AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Première Phase : Even Corbray contre Tommard Heddle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Dim 27 Mai 2012 - 19:12

Le jour suivant le mariage et son fastueux banquet, un soleil timide s’était levé sur le campement des jouteurs. Chacun s’était réveillé dans un état plus ou moins correct en fonction du degré d’alcool qui avait été ingéré la veille. Partout, les feux de bois mourant étaient ravivés au son du chant du coq, les flammes s’élevant pour préparer les petits déjeuners d’œufs, de bacon et de pain grillés. Les chevaliers mangeaient solidement tandis que leurs écuyers préparaient leurs armures alors que les roturiers faisaient déjà des petits paris sur les vainqueurs.

Lorsque les trompes retentirent, tous se levèrent pour rejoindre les lices. En raison du nombre de participants et du fait que le tournoi ne devrait durer qu’une ou deux journées, on en avait installé plusieurs. Ainsi, deux ou trois rencontres pouvaient avoir lieu simultanément et les sélections préparatoires se faisaient bien plus rapidement. Toutefois, à l’heure actuelle, seule la lice principale attirait toutes les attentions. Les nobles prenaient place dans les gradins couverts pour les protéger du soleil ou de la pluie tandis que la populace s’amassait le long des barrières, prête à crier et à vibrer au son des fracas de lances et de boucliers.

L’astre solaire continuait lentement son ascension lorsque les cornes se mirent à raisonner, appelant les compétiteurs à se préparer. L’un après l’autre, ils défilèrent à travers la lice sous les yeux des spectateurs. Les tours jumelles des Frey ornaient plusieurs blasons et cela n’avait rien d’étonnant quand on savait qu’ils étaient de la famille de l’épousée. Plusieurs chevaliers du Conflans défilèrent à leur suite, comme les serpents Paege, les branches de gui Charlton ainsi que plusieurs autres encore. La fin de la procession fut marquée par un très grand nombre de chevaliers errants, certains dissimulant leurs identités sous des noms plus que mystérieux.

Lorsque tous les chevaliers eurent quitté le champ, un héraut s’avança à son tour et le silence se fit soudain à l’appel des trompes. Les premières joutes furent donc lancées et si certaines se réglèrent en une lance, d’autres durèrent bien plus longtemps. Après plusieurs duel, le héraut s’avança à nouveau et d’une voix claire, il prit la parole et convoqua l’un après l’autre les deux concurrents à entrer maintenant en lice.
« Ser Even Corbray de Cordial ! » A l’appel de son nom, le premier chevalier pénétra le champ par l’une des extrémités, revêtu de son armure et porteur d’une lance de tournoi. « Ser Tommard Heddle de Murs-Blancs ! » A son tour, son adversaire entra dans la lice par l’extrémité opposée, prêt à son tour à en découvre. La foule criait à pleine voix, encourageant le concurrent qu’elle avait choisi de soutenir alors que le héraut se retirait. Puis, lorsque les trompes retentirent une nouvelle fois, ce fut le signal de se lancer à l’assaut…
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier
avatar

Even Corbray
Chevalier

Général
Courage et honneur.



Chevalier du Val.

♦ Missives : 628
♦ Missives Aventure : 84
♦ Age : 26
♦ Date de Naissance : 24/07/1991
♦ Arrivée à Westeros : 01/05/2012
♦ Célébrité : Eric Bana
♦ Copyright : Izhelinde
♦ Doublons : Corwin Rogers, Morgan Kenning, Kealan du Rouvre
♦ Age du Personnage : 30 ans
♦ Mariage : Aucun
♦ Lieu : Cordial, Val d'Arryn
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
251/500  (251/500)


