l'événement avec trop de patience pour ne pas savourer cet instant presque magique, quand le héraut l'appela par ses titres et son nom. Il entendit les acclamations dans les gradins, mais il n'y prêta vraiment ni ses oreilles, ni son cœur, car avant de se rendre sur le champ où aurait lieu sa première joute, il avait adressé une prière au Guerrier et à la Mère. Jasper n'y avait pas souhaité la victoire sur son adversaire, car seule sa prestation déciderait de l'issue des échanges, il avait prié les Sept de le préserver d'une honte trop grande, s'il venait à perdre contre son premier concurrent. Il ne pouvait décider de son avenir qu'il remettait donc volontiers entre les mains des dieux. Toutefois, il n'était pas venu ici en dilettante, et n'avait pas toute confiance en son destin, et c'est sans doute pourquoi Jasper avait œuvré toute sa courte vie durant à être un chevalier exemplaire, digne de ses vœux et fort de ses convictions. La noblesse du cœur vaut bien celle du sang quand on suit sans faillir ni faiblir les mornes et pénibles chemins de la chevalerie. En prévision de ce tournoi, Jasper avait questionné son oncle Leo Tyrell, le Long dard qui, fort heureusement pour tous les concurrents de ce tournoi, n'y participait pas. Ce dernier lui avait prodigué de nombreux conseils concernant la tenue à cheval, l'équipement à revêtir et le maintien de la lance de tournoi, mais cela suffirait-il ? Jasper n'était ni confiant, ni inquiet, il était déterminé à faire ce qu'il devait faire : honorer son adversaire d'un échange digne des acclamations du public.

Auparavant, il s'était paré de l'équipement complet qu'il porterait durant les épreuves du tournoi et en tant que lord Arryn, il possédait une armure tout à fait respectable mais qui n'avait pas le raffinement démonstratif des armures dont se revêtaient les chevaliers du Bief dont les forgerons semblaient très friands de ces petites fantaisies qui font le luxe de l'équipement. Le sien était simple, sobre, digne. Alors que chez d'autres chevaliers, le heaume figurait quelque animal blasonné, le sien était un simple casque fermé avec sa protection nasale, fendu pour les yeux, arrondi sur les côtés et presque plat sur le sommet. À l'image du chanfrein de son cheval qui était plus fonctionnel qu'ornemental. Jasper était là pour jouter, point pour parader. Sous son armure de plate au métal nu de tout élément décoratif, son haubert lui serrait quelque peu la poitrine. Cette cotte de maille assez souple pourtant descendait jusqu'à ses genoux, mais ne le gênait pas trop : il n'avait pas vraiment besoin de faire preuve d'autant de souplesse qu'une prostituée lysienne qui se chargerait de plusieurs clients à la fois. De plus, en selle, il n'aurait qu'à s'élancer et porter un coup pour le premier échanger, en espérant que le gorgerin qui lui protégeait le coup et le gambison qui dormait contre lui sous la maille serait assez pour le prémunir de trop grands chocs si jamais la lance adverse venait à l'impacter en des endroits sensibles. Ses jambes elles-mêmes, protégées par des cuissardes, des grèves et des chausses à éperon, n'étaient pas à l'abri des coups adverses pour peu que son concurrent ne sachent où donner de sa lance. Pour compléter cet équipement, il avait bien sûr sa lance, tenue à droite, et son bouclier, tenu à gauche, un écu de forme très simple où l'on pouvait voir le blason de la maison Arryn des Eyrié.

À l'autre bout du champ, Jasper voyait Joffrey Caswell, le seigneur de Pont-l'Amer, qui serait donc son premier adversaire. L'homme était-il intimidé, assuré, sûr de lui, impressionné ? Jasper aurait donné cher pour le savoir, et durant les brèves secondes qui précédèrent le grondement des trompes, il sentit son cœur qui remontait dans sa poitrine avant de s'arrêter brutalement. Lui-même n'était rien de tout cela, il était surtout déterminé à bien faire, avec tout le sérieux et toute l'application dont il était capable. C'est pourquoi, quand le signal fut donné de commencer, il frappa de son mollet le flanc de sa monture pour s'élancer, bouclier relevé et lance pointée vers son adversaire. Usant de tout ce qu'il avait appris dans l'art de l'équitation, Jasper pressa le flanc de son cheval pour que ce dernier prenne de la vitesse, et alors que se rapprochait l'instant fatidique de l'échange entre les des compétiteurs, Jasper releva légèrement sa lance, visant le haut droit du bouclier de lord Caswell, en espérant que le choc désarçonnerait son adversaire en le projetant de côté. Mais les Sept seuls avaient le choix désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Dim 27 Mai 2012 - 22:43

