AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Un espionne de talent... - Shyna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 13 Fév 2012 - 4:17

Tybolt venait de recevoir les missives parvenues durant la nuit au Roc. Il étudiait chaque demande et doléance avec soin, son nécessaire à écrire non loin de lui. Une bougie brûlait encore avec force au centre de la table et éclairait la pièce que la lueur du jour n'abreuvait pas encore. Il avait commencé à travailler depuis plusieurs heures désormais, ne trouvant qu'un sommeil agité quand il tentait de se reposer. L'absence et le manque d'information sur les déplacements de Maura avait tendance à rendre ses nuits plus courtes encore que lorsqu'elle les partageait avec lui. Il ne cessait de fait de s'interroger sur son propre comportement et le tiraillement qu'il ressentait entre agir comme une homme courtisant une jeune femme et un seigneur établi s'attendant non sans raison à être obéi en toutes choses. Il se leva pour se servir une coupe d'eau lorsqu'il perçut distinctement deux coups légers frappés à la porte de sa loggia. C'était là la manière de son grade personnel pour l'informer qu'on demandait à être reçut par Lord Lannister. Un coup d’œil à la fenêtre l'informa si besoin était que le jour ne se lèverait pas avant une bonne heure. Il ne pouvait donc s'agir d'affaire "classique" et comme Gerold serait tout simplement entré sans demander audience, il ne lui restait plus beaucoup de possibilités mais aucune ne semblait poser de véritable désagrément. Il donna l'ordre de faire entrer la personne, se rendant compte que sa voix avait été rauque et rouillée pour ainsi dire il se racla la gorge et but une nouvelle fois pendant que son garde introduisait ce visiteur matinale. Visiteur qui se révéla être une visiteuse dont Tybolt reconnu sur l'instant la chevelure flamboyante. D'un signe de la tête il intima au garde de disposer, ce dernier sur un regard entendu ainsi qu'un sourire appréciateur, ferma la porte pour reprendre son poste. Le jeune seigneur se fit la réflexion mentale qu'il lui faudrait réprimer un tel comportement mais bien vite son attention fut tout à son ancienne favorite, d'autant qu'en ce qui concernait Shyna, le sourire et le regard du garde allaient parfaitement avec le fait que Tybolt était toujours célibataire et qu'il recevait celle connue pour être sa maitresse favorite.

Le jeune Lord ne ressentait certes plus la même attirance pour la catin rousse mais il n'avait su se défaire d'une certaine affection pour elle et ce malgré ses efforts, et les Sept savaient qu'il avait tenté depuis ses épousailles avec Maura de chasser la lysienne de son esprit. Il était parvenu à ne plus la voir comme une maitresse ni même à l'imaginer lorsque l'ennui le prenait et qu'il laissait son esprit battre la campagne. Mais toujours il avait gardé cette affection particulière pour la jeune femme, cela avait été en grande partie la raison qui l'avait poussé à ordonner à Eva, la désormais matrone du Bordel et ancienne maitresse de feu le Lion Gris, de prendre Shyna en apprentissage pour en faire une espionne de charme au service de la maison Lannister. Cependant et en l'absence de son épouse ainsi que la dispute qui avait provoqué le départ de cette dernière, Tybolt ne put s'empêcher de se remémorer la dernière visite de Shyna en ce même lieu, un sourire passa alors comme une ombre sur son visage. D'un geste il indiqua un siège autour de la table avant de prendre lui même la direction de la place qu'il occupait avant l'entrée en scène de Shyna. Il apprécia au passage les courbes de son ancienne favorite et il eut été mentir s'il fallait ne pas avouer qu'alors il avait imaginer prendre la jeune femme sur la table et apaiser les tensions créé par l'absence de son épouse. Mais au lieu de ça il prit simplement place et repoussa sur le coté les différentes lettres ouvertes devant lui.
Que me vaut donc cette visite si matinale pour ne pas dire nocturne ? Cela lui paraissait une éternité qu'il n'avait pas eu d'entretien avec la jeune femme et bien qu'il sache qu'elle avait entreprit sa formation d'espionne, Eva ne l'avait pas encore avertit qu'elle était prête à recevoir ses premières missions. Dès lors la présence de la rousse en ces lieux ne lui paraissait pas évidente, et ce justement en l'absence de Maura, qu'aurait-il fait du reste si son épouse avait été là et qu'ils avait été endormis tous les deux. La question ne se posait certainement pas en réalité car jamais le garde à l'entrée n'aurait laissé Shyna parvenir jusqu'ici si Lady Lannister avait été en ces murs. Les différents gardes de la maison Lannister, même si certains avaient encore du mal avec la présence de l'Ost, observaient tous un respect et une déférence non feinte envers Lady Lannister te non pas seulement du fait de son nouveau statut d'épouse de leur seigneur. Cet état de fait avait été une satisfaction pour Tybolt qui avait craint pour dire vrai que ses plus proches hommes ne voient dans cette alliance secrète un signe de faiblesse chez le jeune suzerain. Seulement parfois la nostalgie de l'époque où les sœurs lysiennes le visitaient chaque soir avait quelque chose d'agréable et s'y replonger était souvent une tentation forte à laquelle il ne résistait que par affection et respect pour sa douce. Seulement et en dépit de toute question d'affection, la présence de Shyna l'intriguait au plus haut point. Il ne voyait absolument pas la raison de sa présence... Se grattant la barbe qu'il avait naissante, il lui faudrait la faire tailler ce jour ou le suivant, il reprit la parole. Quelque chose ne va pas avec votre formation, ou bien Eva vous envoi-t-elle m'informer de la fin de celle-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Sam 18 Fév 2012 - 20:52