Message Lun 28 Mai 2012 - 0:42

Even s'était réveillé assez tôt avec l'esprit clair, une très bonne chose au vu de la journée de joute qui l'attendait. Il n'en était pas à son premier tournoi, et si on ne pouvait pas dire qu'il avait peur de ce qui se passerait, il sentait cependant l'angoisse lui tirailler légèrement les entrailles. Il avait pris un petit déjeuner frugal mais solide, qui lui donnerait des forces sans le plomber à cause de la digestion, et il occupa le temps qui suivit à un court entraînement à l'épée, seul, à faire des moulinets et des mouvements afin d'éveiller totalement chaque parcelle de son corps. Il prit son temps, se concentrant sur sa respiration afin de faire le vide dans son esprit et de ne pas se laisser parasiter par d'éventuelles angoisses. Alors que le soleil montait en poursuivant sa course dans le ciel, il entendit bientôt des clameurs en provenance des lices, prouvant que les spectateurs étaient là et soutenaient avec vivacité leurs favoris au combat.
Quand il eut finalement pleinement conscience de chaque parcelle de son corps, et que le calme fut totalement revenu en lui, vint déjà l'heure de se préparer. Tandis qu'on l'aidait à revêtir son armure d'acier bleutée, et qu'on ceignait son épée à ses hanches, le chevalier gardait un œil attentif sur le harnachement de son cheval. L'étalon à la robe de sable s'était échauffé lui aussi par du pas et du trot, et se retrouva bien vite recouvert d'une barde de cuir bouilli et de mailles, qui le protégerait sans l'encombrer, puis d'un caparaçon aux couleurs de la maison Corbray. Ce n'était pas la première fois que le Valois jouterait en pareil équipement, mais c'était la première fois qu'il chevaucherait Sunburn dans des épreuves. Auparavant, il avait son ancien destrier qu'il avait laissé à Dorne aux bons soins de Iafarr, mais il avait confiance en sa nouvelle monture.
Il se mit en selle seul, averti que son tour ne tarderait pas à venir. Escorté par quelques hommes de sa maison, il se rendit à la lice. Des chevaliers avaient déjà jouté, il les avait entendus de loin clamer leur excitation. Sous lui, il sentit son cheval piaffer un peu, impatient de s'élancer. Il l'apaisa d'une caresse sur l'encolure, et attendit qu'on l'appelle en lice. Ce qui ne tarda d'ailleurs pas : le héraut clama son nom, et un des hommes lui passa sa lance de joute et son bouclier, aux couleurs de sa maison, assortis au caparaçon de son cheval. Il abaissa la visière de son heaume, puis serra les jambes pour presser les flancs de sa monture qui pénétra dans la lice sous les exclamations des spectateurs. Il jeta un œil aux alentours, afin de mieux voir la populasse qui se pressait pour mieux voir, ou les nobles dans leurs loges, qui verraient le mieux tout le spectacle.

Il stoppa sa monture à sa place au bout de la lice, son regard rivé sur son adversaire qui prenait place face à lui. Son étalon secoua la tête en grattant le sol de son sabot, impatient de s'élancer. Even sentit une légère pointe d'excitation et d'angoisse lui monter à la gorge alors que la rumeur de la foule s'atténuait de plus en plus, dans l'attente du coup de trompe qui donnerait le départ aux jouteurs. Il la refoula en déglutissant, et raffermit sa prise sur son bouclier et sa lance qu'il tenait sous son aisselle. Il espérait ne pas avoir rouillé, depuis son dernier tournoi. Il ne visait pas à tout prix la victoire, mais il espérait au moins faire honneur à sa famille et au Val.
Le temps semblait s'être figé, ou être devenu aussi compact que de la mélasse. Il lui semblait voir les gens bouger au ralenti. Son cheval rejeta sa tête en arrière avant de se calmer finalement, comme si lui aussi se concentrait. Machinalement, le chevalier réfléchissait au meilleur endroit pour frapper son adversaire de sa lance. Avant même que la trompe retentisse pour leur ordonner de s'élancer, il pensait avoir décidé quelle serait sa cible. Le son tant attendu et tant redouté à la fois retentit alors, vrillant les tympans de tout le monde y compris des jouteurs malgré leur heaume. Le Valois pressa les flancs de sa monture qui bondit en avant, accompagnée par le rugissement de la foule, prenant un galop mesuré juste suffisant pour permettre à son cavalier de frapper avec adresse. Si les Sept étaient de son côté du moins. L'issue d'une joute n'était jamais acquise... Tandis qu'il faisait barrage avec son bouclier, Even pointa sa lance vers celui de son adversaire, espérant porter un coup suffisamment fort pour le désarçonner.



