AccueilS'enregistrerConnexion



 

Partagez| .

Alysanne Florent, de Rubriant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Agent
avatar

Alysanne Florent
Agent

Général
Réfléchissez avant de croire,
informez-vous avant de réfléchir,
et doutez avant de vous informer.

♦ Missives : 2209
♦ Missives Aventure : 79
♦ Age : 37
♦ Date de Naissance : 25/09/1980
♦ Arrivée à Westeros : 01/01/2012
♦ Célébrité : Viva Bianca dans 'Spartacus'©Starz
♦ Copyright : Avatar©Seamus et signature©Sargon.
♦ Doublons : Lantheïa, Danelle Lothston, Vyrgil Vyrwel
♦ Age du Personnage : 19 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Lancehélion
♦ Liens Utiles : Mémoires de la Maison Florent
Carnets de voyages
Talents cachés
Distinctions
Archive de présentation

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
4/500  (4/500)


Message Lun 2 Jan 2012 - 21:38


● Nom : Florent
● Prénoms :Alysanne
● Sexe : Féminin
● Âge : 19.
● Origine : Le Bief.
● Métier : Noble.


● Physique : A 19 ans, Alysanne est élancée et souple comme un roseau. Bien que grande, plus grande que la plupart des femmes, elle est d’une beauté discrète, délicate comme une fleur des sous-bois. Si ses traits sont agréables et sa silhouette féminine avec un joli décolleté, des hanches menues et de longues jambes, elle n’est pas pour autant de celles que l’on couronne lors des tournois, ou qui font oublier leur honneur aux chevaliers. Et cela lui convient, car elle n’aime pas attirer l’attention… Son nez est un peu fort, busqué, donnant du caractère à son visage, ce qui peut plaire ou non. Ses sourcils sont marqués sans être imposants. Ses lèvres sont fines, pâles mais plutôt joliment dessinées, comme l'ovale de son visage. Par chance, elle ne tient pas de son père pour ce qui des oreilles (les célèbres grandes oreilles des Florent !). Ses yeux sont gris comme un ciel d’automne, ses cheveux clairs comme l’orge, d’un blond foncé mat plutôt que doré, légèrement ondulés. Elle les porte longs comme la plupart des nobles, attachés de manière lâche pour ne pas la gêner dans ses lectures, parfois tressés et relevés pour dégager sa nuque délicate lorsqu’elle paraît en société.
Elle a des grains de beauté ici et là, aucun particulièrement notable sur le visage. Sa peau pâle ne connaît guère le soleil et ses mains graciles n’ont visiblement jamais connu les travaux difficiles. Elle se maquille très légèrement et subtilement dans des tons mats et naturels, et s'habille dans des couleurs également mates, parfois fraiches et acidulées mais jamais criardes. Elle porte volontiers le gris tourterelle, le brun taupe, le vert sauge, le bleu lichen...
Son allure est tranquille, ses gestes précis. Elle s'exprime d'une voix claire, argentine.
Elle porte rarement de parfum si ce n'est l'odeur des herbes et huiles dont elle agrémente son bain (parfums de fruits type agrumes de préférence, rien de capiteux).
Globalement elle donne l'image d'une sobre élégance et d'un caractère a priori sympathique mais un brin mystérieux car elle se révèle peu à travers sa mise ou sa gestuelle. Comme un lac sans ride... ce qui peut parfois laisser ses interlocuteurs dans l'expectative. On ne lit pas facilement en elle à moins qu'elle ne soit en confiance et se laisse aller davantage à ses émotions... ou qu'elle ne joue un rôle.


● Personnalité : Enfant, elle rêvait d’être mestre, ignorant alors que la Citadelle était interdite aux femmes… Sa soif d’apprendre reste insatiable. Curieuse, elle a lu et relu tous les livres de son mestre, bien au-delà de ce qu’une jeune fille de bonne famille est censée assimiler. Elle fait de même à chaque fois qu’elle est invitée par d’autres maisons nobles ce qui lui a permis d’élargir ses horizons avec des lectures parfois « à la sauvette » d’écrits controversés ou jugés inappropriés pour une demoiselle : récits de voyage décrivant les mœurs des peuplades exotiques, ouvrages scientifiques, livres sacrés de religions étrangères ou oubliées… Elle aime les raretés et les textes contradictoires qui nourrissent sa quête de savoir et de vérité, et ne manque pas d’en faire l’acquisition ou d’en prendre connaissance à chaque fois qu’elle en a l’occasion. Du coup, son mode de pensée, ses opinions et croyances sont atypiques pour une jeune femme de son âge et de sa condition à Westeros.

