AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Première Phase : Bennifer Nerbosc contre Buford Bulwer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Dim 27 Mai 2012 - 19:14

Le jour suivant le mariage et son fastueux banquet, un soleil timide s’était levé sur le campement des jouteurs. Chacun s’était réveillé dans un état plus ou moins correct en fonction du degré d’alcool qui avait été ingéré la veille. Partout, les feux de bois mourant étaient ravivés au son du chant du coq, les flammes s’élevant pour préparer les petits déjeuners d’œufs, de bacon et de pain grillés. Les chevaliers mangeaient solidement tandis que leurs écuyers préparaient leurs armures alors que les roturiers faisaient déjà des petits paris sur les vainqueurs.

Lorsque les trompes retentirent, tous se levèrent pour rejoindre les lices. En raison du nombre de participants et du fait que le tournoi ne devrait durer qu’une ou deux journées, on en avait installé plusieurs. Ainsi, deux ou trois rencontres pouvaient avoir lieu simultanément et les sélections préparatoires se faisaient bien plus rapidement. Toutefois, à l’heure actuelle, seule la lice principale attirait toutes les attentions. Les nobles prenaient place dans les gradins couverts pour les protéger du soleil ou de la pluie tandis que la populace s’amassait le long des barrières, prête à crier et à vibrer au son des fracas de lances et de boucliers.

L’astre solaire continuait lentement son ascension lorsque les cornes se mirent à raisonner, appelant les compétiteurs à se préparer. L’un après l’autre, ils défilèrent à travers la lice sous les yeux des spectateurs. Les tours jumelles des Frey ornaient plusieurs blasons et cela n’avait rien d’étonnant quand on savait qu’ils étaient de la famille de l’épousée. Plusieurs chevaliers du Conflans défilèrent à leur suite, comme les serpents Paege, les branches de gui Charlton ainsi que plusieurs autres encore. La fin de la procession fut marquée par un très grand nombre de chevaliers errants, certains dissimulant leurs identités sous des noms plus que mystérieux.

Lorsque tous les chevaliers eurent quitté le champ, un héraut s’avança à son tour et le silence se fit soudain à l’appel des trompes. Les premières joutes furent donc lancées et si certaines se réglèrent en une lance, d’autres durèrent bien plus longtemps. Après plusieurs duel, le héraut s’avança à nouveau et d’une voix claire, il prit la parole et convoqua l’un après l’autre les deux concurrents à entrer maintenant en lice.
« Bennifer Nerbosc de Corneilla ! » A l’appel de son nom, le premier chevalier pénétra le champ par l’une des extrémités, revêtu de son armure et porteur d’une lance de tournoi. « Ser Buford Bulwer, le Vieux Bœuf de Noircouronne ! » A son tour, son adversaire entra dans la lice par l’extrémité opposée, prêt à son tour à en découvre. La foule criait à pleine voix, encourageant le concurrent qu’elle avait choisi de soutenir alors que le héraut se retirait. Puis, lorsque les trompes retentirent une nouvelle fois, ce fut le signal de se lancer à l’assaut…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 28 Mai 2012 - 14:08

