AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

La curiosité est un bien vilain défaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 20 Fév 2012 - 22:48

Une missive était arrivée dans la journée lui sommant de se rendre à Castral Roc à la nuit tombée pour s’occuper d’un Lord qu’elle ne connaissait pas. Rien d’étonnant, la prostituée qu’était Shyna ne pouvait connaître tous les Lords du royaume. Elle savait quoi qu’il arrive que des consignes auraient été données aux gardes et qu’ils la conduiraient ensuite à la chambre du Lord en question. Elle n’avait même pas vraiment besoin de retenir le nom de son client. Néanmoins, une professionnelle comme elle faisait les choses bien. Elle aurait aimé se renseigner un peu sur lui avant de se rendre au château mais elle n’avait pas eu le temps. Eva était introuvable et la journée de la belle rousse avait été bien trop courte pour qu’elle puisse se procurer des informations sur lui. Qu’importe, si elle avait reçu cette missive c’était que Tybolt était derrière tout cela, elle n’avait donc pas à se méfier. Ce ne devait pourtant pas être une opération officielle d’espionnage sinon Lord Lannister lui aurait écrit. Ce soir elle n’aurait qu’à donner du plaisir en espérant en recevoir en retour. Magnifique rêve qui ne s’était réalisé que trop peu de fois. A chaque rendez-vous ou passe « en aveugle » que Shyna faisait elle espérait que son amant serait plus doux, meilleur, moins rapide que le précédent. Une fois seulement toutes ces conditions avaient été réunies, pour toutes les autres passes elle avait eu affaire à des brutes ou des puceaux trop rapides et complètement inexpérimentés.
Il y avait aussi les cas où cela se passait bien mais ou elle ne prenait pourtant pas plus de plaisir qu’avec une brute. Le métier de prostitué n’était pas des plus simples et si Shyna n’avait que trop peu eu l’occasion de prendre du plaisir elle n’avait pourtant pas à se plaindre. Elle avait toujours eu la chance de partager la couche d’hommes certes bourrus et pas doux mais qui ne l’avaient jamais frappée ou mal menée. Elle n’avait jamais été violée non plus. Peut être était elle née sous une bonne étoile ? A sa façon du moins ? Allez savoir. La déesse de l’amour devait l’aimer elle aussi. Oh, elle avait parfois eu de grosses frayeurs mais il lui semblait que sa douceur se répandait et touchait les gens autour d’elle. Tout relativement évidemment mais quelle prostituée pouvait se vanter de ne jamais avoir été frappée ou violée par l’un de ses clients ou même un homme furieux de ne pouvoir se l’offrir ? Elle se trouvait chanceuse de ce point de vue là donc. Elle n’en faisait pas toute une histoire mais elle remerciait qui de droit. Tybolt surement qui l’avait prise sous son aile. Etre la favorite d’un Lord comme lui permettait de jouir d’une certaine sécurité.

Elle s’était donc préparée à se rendre au château, pleine d’impatience de savoir qui était ce Lord au nom inconnu pour elle. Les gardes à l’entrée étaient prévenus de sa venue et la conduisirent dans une pièce qu’elle ne connaissait pas dans une aile qui elle aussi ne lui était pas familière. Qui donc était cet homme ? Elle était réellement très impatiente de le savoir. Peut être était elle trop curieuse finalement. Néanmoins, pour une espionne ce n’était peut être pas plus mal. Cette envie de toujours tout savoir lui permettait de remplir ses missions avec envie et rapidité. Pour le moment elle n’avait pas encore eu de mission mais pour prouver qu’elle était digne de la promotion que Tybolt lui avait donnée elle se devait d’essayer au mieux. Shyna était ainsi : Serviable et toujours prête à faire ce qu’on lui disait de faire. Du moins quand la chose en question était demandée ou même commandée par quelqu’un ayant des droits sur elle.

Elle s’était pensée seule alors qu’elle était entrée dans la pièce mais elle se rendit vite compte qu’un homme se trouvait un peu plus loin, dans l’ombre. Elle ne pouvait distinguer son visage ni même vraiment sa corpulence.

    Lord Dregol? Je suis Shyna de l’Aubade de la Lysienne, là pour assouvir vos désirs et apaiser vos tensions...

Elle n’était jamais très à l’aise pour se présenter. Parler n’étant pas nécessairement son fort. Elle préféré retirer sa cape pour laisser apparaître une robe très légère et transparente sous laquelle la jeune femme était nue. Elle était quelque peu stressée, sa peau était parcourue de légers frissons. Entre excitation et appréhension, elle ne savait que trop peu sur quel pied danser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 21 Fév 2012 - 22:57

Gerold se servit une nouvelle fois un verre de vin, et le but aussitôt. Combien avait-il bien pu en boire ? Il avait arrêté de compter depuis son troisième verre. Il avait bu chacun d'entre eux avec l'espoir que l'alcool l'aiderait à combattre ses pulsions.
A part si tu en crèves, boire tout l'alcool du monde ne t'aidera pas.