En société, elle est à l’aise mais discrète, elle observe, elle écoute avant de s’exprimer, sauf avec ses amis les plus proches. Elle est diplomate mais se prête parfois à des joutes verbales si elle estime que cela en vaut la peine, ou si son orgueil est piqué au vif… (après tout, c’est une Florent !).

Avisée et prudente comme le renard, l’emblême de sa maison, elle parvient généralement à ses fins avec ruse, l’air de rien, sans rapport de force et parfois même sans avoir ouvertement tenté de persuader qui que ce soit. De ce fait peu de gens se rendent compte de sa capacité d’influence. Elle n’est pas en soi manipulatrice ou intrigante car elle manque d’ambition, mais elle aime faire les choses avec subtilité… plutôt tisser une invisible et délicate toile d’araignée que trancher dans le vif avec pertes et fracas pour obtenir ce qu’elle veut. Ce qui ne veut pas dire qu’elle ne subit pas de déconvenues… elle est encore jeune, peu expérimentée, et n’a pas la tromperie chevillée au corps ! On peut toutefois compter sur sa capacité à dénouer habilement de situations délicates.

Le revers de la médaille, c'est qu'elle est en difficulté quand il faut foncer sans réfléchir, aller à l'affrontement, prendre des décisions épineuses, donner des ordres...

D'un point de vue moral, elle est philantrope sans être d'une générosité débordante. Elle est surtout loyale et dévouée envers ceux qui ont gagné son affection et sa confiance. Elle est plutôt indépendante d'esprit et ne se sent pas très attachée aux règles, aux lois, aux traditions... c'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'est toujours pas mariée ; elle est difficile sur les prétendants, pas pressée de rentrer dans le rang et de faire des enfants, et assez têtue sur ce point avec son cher père dont la patience atteint actuellement ses limites...

Comme presque toute native du Bief, elle a le sens de l'honneur et une conception élevée de celui-ci, une sensibilité aux belles choses, et un certain épicurisme.



● Famille : La famille Florent est vassale des Tyrell et siège à Rubriant au nord de Villevieille. Sa devise est D'acier et de velours. Lord Danwell Florent est le seigneur en titre, il est âgé d'une quarantaine d'années, aveugle suite à un mauvais coup à la tête lors d'un tournoi (lésion cérébrale), et veuf de Lady Oryan, morte en couches. Il ne souhaite pas se remarier car il reste attaché au souvenir de son épouse, et il a tendance à être très tolérant avec ses filles qu'il chérit.
Son fils Aladore a environ vingt ans, il est marié avec Falyse des Essaims et ils ont un fils d'environ trois ans, Oswell, ainsi qu'une fillette en bas âge, Sylva.
La maison compte également une fille aînée, Tierle, qui a épousé l'héritier des Darry et n'habite donc plus Rubriant, et une benjamine d'une douzaine d'années, Caylis. Une autre fille, Melessa, est décédée ; elle était l'épouse de Lord Jace Redwyne et a succombé au Fléau de Printemps.
Enfin, le chevalier Jon Florent est le frère cadet de Lord Danwell. C'est un célibataire endurci au caractère difficile qui n'aime rien tant que les tournois. Il a engendré quelques bâtards dans le Bief et s'est occupé d'eux ; l'un est devenu un très bon combattant : Hugo Flowers, et a été adoubé chevalier. Il vit à Rubriant quand il n'est pas sur les routes en quête d'aventure. C'est un jeune homme d'apparence taciturne, aux cheveux noirs et aux yeux bleus, pas très beau avec un nez busqué, mais qui dégage malgré tout un certain charme un peu sauvage.