Ser Even tente de frapper son adversaire au centre de son bouclier, à la manière de la quintaine.


Spoiler:
 



Dernière édition par Even Corbray le Lun 28 Mai 2012 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Lun 28 Mai 2012 - 0:42

Le membre 'Even Corbray' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 15:00

Tous les spectateurs, nobles comme roturiers, s’étaient rassemblés autour des barrières qui encadraient les lices afin de profiter du spectacle qui allait s’offrir à eux. En ces temps de troubles, il fallait bien avouer qu’un tournoi, aussi petit soit-il, ne pouvait qu’apporter un peu plus de joie dans leurs vies. Le Fléau de Printemps semblait déjà tellement loin derrière et maintenant que la canicule laissait place à un automne relativement doux, les Fer-nés demeuraient le dernier réel souci. Mais quel souci !

Dans le campement des jouteurs, les chevaliers se préparaient, laissant leurs écuyers les aider à revêtir leurs armures tandis que des palefreniers sellaient les puissants destriers. Certains se rendaient jusqu’aux lices pour y attendre leur passage tandis que d’autres revenaient déjà, le sourire aux lèvres ou au contraire, allongés sur un lit de fortune, un mestre à leurs côtés. La première phase des joutes avançait à son propre rythme et si certains échanges demandaient de briser sept ou huit lances, d’autres s’achevaient brutalement par la chute de l’un des concurrents.

L’échange actuel opposait ser Even Corbray, chevalier originaire du Val d’Arryn, à ser Tommard Heddle, genre de lord Beurpuits. Ce dernier portait une armure noire conçue de manière à ressembler à un véritable démon et ses coups d’éclats de la veille ne pouvaient que confirmer cet état de fait. Lorsqu’ils s’élancèrent tous les deux, ser Even décida de viser en plein centre du bouclier de son adversaire, mettant toute la force possible dans son coup, comme cela se faisait très souvent à l’entrainement. Mais sa prise et sa résistance étaient-elles suffisantes ? En effet, ser Tommard se moquait un peu de viser juste et il espérait simplement frapper de toute sa puissance pour le renverser… Ou pire. On disait qu’il avait déjà tué nombre de chevaliers de cette manière.


Quelque peu habitué aux tournois, ser Even commence avec 3 points de base. Son équipement semblable à celui de son adversaire ne lui offre pas de bonus. Il ne dispose pas non plus de compétences supérieures à lui. Il gagne néanmoins 4 points pour la description de ses actions, mais ne gagne aucun bonus en raison de leur échec. Total : 7.

Véritable géant effrayant, ser Tommard commence avec 1 point de base. Son équipement basique ne lui confère pas de bonus. Il ne gagne pas non plus de bonus de compétence. La réussite de son action lui donne toutefois un bonus de 8 points. Total : 9.

Edit : après lancer de dé

Bien qu’il s’en sortit plutôt bien en brisant sa lance et en résistant au choc, ser Even fut déstabilisé par cette force à laquelle il ne s’était pas attendu. Il tenta de rester en selle de son mieux, mais son cheval semblait avoir subi le contrecoup du choc et d’un mouvement brusque, il désarçonna son chevalier. Ce dernier put toutefois amortir le choc et se relever sur ses jambes, mais ce fut pour voir le Démon Noir revenir vers lui, sa large épée au clair. La passe n’était pas terminée et ils allaient maintenant devoir s’affronter à pied…

En raison de l’écart minime entre vos résultats, vous vous affrontez maintenant à l’épée !


Dernière édition par Corneille à Trois Yeux le Mer 30 Mai 2012 - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 15:00

Le membre 'Corneille à Trois Yeux' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier
avatar

Even Corbray
Chevalier

Général
Courage et honneur.



Chevalier du Val.