Malgré cette sombre pensée, il se resservit un verre qu'il engloutit d'une gorgée. Il observa la chambre dans laquelle il était assis depuis bientôt deux heures. Naturellement , ce n'était pas la sienne qu'il avait choisis pour accueillir sa visiteuse. Castral Roc regorgeait de chambres qui n'avaient abrité le sommeil de personne depuis des décennies , mais qui malgré tout étaient encore entretenues par l'armée de domestiques qui travaillaient pour les Lannister. La chambre était spacieuse, lumineuse et un énorme lit à baldaquin trônait au milieu de la pièce. Ses draps comme ses rideaux étaient du même rouge que celui qui ornait le blason des Lannister.

Peu à peu, la lumière du soleil diminuait pour laisser sa place à celle de la lune. Bientôt, Gerold ne put voir plus loin que la table sur laquelle il était presque vautré, en compagnie de son verre et de la cruche remplie de vin rouge. Soudain, la porte s'ouvrit et une jeune femme pénétra dans la pièce. Apparemment , elle ne s'était pas rendu compte de sa présence. Gerold en profita pour l'observait longuement. Grande, mince mais avec des formes généreuses, elle portait de long cheveux roux. Elle était sans aucun doute plus jeune que lui, et avait sûrement moins de 20 ans. Le Lannister se leva pour l'accueillir , mais le fit trop brusquement et sa tête commença à tourner.
Trop de vin
.
La jeune femme le vit enfin et le salua. L'anagramme de son prénom lui sembla plus stupide encore à l'oreille que ce qu'il lui avait paru lorsqu'il l'avait utilisé pour signer la missive priant la jeune femme de venir le satisfaire. Pendant quelques secondes, il faillit lui demander de partir. Mais lorsque la lysienne retira la cape qui la couvrait pour dévoiler une robe transparente derrière laquelle son corps parfait était nu, le jeune homme lui sourit et se dirigea lentement vers elle. Il craignait qu'elle prenne peur en se rendant compte qu'il était le frère cadet de Tybolt Lannister, le Lord de Castral Roc qu'elle avait la fierté de pouvoir compter parmi ses clients. Mais Gerold ne perçut aucune réaction particulière de la part de la jeune femme quand celle ci découvrit son visage. Peut être ne l'avait elle pas reconnu ? Il en doutait, après tout si lui s'était rendu compte de la présence fréquente de la lysienne au Roc pour réchauffer le lit de son frère, la putain l'avait surement aperçu de nombreuses fois lors de ses visites auprès de Tybolt. Savait-elle pour autant qui il était ? Gerold n'avait pas le blason de sa maison gravé sur le front, mais sa ressemblance avec Tybolt était quand même flagrante. Gerold décida de chasser ces pensées parasites de son esprit.
C'est pour prendre du plaisir que je l'ai appelé, pas pour me prendre la tête.

- Il y a sur la table derrière vous deux dragons d'or: l'un pour vos talents, l'autre pour votre silence.


Même ivre, un Lannister paie toujours ses dettes.

Il se rapprocha encore de Shyna , lui mit une main sur la taille et l'embrassa brièvement. De sa main libre il lui désigna le lit. Il l'emmena doucement vers celui ci, ouvrit le rideau et s'assit sur le lit. Il la fit s'assoir à califourchon sur lui et l'embrassa à nouveau, plus longuement et plus fougueusement. Dans le même temps, il commencer à retirer sa ceinture et sa tunique. Le vin lui avait complètement monté à la tête et ses gestes étaient lents et maladroits, mais il parvint tant bien que mal à se déshabiller. Il invita ensuite la lysienne à s'allonger sur le lit, ce que la jeune femme fit. Le jeune homme s'allongea près d'elle et commença à lui retirer sa robe. Soudain, il eut un sentiment de honte plus fort encore qu'auparavant et arrêta son élan. Il imagina ce que pourrait penser ses proches si il venait à être mis au courant de ses goûts sexuels pour le moins … spéciaux.
Mais ses pulsions furent encore une fois plus fortes, et il enleva totalement la robe de la jeune femme. Une fois de plus, il approcha ses lèvres des siennes, mais cette fois ci, au lieu de l'embrasser, il la retourna vivement, saisi le bout de corde qu'il avait préalablement posé sur la table de chevet et attacha les poignets de sa victime.
On va pouvoir commencer à s'amuser ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 22 Fév 2012 - 14:16