Quelques temps auparavant, le bordel de la Lysienne, Shyna et… Un invité surprise. La jeune prostituée se trouvait dans la grande salle du bordel quand un homme encapuchonné était entré. Discrètement et ce malgré son accoutrement. Il n’était de toute façon pas rare de voir entrer des hommes cherchant à passer inaperçus. Les talents des catins étaient très recherchés et trouvés mais personne ne s’en ventait. Shyna le savait et comprenait tout à fait. Peut être était-ce aussi pour cela qu’elle avait atteint un tel niveau dans son métier, elle comprenait et était toujours le plus arrangeante possible pour ses clients. Elle fait ce que l’on voulait et non l’inverse. Imaginez la demander à Tybolt Lannister, seigneur de Castral Roc, suzerain des Terres de l’Ouest, gouverneur de l’Ouest, Bouclier de Port-Lannis de venir au bordel. Evidemment, il aurait refusé et ce pour plusieurs raisons, on ne somme pas une personne de son rang de faire quelque chose, surtout pour une prostitué, cela paraissait mal venu. Secondement, son rang ne lui permettait pas de se rendre ainsi dans des lieux si bas. Certains le font, oui, mais Tybolt Lannister n’était pas « certains ». Des gens important leur rendaient donc visite de temps à autres, d’autres fois il s’agissait de personnes auxquelles les filles ne se seraient pas attendues, comme cette fois-ci. L’homme ne voulait pas être reconnu, ce qui expliquait son costume, en effet, il s’agissait d’un septon. Oui, l’un de ces hommes supposés avoir renoncé aux femmes et à tous les plaisir de la chair. Ce qu’ils étaient hypocrites ! Certains respectaient les règles, mais quelques rebelles ne pouvaient s’y faire et fréquentaient les endroits interdits. C’était le cas de Septon … Celui la même qui n’allait pas tarder à révéler à Shyna quelque chose qui pourrait lui en faire comprendre beaucoup d’autres et ce concernant son Lord favori, Lord Tybolt Lannister.
Aujourd’hui. La journée s’était bien passée mais Shyna s’était beaucoup ennuyée. Depuis qu’elle était devenue favorite de Lord Tybolt, elle était aussi devenue hors de prix et peu étaient ceux ayant les moyens de se l’offrir ce qui faisait que la jeune femme n’avait plus vraiment l’occasion de faire des passes et cela, oui, cela lui manquait. Etre prostituée n’était pas non plus une réelle vocation mais elle aimait assez ça. Donner du plaisir à l’autre, en recevoir, parfois, soyons honnête, de très rares fois, cela lui manquait cruellement. Devenir espionne avait été une promotion inattendue et très appréciée mais du coup, elle n’avait plus le temps de « s’amuser ». Apprendre, apprendre, apprendre… C’était tout ce qu’elle faisait désormais et quand enfin elle recevait quelqu’un au bordel et qu’elle donnait ses tarifs, tous les hommes finissaient par se tourner vers l’une de ses consœurs. Cela faisait des jours qu’elle n’avait pas couché avec un homme ! Souvent elle rejoignait Eva la nuit dans sa chambre mais ce n’était pas la même chose. Son travail elle l’appréciait. Elle aimait les hommes et leur compagnie, aimait leur faire du bien. Cela n’était malheureusement plus vraiment possible. Elle s’y était faite mais à regrets. Cependant, elle ses tarifs lui assuraient d’avoir à faire à des hommes sachant plus ou moins se tenir et la pensée de retourner auprès de paysans ou autres clients sans le sous ne la faisait pas rêver. Il n’y avait rien de pire que ces hommes qui les considéraient comme des objets. Shyna ne s’était jamais laissé faire mais au départ, que vouliez vous qu’elle dise ? L’homme avait payé, elle était donc sienne… Cette vie de débutante ne lui manquait en revanche pas. Rien ne lui manquait dans sa nouvelle vie excepté peut être Tybolt Lannister. Lui qu’elle voyait si souvent avant et à qui elle était fière d’appartenir ne faisait plus appel à elle que pour un tout autre travail. Avez-vous la moindre idée de ce que cela signifie d’être la favorite d’un homme comme lui ? Un monde s’était ouvert à elle et bien qu’elle ne fût pas plus fortunée, elle disposait d’avantages non négligeables et avouons que son égo avait quelque peu enflé pour finalement revenir à une taille normale. Pourquoi diable ne voulait-il plus d’elle ? Lui préférait-il une petite jeune ? Plus fraîche et innocente ? Elle n’en avait pourtant pas eu vent.
Etai-ce pour cette raison qu’elle s’était rendue à Castral Roc cette nuit ? Pour lui demander des comptes ? Enfin… ! Une prostituée peut elle réellement demander des comptes à un homme comme lui ? Surement dans ses rêves. Rester à sa place ne lui avait jamais posé de problème, bien au contraire. Elle était là pour autre chose.
Alors que Lord Tybolt l’avait reçue et lui proposait de s’asseoir elle se demandait encore comment elle allait tourner ce qu’elle avait à lui révéler. Elle voulait faire durer le plaisir. Le titiller un peu, voir ce dont il était capable sans pour autant l’agacer. Elle le savait très occupé et son but n’était pas de l’énerver. Cela ne l’avait d’ailleurs jamais été mais la belle rousse regrettait ce temps passé où elle pouvait « l’aimer » à sa manière.
    Une affaire quelque peu importance, du moins, c’est ce qu’il me semble.
Il l’impressionnait toujours autant. Elle se sentait mieux face à lui lorsqu’elle était nue et prête à l’accueillir que maintenant alors qu’elle n’était là que pour parler. Evidemment elle avait envie que les choses se déroulent autrement mais…
Elle s’assit puisqu’il le lui proposait et retira la cape qu’elle avait sur elle. Elle se couvrait toujours dès qu’elle sortait du bordel. Pas la peine de trop attirer les regards.
Elle portait en dessous une robe des plus légères qui laissait apparaître ses courbes nues. Elle espérait ainsi ranimer le désir de son Lord. Son regard était le même que celui qu’il avait toujours connu, doux et presque provocateur. Elle savait jouer, mais pas comme Eva. Shyna n’était pas comme elle non. Tout chez elle était douceur même si elle savait sortir les griffes quand cela était nécessaire.

    Ni l’un ni l’autre à vrai dire. Il s’agit surtout pour moi de vous faire part de mes progrès. Il s’avère que j’ai quelques informations sur la raison de votre soudain éloignement.
Elle le regarda en souriant, ne préférant pas tout révéler tout de suite. Elle n’était pas là pour lui faire perdre son temps mais ce qu’elle savait était en soit une preuve de ses progrès en espionnage. Néanmoins et comme cela le concernait directement, elle voulait le faire languir gentiment. L’une de ses bretelles tomba, découvrant à moitié son sein qu’elle ne s’empressa pas de cacher. Elle savait à son regard qu’il ne l’avait pas oubliée et s’il y avait la moindre chance de le voir craquer, elle voulait la tenter. Elle jouait donc, doucement mais surement… Jusqu’à ce qu’il en ait assez ou mieux encore, qu’il succombe. Peu importe ce qu’elle avait appris, elle se devait d’essayer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 22 Fév 2012 - 19:10