Les trompes sonnèrent. C'était l'heure pour le jeune jouteur de faire son apparition. Chevauchant un cheval aussi sombre que la nuit, Bennifer se montra. Il n'avait jamais été un grand cavalier, mais il n'était pas le pire de Corneilla. Il avait revêtit l'armure traditionnelle que son père lui avait offert, bien des années auparavant. Il offrait, à son tour, un spectacle divin au soleil en personne. Luisant au soleil, l'armure rouge brillait de mille éclats. L'astre solaire en personne ne pouvait être qu’impressionné par la couleur de l'armure, ou par les divers petits rubis qui parsemé la tenue luisante. Monté sur le cheval, Bennifer n'avait pas encore mis son casque. Roger, le seul écuyer qui l'accompagnait était parti le chercher. Tenant fermement la bride de Sans-Nom, son fidèle destrier au poil aussi noire que le ciel dépourvu de ces étoiles un soir sans lune, Bennifer observait la foule. La plupart des petits-gens étaient excités par le spectacle que s'offrait les valeureux chevaliers. L'occupation du seul homme d'arme en lice dans la compétition vint prendre fin à la seconde où Roger, et un jeune homme -sans doute roturier- vinrent près de lui. Alors que le roturier se saisit de la bride, qu'il arracha avec vigueur des mains de Bennifer, Roger Nerbosc donna tendrement le casque à Bennifer. C'était une belle pièce, assurément. Il s'agissait d'un casque d'acier avec une légère visière surplombé d'un corbeau désirant prendre son envol. Bennifer laissa s'échapper un sourire en voyant le casque qu'il tenait en main gauche. De sa main droite, Roger lui donna une lance de tournoi. C'était une belle pièce, d'une qualité digne d'un Nerbosc. Lord Beric n'avait, sans doute, pas voulu que son tendre petit frère se batte comme un vulgaire roturier. Alors que Roger prit la bride des mains du roturiers, qui s'écarta fébrilement, les deux Nerbosc partirent doucement faire le tour d'honneur.

Devant la marié, son mari et le frère de la marié, Bennifer inclina la tête comme il le put. Le pauvre homme d'arme était entravé par l'armure qu'il avait. Il la portait depuis suffisamment de temps pour être à l'aise, mais l'armure était inconfortable. Regardant l’assistance, il vit le frère de la marié. Il le connaissait plutôt bien. Il s'agissait celui qu'on devait, désormais, nommer Lord Ryman Frey mais que Bennifer -et Lady Carolyn- connaissait sous le doux et affectueux sobriquet de « Ry ». Ce dernier était un ami de Bennifer et c'est en toute connaissance de cause que le jeune homme lui adressa un signe de tête amical. Il savait que la présence d'un Nerbosc à cette joute était sans doute mal perçu par un Beurpuit, les maisons étaient loin d'être intime. Cependant, la proximité entre Bennifer et Ryman avaient, sans doute, forcé le Seigneurs d'Herpievoie à revoir sa stratégie quant au Nerbosc. Roger, finalement, ramena Bennifer vers son point de départ; alors que Bennifer adressa un sourire charmeur à une jeune noble de l'assistance, visiblement non accompagné.

Les trompes sonnèrent une nouvelle fois et un brillant jouteur fit son apparition. C'était un vieil homme et Bennifer interrogea du regard son fidèle écuyer. Ce dernier lui chuchota le nom de l'homme : « Ser Buford Bulwer ».

Nul ne pouvait ignorer ce nom. La réputation de l'homme avait atteint Corneilla. C'était un brillant jouteur de renom. Le tournoi d'Accalmie de l'an cent quatre vingt dix neuf l'avait prouvé. Malgré qu'il soit dans la fleur de l'âge, il avait désarçonné un homme de la garde royale, les plus fines lames du royaume. Malgré son grand âge, il était un des chevaliers les plus dangereux en joute. Une réputation qui ne manqua pas de faire frémir son adversaire, le jeune Bennifer qui était bien loin d'exceller en joute. Cependant, il s'était promis de ne plus participer à une mêlée. L'héritier de Corneilla, frémissant de hâte et de peur, entendit les trompes sonner à nouveau. Ser Buford, le valeureux chevalier du Bief, avait déjà regagné sa place. Bennifer respira un grand coup et enfila son casque. Il voyait l'homme. Il voyait la cible. On lui donna alors son bouclier, sur lequel il espérait grandement que les armoiries Nerbosc brillaient.

Un nouveau coup de trompe annonça le départ. Un léger coup d'éperon et Sans-Nom s'élança. Ser Buford était un vieil homme mais il avait encore l'intelligence du jouteur. Cependant, Bennifer ne pouvait qu'espérer qu'il n'en n'avait plus les réflexes et la vigueur. Malgré la grande expérience de son adversaire, Bennifer avait également participé à des tournois et il avait une maigre expérience. Cependant, il savait où viser. Bennifer visa exactement le coin supérieur le plus proche de lui, c'est à dire le côté gauche. Il espérait toucher le vieux bœuf en premier et le déséquilibrer avec un coup plein de vigueur, de quoi rappeler vaillamment au vieil homme sa vigueur d'antan.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Lun 28 Mai 2012 - 14:08