Elle n’avait effectivement pas vu l’homme en entrant. Enfin, l’homme, il s’agissait plus d’un jeune homme que d’autre chose. Pas n’importe quel jeune homme en réalité, le jeune frère de Tybolt. Rien que cela. Elle aurait du se sentir flattée, aurait dû comprendre en lisant le nom de celui qui la convoquait qui il était. « Lord Dregol », Messire Gerold plutôt, oui. Quelle idiote ! Néanmoins, elle ne dit rien, ne réagit pas non plus. Elle avait toujours été extrêmement professionnelle et se devait de continuer à l’être. Cependant, se retrouver face à lui ne l’enchantait pas vraiment. Des bruits couraient à son sujet. Il paraissait qu’il avait des goûts étranges en matière de sexualité. Qu’il était violent. Elle ne connaissait pas cela. Bien que pas vraiment dominatrice, Shyna parvenait toujours à faire faire ce qu’elle voulait à ses clients et c’était elle qui menait la danse. Elle espérait que cela se passe ainsi ce soir aussi mais à ajouter à sa violence, elle avait entendu dire que Gerold aimait tout controler sans demander son avis à sa partenaire. Enfin… Partenaire était peut être un bien grand mot dans cette situation. Il faisait son affaire seul sans rien demander à l’autre. Enfin, c’était ce qu’elle avait entendu dire mais elle n’aimait pas écouter les ragots. Ce qu’elle voulait c’était des preuves, des faits ! Elle n’allait pas tarder à savoir si tout cela était vrai ou non donc.
Elle prit une longue inspiration comme pour se donner du courage, sans pour autant que cela ne se remarque et lui sourit timidement après qu’il se soit approché d’elle. Il lui indiqua une table non loin d’elle avait deux dragons d’or dont elle s’empara pour les mettre dans sa petite bourse accrochée à sa cape. C’était toujours ça de pris mais elle ne savait vraiment pas ce que cela allait donner. Avouons même qu’elle commençait à regretter d’être là. Pour le moment, Messire Gerold semblait assez gêné, rien de comparable au portrait qui lui avait été fait de lui.

    Merci Messire.
Elle se laissa approcher et lui rendit son baiser furtif qu’elle aurait préféré plus long pour ensuite le mener au lit mais il en avait décidé autrement. Elle se dirigea donc sur le lit comme il l’avait invitée à le faire. Quand elle se retrouva à califourchon sur lui, elle tenta de commencer à le caresser doucement tout en l’embrassant mais, encore une fois, il avait un autre plan. Maintenant allongée sur le lit, elle le regarda « se battre » avec ses vêtements en les retirant. Il sentait fort l’alcool. Etre le petit frère de Tybolt Lannister n’était surement pas si simple qu’on pouvait le croire. Enfin, elle n’était pas là pour juger mais elle doutait de plus en plus que cette soirée se passe bien. Tout cela venait de tout ce qu’elle avait entendu dire car soyons honnête, des hommes ivres, elle en avait eu beaucoup dans son lit, tout comme des hommes maladroits. Ce n’était pas nouveau. Elle devait continuer à se détendre. Il avait terminé de se déshabiller et retirait maintenant la robe de Shyna. Pendant ce temps elle commença doucement à passer ses mains sur lui tout en lui embrassant le torse. Cela ne sembla pas lui faire plus d’effet que cela en réalité. Elle avait la sensation qu’il faisait comme si il était seul. Comme si elle était une poupée. Oui, c’était son rôle, elle était là pour qu’ils fassent d’elles ce qu’ils avaient envie mais là… Peut être se montait-elle la tête pour rien ? Il devait être assez inexpérimenté en fait et vraiment gêné par tout cela. Le fait qu’elle soit l’ancienne favorite de son frère le mettait peut être pas à l’aise ? Quoi que… Qu’avait il à faire d’une simple prostituée et ce même si elle avait partagé à maintes reprises la couche de son aîné. Après tout, elle n’était qu’un objet. A force d’avoir été bien traitée par ses clients elle en avait presque oublié qu’elle n’était pour eux qu’un jouet. Misha avait toujours fait barrage, décidant pour sa sœur les hommes avec lesquels elle irait. Cela lui avait évité bien des ennuis. Ce soir, elle ne pourrait la sauver.

Messire Gerold la fit se mettre sur le ventre et lui attrapa les poignets pour l’attacher. Son cœur se mit à battre la chamade et elle se débattit légèrement. Elle ne pouvait pas dire que les choses allaient trop loin, pas encore en tout cas. Elle ne pouvait pas non plus se permettre de perdre ces deux dragons d’or… Pour le moment, tout allait bien et tout continuerait à bien aller… N’est-ce pas ?

    Je ne suis pas familiarisée à ce genre de pratique Messire Gerold… Je vous serais très certainement plus utile avec les mains libres.
Elle lui sourit tout en essayant de libérer l’une de ses mains pour le toucher directement là où cela faisait du bien mais en vain. Elle avait des deux poignets attachés et ne pouvait se libérer. Son cœur se mit à battre encore plus fort. *Tout va bien se passer… C’est juste son truc, il t’attache et… Tout va bien se passer.*
C’était ridicule d’appréhender ainsi les évènements à venir. Elle ne savait pas ce qui allait suivre alors elle tentait de se convaincre que tout irait au mieux pour elle. Ce n’était finalement pas plus surprenant que cela qu’il veuille l’attacher. Quoi que… ? Elle était si douée de ses mains, de sa bouche… Plus rien de ce dont elle se servait normalement n’était libre maintenant… A quoi bon ? Tant pis… Qu’il fasse d’elle ce qu’il voulait, elle était payée pour cela après tout.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

La curiosité est un bien vilain défaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» La curiosité est un bien vilain défaut... Ou pas! [PV Ella]
» La curiosité est un bien vilain défaut - Pandora
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-