Tybolt esquissa un sourire franc lorsque Shyna sous entendit qu'elle pensait savoir la raison pour laquelle il ne la fréquentait plus, du reste il n'avait pas de son point vue considéré que ce fait était un mystère à percer. Néanmoins il était définitivement curieux de connaitre les inspirations de sa future espionne, en effet et ce même s'il ne doutait pas qu'elle devait avoir certainement des convictions voir même des pistes sérieuses, il ne pensait pas qu'à aucun moment elle ne soit ne serait-ce que proche de la vérité. Alors qu'il s'installait un peu plus à son aise dans son siège, il ne manqua rien de l'offrande faite à ses yeux. Sans gène ni tentative quelconque de camoufler son regard il apprécia simplement les courbes séduisantes de la jeune lysienne. Elle n'avait pas été sa favorite pour rien et Shyna gardait, et ce bien que Tybolt ne voit plus que par Maura dernièrement, une beauté et un pouvoir de séduction hors du commun. En amateur avisé il apprécia donc la chute de bretelle qu'il ne pouvait croire involontaire de la part de sa nouvelle espionne. Nouvelle espionne dont il attendait de fait énormément. Si la jeune s'avérait réellement talentueuse dans son nouveau rôle, tout du moins aussi talentueuse qu'elle l'était dans son emploi de catin, Tybolt comptait bien sur elle pour étendre le champs de ses investigations. Peut être même jusqu'à Port-Réal, voir jusqu'au Conseil Restreint lui même. Certes pour la plupart ils étaient mariés mais combien parmi eux résisteraient à une telle beauté offerte. Pour sa part il y parvenait simplement parce qu'il y avait d'ores et déjà gouté et qu'il y avait Maura... mais ces grands seigneurs du Conseil Restreint ne seraient peut être pas aussi fidèle ni même ne voudrait simplement s'offrir une certaine originalité avec la jeune femme. Quand bien même eux ne succomberaient pas leurs conseillers et confidents pourraient ne pas avoir les même résistances.

N'était-il pas lui même un sombre abrutit de se refuser ainsi le plaisir de prendre la jeune femme alors même que son épouse avait d'elle même décidé de quitter le Roc pour le punir une nouvelle fois d'avoir simplement parlé vrai et ne pas avoir voulu dénigrer l'Ouest au profit du Val. Il considéra un court instant cette possibilité avant de la repousser comme elle était venue. Il avait beau regarder et apprécier Shyna, lorsqu'il en venait à fermer les yeux ce n'était que la sombre chevelure de Maura ainsi que son regard perçant qu'il voyait. Il fallait se rendre à l'évidence, Tybolt n'avait plus le goût des lysiennes comme ç'avait été le cas, il ne voyait désormais plus que par son épouse. Cette "épiphanie" le fit sourire de nouveau, depuis son mariage il n'avait jamais véritablement été soumis à la tentation et bien qu'il s'était persuadé ne pas être un homme à tromper son épouse, seul un véritable test comme celui-ci avec sa courtisane favorite avait su révéler son attachement réel à la jeune Lady. Toutes ces interrogations et réflexions n'avaient en réalité duré qu'un infime moment, car quand il tourna de nouveau son regard vers la jeune femme, il pouvait voir derrière elle que le jour n'avait toujours pas étendu son enveloppe dorée sur la terre des Lannister. Il se leva donc pour approcher de la desserte sur laquelle reposait une cruche et divers fruits secs, cela faisait désormais quelques jours qu'il n'y avait plus d'agrumes au Roc et les intendants étaient passé à une autre étape voulant que les fruits secs conservaient autant de valeur nutritive que ceux frais. Il prit donc deux noix, qu'il écrasa l'une contre l'autre dans sa main droite. Et alors qu'il commençait à séparer la pulpe des éclats de coquilles il fit de nouveau face à la jeune lysienne.
Donc vous pensez connaitre les raisons de mon éloignement... je suis assez curieux de connaitre votre théorie si tant est qu'il y ait quelque chose à expliquer. Qui sait si vous vous montrez assez imaginative cela pourrait m'inciter à anticiper pour vous des missions plus gourmandes en cette matière. Il n'avait jamais été un grand comédien et ne pensait de toute évidence pas tromper une femme dont c'était le rôle et le moyen de survie depuis plusieurs années mais ce petit jeu le divertissait assez pour ne pas simplement avoir à traiter les missives en attente et se morigéner sur la manière dont il avait laissé Maura partir sans même chercher à la retenir. Le jeune Lion revint prendre place dans son siège. Alors dites moi, qu'elle est donc cette théorie ? Et juste par curiosité pourquoi donc devrait-il y avoir une raison à mon supposé éloignement ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 22 Fév 2012 - 22:38

De retour quelques temps auparavant au bordel de l’Aubade de la Lysienne. Shyna s’était approché du nouvel arrivant qu’elle avait reconnu. Il sentait fort l’alcool et ne cessait d’agiter sa petite bourse devant elle.

      Septon ▬ C’est toi que je veux!

    Vous m’en voyez flattée, mais je doute que vous disposiez d’une somme suffisante mon bon septon.

      Septon ▬ Je te dis que c’est toi que je veux ! La grande rousse aux formes généreuse de Lord Lannister ! Regarde ! J’ai plein d’argent !
Il continuait d’agiter sa bourse en faisant beaucoup trop de bruit. Shyna fut contrainte de le tirer par le bras pour l’emmener à l’écart. A hurler ainsi et à secouer ses pièces de la sorte il allait finir par attirer l’attention. Un bordel n’étant pas non plus l’endroit le plus sûr en ce monde.
    Suivez moi et cessez de hurler comme cela, vous allez finir par vous attirer des ennuis… Et puis, si l’on vous dépouille, je ne pourrais me faire le plaisir de m’occuper de vous… Ensuite, vous pourrez m’expliquer comment vous êtes devenu si riche !
Elle l’avait embrassé sur la joue tout en l’attirant dans sa chambre, faisant comme si elle n’attendait que lui depuis des heures voire des jours. Il fallait savoir jouer quand on faisait ce métier sinon, on ne donnait pas l’illusion à l’autre qu’il était exceptionnel.
Elle n’avait pas vérifié ce qu’il y avait dans la bourse mais il n’était pas en état d’essayer de la berner. Déjà bien imbibé par l’alcool le septon disait surement vrai.

**************
Elle se doutait bien que Tybolt ne penserait pas une seule seconde qu’elle pouvait détenir la vérité. Elle le connaissait un minimum pour savoir qu’il assurait toujours ses arrières et que si personne n’était au courant de ce mariage, c’était certainement parce qu’il avait fait en sorte que seuls les personnes les plus importantes le sachent. Pourquoi le cachait-il ? Cela elle ne le savait pas. Peut être s’acharnerait elle à le découvrir mais plus tard, chaque chose en son temps. Elle était tout à fait consciente qu’une fois qu’elle aurait révélé ce qu’elle savait, le septon serait sévèrement puni, du moins, c’est ce qu’elle croyait, si il avait révélé à une simple catin cette union si importante et caché jusqu’alors au peuple, à qui d’autre serait il susceptible de l’apprendre ? Si encore elle l’avait torturé… Seul l’alcool et un certain jeu de mains l’avait fait ouvrir la bouche. Elle n’avait donc pas eu beaucoup de mal à obtenir les informations. Cependant, elle était assez fière d’elle pour avoir découvert sans le vouloir quelque chose comme cela et telle une parfaite chatte bien dressée, elle rapportait à son maître le fruit de sa chasse.

