AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Première Phase : Corwin Rogers contre Franklyn Frey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Dim 27 Mai 2012 - 19:15

Le jour suivant le mariage et son fastueux banquet, un soleil timide s’était levé sur le campement des jouteurs. Chacun s’était réveillé dans un état plus ou moins correct en fonction du degré d’alcool qui avait été ingéré la veille. Partout, les feux de bois mourant étaient ravivés au son du chant du coq, les flammes s’élevant pour préparer les petits déjeuners d’œufs, de bacon et de pain grillés. Les chevaliers mangeaient solidement tandis que leurs écuyers préparaient leurs armures alors que les roturiers faisaient déjà des petits paris sur les vainqueurs.

Lorsque les trompes retentirent, tous se levèrent pour rejoindre les lices. En raison du nombre de participants et du fait que le tournoi ne devrait durer qu’une ou deux journées, on en avait installé plusieurs. Ainsi, deux ou trois rencontres pouvaient avoir lieu simultanément et les sélections préparatoires se faisaient bien plus rapidement. Toutefois, à l’heure actuelle, seule la lice principale attirait toutes les attentions. Les nobles prenaient place dans les gradins couverts pour les protéger du soleil ou de la pluie tandis que la populace s’amassait le long des barrières, prête à crier et à vibrer au son des fracas de lances et de boucliers.

L’astre solaire continuait lentement son ascension lorsque les cornes se mirent à raisonner, appelant les compétiteurs à se préparer. L’un après l’autre, ils défilèrent à travers la lice sous les yeux des spectateurs. Les tours jumelles des Frey ornaient plusieurs blasons et cela n’avait rien d’étonnant quand on savait qu’ils étaient de la famille de l’épousée. Plusieurs chevaliers du Conflans défilèrent à leur suite, comme les serpents Paege, les branches de gui Charlton ainsi que plusieurs autres encore. La fin de la procession fut marquée par un très grand nombre de chevaliers errants, certains dissimulant leurs identités sous des noms plus que mystérieux.

Lorsque tous les chevaliers eurent quitté le champ, un héraut s’avança à son tour et le silence se fit soudain à l’appel des trompes. Les premières joutes furent donc lancées et si certaines se réglèrent en une lance, d’autres durèrent bien plus longtemps. Après plusieurs duel, le héraut s’avança à nouveau et d’une voix claire, il prit la parole et convoqua l’un après l’autre les deux concurrents à entrer maintenant en lice.
« Ser Corwin Rogers d’Amberly ! » A l’appel de son nom, le premier chevalier pénétra le champ par l’une des extrémités, revêtu de son armure et porteur d’une lance de tournoi. « Ser Franklyn Frey des Jumeaux ! » A son tour, son adversaire entra dans la lice par l’extrémité opposée, prêt à son tour à en découvre. La foule criait à pleine voix, encourageant le concurrent qu’elle avait choisi de soutenir alors que le héraut se retirait. Puis, lorsque les trompes retentirent une nouvelle fois, ce fut le signal de se lancer à l’assaut…
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier
avatar

Corwin Rogers
Chevalier

Général
Chevalier de la maison Rogers.



"Tel le vent, semer la graine aux quatre coins de Westeros"

♦ Missives : 506
♦ Missives Aventure : 95
♦ Age : 26
♦ Date de Naissance : 24/07/1991
♦ Arrivée à Westeros : 15/05/2012
♦ Célébrité : Richard Armitage
♦ Copyright : Lapy
♦ Doublons : Even Corbray, Morgan Kenning, Kealan du Rouvre
♦ Age du Personnage : 40 ans
♦ Mariage : Elen Rogers, née Horpe
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
453/500  (453/500)