♦ Missives : 628
♦ Missives Aventure : 84
♦ Age : 26
♦ Date de Naissance : 24/07/1991
♦ Arrivée à Westeros : 01/05/2012
♦ Célébrité : Eric Bana
♦ Copyright : Izhelinde
♦ Doublons : Corwin Rogers, Morgan Kenning, Kealan du Rouvre
♦ Age du Personnage : 30 ans
♦ Mariage : Aucun
♦ Lieu : Cordial, Val d'Arryn
♦ Liens Utiles :
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
251/500  (251/500)


Message Mer 30 Mai 2012 - 16:50

Au moment de l'impact entre les deux chevaliers, Even sentit un choc violent remonter dans son bras alors que sa lance explosait après avoir ripé sur le bouclier ennemi en ratant sa cible de peu. Résistant de son mieux au choc grâce à ses talents de cavalier, il aurait pu rester en selle malgré tout si l'inexpérience de sa jeune monture en matière de joute n'avait joué contre lui. L'étalon à la robe de sable fit un brusque écart en rejetant sa tête en arrière, et son cavalier, qui tentait déjà de recouvrer une assiette convenable, fut désarçonné par ce mouvement. Il entendit le « Oh ! » de la foule juste au moment où il touchait le sol sablonneux. Il avait cependant amorti le choc en s'y préparant, offrant au sol son épaule. Bénissant les Sept pour la souplesse de son armure aux jointures renforcées mais aussi assouplies par les pièces de cuir, il parvint à rouler sur lui-même pour se remettre sur ses pieds.
Il entendit les clameurs de la foule assourdies par l'acier, tandis que du coin de l'oeil il aperçut son cheval qu'un homme de sa maison avait récupéré par la bride en bout de piste. Il vit également son adversaire mettre pied à terre, épée au clair, et s'avancer vers lui. Vu sa force, le chevalier allait devoir essayer de le fatiguer. Il tira sa propre épée du fourreau dans un chuintement d'acier, et il se mit en garde basse en attendant que l'autre arrive à sa hauteur. Il plaça d'instinct ses pieds de telle manière à pouvoir bondir prestement quand les coups viendraient, et non pas à tout encaisser. Au vu de la force de ser Tommard, cela aurait sans doute été un risque inconsidéré : il était certain que le chevalier en noir était capable de défoncer le plastron de son armure, d'aussi bonne qualité soit-elle, d'un seul coup latéral puissant. Il pouvait s'estimer heureux que l'autre ne manie pas une masse d'armes de surcroît...

Comme il s'y attendait, son esprit d'analyse lui servant une fois encore, son adversaire ne perdit pas son temps pour débuter le combat : il porta un coup vertical du haut vers le bas, comme pour fendre le Valois en deux. L'image d'un serpent s'imposa l'espace d'un battement de cils dans l'esprit de ce dernier, qui bondit en arrière. La lame adverse mordit le sable, tandis que la sienne venait percuter le heaume de ser Tommard. Cette manœuvre lui valut les exclamations étonnées de la foule. Son but était de déstabiliser son adversaire, et un coup sur le heaume était particulièrement apte à le faire. Concentré à l'extrême, il laissa une fois encore le chevalier noir prendre l'initiative. Le coup fut encore une fois puissant, porté à l'horizontale cette fois, pour le frapper au flanc. Even para le coup en interposant sa lame, mais il eut le plus grand mal du monde à la repousser du fait de la force colossale de son adversaire. L'acier crissait sur l'acier, et le jeune homme se déroba cette fois encore afin de mettre fin à cette épreuve de force. Il effectua un léger bond en avant, qui surprit ser Tommard et lui laissa le temps de lui porter un coup sur le flanc. Voilà qui aurait sans doute le don de l'énerver, comme cela se confirma immédiatement.
Le Démon Noir se mit à l'assaillir de coups puissants qui pleuvaient de toute part. Even était assez preste et attentif pour les parer, mais pas pour riposter. Il attendit donc une occasion de reprendre la main. Pour l'heure, il reculait, veillant toujours à ne pas se retrouver acculé par le bord de la piste. La sueur lui coulait dans les yeux depuis son front et son cuir chevelu, mais il se contenta de cligner des yeux pour la chasser. Il décela enfin une faille à exploiter dans les attaques de son adversaire, et il stoppa le coup qu'il lui portait avec son bras gauche protégé par son armure. Le choc n'en fut pas moins important, mais il put porter deux coups prestes, l'un au heaume de ser Tommard, et le second à son bras d'épée. Puis, il recula d'un bond et effectua une rotation d'un demi-cercle autour de son adversaire, à la manière d'un loup qui tourne autour de sa proie. Son adversaire revint bientôt vers lui, mais il décela un léger manque d'assurance dans ses mouvements. Ses coups contre son casque avaient apparemment porté leurs fruits. Quand il attaqua à nouveau, Even vit une occasion de le désarmer, car le but n'était pas de tuer. Il lança son épée en avant, vers la main d'épée gantée du Démon Noir, afin de glisser sa lame sous celle de son adversaire dans sa paume, et de lui arracher littéralement son arme des mains.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Mer 30 Mai 2012 - 16:50