Avant cela, oui, elle avait tenté de le séduire sans pour autant trop en faire. Elle s’était certes retrouvée à maintes reprises nues face à lui et dans des positions particulières mais il continuait à l’impressionner. C’était d’ailleurs très certainement pour cette raison qu’elle lui était si dévouée. Sa voix ne comptait pas en temps de guerre ou autre, son allégeance à son Lord n’était rien comparé à un Lord possédant des chevaliers mais il pouvait en être certain, elle ne le trahirait jamais et respecterait toujours ses décisions. Elle tenta donc, jouant avec lui, perdant une bretelle qu’elle ne remit pas, le narguant de regard, mais à partir du moment où il ne faisait aucun mouvement vers elle et ne lui montrait pas qu’il y avait une faille par laquelle elle pourrait s’infiltrer et l’amadouer, la jeune catin ne bougeait pas. N’insistait pas non plus. Ce soir il ne se passerait rien. Dommage… Elle se serait donnée gratuitement à lui. Shyna la romantique… Il la protégeait, elle le lui en était reconnaissante, rien de plus. Il était maintenant temps de parler plus sérieusement.

    Vous semblez oublier que lorsqu’une tâche m’est confiée, je la mène à bout avec la plus grande dextérité. Plus qu’une hypothèse, je possède la vérité.
Il fallait espérer qu’elle ne se trompait pas, sinon elle serait mal. Elle aurait honte et perdrait toute crédibilité face à son Lord. Elle ne parlait pas en en faisant trop comme si elle le prenait de haut ou quoi que ce soit. Evidemment, ce n’était pas le cas mais il aurait tout de même du se souvenir qu’elle prenait toujours très à cœur tout ce qu’il lui demandait. Elle n’était pas une priorité pour lui, loin de là même et elle en était tout à fait consciente mais il aurait du lui reconnaitre sa fidélité et son dévouement. Peut être était-ce le cas, mais il cachait bien son jeu.

    « Supposé éloignement » … Depuis quand ne vous ai-je pas eu entre mes mains ? Cela me semble une éternité… Vous vous êtes éloigné, c’est un fait, non une supposition.
Elle souriait en disant cela. Elle était si différente d’Eva ou encore de Misha. Trop douce selon sa sœur. Elle aimait être ainsi, ne pas provoquer. Il en fallait bien pour tous les goûts de toute façon, c’était toujours ce qu’elle répondait.
    J’ai eu il n’y a pas si longtemps la visite au bordel du septon de Port-Lannis, tout prêt à dépenser sa nouvelle fortune fraîchement acquise avec … Comment a-t-il dit déjà… Ah, oui : « La grande rousse aux formes généreuse de Lord Lannister ». Cela vous met-il sur le chemin Messire ?
Elle n’allait pas tout dire d’un coup. Elle attendait aussi de voir sa réaction suivant l’avancement de la conversation. Si il s’énervait et lui disait de se hâter à tout raconter alors elle le ferait mais… Eva lui avait appris à dire des choses sans pour autant tout dire pour éventuellement se rétracter si cela était nécessaire. Elle faisait donc ce que son professeur lui avait enseigné. De toute façon elle savait qu’elle n’allait pas tarder à tout dire, elle n’allait pas non plus tourner autour du pot durant des heures. Elle lui ferait perdre son temps et perdrait par la même occasion le sien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Sam 25 Fév 2012 - 15:39

Tybolt écoutait avec une certaine attention les dires de Shyna, elle ne dévoilait presque rien pour quiconque ne savait pas le fin mot de l'histoire mais dés lors que vous saviez qui avait officié lors des épousailles entre le Val et L'Ouest le doute n'était plus véritablement permis. Ainsi la jeune femme avait réussit à faire parlé cet incapable de septon... Tybolt savait qu'il aurait dû tuer ce religieux dès son retour de l'Orage en découvrant son implication dans les manipulations faites à l'encontre de Lord Damon. Son attachement à la foi des Sept l'en avait empêché ainsi que son respect pour la position de septon, il n'avait ordonné que l'exil et avait une nouvelle fois fait preuve de clémence coupable en acceptant qu'il soit celui qui célébrerait le mariage entre Lady Maura et lui même. Décidément plus le temps avançait et plus il lui paraissait évident qu'il n'avait su et ne savait toujours pas se montrer assez dur et implacable pour exercer sa mission de Lord Lannister. Chaque fois qu'il avait cédé et montré des signes de faiblesse cela lui avait coûté par la suite. Il fortifiait bien souvent son esprit, s'encourageant à se montrer plus dur et inflexible mais quoi qu'il arrive une chose ou une autre le faisait dévier de sa course et finalement le jeune Lion du Roc ne mordait pas plus fort que ne l'avait fait le Lion Gris, et ce dernier n'avait jamais réussit à réaliser quoi que ce soit de véritablement marquant durant sa période de règne. Tybolt devait parvenir à passer le cap du simple jeune noble pour atteindre celui de véritable seigneur suzerain derrière lequel des hommes pourraient se mettre en formation pour partir au combat et probablement mourir. Pour ce faire il lui fallait cesser d'être un chevalier bien veillant mais bel et bien un Lord régnant capable à la fois des plus dures décisions mais aussi de toujours défendre les siens. Il décida de mettre cette théorie en pratique cette nuit même face à celle qui avait été sa favorite, qui avait su avant que Maura n'entre dans son existence être celle pour qui il avait ce qui s'approchait le plus de sentiments...

Il ne montrerait pas alors qu'elle avait certainement percé la raison qui avait en effet conduit à son éloignement, encore qu'il ne soit pas certain que tout noble dans sa situation aurait cessé pour autant de recevoir ou tout du moins d'aller voir les deux lysiennes du simple fait qu'ils avaient une épouse désormais. Il ne montrerait rien et plus que cela il se faisait fort que Shyna quitte cette pièce en pensant très franchement avoir totalement échoué dans sa tâche et avoir même courroucé son suzerain de par le fait. De toute évidence elle avait rempli plus qu'attendu sa mission, encore que ce n'en fut pas une mais ses capacités étaient d'ores et déjà au dessus de ce que Tybolt avait imaginé. Le temps serait bien venu un jour de lui expliquer le pourquoi de ce qui allait avoir lieu en cette nuit mais pas avant que le mariage ne devienne une vérité su de tous et pour cela il lui fallait attendre les épousailles de Lady Aliénor et de ser Tristan. Ayant terminé de manger les morceaux de noix dans sa main il fit tomber les coquilles sur la table avant de se frotter les mains pour en faire partir les reliefs de sa collation.
Ainsi vous avez reçut un septon, que j'ai moi même exilé du Roc pour manquement à son devoir, dans le cadre de vos activités à l'Aubade... je ne pourrai pas dire être surprit même si la bassesse de cette homme ne cesse de m'indigner... mais soit et que vous a donc apprit ce septon indigne de ses vœux ? Quels mensonges un homme qui me doit sa déchéance a-t-il bien pu raconter à la première catin venue, encore que vous ayez plus de valeur qu'aucune autre mais là n'est pas la question... Tybolt avait son plan en tête il voyait exactement la manière dont il voulait mener cette discussion et avait prévu pour sa part plusieurs possibilités pour faire taire la petite voix dans la tête de la lysienne qui pourrait lui dire qu'elle avait découvert le pot aux roses. Il était du reste même prêt à simplement rabaisser la jeune femme si besoin était. Il avait beau avoir de l'affection pour elle, elle n'était qu'un catin pour qui il ne devait avoir de clémence le moment venu de l'écraser pour le bien de Lady Maura et du secret entourant ce mariage. S'il avait jamais eu à se montrer implacable et inflexible c'était maintenant en broyant tel un objet n'ayant plus d'utilité la jeune femme en face de lui. Possibilité il aurait après cela pour lui expliquer le pourquoi de cette décision mais pour le moment il devait faire preuve de ce que le Lion Gris n'avait jamais su trouver. D'un geste désinvolte il reprit sa coupe d'eau dont il but une longue gorgée afin de se rincer le bouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 6 Mar 2012 - 23:02