Le membre 'Jasper Arryn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 15:23

Tous les spectateurs, nobles comme roturiers, s’étaient rassemblés autour des barrières qui encadraient les lices afin de profiter du spectacle qui allait s’offrir à eux. En ces temps de troubles, il fallait bien avouer qu’un tournoi, aussi petit soit-il, ne pouvait qu’apporter un peu plus de joie dans leurs vies. Le Fléau de Printemps semblait déjà tellement loin derrière et maintenant que la canicule laissait place à un automne relativement doux, les Fer-nés demeuraient le dernier réel souci. Mais quel souci !

Dans le campement des jouteurs, les chevaliers se préparaient, laissant leurs écuyers les aider à revêtir leurs armures tandis que des palefreniers sellaient les puissants destriers. Certains se rendaient jusqu’aux lices pour y attendre leur passage tandis que d’autres revenaient déjà, le sourire aux lèvres ou au contraire, allongés sur un lit de fortune, un mestre à leurs côtés. La première phase des joutes avançait à son propre rythme et si certains échanges demandaient de briser sept ou huit lances, d’autres s’achevaient brutalement par la chute de l’un des concurrents.

L’échange actuel opposait lord Jasper Arryn, seigneur suzerain du Val d’Arryn, à lord Joffrey Caswell, seigneur de Pont-l’Amer dans le Bief. Les deux lords n’étaient pas nécessairement des habitués des tournois, mais ça ne les empêchait pas d’y participer malgré tout. Lorsqu’ils s’élancèrent tous les deux, lord Jasper décida de viser le coin supérieur droit du bouclier de son adversaire, cherchant à le désarçonner rapidement. Quant à lui, lord Caswell préféra viser en plein centre, mais il était difficile de dire s’il savait vraiment ce qu’il faisait.


Novice dans les tournois, lord Jasper commence avec 1 point de base. Son équipement n’est certes pas ornementé, mais il est évident que l’armure d’un seigneur suzerain soit de qualité supérieure à celle d’un petit vassal, ce qui lui octroie 1 point de bonus. Grâce à ses bonnes compétences, il gagne aussi 5 points bonus (1 pour le maniement des lances, 3 pour l’esquive et 1 pour l’équitation). Il gagne enfin 4 points pour la description de ses actions, mais ne gagne aucun bonus en raison de leur échec. Total : 11.

En tant que chevalier du Bief, lord Joffrey commence avec un bonus de 3 points. Son équipement basique ne lui confère pas de bonus. Il ne gagne pas non plus de bonus de compétence. Enfin, comme il rate son action, il ne remporte aucun bonus. Total : 3.

Edit : après lancer de dé

Il fallait bien croire que les Sept l’avaient entendu puisque le jeune lord Jasper put placer un coup précis alors que son adversaire vit sa propre lance glisser sur l’écu nu. Le choc déstabilisa le seigneur du Bief et se dernier termina sa course dans le sable, le long des barrières. En faisant volte-face, e jeune lord suzerain du Val put ainsi constater que sa première joute s’était bien mieux déroulée qu’il ne l’avait d’abord craint.

Vainqueur : lord Jasper Arryn


Dernière édition par Corneille à Trois Yeux le Mer 30 Mai 2012 - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 15:23

Le membre 'Corneille à Trois Yeux' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Première Phase : Jasper Arryn contre Joffrey Caswell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives Militaires :: ◄ Intrigue n°3 : Murs-Blancs :: ◄ Tournoi de Murs-Blancs-