AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Corbeau de Beron Stark à Jasper Arryn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 31 Jan 2012 - 15:37

Alors que les campagnes environnantes frissonnaient à l’approche d’un automne froid et humide, la forteresse de Winterfell se dressait, fière et haute, insensible aux vents glacés venus du septentrion. Bâtie sur un ensemble de sources chaudes dont elle tirait habilement parti face à cet environnement hostile au climat rude et difficile, la grande cité du Nord nourrissait également ses entrailles de nombreux foyers larges et imposants. Dans le petit bureau de Lord Beron Stark, crépitait justement l’un de ces âtres scintillant desquels émanaient les réconfortantes exhalaisons de bois sec dévoré par des flammes gloutonnes. L’odeur de la braise et des cendres se mariaient avec subtilité aux parfums d’humus et de lichen dont le bois était porteur.
Afin de ne pas retarder les préparatifs de son départ prochain vers le mur, Lord Stark se hâtait dans la rédaction délicate de deux missives d’importance, destinées aux Lords Tyrell et Arryn. Son écriture souple et déliée noircissait le parchemin avec régularité et ne se voyait que par brefs instants suspendue lorsque le Loup réfléchissait à la tournure qu’il devait donner à ses missives.
Il devait avoir fini cela avant de partir pour le Mur sous peine de voir son projet repoussé à bien plus tard, lorsqu’il s’en reviendrait.
Quand il eut terminé, il apposa son sceau dans la cire chaude pour cacheter le tout.


Citation :


Missive à l’attention de
Lord Jasper Arryn, Seigneur des Eyrié, Suzerain et Protecteur du Val.

Cher ami,

Veuillez recevoir mes hommages et agréer l’expression de toute mon estime et mon admiration.

Je vous écris, en ce jour de l’an de grâce 212, afin de formuler auprès de votre seigneurie une proposition d’alliance nouvelle entre nos deux Maisons. Suite aux douloureuses afflictions dont ont souffert les différents Royaumes des Sept Couronnes, le Fléau de Printemps et les tentatives d’invasions fer-nées en étant les dernières mais n’en demeurant pas moins parmi les plus sévères, le Royaume du Nord, dont j’ai la gouvernance, a pris conscience de l’utilité, si ce n’est de la nécessité de pouvoir compter sur de solides alliances.
Ainsi, et puisque nos Terres et suzerainetés sont voisines et qu’une de vos ascendantes, Lady Lyanna, était une Stark, je viens, par cette missive, vous proposer d’unir à nouveau nos Maisons en une alliance des plus fortes qui soient : l’union par le mariage.
Peut-être aurions-nous l’honneur de vous voir épouser l’une de mes sœurs, Yelina ou Cylia ? Mais peut-être voter sœur Maeve saurait elle voir, tout comme vous, en Ronardt, Allan, Rudigar ou Darren des gens estimables et de haute naissance capables de s’unir à merveille avec votre famille.

Je sais que vous ne douterez pas de nos intentions puisque je vous les livre avec la plus parfaite transparence comme garantie de leur plus exacte nature et j’aime à croire que vous saurez voir, en ma proposition, la main tendue d’un Royaume ami.

En vous souhaitant tout le bonheur pour votre famille et toute la grandeur possible pour votre Maison, recevez, cher Lord, mon salut amical.

Lord Beron Stark,
Seigneur de Winterfell,
Suzerain Protecteur et Gouverneur du Nord.


Il devait maintenant partir urgemment sous peine de faire trop durer son absence. Avant de descendre dans la cour, il passa par les appartements de Mestre Prysas à qui il confia les deux missives.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 1 Fév 2012 - 23:05

Jasper s'apprêtait pour la prière quand mestre Wyman l'interrompit avant qu'il n'ait atteint le septuaire. Le vieil homme était le porteur d'une lettre qu'un corbeau avait apportée de Winterfell. L'évocation de la forteresse des anciens rois du Nord rappela à son esprit le doux souvenir de sa grand-mère Lyana Stark. Cependant la lettre eut tôt fait de chasser ces doux souvenirs pour lui faire froncer les sourcils. Jamais il n'avait lu lettre plus formelle et plus pateline, et il l'étonnait qu'un Stark de Winterfell fît usage d'un vocabulaire si ampoulé et si doucereux. Beron lui-même rappelait à Jasper qu'ils étaient liés par le sang de leur aïeux, alors pourquoi s'encombrait-il de toutes ces formalités, de toutes ces cérémonies verbales, de tout ce décorum insipide ? On aurait pu croire qu'il cherchait à duper son destinataire, qu'il cherchait à le noyer sous le miel de formulations hypocrites dans le but de mieux le leurrer et le séduire. C'était une approche si peu honorable que Jasper n'aurait jamais cru la voir employée par le Gouverneur du Nord... Avait-il remis la rédaction de son courrier entre les mains d'un mestre fraîchement sorti des classes de la citadelle ? Avait-il l'intention de se moquer de lui, de le tester, d'éprouver sa résistance et sa personnalité ? Que cherchait-il vraiment ? Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, Jasper décida malgré tout d'ignorer le verbe si désagréable du courrier pour se concentrer sur son contenu.