      Septon ▬ Je fais ce que je veux, je paie après tout !
Pour payer, il allait payer ! Elle n’aimait pas qu’on lui parle ainsi et puisqu’il ne cessait de se vanter de sa nouvelle fortune, elle n’allait pas hésiter à l’en délester un peu. Elle allait simplement lui demander ce qui lui était donné quand elle travaillait en duo avec sa sœur. Elle ne l’arnaquait pas vraiment, il n’en avait juste qu’une au lieu de deux, voilà tout.

Elle l’avait conduit dans sa chambre et avait commencé son petit cinéma. Pas besoin de le séduire ou quoi que ce soit. A peine étaient ils entrés dans la chambre que le septon avait commencé à se déshabiller pour finalement abandonner et s’affaler sur le lit tel un déchet comme Shyna en avait souvent vu dans sa prime jeunesse.
    Je vais vous aider avec ces vêtements qui vous encombrent.
Elle l’avait donc déshabillé et avait aussi retiré sa robe. Comme à son habitude elle ne portait pas de dessous et l’affaire avait été particulièrement compliquée. Le septon était si ivre qu’il ne parvenait pas à « être heureux » si l’on pouvait le dire ainsi et une fois chose faite, l’action parut à Shyna durer des heures. Trop ivre pour réellement être efficace l’homme, avait tenté tout un tas de positions dans lesquelles il était loin d’être à l’aise. Bien que profondément ennuyée par tout cela Shyna avait intérieurement beaucoup rit avant de décider de prendre les choses en mains pour le coller sur le dos et s’agiter sur lui comme elle savait le faire. Deux minutes plus tard, on en parlait plus. Le septon avait finit son affaire et lui demandait à boire. Elle lui avait donc apporté ce qu’il désirait et s’était plus ou moins lovée contre lui. Jouant avec ses cheveux ainsi que les trois poils se baladant sur son torse, elle avait pris des yeux plein d’admiration pour entamer le sujet qui l’intéressait : Comment un simple septon pouvait il disposer d’une telle somme d’argent ?
    Que me vaut une telle surprise ? Je ne suis pas habituée à m’occuper de gens comme vous… Des septons je veux dire… Peu ont les moyens de l’avoir en fait.

      Septon ▬ J’ai été chanceux ces derniers temps… Ressert moi à boire !
Elle s’était exécutée, se demandant en le faisant comment elle allait parvenir à lui tirer les vers du nez, il n’était pas du genre bavard et l’alcool le rendait presque agressif. Le seul moment où il avait essayé d’être doux était lorsqu’ils s’adonnaient aux occupations pour lesquelles elle était payée.
Depuis qu’elle était en formation avec Eva elle se donnait du mal pour faire dire ou révéler à tout le monde des choses qu’ils désiraient garder secrètes. Evidemment, ce n’était jamais vraiment important pour le moment mais comment progresser si elle ne s’entrainait pas ? Elle le faisait donc dès qu’elle en avait l’occasion, comme maintenant.
    Chanceux…? J’aimerais être aussi chanceuse…
Avait-elle dit sur un air rêveur. Faussement rêveur puisqu’elle se considérait déjà comme quelqu’un de chanceux. Douée et chanceuse en fait.
    Laissez moi vous faire un massage.
C’est ainsi qu’elle avait commencé son travail d’investigation. Le mettre en confiance, dans un état presque second, n’oubliant jamais de le resservir en vin.
      Septon ▬ A la santé d’not’ bon Lord Tybolt !
Il lui avait balancé une nouvelle pièce prise sur la table de chevet et s’était alors écroulé la tête dans l’oreiller. Elle devrait attendre qu’il revienne à lui pour continuer sa petite enquête de terrain. Qu’est-ce que Lord Lannister avait à faire dans toute cette histoire ? Le finançait-il ? Elle ne savait pas qu’il payait si bien les septons… Elle n’y connaissait pas grand-chose mais, les septons n’étaient pas payés de la main à la main par le lord suzerain. Pas payés du tout d’ailleurs ? Du moins, pas de cette manière.