● Histoire : Alysanne est née et a grandi à Rubriant entourée d'une famille plutôt joyeuse, aimante et pleine de vie. Elle a très vite montré un caractère curieux et une vive intelligence ainsi qu'une excellente mémoire, se montrant en revanche peu convaincante dans les arts manuels tels que les travaux d'aiguille... Ses multiples lectures, comme dit précédemment, l'ont amenée à développer des points de vue et une manière de penser qui peuvent parfois choquer son entourage. Ainsi s'est-elle vue souvent réprimandée par sa septa, nommée Lysa, sur des questions « stupides » comme « Comment sait-on que les Sept sont les vrais dieux et que les autres sont des faux ? » ou « Si les Sept sont les facettes d'un même dieu, pourquoi ont-ils des autels différents ? », ou encore « Pourquoi une femme ne peut pas être Mestre alors que c'est une femme, l'Aïeule, qui représente la sagesse ? » Et ainsi de suite. Avec le temps, elle a appris à se taire mais... n'en pense pas moins.

La rébellion Feunoyr fut l’occasion pour elle, très jeune, de prendre conscience que le monde qui l’entourait n’était pas le cocon douillet que sa vie douce pouvait laisser supposer, que l’ordre établi pouvait basculer du jour au lendemain. La mort de sa mère, à la naissance de sa jeune sœur Caylis, survint pendant cette période ce qui contribua également à lui ôter ses illusions. Avant même de sortir de l’enfance, elle avait acquis une lucidité salutaire mais douloureuse sur la vie.

Dorlotée par son père et son grand frère, elle entretenait des relations plus difficiles avec ses sœurs Tierle et Melessa en raison de leurs différences de tempérament, surtout avec la fière et susceptible Tierle. Elle était couvée par le brave vieux mestre de la maison, mais beaucoup moins par Septa Lysa, qui accusait celui-ci d'être gâteux...

Vers l’âge de dix ans, elle commença à tenir un herbier et en vint à s’instruire des plantes et de leurs usages médicinaux (prenant connaissance dans le même temps de leurs pouvoirs létaux...). A la même époque, elle réussit l’exploit d’apprivoiser son cousin bâtard Ser Hugo, déjà connu pour son tempérament maussade et revêche qui allait empirer avec le temps. Ils devinrent inséparables jusqu’à ce qu’Hugo parte à la découverte du vaste du monde pour faire ses preuves… mais il revint régulièrement à Rubriant et leur amitié demeura intacte.

Alysanne devint une jeune fille secrète aimant se promener dans les vertes terres du Bief (plutôt à pied, n’étant pas une cavalière émérite !) quand elle ne s’adonnait pas à ses lectures ou n’était pas conviée à quelques festivités dans d’autres maisons nobles. Elle devint femme sur le tard, vers 14/15 ans. Voyant le mariage comme une petite mort, au mieux une cage dorée, et peu enthousiaste à l’idée de porter des enfants, elle était plus que réticente à accorder ses faveurs aux prétendants auxquels son père songeait, et elle joua sur l’affection qu’il lui portait pour repousser l’échéance.

Cela ne pouvait toutefois durer éternellement et les attaques des Fer-nés en 212 incitèrent son père à régler la question une fois pour toute, afin non seulement de lui assurer un avenir, mais aussi de l’éloigner des côtes où les attaques se multipliaient – même Rubriant ne semblait plus un endroit sûr en ces temps troublés où l’audace de Dagon Greyjoy jetait un voile de terreur sur le Bief.

Il la mit au pied du mur : connaissant son peu d’attrait pour la foi, il lui donna le choix entre devenir une religieuse ou se marier. Alysanne, qui n’avait jamais douté de devoir un jour accepter son destin, fit le choix qu’il espérait. Elle négocia toutefois le droit de chercher elle-même son époux, qui devrait naturellement convenir à son père.