Message Lun 28 Mai 2012 - 11:29

Corwin s'était rendu au tournoi de Murs-Blancs avec une dizaine de ses hommes et ses trois fils les plus âgés, Alban, Craig et Darren. Les deux premiers, disposant tous deux du titre de chevalier du haut de leurs dix-neuf et dix-sept ans, étaient venus pour apprendre en regardant les joutes, leur père leur tenant encore la bride assez courte, car il avait de grandes ambitions pour eux, et se faire tuer dans un tournoi par des chevaliers plus expérimentés n'en faisait pas partie. Quant au plus jeune qui n'avait que treize ans, il servirait d'écuyer à son père. Le soir qui précédait le grand jour du tournoi s'était avéré agréable, avec du vin et de la bière en quantité... et le chevalier d'Amberly s'était réveillé avec une prostituée dans sa couche. En dépit des quantités d'alcool qu'il avait ingérées, il se sentait les idées claires grâce à sa résistance naturelle à ce genre de boisson, mais le fait de plonger la tête dans un tonneau rempli d'eau avait achevé de le réveiller. Il avait ensuite pris un petit-déjeuner décent en compagnie de ses fils, avant d'envoyer ses aînés avec la plupart de ses hommes regarder les joutes qui commençaient. Quant au plus jeune, il dut l'aider à revêtir son armure d'acier fumé, pendant que les hommes chauffaient son cheval. Corwin revêtit ainsi son armure complète, son épée ceinte autour des hanches. Il était parfaitement sûr de ses capacités, et il visait la plus haute place possible. C'est donc avec assurance qu'il se mit en selle sur son ombrageux étalon noir, tout bardé et caparaçonné.
Il se rendit tranquillement près de la lice, son fils trottinant à sa hauteur en tenant son bouclier et son heaume, ses hommes restants s'occupant de sa lance. Quand il s'arrêta, l'un d'eux tenta de retenir le destrier par la bride. Ce dernier coucha les oreilles et aurait réussi à le mordre si l'homme n'avait pas bondi en arrière au dernier moment. Ce petit incident fit ricaner son cavalier, qui connaissait bien le caractère de sa puissante monture. Il attendit son tour, en se fichant éperdument de l'identité de celui qu'il allait affronter, persuadé qu'il vaincrait. Il prenait chaque défaite pour un affront personnel, ce qui expliquait que les tournois étaient pour lui une bonne occasion de se faire des ennemis... Il se prit à espérer que certains anciens adversaires qu'il n'appréciait guère se trouvent là, et qu'il lui soit donné de les affronter, afin qu'il puisse leur trouer la peau de sa lance.

Quand le héraut appela son nom, il tendit d'un geste impatient la main à Darren qui lui passa son heaume qu'il enfila, puis le bouclier noir orné du labyrinthe et des licornes blanches de la maison Rogers. Ses hommes lui donnèrent sa lance qu'il cala sous son épaule, puis il enfonça ses talons dans les flancs de Kaesar qui entra dans la lice au petit trot. Il stoppa à sa place en bout de piste, empli d'assurance que lui conférait son orgueil habituel. Il était également impatient d'en découdre, mais il restait aussi immobile qu'une statue. Quand son adversaire fit son apparition face à lui, il claqua d'un coup sec la visière de son heaume pour la refermer, et il attendit que sonne le coup qui marquerait le début de la joute. Son cheval était aussi immobile que lui, mais il sentait sous lui les muscles puissants, tendus comme la corde d'un arc, prêts à se détendre brusquement pour permettre à l'animal de bondir en avant.
Le signal retentit enfin, et il s'élança brutalement en avant en soulevant un nuage de poussière et de sable, accompagné par les cris enthousiastes de la foule qui mugissait tout ce qu'elle pouvait. Il plaça sans hésiter sa lance de telle manière à frapper le bouclier de Ser Franklyn Frey, appréciant l'idée de faire mordre la poussière à un de ces hommes qui avaient tant festoyé la veille pour leur stupide mariage. Il aurait préféré viser une partie plus efficace du corps de son adversaire, mais faire quelque chose d'interdit par le règlement ne lui permettrait pas de finir vainqueur, car il serait disqualifié à coup sûr. Il respecterait donc les règles, même si cela l'ennuyait. Il plaça fermement son bouclier pour faire obstacle à la lance de son adversaire, puis il se tendit dans l'attente de l'impact, prêt à donner le plus de force possible à son coup et à encaisser au mieux celui de l'autre chevalier.