*********************
Rien dans le comportement de Lord Lannister ne montrait qu’elle était sur la bonne piste. Evidemment. Elle se rapprochait doucement de ce qu’elle voulait lui dire, lui révélant peu à peu les informations et pourtant il restait stoïque. Peut être était-ce cela la différence entre un lord et un roturier ? Cette capacité à rester de marbre dans toutes les situations. Ne rien révéler, jamais. Elle l’admirait et commençait même à douter. Et si jamais le septon lui avait menti et qu’elle se retrouvait comme une idiote face à Tybolt ? Non… Elle ne devait pas se laisser impressionner. Surtout pas, sinon, il aurait gagné si jamais elle était dans le vrai et il se rendrait compte qu’elle n’est pas à la hauteur de ses attentes.
    Pour quelqu’un de banni de la cité, il semblait plutôt à l’aise… Peut être auriez vous du rugir plus fort.
Elle doutait franchement qu’il ait été banni en fait. Si cela avait été le cas, il ne serait pas revenu, n’aurait pas fait tout un foin comme il l’avait fait au bordel. Il se cachait, oui, mais ne semblait en aucun cas apeuré ou même ne serait-ce que réellement sur ses gardes. Etait-ce possible que Tybolt Lannister bannisse quelqu’un de Port Lannis et que cette personne revienne et se fasse remarquer ? Qu’elle se moque en tout impunité de son suzerain ? Elle en doutait sérieusement. Enfin… Elle ne l’aurait pas fait. Après, il fallait avouer qu’elle était tout sauf une rebelle et peu importe ce qu’elle faisait dans la vie ou ce qu’elle avait un jour du faire pour se nourrir, elle était une jeune fille honnête qui respectait tout ce qui devait être respecté.
Le commun de mortels la prenait surement pour une espèce de garce sans scrupules. Mais non. Elle détestait coucher avec des hommes mariés par exemple mais… Ils la payaient et, elle ne le séduisait pas volontairement. Ils venaient à elle, c’était très different. Le pire pour elle était quand elle connaissait l’épouse de son client. Fort heureusement, maintenant qu’elle était extrêmement cher, elle ne couchait plus avec les hommes simples de Port-Lannis dont elle pouvait connaître les femmes. Ses seuls clients désormais étaient des nobles de passage, invités de Lord Tybolt. Comment connaîtrait-elle leurs épouses ? Impossible. C’était donc plus simple et puis… C’était une mission donnée par son « bienfaiteur ». Gentille petite Lysienne, loyale, toujours.
    Justement mon seigneur… Je ne suis pas certaine que vous soyez à l’origine de sa déchéance, bien au contraire. Comme vous le dites : J’ai de la valeur, tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir ma compagnie. Sauf si… Sauf si quelqu’un comme vous, offre suffisamment d’argent à … Un septon par exemple.
Et c’était ce qu’il avait fait, elle en était certaine. Il l’avait fait pour le remercier pour un service rendu.
    Un homme comme vous n’offre pas autant d’argent à un septon ou n’importe quelle personne comme ça… Vous êtes certes riche et votre notion d’une grosse somme et la mienne sont bien différentes mais… Ce septon a mérité sa récompense.
Bien évidemment qu’il l’avait méritée. Mais pourquoi alors ? Oh… Elle le savait bien. Elle ne pouvait pas se tromper et lui ne pouvait pas lui avoir menti. Même si Tybolt voulait lui faire croire tout le contraire, elle ne pouvait se débiner et reculer maintenant, de toute façon elle avait été trop loin maintenant. Elle en avait trop dit pour qu’il n’ait pas envie de connaître la suite. Elle en tout cas aurait aimé entendre la suite de cette histoire.
Elle aimait assez « jouer » avec lui. Puisque maintenant elle ne pouvait plus le séduire, elle tentait autre chose. Elle était néanmoins fière d’avoir sa confiance et craignait de tout ficher en l’air en avançant des choses non fondées ou en se laissant influencer, par lui ou toute autre personne, dans le bon ou le mauvais sens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Ven 9 Mar 2012 - 15:50

Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres de Tybolt lorsqu'il flaira plus qu'il ne vit tout d'abord la faille qui s'ouvrait dans le discourt de son espionne. Quelque part c'était malheureux de devoir en arriver là et de ruiner de cette manière tout le travail qu'elle avait effectué pour obtenir des informations cruciales mais le jeune seigneur avait ses priorités et indubitablement Maura passait largement avant son ancienne favorite. Sa prise de parole risquait de provoquer bien des débris dans l'estime que Shyna pouvait avoir d'elle même mais il s'agissait là d'un sacrifice que Tybolt était prêt à faire sans même ciller un instant. Il patienta simplement que la jeune femme eut terminé son exposé de ce qu'elle pensait être juste, l'esprit analytique de Tybolt avait relevé de son coté, chaque erreur même involontaire dans les dires de Shyna pour s'en servir contre elle. Il but une gorgée de sa coupe avant de prendre la parole avec une sérénité certaine, appuyée par tout ce qu'il avait pu enregistrer durant qu'elle parlait. C'est étonnant... dit-il en plongeant son regard dans celui de la lysienne. A l'époque où tu étais ma favorite, je n'ai pas souvenir de t'avoir trouvé simple d'esprit. En fait je suis même persuadé qu'à l'époque tu n'aurais jamais confondu le Roc avec Port-Lannis, peut être est-ce le fait de devoir faire le chemin entre la ville et la citadelle chaque soir qui te permettait de te rendre compte de la différence. Il posa sa coupe sur la table prenant son temps pour accomplir son geste. Car comme je l'ai dit c'est bien du Roc que j'ai banni ce septon indigne, cela dit comme tout croyant je ne pouvais attenter à la vie d'un représentant de la foi des Sept. Devoir donc officier au milieu du peuple et sans le confort et les privilèges d'être le religieux attitré de la famille Lannister m'a donc paru une déchéance bien suffisante par respect pour les Sept. Il leva une main comme pour s'excuser. Mais je manque à tous mes devoirs tu étais donc sur le point de me dire ce qu'un Septon banni par mes soins et certainement payé par un ennemi interne à l'Ouest, il esquissa un nouveau sourire car oui contrairement à ce que tu sembles penser je ne suis pas le seul seigneur de l'Ouest à posséder des mines d'or il leva une nouvelle fois la main encore désolé... donc tu étais sur le point de me révéler ce qu'un traitre avéré avait bien pu te révéler qui soit si important qu'il faille venir t'en ouvrir à moi alors même que le soleil n'a pas encore commencé sa course dans le ciel.

Appuyer sur les incohérences dans le récit de la jeune espionne et faire planer le fait qu'une erreur associée à l'heure plus que matinale pour ne pas dire nocturne de son intrusion dans ses appartements, semblaient suffisant au regard du seigneur du Roc. S'il ne prenait aucun plaisir à maltraiter Shyna, le jeu en lui même, cette joute verbale qui touchait plus au jeu de dupe l'amusait plus qu'il ne l'avait imaginé au premier abord. Il sourit avec bienveillance d'ailleurs à la jeune femme avant d'ajouter. Et surtout n'ai crainte bien sur, je ne te tiendrai pas rigueur d'avoir interrompu la lecture de ma correspondance, ce n'est pas comme si je devais gouverner un fief en guerre en l'absence de soutien du Trône. J'ai parfaitement le temps de me distraire en écoutant les fables que mes ennemis veulent propager sur mes terres. Il s'arrêta en faisant la grimace. C'est tout moi ça... encore une fois je te coupe dans ton élan. Donc... ce traitre que t'a-t-il raconté ? Au travers son discourt il venait de transformer un septon banni certes mais en tout autres points respectueux de son suzerain en un traitre reconnu et surveillé pour ainsi dire par les services de renseignements du Roc. Il s'agissait là d'une pirouette que Gerold lui même n'aurait certainement pas renié. Il faudrait cependant un jour qu'il trouve comment se racheter auprès de la jeune espionne pour cette mascarade qu'il jouait en ce moment, encore que Maura lui conseillerait certainement de ne simplement pas chercher, qu'il était le Lord régnant et de ce simple fait avait toute liberté pour se jouer de ses propres agents. Maura avait toujours de bonne idées quand il s'agissait de se comporter selon le statut qui était le leur et plus particulièrement quand il s'agissait de ne montrer aucune déférence envers celles qu'elle appelait "les putains" de Tybolt. A plusieurs reprises le jeune seigneur du Roc avait remarqué l'acharnement que semblait montrer son épouse à l'encontre de son affection pour celles qui furent ses favorites et toute autre putain reconnue du royaume, l'exemple de Eva était assez révélateur du fait qu'il n'y avait pas de véritable incidence avec le fait que Tybolt ait "connu" les dites putains pour que son épouse les exècre. D'un geste de la main il invita donc Shyna à poursuivre son récit, en prenant un air particulièrement intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 12 Mar 2012 - 20:57