Le membre 'Bennifer Nerbosc' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 13:21

Tous les spectateurs, nobles comme roturiers, s’étaient rassemblés autour des barrières qui encadraient les lices afin de profiter du spectacle qui allait s’offrir à eux. En ces temps de troubles, il fallait bien avouer qu’un tournoi, aussi petit soit-il, ne pouvait qu’apporter un peu plus de joie dans leurs vies. Le Fléau de Printemps semblait déjà tellement loin derrière et maintenant que la canicule laissait place à un automne relativement doux, les Fer-nés demeuraient le dernier réel souci. Mais quel souci !

Dans le campement des jouteurs, les chevaliers se préparaient, laissant leurs écuyers les aider à revêtir leurs armures tandis que des palefreniers sellaient les puissants destriers. Certains se rendaient jusqu’aux lices pour y attendre leur passage tandis que d’autres revenaient déjà, le sourire aux lèvres ou au contraire, allongés sur un lit de fortune, un mestre à leurs côtés. La première phase des joutes avançait à son propre rythme et si certains échanges demandaient de briser sept ou huit lances, d’autres s’achevaient brutalement par la chute de l’un des concurrents.

L’échange actuel opposait Bennifer Nerbosc, noble de la maison Nerbosc du Conflans qui avait déjà jouté à Cendregué, trois années plus tôt, à ser Buford Bulwer. Le vieil homme, malgré son âge, demeurait un adversaire redoutable et il était difficile de dire qui allait gagner la joute… L’armure noire aux cornes de taureau avait de quoi impressionner, mais personne ne savait ce que son jeune adversaire pouvait bien penser. Lorsqu’ils s’élancèrent tous les deux, Bennifer visa le coin gauche de l’écu adverse, mais sa lance ripa malheureusement et il ne put mettre toute la force qu’il avait voulue dedans. L’avait-il malgré tout déstabilisé ? Il ne le voyait pas encore… De son côté, ser Buford avait visé en plein au centre du bouclier aux corbeaux…


N’étant guère habitué aux joutes, Bennifer commence avec 1 point de base. Son équipement valant celui de son adversaire, il ne gagne aucun bonus. De la même manière, ses compétences ne lui permettent pas de briller réellement. Il gagne toutefois 4 points pour la description de ses actions, mais ne gagne aucun bonus en raison de leur échec. Total : 5.

Véritable chevalier de tournoi, ser Buford commence avec 3 points de base. Son équipement valant celui de son adversaire, il ne gagne aucun bonus. Néanmoins, grâce à ses bonnes aptitudes, il gagne 4 points bonus (1 pour le maniement de la lance, 1 pour le port des armures et 2 pour l’équitation). La réussite de son action lui donne un bonus de 8 points. Total : 15.

Edit : après lancer de dé

Le coup porté par ser Buford fut particulièrement violent et Bennifer put le sentir remonter le long de son bras. La lance se brisa et les éclats volèrent, cachant en partie sa vue. Sa propre lance ayant ripé, la force du coup porté par le Riverain le déstabilisa quelque peu et la frappe puissante du chevalier du Bief le surpris. Il se sentit tomber en arrière et le poids de son armure ornée l’entraina dans sa chute alors qu’il venait à la rencontre du sol. Partiellement sonné, Bennifer ne parvint pas à se relever et ce n’est qu’avec l’aide de Roger qu’il put reprendre pied. Ser Buford Bulwer fut déclaré vainqueur de cet échange, mais ça ne l’empêcha pas de venir féliciter l’héritier de Corneilla.

Vainqueur : ser Buford Bulwer


Dernière édition par Corneille à Trois Yeux le Mer 30 Mai 2012 - 13:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 13:21

Le membre 'Corneille à Trois Yeux' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Première Phase : Bennifer Nerbosc contre Buford Bulwer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives Militaires :: ◄ Intrigue n°3 : Murs-Blancs :: ◄ Tournoi de Murs-Blancs-