Ser Corwin tente de frapper son adversaire au centre du bouclier avec un maximum de force.


Nulles ténèbres pour le cœur valeureux.

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Lun 28 Mai 2012 - 11:29

Le membre 'Corwin Rogers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 14:40

Tous les spectateurs, nobles comme roturiers, s’étaient rassemblés autour des barrières qui encadraient les lices afin de profiter du spectacle qui allait s’offrir à eux. En ces temps de troubles, il fallait bien avouer qu’un tournoi, aussi petit soit-il, ne pouvait qu’apporter un peu plus de joie dans leurs vies. Le Fléau de Printemps semblait déjà tellement loin derrière et maintenant que la canicule laissait place à un automne relativement doux, les Fer-nés demeuraient le dernier réel souci. Mais quel souci !

Dans le campement des jouteurs, les chevaliers se préparaient, laissant leurs écuyers les aider à revêtir leurs armures tandis que des palefreniers sellaient les puissants destriers. Certains se rendaient jusqu’aux lices pour y attendre leur passage tandis que d’autres revenaient déjà, le sourire aux lèvres ou au contraire, allongés sur un lit de fortune, un mestre à leurs côtés. La première phase des joutes avançait à son propre rythme et si certains échanges demandaient de briser sept ou huit lances, d’autres s’achevaient brutalement par la chute de l’un des concurrents.

L’échange actuel opposait ser Corwin Rogers, chevalier à la réputation peu reluisante de l’Orage, à ser Franklyn Frey, cousin de la mariée. S’il n’avait pas été lié à l’une des familles mises à l’honneur, il y a fort à parier que personne n’aurait jamais fait attention à lui. Lorsqu’ils s’élancèrent tous les deux, ser Corwin décida de viser en plein centre du bouclier de son adversaire, mettant toute la force possible dans son coup. Il espérait ainsi le renverser grâce à la puissance du choc. De son côté, il chevalier Frey semblait avoir du mal à se décider, sa lance bougeant légèrement. Mais ce fut finalement le coin supérieur gauche qui fut frappé par la perche de bois.


Quelque peu habitué aux tournois, ser Corwin commence avec 3 point de base. Son équipement supérieur à celui d’un simple cousin Frey lui offre un bonus de 1 point. Il ne dispose toutefois pas de compétences supérieures à son adversaire. Il gagne néanmoins 4 points pour la description de ses actions, mais ne gagne aucun bonus en raison de leur échec. Total : 8.

Chevalier tout ce qu’il y a de plus classique, ser Franklyn commence avec 1 point de base. Son équipement basique ne lui confère pas de bonus. Néanmoins, grâce à ses aptitudes, il gagne 4 points bonus (2 points pour le maniement de la lance et 2 points pour l’équitation). La réussite de son action lui donne un bonus de 8 points. Total : 13.

Edit : après lancer de dé

Il faut croire que l’hésitation de ser Franklyn lui sauva la vie à moins qu’elle ne fut une manière de dissimuler ses véritables talents. Quoi qu’il en soit, il put encaisser le choc du coup de son adversaire et celui qu’il porta lui-même fit éclater sa lance tout en déstabilisant la prise de ser Corwin sur son bouclier. Le choc se répercuta dans son bras et la violence de ce dernier l’obligea à lâcher momentanément prise sur ses brides. Malheureusement, tout cela se déroula en une fraction d’instant et la conséquence de cette chaîne d’événements le propulsa à terre. Devant l’air dangereux de Kaesar, des hommes vinrent aider ser Corwin à se relever avant qu’il ne soit piétiné par son propre cheval, mais il est difficile de dire si ce dernier allait apprécier l’intention…

Vainqueur : ser Franklyn Frey


Dernière édition par Corneille à Trois Yeux le Mar 3 Juil 2012 - 12:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 14:40

Le membre 'Corneille à Trois Yeux' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Première Phase : Corwin Rogers contre Franklyn Frey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Steve Rogers - Captain America
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives Militaires :: ◄ Intrigue n°3 : Murs-Blancs :: ◄ Tournoi de Murs-Blancs-