Elle avait continué de le masser doucement, l’écoutant grogner de plaisir mais n’y prêtant pas plus d’attention. Elle était curieuse et voulait savoir la suite. Trop pressée d’enfin pouvoir faire ses preuves devant Tybolt. Lui montrer qu’elle était douée, qu’Eva avait fait du bon travail, qu’il pouvait être fier d’elle. Cherchait-elle de la reconnaissance. Surement. C’était idiot puisqu’elle était tout à fait consciente qu’en soi, elle n’était qu’une « employée » de bas, très bas étage. Mais bon… Elle aimait faire plaisir.
      Septon ▬ Ne t’arrête pas.
A force de réfléchir elle en avait oublié de balader ses mains sur le septon. Elle avait du mal à trouver comment lui faire avouer ce qui lui semblait être une information de poids. Il fallait bien commencer un jour où l’autre et ce jour était venu, mais elle se rendait compte qu’elle manquait encore de savoir faire. Si elle n’avait plus grand-chose à apprendre dans l’art de faire l’amour, il n’en était pas de même dans sa nouvelle tâche d’espionne. Elle continua donc à le masser langoureusement.
      Septon ▬ Tu ferais le bonheur de beaucoup d’hommes si seulement tu pouvais être fidèle !

    Je suis fidèle… Tant qu’on me paie… Mais je doute qu’aucun homme ne trouve le bonheur avec moi… Je prends tout de même cela comme un compliment.

      Septon ▬ Fais donc. Si je n’avais pas été septon, je t'aurais épousé !! Quel est ton prénom déjà ?
De toute évidence il aurait épousé n’importe quelle prostituée qui se serait occupé de lui avec un tant soit peu de savoir faire… Beaucoup de ses clients saoul, parfois désespéré lui avait fait de telles confessions. Elle, ça la faisait sourire car elle le savait très bien : Une catin était loin d’être le genre de femme qu’un homme voulait avoir comme épouse. Ce qui les faisait rêver était ses talents, rien de plus… Mais c’était « mignon » de leur part, même complètement saouls, de lui faire de telles déclarations.
    Shyna. Vous êtes bien sentimental… Regrettez-vous votre choix ? d’être devenu septon et d’avoir renoncé à tout ?

      Septon ▬ Non puisque je peux me rendre dans le meilleur bordel de la ville et m’offrir la meilleure des filles ! Tu es célèbre Syra !
Si célèbre qu’il ne parvenait pas à se souvenir de son prénom. Elle savait néanmoins qu’elle avait une réputation sure. Elle et Mysha étaient connues sous le surnom « les lysiennes », pour ce qui était de leur prénom, tout le monde s’en fichait comme de leur première culotte. Elle aussi ceci dit puisque de toute façon, ils savaient très bien qui ils voulaient. « La rousse et sa sœur ». Mais cela n’était que pour les plus chanceux, à comprendre les plus riches, les autres se contentaient des filles moins connues, peut être aussi moins douée mais Shyna n’était pas le genre à se sentir meilleure qu’une autre. Elle avait juste eu plus de chance, eu de meilleures professeurs aussi, surement.
    Peu de septons ont autant d’argent…

      Septon ▬ J’ai uni les bonnes personnes, voilà tout! Moi aussi je devrais être célèbre pour ça… Mais tu parles… Il faut garder le secret pour la sécurité du royaume. Si tu savais ce qu’il se passe au Roc… Ils s’allient avec les Arryn du Val ! Ils vont nous faire des petits faucons rugissants !
Là, elle était complètement perdue. Elle lui sourit tout de même, ayant l’air d’apprécier sa blague niaise. Les Arryn, le Val… Elle n’était pas au point sur tout ça. Elle faisait ce qu’on lui disait mais concernant les autres royaumes il fallait avouer qu’elle n’était pas encore bien informée. Si elle remettait toutes les informations en place elle comprenait qu’il y avait eu un mariage au Roc entre, un Lannister et un Arryn… Réfléchis Shyna, réfléchis… Gerold ne pouvait pas se marier avant Tybolt… Ce n’était pas comme ça que ça marchait, il en allait de même pour la jeune sœur de Tybolt qui si elle se souvenait bien était fiancée à un Tyrell… Quelque chose ou plutôt quelqu’un lui revient en tête.
    Maura Arryn…? C’est bien d’elle dont vous parlez ? Avec…

      Septon ▬ Lord Lannister lui-même ! Vous avez une nouvelle Lady jeune lysienne.
C’est ainsi qu’elle avait appris que Tybolt Lannister avait épousé la lady se trouvant au Roc depuis quelques temps : Maura Arryn. Elle avait eu du mal à le croire mais finalement tout semblait plutôt cohérent. Pour ce qui était des alliances elle ne savait pas trop mais tout le reste collait plutôt bien. Il était surement temps pour Tybolt de prendre épouse. Elle ne pouvait être certaine mais…

*********************
Quelle cruche! A force de penser à ce qu’elle devait lui dire et s’inquiéter de savoir si oui ou non elle faisait bien, elle ne l’avait pas écouté! « Le Roc » avait il dit. « Banni du Roc » pas de Port-Lannis ! Ce qu’elle s’en voulait. Ceci dit, tant pis pour elle, surtout qu’elle avait fait la maligne en lui laissant entendre qu’il n’était pas respecté. Avait-elle honte ? Cela avait duré deux secondes car elle préférait retenir la leçon plutôt que de se morfondre sur les bêtises qu’elle pouvait dire ou faire. Que répondre à cela ? Rien. Inutile de s’enfoncer ou de tenter de faire comme si elle avait essayé de la lui faire à l’envers. Elle n’était pas comme ça, il devait bien le savoir depuis le temps. Elle se tût juste, rougit quelques secondes, leva les yeux au ciel signifiant très clairement qu’elle se maudissait à l’instant pour cette méprise et continua son récit comme elle le pouvait. Comme elle le pouvait oui car il était devenu très bavard ce qui continuait de la mettre mal à l’aise. C’était de sa faute, elle ne pouvait compter que sur elle pour se reprendre mais plus il parlait moins elle se sentait bien… Bon… C’était à elle. Elle releva la tête et se lança d’un coup, sans filet, sans rien.
    Vous avez épousé Maura Arryn. C’est ce que j’ai appris auprès du septon.
Tout ce temps de perdu pour finalement lui annoncé ça comme ça. Pourquoi pas, c’était une technique comme une autre. Elle avait essayé à la façon « Eva » mais ce n’était pas elle alors autant y aller plus franco en restant elle-même.
    Je ne sais pas exactement pourquoi, comment et ça ne me regarde pas. Ce que ça vous apporte ou non, je n’en sais rien non plus et idem, je ne vois pas en quoi cela pourrait me regarder. Je sais juste que vous l’avez épousée. Le septon n’avait rien à gagner ou perdre ou qu’importe à inventer cela et me le raconter. Après tout, je ne suis personne. Pour moi, si c’est un mensonge, il ne sert absolument à rien et même si il supposait que je viendrais vous le raconter, ce que je fais… Qu’est-ce que cela fait ? Il était si ivre que l’invention d’un tel mensonge me parait très peu probable. Sans compter que Lady Maura a passé beaucoup de temps au Roc. Je sais que vous êtes un hôte particulièrement agréable mais à ce point ? … Voilà, c’est ce dont je voulais vous faire part.
Elle l’avait fait ! D’une traite ! Bon… Il allait peut être lui dire que c’était n’importe quoi, que le septon voulait … Quoi ? Il était bien trop ivre pour encore arriver à mentir. Il ne parvenait déjà pas à rester au garde à vous alors inventer un truc pareil… ? Mouais… Elle, elle y croyait et savait que c’était vrai, c’était tout ce qui comptait pour elle. Jamais homme aussi saoul ne lui avait raconté de mensonge.
    Je vous pris de bien vouloir m’excuser pour cette visite impromptue… J’étais juste trop impatiente de peut être vous faire part de mes progrès et de ma découverte. Je me suis laissée emporter je crois.
Complètement, oui, elle s’était laissée guider par ses émotions, avait oublié d’écouter, avait joué à quelqu’un qu’elle n’était pas mais maintenant qu’elle avait fini de parler, elle se sentait un peu mieux. Tout ce qu’elle voulait après tout c’était qu’il soit fier d’elle ou du moins, sûr de son choix. Pas dit mais elle continuerait d’apprendre, encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 14 Mai 2012 - 21:56