Ainsi son départ de Rubriant fut-il scellé… Alysanne n’aimait guère l’idée de quitter sa famille en cette heure sombre, craignant de ne jamais revoir ses proches si les seiches n’étaient renvoyées rapidement à leur sinistre Dieu Noyé. Tenue à l’écart des discussions des hommes sur la guerre, elle avait entrepris de mieux comprendre ce conflit en se documentant sur les Fer-nés et en écoutant les moindres rumeurs sur les attaques, et cela l’avait amenée à penser que la menace était bien plus grande que son père ne voulait bien le lui dire. Consciente de la situation, elle s'apprêta néanmoins à faire son devoir et partit en voyage, en quête de son futur époux, escortée d'Hugo et de l'acide Septa Lysa qui se devait de la chaperonner dans ce périple…



● Inventaire : Alysanne est équipée de tout l'attirail caractéristique d'une Lady : garde-robe complète, bijoux, éventail, ombrelle, mouchoir, etc. Elle porte un stylet caché dans ses vêtements quand elle voyage, plus pour se rassurer que pour en faire usage. Elle a également de quoi financer ses déplacements et acheter des cadeaux pour les seigneurs qui l'hébergeront sur son chemin. Enfin, elle ne se sépare pas d'un écritoire de voyage avec plume et encre, et du dernier livre dont elle a fait l'acquisition, un livre sur l'histoire des Fers-nés.



● Pseudo : Alysanne me va très bien, merci!Sinon je suis Elysta sur La Garde de Nuit.
● Âge : 31 printemps
● Divers : Un peu de mystère ne fait pas de mal...
● Avatar : L'actrice Viva Bianca dans Spartacus. J'ai un peu triché sur la couleur des cheveux et des yeux.
● Connaissez-vous le Roman ? Oui, jusqu'au premier chapître récemment publié de The Winds of Winter... je me demande comment je vais tenir jusqu'au prochain !
● Comment avez-vous connu le forum ? Par le forum de la Garde de Nuit.
● Comment trouvez-vous le forum ?Très beau et ça a l'air très bien tenu, un bonheur ! Par contre les menus de droite qui pop sont gênants...
● De quelconques suggestions ?Arrêter de faire popper ces menus à droite ^^ Et préparez-vous... the cold wings are rising !

PS : Voilà, quel travail ! J'espère n'avoir pas commis de bourde notamment en brodant sur la Maison Florent. Pour la cécité de Lord Florent c'était sur un site anglophone, j'ai juste imaginé la cause. Merci d'avance de votre relecture !


Dernière édition par Alysanne Florent le Mar 24 Jan 2012 - 18:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Lun 2 Jan 2012 - 23:10

Tout d'abord bonsoir et bienvenue à toi.

Après lecture de ta fiche il y a une ou deux choses que je me dois te soulever. La première n'est qu'un détail certainement mais pour la cohérence temporelle de l'ensemble elle me semble néanmoins nécessaire. Dans ta description du caractère de Alysanne, tu fais explicitement référence à Littlefinger, je comprends bien qu'il ne s'agit là que de nous apporter une indication pour nous aider à comprendre ce que tu souhaites exprimer, cependant Littelfinger n'existant pas encore dans notre univers cela parait peut cohérent avec le reste de la trame historique. Je te conseillerai donc de modifier ce passage en faisant référence à une autre personnalité de notre époque ou simplement en modifiant la tournure de ta phrase. Ce n'est pas grand chose je l'avoue mais ce sont ces petites choses qui font qu'au final en n'y faisant pas attention on se retrouve avec des référence "au téléphone arabe" par exemple dans un Rp...

Enfin la seconde chose qui est plus problématique, dans le sens où cela décale ta validation est le fait que l'on demande l'équivalent de notre minimum Rp pour ce qui est de l'histoire, soit 600 mots. Or la tienne en contient à peine plus de 500. Peut être qu'en développant un peu plus la raison qui pousse ton père à te laisser choisir ton époux pourrait aider ou même donner l'opinion de Alysane qui est une érudit au final, sur la situation actuelle et la rébellion Greyjoy ainsi que le saccage des côtes du Bief et l'immobilisme du Trône de Fer. Pour t'aider si besoin est voici l'adresse d'un site qui te donnera le nombre de mot d'un texte quelconque.

N'hésite surtout pas si tu as la moindre question à te rapprocher de moi par Mp, ou même des deux autres admins, Brynden Rivers et Maron Martell. En te souhaitant bon courage pour les modifications. Tu n'auras qu'à m'informer que tu as effectué les modifications en postant à la suite de ce message.
Revenir en haut Aller en bas
Agent
avatar

Alysanne Florent
Agent

Général
Réfléchissez avant de croire,
informez-vous avant de réfléchir,
et doutez avant de vous informer.