Beron lui proposait d'unir et de rapprocher Winterfell et les Eyrié par liens du mariage et sans aller jusqu'à formuler une proposition claire et arrêtée, il émettait deux suggestions de mariage : Jasper aurait pu prendre pour épouse l'une des deux sœurs de Beron, et Maeve aurait pu prendre pour époux l'un des quatre cadets du suzerain des contrées du nord. Il fit lecture à son mestre de cet extrait de la missive.
« Qu'en pensez-vous ? » Et le vieillard de répondre: « Les Stark de Winterfell ne sont pas une mésalliance, mais ces propositions sont un peu cavalières... » Jasper avait acquiescé de la tête. Il ne doutait pas des bonnes intentions de Beron Stark, cependant la manière dont ce dernier avait rédigé sa lettre et lui présentait ses propositions de mariage laissait croire à Jasper que le suzerain du Nord déconsidérait la maison Arryn au point de ne concevoir qu'une union avec un cadet de la dernière portée des loups-garous. Jasper n'avait pas encore à cœur de prendre une épouse, mais il était en revanche très concerné par les projets autour de l'hymen de sa petite sœur. Cependant il n'imaginait pas lui trouver un époux autre qu'un seigneur suzerain et mieux qu'un cadet Stark, il avait sous la main un aîné Tully, le futur suzerain du Conflans pour lequel il s'était pris d'une grande affection, ce qui le motivait à réfléchir sérieusement à la possibilité d'un mariage entre les deux enfants.

« Messire Beron,

Il est toujours agréable de recevoir les nouvelles d'un parent que la géographie tient éloigné, et même si j'aurais souhaité en savoir davantage sur vous et les vôtres, j'espère que les anciens dieux comme les nouveaux veillent sur vous et sur le Nord. L'hiver vient et nous devons tous nous souvenir que les liens de parenté tiennent aussi chauds que les brasiers de nos cheminées. Mes pensées sont pour vous et vos gens en ces temps de trouble.

Des affaires importantes me conduisent dans le sud pour le moment. La rébellion des Fer-nés conduite par un Dagon Greyjoy plus entreprenant que jamais m'impose l'action : ma sœur elle-même a été la victime d'un de ses chiens, et si grâce aux Sept elle s'en est sortie indemne et intacte, l'affront fait au Val reste à punir. J'espère que vos terres seront épargnées même s'il est à prévoir que rien n'arrête la folie de ces barbares.

Avec votre accord, j'aimerais donc vous rendre visite dès que la guerre avec les Îles de Fer aura pris fin si vos propositions s'avèrent toujours d'actualité dans ce futur que j'entrevois victorieux pour les partisans de la Paix. Vous comprendrez certainement que les impératifs de la guerre poussent mes pensées en d'autres lieux. Mais une fois libre de mes mouvements, je me propose de faire le voyage jusqu'à Winterfell, accompagné de ma sœur Maeve pour discuter de vos propositions. Ensemble nous trouverons bien un accord satisfaisant les intérêts de nos deux maisons.

Portez-vous bien jusqu'à notre rencontre. Je prierai pour vous et votre famille en espérant que les anciens dieux comme les nouveaux nous couvrent de leur grâce bienveillante.

Jasper Arryn»


Cela suffirait. Finalement il ne pouvait en vouloir à Beron Stark, lui-même n'excellait pas dans l'exercice littéraire et le souvenir des derniers corbeaux de Tybolt achevait de le convaincre qu'il n'était pas vraiment fait pour la correspondance officielle. Il est si facile de fourcher sur un mot, d'user d'une expression pour une autre et d'introduire chez son lecteur une étincelle de malentendu pour embraser le bois de l'interprétation. Il l'avait bien vu avec le Lion. C'est peut-être pour cela que désormais il rechignait à écrire des lettres sinon en crachant sur le papier ses phrases comme elles venaient, sans fioriture ni effet. Après avoir appliqué son sceau sur le parchemin, il le remit à son mestre qui se chargerait d'envoyer le corbeau retour à Winterfell. Après quoi Jasper s'empressa de retourner au septuaire pour prier. Il pria pour sa sœur Maura, pour sa sœur Maeve, pour son protégé Edwyn Tully, pour son oncle Leo Tyrell, pour son vassal Melwyn Belmore et pour la fille de celui-ci, toujours détenu sur les Îles de Fer. Que les Sept les protègent ! Il allait pour quitter le saint lieu quand, dans un soupir, il se résolut à prier pour son beau-frère Tybolt Lannister. À Hautjardin, tout s'éclaircirait entre eux, il verrait bien ce que le Lion attend de lui et selon ce qu'il apprendrait, il lui présenterait ses excuses pour avoir douté de lui. Après avoir embrassé les pieds de la Mère, il reprit la route de sa chambre pour aller prendre une nuit de sommeil bien mérité avant le long voyage qu'il entreprendrait dès le lendemain à l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mer 7 Mar 2012 - 8:09

[ TERMINE ]

~ La correspondance est interrompue à cause du voyage de Lord Stark vers le Mur. Ces RP-Corbeaux peuvent être archivés. MERCI ~


[ TERMINE ]

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Corbeau de Beron Stark à Jasper Arryn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» the mysterious explorations of Jasper Morello
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Jasper & Alice Forever
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]
» Mister Stark

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: Citadelle de Maegor :: ◄ Salle des Archives Oubliées (RP)-