Tybolt esquissa un sourire lorsque Shyna parla du fait qu'il avait épousé Maura Arryn, elle avait donc réussit à sous tiré à ce septon sans envergure l'information la plus importante certainement possible au sein même des Sept Couronnes à l'heure actuelle. Il écouta le restant du rapport de la jeune femme en silence. Lord Lannister ne regardait plus son espionne mais jouait désormais avec la chevalière marquée du lion rugissant qu'il portait à son annulaire droit. Le cheminement mentale qu'elle exposait devant lui était tout à fait efficace et complet. Elle omettait une ou deux choses en se focalisant trop sur sa propre relation avec Lord Lannister mais dans les grandes lignes tout cela tenait la route. Il leva ses yeux bleus sur la jeune femme lorsqu'elle eut finit. cependant le jeune lion garda le silence. Son père lui avait apprit que le silence pouvait être tout aussi voir même plus utile que n'importe quel éclat de voix.Seulement ce pouvait être une arme compliquée à utiliser et parfois même une arme qui se retournait contre son utilisateur, de fait Tybolt ne l'utilisait qu'avec ceux qu'il savait soumis à son autorité, en leurs âmes et consciences. Il ne parlait pas mais ses yeux eux ne quittaient pas ceux de Shyna. Son visage n'exprimait aucune émotion, pas plus d'énervement que de satisfaction. Ainsi lorsqu'il finit au bout de quelques très longues dizaines de seconde par prendre la parole, sa voix emplit tout à coup la pièce brisant le silence. Lady Maura Arryn... N'oublie jamais de donner son titre à une femme dont la naissance est aussi haute. Il quitta son siège pour faire quelques pas. Voilà donc les rumeurs que mes ennemis font courir dans l'Ouest... que j'aurai épousé Lady Maura. Je comprends désormais mieux la raison pour laquelle les espions de ma maison s'inquiètent de la savoir livrée à elle même sur mes terres. Se dirigeant vers un guéridon, il se servit une coupe d'eau en silence.

Tu as bien œuvré, Shyna. C'est aussi pour cela que je compte sur toi. M'apporter des informations utiles qui me permettront de défaire mes ennemis quels qu'ils soient. Il revînt vers la table, il n'avait pas touché à sa coupe qu'il tenait simplement en main. Bien entendu ton inexpérience fait que tu as prit cette information pour argent comptant mais ce n'est là qu'une erreur de débutant, je suis certain que tu ne te laisseras plus prendre par la suite. Prenant le ton d'un professeur expliquant une notion compliquée à un élève ayant un problème il continua. Vois tu, lorsque tu souhaites faire courir une rumeur, le meilleur endroit pour cela est et restera certainement encore longtemps les bordels et les tavernes. Il posa sa coupe sur la table. Mais plus encore lorsque l'on souhaite faire courir une rumeur et lui donner du corps, la rendre crédible le plus possible et que cette dernière porte sur Lord Lannister. Quoi de mieux que de la faire partir du lieu même où chacun sait que se trouve la favorite du dit Lord. En souriant il ajouta. Ils n'avaient certainement pas prévu que ma favorite soit aussi ma première espionne entre toutes. Tybolt avait rie au nez de Maura lorsqu'elle lui avait suggéré de faire mettre à mort le septon de Port-Lannis pour s'assurer de son silence mais aujourd'hui il commençait à y penser sérieusement. Il lui avait fallu une excuse, un évènement lui servant de prétexte pour prononcer la sentence. La trahison en était un tout trouvé, d'autant qu'il disposait maintenant d'un témoin pour justifier que le religieux faisait courir les plus folles rumeurs pour déstabiliser le Seigneur de l'Ouest.

Prenant le temps de réfléchir plus avant à toute cette histoire il se tut encore quelques instants. Semblant avoir finalement prit une décision il se tourna vers la jeune.
Je veux que tu fasses comme si tu continuais de croire ce que t'a dit ce septon, aussi longtemps que je ne t'en donnerai pas l'ordre. Le moment venu lorsqu'il sera temps de lui faire payer sa trahison je te demanderai de raconter cette histoire. Celle là même que tu m'as conté aujourd'hui. Écoute tout autant les autres qui passeront dans le bordel et parleront de cette rumeur, retiens chaque nom et chaque mot. Si tu le peux trouve la source de cette rumeur, il me faut savoir qui se trouve derrière tout ça. Il finit par prendre enfin sa coupe pour y boire. Mais en attendant agit comme si de rien était, et si on te demande ce que tu étais venu faire ici cette nuit tu diras simplement qu'après avoir été indisposé plusieurs semaines j'ai reprit contact avec ma favorite. Il tira une poignée de dragons de la bourse qu'il portait à la ceinture. Dragons qu'il plaça dans les mains de la jeune femme. Voilà pour les plus curieux. Maintenant laisse moi j'ai encore beaucoup à faire et plus encore désormais.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Un espionne de talent... - Shyna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Juanita Castro avous avoir été espionne de la CIA
» Un Ingénieur de Talent a votre service !
» Neige, espionne [Fiche PNJ]
» Du talent gaspillé
» Zarra (Drow) - [Espionne & Assassin d'Aetherya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-