♦ Missives : 2209
♦ Missives Aventure : 79
♦ Age : 37
♦ Date de Naissance : 25/09/1980
♦ Arrivée à Westeros : 01/01/2012
♦ Célébrité : Viva Bianca dans 'Spartacus'©Starz
♦ Copyright : Avatar©Seamus et signature©Sargon.
♦ Doublons : Lantheïa, Danelle Lothston, Vyrgil Vyrwel
♦ Age du Personnage : 19 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Lancehélion
♦ Liens Utiles : Mémoires de la Maison Florent
Carnets de voyages
Talents cachés
Distinctions
Archive de présentation

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
4/500  (4/500)


Message Mar 3 Jan 2012 - 10:13

Modifications effectuées ! J'ai retravaillé la bio qui est un peu mieux ficelée et compte plus de 700 mots, et j'ai ôté l'allusion à Littlefinger. :)
Merci de tes conseils !




Thème musical : Passacaglia / Bear Mc Creary


PS : certains de mes PNJ peuvent être incarnés, MP-moi si vous êtes tenté !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

Général
Feuille de Personnage


Message Mar 3 Jan 2012 - 15:57

Et bien en ce cas et maintenant que les validations sont effectuées je n'ai ma foi plus de reproches à faire.

Pour être très franc je suis assez séduit par cette Alysanne Florent à la fois érudite et au besoin prompte à l'intrigue. Je ne cacherai pas non plus qu'en voyant l'avatar que tu as choisit je me suis fait la réflexion qu'elle aurait fait une fière Lannister mais bon il faut bien croire que les oreilles des Florent sont plus séduisantes que l'immense richesse des Lions du Roc...

En tant que Dame de la maison Florent, tu disposes des ressources que ton seigneur de père veut bien mettre à ta disposition. Toutefois, d'un point de vue RP, tu disposes surtout de tes possessions de départ, sans oublier que tu débutes le jeu avec 35 dragons d'or. Tu pourras te servir de cette somme pour acheter des biens aux marchands ou tout autre chose. Même si ça n'en a pas l'air, il s'agit quand même d'une grande fortune ! N'oublie pas de les ajouter à ton inventaire, dans ta fiche de personnage (accessible dans ton profil) !

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Tu peux aussi aller signaler ta position sur le continent à cet endroit.

Puisses tu accomplir ta destinée de femme noble sans jamais manquer à tes propres convictions et croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Agent
avatar

Alysanne Florent
Agent

Général
Réfléchissez avant de croire,
informez-vous avant de réfléchir,
et doutez avant de vous informer.

♦ Missives : 2209
♦ Missives Aventure : 79
♦ Age : 37
♦ Date de Naissance : 25/09/1980
♦ Arrivée à Westeros : 01/01/2012
♦ Célébrité : Viva Bianca dans 'Spartacus'©Starz
♦ Copyright : Avatar©Seamus et signature©Sargon.
♦ Doublons : Lantheïa, Danelle Lothston, Vyrgil Vyrwel
♦ Age du Personnage : 19 ans
♦ Mariage : /
♦ Lieu : Lancehélion
♦ Liens Utiles : Mémoires de la Maison Florent
Carnets de voyages
Talents cachés
Distinctions
Archive de présentation

Feuille de Personnage
Feuille de personnage
Inventaire:
Jauge de réputation Jauge de réputation:
4/500  (4/500)


Message Mar 3 Jan 2012 - 18:15

Merci ! J'aime bien les Lannister aussi mais Alysanne est plus chevaleresque qu'ambitieuse... et j'adore les renards ^^
A bientôt peut-être en RP !




Thème musical : Passacaglia / Bear Mc Creary


PS : certains de mes PNJ peuvent être incarnés, MP-moi si vous êtes tenté !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Général
Feuille de Personnage


Message

Revenir en haut Aller en bas

Alysanne Florent, de Rubriant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Samia à l'hôpital {Guillaume, Malik, Ahmed ? Florent
» La soirée continue sur les chapeaux de Roux {Florent
» Florent Barjac
» Range un peu sa maison {Florent
» L'homme d'armes au Moyen Age (Florent Renaudin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Song of Ice and Fire RPG :: ◄ Archives des Demandes de Citoyenneté :: ◄ Archives du Bief-