Le membre 'Even Corbray' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Ven 22 Juin 2012 - 14:30

Le bref mais violent échange entre ser Even Corbray et ser Tommard Heddle avait abouti à un résultat relativement prévisible. Ser Even avait été désarçonné, mais il avait réussi à reprendre pied rapidement, juste pour voir arriver le Démon Noir droit sur lui, l’épée au clair. La soirée de la veille l’avait grandement mis sur les nerfs en raison de cette petite noble qui avait décidé de faire une scène. Il était toujours très remonté et il comptait donc bien profiter de cet échange pour évacuer toute sa hargne, quoi qu’il en résulte pour son pauvre adversaire.

Ser Even tira sa propre épée et se mit en position de manière à pouvoir esquiver le maximum de frappes, conscient qu’il ne pourrait pas encaisser tous les coups. Il commença alors une danse rapide avec son adversaire, évitant des coups puissants pour en porter d’autres, plus vifs et plus précis. L’armure noire du Démon encaissa bien, les coups ne le blessant même pas. Néanmoins, à ce rythme, la fatigue le gagnerait bien vite, encore que la colère puisse renforcer sa puissance et lui permettre de durer. Un coup puissant porté au casque à cornes noir finit néanmoins par sonner ser Tommard qui se montra dès lors moins assuré. Profitant de l’occasion, un nouveau coup du Valois chercha à arracher l’arme de son adversaire…


Quelque peu habitué aux tournois et aux combats, ser Even commence avec 3 points de base. Son équipement semblable à celui de son adversaire ne lui offre pas de bonus. Expérimenté dans les arts de la guerre, il bénéficie aussi d’un bonus de 1 point. Il gagne encore 4 points pour la description de ses actions, mais ne gagne aucun bonus en raison de leur échec. Total : 8.

Véritable géant effrayant, ser Tommard commence avec 1 point de base. Son équipement basique ne lui confère pas de bonus. Il ne gagne pas non plus de bonus de compétence et rate son action. Total : 1.


Edit : après lancer de dé

Le coup porté par ser Even toucha en plein à l'endroit où il avait visé et contre toute attente, il arracha la lame du Démon Noir de sa main. Ce dernier fulminait sous son heaume et il tenta de se jeter sur le pauvre Valois dans le but de le briser comme une vulgaire brindille. Plusieurs gardes de Murs-Blancs s'interposèrent afin de l'arrêter mais ser Tommard les envoya voler au loin. Arrachant son casque, il le jeta alors violemment au sol en prenant la parole d'une voix rauque et pleine de colère. « Surveille tes arrières mon gars, t'en auras besoin... »


Vainqueur : ser Even Corbray


Dernière édition par Corneille à Trois Yeux le Ven 22 Juin 2012 - 14:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

Corneille à Trois Yeux
Maître du Jeu

Général
Maître du Jeu

♦ Missives : 182
♦ Missives Aventure : 171
♦ Arrivée à Westeros : 09/04/2011
♦ Célébrité : Corneille à trois yeux
♦ Copyright : © Maron
♦ Doublons : Administrateurs
♦ Age du Personnage : Tous et aucun à la fois
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Partout et nulle part
♦ Liens Utiles : /
Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
0/0  (0/0)


Message Ven 22 Juin 2012 - 14:30

Le membre 'Corneille à Trois Yeux' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de joute' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Première Phase : Even Corbray contre Tommard Heddle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Allons-y, tuons un contre-amiral, tout va bien, je gère.[Première partie]
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives Militaires :: ◄ Intrigue n°3 : Murs-Blancs :: ◄ Tournoi de Murs-Blancs-